Medal of Honor bloqué sur les PS3 pirates

 

Publié le Jeudi 14 octobre 2010 à 13:00:00 par Cedric Gasperini

 

Medal of Honor bloqué sur les PS3 pirates

Tier 1 fait le ménage

La bataille entre Sony et les pirates de la PS3 est lancée. Tout a commencé avec la sortie d'une sorte de clef USB, genre PS Jailbreak, qui permettait de faire tourner les jeux gravés ou copiés sur le disque dur de la PS3.

Sony a rapidement répliqué avec une mise à jour du firmware qui bloque cette clef USB.

Bien entendu, vous n'étiez pas obligé, si vous faisiez partie de cette catégorie de gens qui pensent que pirater sa console est un droit inaliénable et que question droit, justement, ceux d'auteurs, on s'en fout complètement et on leur marche dessus, vous n'étiez pas obligé, disais-je, de télécharger ce nouveau firmware. Ainsi, vous pouviez continuer à utiliser votre Jailbreak.

Vous pourrez toujours le faire, certes, mais ne pourrez alors plus goûter aux joies des nouveaux jeux sur la PS3.

En effet, désormais, tous les prochains jeux demanderont, pour tourner, l'installation du dernier firmware disponible. Le premier jeu à faire partie du lot est Medal of Honor. Il réclame la mise à jour 3.50 au minimum.

A ce jour, aucune mise à jour des clefs pirates n'a été faite pour contourner cette nouvelle protection.




image
 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Szempruch le 15/10/2010 à 00:38

 

21

avatar

Inscrit le 31/05/2009

Voir le profil

le piratage, quelques soient les magnifiques raisons qu'on peut trouver pour le justifier, ça reste du vol purement et simplement...



or aujourd'hui le vol est un délit, tandis que dans l'esprit des gens le piratage n'est rien d'autre qu'une "pratique".



demain, j'irais casser la vitrine du concessionnaire BMW à côté de chez moi et je lui taperai un M3, si elle me plait à l'usage, je lui ferai un chèque le mois suivant... ou pas.



et puis merde, faut dire que par rapport à y'a 15 ans les constructeur auto se foutent quand même sacrément de notre gueule, les caisses sont de plus en plus chères et tombent en morceaux de plus en plus vite alors, si je leur en chourave une c'est pas plus mal.



519 Commentaires de news

Ecrit par dobbey le 15/10/2010 à 01:49

 

22

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par gizmo

C'est pas une question de vilains et gentils. Y'a pas vraiment de gentil dans l'histoire. y'a des vilains, effectivement, les pirates. Mais d'ici-là à dire qu'il y a des gentils, non.

Reste que le piratage a toujours été, est, et restera une saloperie qui nuit à l'industrie. Toute l'industrie. Du pauvre mec qui développe dans son garage jusqu'à la multinationale qui ne pense que fric, en passant par les employés, les journalistes, les revendeurs et j'en passe.

Maintenant, je ne dis pas que les éditeurs, constructeurs et revendeurs ne mériteraient pas un bon gros coup de godasses coquées dans les roubignoles.

Mais là n'est pas la question. smiley 9


Ben si c'est la question.

Toi tu as pleins de jeux gratos, les avantages du piratage avec les avantages de la bonne conscience, c'est un peu facile de fustiger le piratage.

Je ne dis pas super, le piratage quel super chose qui devrait se généraliser, c'est une bonne chose.

Mais à 70 boules le jeu, bon ou mauvais, court ou long, ça donne plus envie à certains de coup de castration que de simple coup de pompe.

Le piratage c'est le pendant de notre mode de consommation, on est dans un monde ou on nous dit" ben oui mais vous êtes trop cher alors vos droits on vous les colles au c*l, on s'en branle de nuire à vos moyens de subsistances, on vole votre savoir faire on le file à des gars qui le font pour que dalle".

Et il faut accepter, c'est la loi du marché.

Mais eux, non, ils sont trop chers et non seulement ils nous interdisent d'acheter comme eux, au meilleur prix dans le monde, en profitant du marché global et du libre échange si cher à leurs yeux de capitalistes, mais ils pleurent pour leurs droits pas respectés ?

Qu'ils laissent les gens acheter sans restriction de zone, rien que le fait de nous emmerder à pas pouvoir acheter aux usa ou à faire une version Europe spéciale Angleterre qui est la seule à ne pas contenir les 6 langues que nous avons dans toute la zone euro...

