L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 9 avril 2023 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Noël au balcon, Pâques aux tisons dans ta gueule

imageJe hais le printemps. Je crois vous l’avoir déjà dit, mais je hais vraiment le printemps.

Je pourrais en remettre une couche sur les allergies, vue la crise que je me suis tapée cette semaine. Je pourrais en remettre une couche sur Météo France et les « ha ben je me suis trompé, en fait, il fait froid et il pleut, tant pis pour le barbecue ».

Je hais le printemps.

La nature bourgeonne de partout et il n’y a pas que les animaux qui ont les hormones qui frétillent. Les ados aussi. Je les vois bien, mes gamines, passer plus de temps dans la salle de bain le matin, se pomponner plus délicatement… Je les vois bien, les fringues qui s’allègent, les bas et les hauts qui raccourcissent. Et surtout, je les vois bien, ces petits branleurs qui viennent papillonner autour, faire la roue, jouer au paon, entamer une danse de séduction maladroite… Mais faut pas jouer au paon quand, finalement, on n’est qu’un dindon. Surtout quand le chasseur est dans les parages. Et je ne sais pas si vous connaissez la différence entre un bon et un mauvais chasseur, mais moi, j’en suis un rudement bon.

imageLe printemps, ça frétille de partout. Quel que soit l’âge. Ça joue à la bête à deux dos dès que ça en a l’occasion et bim, une gestation plus tard, on se retrouve avec un bout de viande qui gesticule et qui geint. Qui geint même parfois super fort. Surtout la nuit.

Mais surtout, 9 mois après, on se retrouve avec des prénoms à la con. Si, si. Et le pire, c’est que c’est ma génération qui a lancé les hostilités. Je vous jure, j’ai honte. Sous prétexte de vouloir faire original, ou même de croire que ça offrirait une surcouche d’unicité à leur gamin, certains sont partis dans des délires qui mériteraient, vraiment, qu’on se laisse aller à une violence sourde et humiliante à leur encontre. Pire : à force de prénoms à la con, ils ont réussi à rendre les prénoms « Kévin » et « Kylian » tout à fait acceptables, voire « normaux ». Alors qu’excusez du peu, mais quand j’étais ado, les Kévin et les Kylian, on leur pétait la gueule. Et c’était mérité. Bordel.

Perso, j’ai Zoé et Manon à la maison. C’est simple, frais, charmant, classique. Ça ne les empêche en rien d’être excessivement originale dans le cassage de burnes et parfaitement uniques dans le vrillage de nerfs. Pas besoin de prénom à la con pour ça.

Et on voit donc fleurir des Adéona, des Malo, des Flavien, des Ananya, des Gatien, des Massimiliano (sans aucune origine italienne derrière), ou même des Néfertari, Thaddée, Bréval, Bertille, Elvynn, Aimery, Erminie, Déotille, Guillemine, Basilisse, Lelio, Tidiane, Ghjuvanni… sans oublier, bien entendu, le « je change l’orthographe pour qu’il soit totalement unique ». Killyann, ça vous parle ? Et putain, j’ai même vu un « Cédrik ».
Je vous passe enfin les prénoms anciens, parce que c’est revenu à la mode paraît-il. Alors que non, en fait. Anatole, George, Edgar, Basile, Célestin, Léontine, Gertrude, Odette, Marcel et même Philémon, ça craint. Et Ferdinand, maintenant, c’est un putain de taureau je vous rappelle, pas un prénom de garçon.

imageFinalement, à force de vouloir faire unique et original, tous ces parents finissent par se ressembler dans la médiocrité. Aujourd’hui, la vraie originalité, ce serait en réalité de donner un prénom « classique ». Et si vous voulez que votre gamin soit vraiment original, vraiment formidable, faites en sorte qu’il soit quelqu’un de tourné vers les autres, qui ne soit pas nombriliste, égoïste et incivique. Et qui ne serait pas un de ces fils de pute d’électeurs d’extrême-droite. Ce serait ça, sans doute, la définition de quelqu’un d’original. Et de bien.

Je hais le printemps, je vous dis. Ça me met les nerfs en pelote.

Pour me calmer, je vais aller clouer des chats aux portes de mes voisins, tiens. En plus, je serai pile-poil dans le thème, aujourd’hui.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

47986-printemps-sexe-prenoms-originaux-ridicules