L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 6 juin 2010 à 12:30:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Crachin Breton

imageNouveau dimanche et nouvel édito. Comme la semaine dernière et celle d'avant, je suis débordé, à la bourre, trop occupé pour m'étendre pendant longtemps. Cet édito sera donc concis. Je dirais même mieux : poy poy poy, il sera sur-concis.
Il faut dire qu'en ce dimanche ensoleillé, je traîne mes guêtres entre deux huîtres, trois moules, cinq maquereaux et huit sardines bretonnes. Ma soeur a loué une maison paumée dans le trou du cul de la Bretagne pour une semaine, histoire de passer quelques jours loin de la fureur parisienne et nous a invités à y passer le week-end.
Autrement dit, vous êtes bien gentils, mais j'ai la piscine (couverte) qui m'attend, le Ricard (ouch, pas de pub, oulalala c'est mal, surtout pour une boisson alcoolisée qui doit se boire avec modération sinon que tu vas mourir à 25 ans) qui se réchauffe, le barbecue à faire...

 Je n'ai d'ailleurs pas grand-chose à dire. Si, tiens, revenir sur une remarque de l'un d'entre vous faite dans les commentaires, hier, et concernant les portraits que nous réalisons des attachés de presse et autres acteurs de la profession.
Je sais, c'est un peu bizarre de lire, à chaque introduction, de grandes tirades du genre « je les adore, ils sont super sympas, je les kiffe trop, j'aimerais avoir des enfants avec ».
Forcément, soit c'est le monde des bisounours, soit je suis un faux cul de première.
En fait, pour être tout à fait sincère, ni l'un ni l'autre. Aussi étrange que cela puisse paraître, quand j'écris qu'untel ou untel est un ami, que machin c'est un type cool, que je les aime beaucoup... ben c'est vrai.
Alors non, tout n'est pas rose : j'ai plus d'atomes crochus avec certains. C'est normal. Mais cela ne veut pas dire que je n'ai pas d'affection (oui le mot est bien choisi) pour les autres.
Parce que, déjà, je traîne mes guêtres depuis bien trop longtemps dans ce métier pour savoir que l'animosité ou l'agressivité ne résout rien et, au contraire, crée des problèmes supplémentaires. Je n'ai pas reçu un jeu ? J'insiste, je râle, je menace de tuer toute leur famille, mais je n'en garde aucune rancoeur. Je n'ai pas été invité à un press-tour ? J'insiste, je râle, je menace de tuer toute leur famille, mais je n'en garde aucune rancoeur. Parce qu'ils ont leurs raisons (manque de moyens, de places, de copies...). On en parle, tout va bien, et c'est fait en bonne intelligence.
Quant ils imposent un NDA (date avant laquelle on n'a pas le droit de parler d'un jeu ou de donner une info particulière), je m'y plie. C'est normal. Il est aussi arrivé que je publie des choses et qu'un éditeur m'appelle en me demandant de le modifier ou de le retirer parce que c'est normalement secret, qu'il y a un NDA que je ne connaissais pas, que ça peut leur porter préjudice... dans ces cas-là, j'accepte de le faire.

imageCe n'est pas une question de « s'aplatir » devant un éditeur. Juste d'entretenir de bonnes relations, et parce que, comme dans la vie de tous les jours, il y a dans son boulot des règles à respecter, des attitudes à avoir.
Je suis un type réglo dans le boulot.
Et en retour, les éditeurs ne me tiennent pas rigueur de voir que je ne suis pas tendre avec certains de leurs jeux ou de leurs produits. Parce qu'écrire « Bidule truc 2012 Massive Edition  c'est de la merde », et garder de bonnes relations avec l'éditeur, ce n'est pas donné à tout le monde.
Mais à moi, si.

Donc voilà. Je m'entends bien avec la plupart des éditeurs et autres acteurs du jeu vidéo. Ça peut paraît faux-cul à certains qui pensent que faire la guerre aux autres est un signe de puissance et un moyen de s'affirmer dans la vie. Ça ne l'est pas.
Et les rares, très rares personnes que je n'apprécie pas (parce qu'il y en a quand même), vous n'en verrez bien entendu pas le portrait... mais n'allez pas conclure que tous les absents seront des personnes que je n'apprécie pas : certains ont refusé de se prêter au jeu. Par pudeur.
 
Voilà. C'était à dire.
Je retourne à mes palets bretons.
La semaine prochaine, vous aurez droit aux tests de Metal Gear Solid Peace Walker, UFC Undisputed et Alpha Protocol. Enfin... si tout va bien... et si l'extrême-droite bretonne ne m'a pas abattu d'ici-là. Parce que soyons quand même honnêtes : La Bretagne, c'est quand même plein de ploucs. Et le Chouchenn, c'est vraiment dégueu...
 

Trouvez vos produits Bretons moins cher avec Comparonet.com

image

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Bicou le 06/06/2010 à 19:08

 

25

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Costello

putain... un bon kouign amann, qu'est-ce que ça me botterait...

smiley 40
smiley 40smiley 40smiley 40

2370 Commentaires de news

Ecrit par LeBen le 06/06/2010 à 19:57

 

27

avatar

Inscrit le 12/01/2010

Voir le profil

Il existe 75 patois en France donc c'est bien normale de privilégier le francais si tout le monde a envie de se comprendre smiley 8

468 Commentaires de news

Ecrit par Raymond Domenech le 06/06/2010 à 22:33

 

28

avatar

Inscrit le 04/06/2009

Voir le profil

Ecrit par yeagermach1

Y a que les normands qui parlent breton de toute facon smiley 18
smiley 18

247 Commentaires de news

Ecrit par Le poete le 06/06/2010 à 23:58

 

30

avatar

Inscrit le 06/06/2010

Voir le profil

En cette chaude et belle nuit étoilée

Je fais mon entrée dans cette communauté



Je te salue Cédric, fier et chauve mogwai

Comme la moutarde, il n'y a que toi qui m'aille



Je te salue Vincent Cordovado

Noble habitant des caniveaux



Je te salue cher Geoffroy

Lapin stupide qui fait bwah



Je te salue gente Cécilia

Dame au jogging de bon aloi



Je vous salue vous tous Gamaliviens

Puissiez-vous m'accueillir en votre sein

48 Commentaires de news

Ecrit par G-rom le 07/06/2010 à 10:50

 

31

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Cécilia étant passée de stagiaire à simple Gamalivien doit on y voir une certaine déclaration ? Ou simple envie lubrique ?



Sinon bienvenue à toi le pwet smiley 7

64 Commentaires de news

Ecrit par thebcb le 07/06/2010 à 19:43

 

32

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil



c'est ce qui s'appelle le pragmatisme. Ou bien comment vivre en bonne intelligence sans rogner ses idéaux.



Dans mon travail, comme beaucoup de personnes, il m'arrive d'avoir une "explication de texte", çà crève l'abcès, et cela permet d'appréhender le contexte du refus,etc...



Et effectivement, entre gens de bonne volonté, pas de rancœur.



Sauf que de temps en temps il y a des, rares, récalcitrants. Mais bon on fait avec et on essaie de les

oublier (ignorer).



Excellentes galettes (complets) et chouchen pour toi.

107 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

6025-edito-cedric-gasperini-bretagne-chouchen