Ils croient quoi, que ça donne pas envie de devenir aussi con qu'eux et de se dire, ben rien à foutre de leur vie et de leur droits, moi je me prends une merde à 120 boules et comme ça je me fais du fric de coté.

C'est une mentalité de merde, mais elle est super réciproque et dans l'histoire c'est pas les pirates les plus vicieux.

Mais en te lisant j'ai l'impression d'entendre l'avocat de la société générale dire "bhou le vilain kerviel, c'est le seul responsable de tout ce qui a pu se passer, les gens qui me font vivre c'est des gens qui ont peut être à apprendre à mieux dialoguer avec les clients mais c'est l'autre qui à tout cassé le seul et unique coupable de tout ce désordre"

1496 Commentaires de news

Ecrit par Costello le 15/10/2010 à 02:27

 

23

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Szempruch

le piratage, quelques soient les magnifiques raisons qu'on peut trouver pour le justifier, ça reste du vol purement et simplement...



or aujourd'hui le vol est un délit, tandis que dans l'esprit des gens le piratage n'est rien d'autre qu'une "pratique".



demain, j'irais casser la vitrine du concessionnaire BMW à côté de chez moi et je lui taperai un M3, si elle me plait à l'usage, je lui ferai un chèque le mois suivant... ou pas.



et puis merde, faut dire que par rapport à y'a 15 ans les constructeur auto se foutent quand même sacrément de notre gueule, les caisses sont de plus en plus chères et tombent en morceaux de plus en plus vite alors, si je leur en chourave une c'est pas plus mal.




http://main.makeuseoflimited.netdna-cdn.com/tech-fun/wp-content/uploads/2008/07/piracy-is-not-theft.png

1400 Commentaires de news

Ecrit par dobbey le 15/10/2010 à 02:43

 

24

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Szempruch

le piratage, quelques soient les magnifiques raisons qu'on peut trouver pour le justifier, ça reste du vol purement et simplement...



or aujourd'hui le vol est un délit, tandis que dans l'esprit des gens le piratage n'est rien d'autre qu'une "pratique".



demain, j'irais casser la vitrine du concessionnaire BMW à côté de chez moi et je lui taperai un M3, si elle me plait à l'usage, je lui ferai un chèque le mois suivant... ou pas.



et puis merde, faut dire que par rapport à y'a 15 ans les constructeur auto se foutent quand même sacrément de notre gueule, les caisses sont de plus en plus chères et tombent en morceaux de plus en plus vite alors, si je leur en chourave une c'est pas plus mal.




Ben non c'est pas un truc simpliste et binaire aussi con que le truc que tu nous ponds.



Si c'est pour dire des conneries, j'y vais aussi :

L'inventeur du silex tranchant, comment il s'est fait gruger, rolala on lui a volé son brevet, ça à nuit a toute sa tribu.



On parle de création, ça a existé bien avant l'industrialisation et les ayants droits.

Et à chaque époque il y a eu des mutations, avec plus ou moins de bénéfices pour ces créateurs,

Il y a eu une époque de mécénat, un compositeur peintre ou écrivain ne pouvait vivre de son art que si il réussissait à plaire à un notable.

On pouvait "pirater" gaiement ses créations si tant est qu'on était capable de lire, écrire, peindre, ou jouer les œuvres.

Il y a eu l'époque de l'imprimerie où le mécénat est venu des industriels qui achetaient le droit de copier en exclusivité par rapport aux autres industries, pour permettre à plus d'écrivains de vivre de leur art et aussi permettre à chaque industrie de ne pas se parasiter les uns les autres.

On a réussi à faire des lithographie et ce sont les dessinateurs qui ont bénéficié de ce régime.

Puis on a réussi à capturer le son et ça a été les compositeurs qui ont pu y gagner.

Et doucement on est passé de l'ère de la reproduction à celle de la diffusion, et là c'est devenu catastrophique.

Chaque média de diffusion à été accusé de tuer une industrie, que les gens qui s'en servaient étaient des pirates, des voleurs des violeurs d'enfants.

Ça à bien gueulé quand on a installé des réseaux de distribution d'électricité qui allaient tuer tout les emplois de mineurs et de lampistes, et cette saloperie de téléphone qui allait tuer les milliers d'emplois des postes.

la radio média diabolique de corruption, trés vite étatisée.

puis la télévision, média du vice qui allait tuer le cinéma.

Et pire encore les radio libres, sales faux cul de nom pour ne pas dire "pirates" qui allaient tuer la création et surtout corrompre la jeunesse qu'on s'est empressé de brouiller.

Mais en fait étrangement à chaque fois les gens s'y sont retrouvé, autant les "clients" que les industriels.

