L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 21 février 2021 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Monster Alarm Hunter

imageJ’ai fait connaissance avec mes nouveaux voisins. Oui, si vous suivez ces éditos, vous savez sans doute que j’ai déménagé récemment. Alors techniquement, le nouveau voisin, c’est plutôt moi. Mais bon. J’ai fait connaissance avec mes nouveaux voisins.

Enfin, pour être tout à fait honnête, ce sont eux qui ont fait connaissance avec moi.

Mardi soir, j’étais tranquillement devant la télé en train de regarder un chef d’œuvre du 7ème art, à savoir le film Monster Hunter du génial Paul W. S. Anderson avec la non-moins exceptionnelle Milla Jovovich. Et j’étais justement en train de me dire qu’il serait temps que niveau whisky, je lève un peu le pied, que visiblement, ça entamait sérieusement ma capacité d’analyse et d’appréciation.
Tout à coup, un bruit strident et continu s’éleva de la rue.

Une alarme.

Une alarme de maison.

Il était 22h30, Milla était en train de poutrer le gros monstre final, autant vous dire que je suis sorti de chez moi furieux d’avoir été dérangé dans ma découverte de ce nouveau joyau du cinéma hollywoodien. Et de plus en plus persuadé qu’il était temps d’arrêter l’alcool. Tous les alcools.

Comme il faisait un froid sibérien, j’avais quand même pris le temps d’enfiler un manteau, des chaussures et mettre un bonnet. Bon. J’avais mis le bonnet rose fluo de ma fille. Une basket blanche et une Dr Martens noire. Et sous le manteau, j’étais en calecif. Ça fait un certain style. Ou un style certain.

Je retrouvais dans la rue une dizaine de voisins qui, alertés par le bruit, étaient sortis pour en découvrir l’origine.

imageParce que j’ai la chance d’avoir l’oreille absolue, je me dirigeais directement vers la maison dont l’alarme sonnait. Autre coup de bol, la Doc Martens était à mon pied droit et justement, je suis droitier. J’envoyais donc voler le Doberman dont les aboiements rajoutaient à la cacophonie nocturne et défonçait la porte d’entrée pour atteindre l’alarme. Sous les cris du propriétaire qui était dans la rue et qui hurlait que ce n’était pas son alarme qui sonnait. Bon, il hurlait gentiment, notez bien. Quand en face de soi, on a un mec furieux avec trois dents de Doberman plantées dans la chaussure, on hurle gentiment. On hurle en chuchotant, même.

Cela dit, il avait raison. Maintenant qu’il le disait, effectivement, je me rendais compte que l’alarme ne venait pas de cette maison-là, mais de celle juste à côté, située en face de chez moi. Rebelotte. Je défonçais le portail et tombait nez à nez avec le propriétaire, à moitié endormi parce qu’il commence ses journées à 5h du mat et qu’il doit donc se coucher tôt. Après lui avoir expliqué que son alarme nous cassait les couilles à tous, même à toutes et donc c’est dire si ça nous les cassait, je lui faisais remarquer également que la prochaine fois que je suis réveillé à 5h du mat par sa moto qui démarre, je fous le feu à sa baraque, je viole sa femme et j’éventre son chat, ou l’inverse j’hésite encore, et que c’est bon, il a bien compris ?, ok, alors maintenant arrête-moi ton alarme de merde avant que je m’énerve, ah oui, il faut déjà que je te lâche et que j’arrête de te donner des baffes, c’est vrai.

C’est quand il m’a répondu qu’il n’avait pas d’alarme, que je me suis dit que mon oreille absolue devait déconner un peu, et que franchement, le whisky, ça vous abîme un homme, je ferais peut-être mieux de passer à l’eau minérale.  Ou le Mezcal. C’est peut-être moins agressif, le Mezcal. Faut que j’essaie.

C’est un autre voisin qui est venu me voir, tout penaud, en regardant ses pieds et qui m’a chuchoté « excusezmoimonsieurmaisjecroisquenfaitlalarmevientdevotrevoitureçadoitêtreàcausedelhumiditéçaarriveparfoispardondevousdéranger-excusezmoiencore ».

imageIl avait raison, le bougre. Ce n’était pas une alarme, mais le klaxon de ma voiture qui fonctionnait en continu. Ma voiture garée juste devant chez moi et dont le froid et l’humidité devaient avoir eu raison d’un quelconque contact foireux sur le klaxon.

Avec un rire nerveux, j’ouvrais donc mon capot et débranchais ma batterie pour faire cesser ce bruit insupportable. Et sous les « non mais c’est pas grave », « ça arrive » et « ne vous en faites pas, il n’y a aucun problème », je repartais, me sentant un peu con tout de même.

Bref.

 J’ai fait connaissance avec mes nouveaux voisins. Ou plutôt, ce sont eux qui ont fait connaissance avec moi.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par clayman00 le 21/02/2021 à 12:19

 

1

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

smiley 33

6692 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

41284-monster-hunter-alarme-maison-chasse