La diffusion de masse n'a jamais tué la création ni les métiers de la création, au contraire il les a diversifiés et à même créé des métier satellites, comme ceux qui vivent de la critique de telle ou telle création.

La télé est un des plus gros contributeurs de la création et produit même des films, les radios font et défont les carrières des chanteurs.



La distribution mondiale créé par internet va créer une nouvelle mutation, des nouveaux modèles, des nouveaux métiers mais en rien ne va tuer la création, il faudra juste trouver la nouvelle façon de profiter des millions de "sales voleurs".

Alors il y a les vieux réactionnaires, qui ont le même genre de logique que grand pa simpson à toujours comparer ça à du vol qualifié de biens physiques sans chercher à imaginer comment changer la donne et les visionnaires qui sont en train de se faire des testicules dorées en imaginant les moyens de rentabiliser le moindre clic, la moindre visite, comment se faire du pognon en investissant des milliards dans des ingénieurs qui ont pour seul but de créer des systèmes gratuits que les gens utiliserons en masse ce qui générera du trafic et un moyen de se remplir les poches.

On est juste en phase de transition, les radios libres qui ont générés les monstres de rentabilité comme NRJ ont vu le jour en 1970, il leur à fallu moins de 20 ans pour devenir les copains des industries de la culture.

La distribution libre liée à internet date d'environ des années 2000 , vers 2015 2020, on aura notre nouveau modèle basé sur le partage le tout lié à des réseaux sociaux ciblant au plus prés les catégories de client créant une rentabilisation extrême des biens et des services commerciaux.

1496 Commentaires de news

Ecrit par DarkSerpent le 15/10/2010 à 04:43

 

25

avatar

Inscrit le 10/09/2009

Voir le profil

Quelque soit vos arguments, bon ou mauvais.



Le piratage est illégal. Point.

3142 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 15/10/2010 à 08:15

 

26

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par dobbey

Ben si c'est la question.

Toi tu as pleins de jeux gratos, les avantages du piratage avec les avantages de la bonne conscience, c'est un peu facile de fustiger le piratage.
Non parce qu'il ne concerne pas que le jeu vidéo. Les films et la musique, ou les logiciels sont concernés. Et je n'en reçois pas (ou une quantité tellement négligeable...).

Le problème, c'est que dans ta diatribe, tu me donnes le rôle de l'avocat des éditeurs et autres. Alors que je te le répète, je ne défends pas leur politique, je condamne simplement le piratage. De la même manière que condamner un voleur ou un tueur, ça ne veut pas dire s'ériger en défenseur du bon fonctionnement de la société en général.



D'autre part, pester contre le prix des jeux est un peu simpliste. Exemple : Un jeu PC coûtait, en 1999, 350 Francs. J'ai encore des factures. Aujourd'hui, ça représente... 53 € ! C'est le même prix qu'un jeu PC aujourd'hui. En 11 ans, le prix n'a pas évolué. A contrario, la baguette de pain a pris plus de 100%. Le Nutella a pris plus de 50%...

Et finalement, les jeux consoles sont également aux mêmes prix.

Donc le prix n'est pas un argument valable pour que les défenseurs du piratage s'en servent.



Après, je suis d'accord sur le fait que lesdits prix devraient être revus à la baisse. Parce qu'ils en écoulent bien plus qu'il y a 10 ans, parce que le pouvoir d'achat s'est pris une bonne claque dans la gueule, et parce qu'il y a bien plus de jeux qu'avant. Mais le prix ne peut en aucun cas justifier le piratage.

Rien, en fait, ne peut le justifier. smiley 9

6955 Commentaires de news

Ecrit par Freddu92 le 15/10/2010 à 08:22

 

27

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par gizmo

Trop de blah-blah....


Mais je suis d'accord smiley 7



Egalement d'accord avec Dobbey pour dire que le modèle de distribution est en train de changer et comme d'habitude, les dinosaures du marché s'accrochent à leurs modèles pré-Internet totalement obsolètes, aidés en celà par un gouvernement tout acquis à leur cause...



Et ça fait du Hadopi

1905 Commentaires de news

Ecrit par Sagara le 15/10/2010 à 09:30

 

28

avatar

Inscrit le 24/08/2010

Voir le profil

Ecrit par gizmo

Non parce qu'il ne concerne pas que le jeu vidéo. Les films et la musique, ou les logiciels sont concernés. Et je n'en reçois pas (ou une quantité tellement négligeable...).

Le problème, c'est que dans ta diatribe, tu me donnes le rôle de l'avocat des éditeurs et autres. Alors que je te le répète, je ne défends pas leur politique, je condamne simplement le piratage. De la même manière que condamner un voleur ou un tueur, ça ne veut pas dire s'ériger en défenseur du bon fonctionnement de la société en général.



D'autre part, pester contre le prix des jeux est un peu simpliste. Exemple : Un jeu PC coûtait, en 1999, 350 Francs. J'ai encore des factures. Aujourd'hui, ça représente... 53 € ! C'est le même prix qu'un jeu PC aujourd'hui. En 11 ans, le prix n'a pas évolué. A contrario, la baguette de pain a pris plus de 100%. Le Nutella a pris plus de 50%...

Et finalement, les jeux consoles sont également aux mêmes prix.

Donc le prix n'est pas un argument valable pour que les défenseurs du piratage s'en servent.



Après, je suis d'accord sur le fait que lesdits prix devraient être revus à la baisse. Parce qu'ils en écoulent bien plus qu'il y a 10 ans, parce que le pouvoir d'achat s'est pris une bonne claque dans la gueule, et parce qu'il y a bien plus de jeux qu'avant. Mais le prix ne peut en aucun cas justifier le piratage.

Rien, en fait, ne peut le justifier. smiley 9
D'accord pour dire qu'au finish, le prix d'un jeu a que peu change ces dernieres annees, mais d'accord aussi pour dire comme Dobbey que les editeurs ne jouent pas vraiment le jeu du marche non plus. Quand Activision maintient a un niveau super haut le prix des Call of Duty Modern Warfare alors qu'ils se sont plus que rempli les poches avec, on peut pas dire qu'il joue le jeu. Tous les jeux au bout de deux a trois mois ont au moins pris 25% de baisse meme en france. Pour activision, c'est au bout de 2 a 3 ans. Quand EA sort un jeu ou la campagne solo se finit en 5h pour les moins degourdi d'entre nous, est-ce qu'on peut dire que EA joue le jeu de la concurrence, si ce n'est celui ou celui qui vend le jeu le plus court le plus chere possible gagne ?



Si on prend un exemple qui vous chagrine, je prefere un Borderland avec 20h de jeu en parcours 1 plus 15h de jeu pour les DLC toujours en parcours 1, jeu que l'on trouve aujourd'hui a 45 euros tout compris maximun a un jeu avec 5 h de jeu sans reel rejouabilite que l'on trouve a 60 euros max sur PC.

193 Commentaires de news

Ecrit par maxmad le 15/10/2010 à 09:30

 

29

avatar

Inscrit le 04/05/2009

Voir le profil

Ecrit par gizmo

la baguette de pain a pris plus de 100%. Le Nutella a pris plus de 50%...

Et finalement, les jeux consoles sont également aux mêmes prix.

Donc le prix n'est pas un argument valable pour que les défenseurs du piratage s'en servent.



Après, je suis d'accord sur le fait que lesdits prix devraient être revus à la baisse. Parce qu'ils en écoulent bien plus qu'il y a 10 ans, parce que le pouvoir d'achat s'est pris une bonne claque dans la gueule, et parce qu'il y a bien plus de jeux qu'avant. Mais le prix ne peut en aucun cas justifier le piratage.

Rien, en fait, ne peut le justifier. smiley 9




Ben si justement si tu veux jouer aux jeux vidéos en mangeant des baguettes au Nutella ben t'es obligé de calculer au plus juste ... Et comme tu peux pas pirater une baguette ou le Nutella reste que le jeu .... smiley 26





Laissez je trouverais la sortie moi même .... smiley 9

196 Commentaires de news

Ecrit par rameaux le 18/10/2010 à 19:46

 

30

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

A ce jour, aucune mise à jour des clefs pirates n'a été faite pour contourner cette nouvelle protection.

petit info les ibériques vienne de remettre la balle au centre.

à voir si cela ce limite à ce jeu ou a tous ceux qui sortiraient sur ce firmware.

et si cela ne retardera pas encore GT5.

695 Commentaires de news

Ecrit par Freddu92 le 18/10/2010 à 20:04

 

31

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par rameaux



petit info les ibériques vienne de remettre la balle au centre.

à voir si cela ce limite à ce jeu ou a tous ceux qui sortiraient sur ce firmware.

et si cela ne retardera pas encore GT5.


Ils l'avaient aussi annoncé pour le 18 septembre avant de laisser pisser. Prochaine étape, le 22 novembre.

1905 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

7336-medal-honor-ps-jailbreak-ps3