Le débat du samedi

 

Publié le Samedi 19 mars 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Le débat du samedi

Le nucléaire, ça te fait flipper ta race ?

Allez, hop, sujet hors-sujet cette semaine. Ce ne sera pas la première fois, hein. Ni la dernière, tiens. La semaine prochaine, je vous demanderai si vous êtes plutôt épilation intégrale ou ticket de métro. En attendant, ce qui nous intéresse cette semaine, c'est l'atome.

Les évènements récents qui se sont déroulés au Japon ont relancé le débat sur le nucléaire. Mais parce que c'est sans doute une question bien trop sérieuse pour la laisser aux seuls politiques et courants écolos, laissons aussi s'exprimer les joueurs. Ceux-là même qui bouffent les kilowattheures par paquets de douze pour faire tourner leurs PC et leurs consoles.

Alors, le nucléaire, vous êtes plutôt pour ? Contre ? 
Ou bien au contraire ?


Je vous laisse vous insulter et vous menacer de mort dans les commentaires.




image
 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par icetroll le 19/03/2011 à 13:26

 

22

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ouais enfin là on parle de composés stables, qui sont généralement des oxydes. Suffit de trouver un moyen de les ramener à leur état originel sans avoir à débourser des sommes astronomiques. Parceque comme d'habitude, c'est ENCORE une histoire de blé.



Un matériel radioactif, que tu le veuilles ou non, il le reste.

882 Commentaires de news

Ecrit par CyberJoJo le 19/03/2011 à 13:27

 

23

avatar

Inscrit le 26/12/2009

Voir le profil

Pour le nucléaire jusqu'a ce qu'on trouve une nouvelle énergie.

Sans nucléaire (en France pour le moment) on ne pourrait plus allumer qu'une lumière par foyer, pendant 13min, un jour sur quatre. (Bon j'exagère un peu smiley 7)



Mais les éoliennes il en faudrais 55448947418 pour avoir un bon rapport énergétique (et puis si y'a pas de vent, on fait comment ?!).



Et les panneaux solaires, c'est pas très rentable non plus. Même si en avoir sur son toit peut être utile. Permet d'économiser un peu d'energie (Enfin, sauf chez nous, en Alsace-Lorraine, où il n'y pas de soleil smiley 22).

1579 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 19/03/2011 à 13:32

 

24

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Plus sérieusement, dans la comparaison du coût énergies renouvelables/nucléaire, beaucoup oublient le coût - forcément imprévisible - lié à une éventuelle catastrophe, autant en vies humaines (bon ça, pas sûr que ça intéresse du monde) et en centaines de millions/plusieurs milliards de dollars/euros. Il suffit d'une "petite" catastrophe pour que la différence de coûts soit comblée. Sans compter évidemment la perte d'une portion de territoire...

3088 Commentaires de news

Ecrit par Narcisse d'oyo le 19/03/2011 à 13:33

 

25

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par YMCA

Tu l'entoures de silicone pour fabriquer des gros nichons que tu revends à prix d'ami.


Tu me fais pensé a un avatar, mai je ne vois pu le quel smiley 41

2397 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 19/03/2011 à 13:35

 

26

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Ecrit par alexandre1234

Plus sérieusement, dans la comparaison du coût énergies renouvelables/nucléaire, beaucoup oublient le coût - forcément imprévisible - lié à une éventuelle catastrophe, autant en vies humaines (bon ça, pas sûr que ça intéresse du monde) et en centaines de millions/plusieurs milliards de dollars/euros. Il suffit d'une "petite" catastrophe pour que la différence de coûts soit comblée. Sans compter évidemment la perte d'une portion de territoire...
T'as les boules c'est tout smiley 18

882 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 19/03/2011 à 13:36

 

27

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Ecrit par Narcisse d\'oyo



Tu me fais pensé a un avatar, mai je ne vois pu le quel smiley 41
Tu as des déchets radioactifs dans les yeux smiley 13

882 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 19/03/2011 à 13:37

 

28

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par YMCA

T'as les boules c'est tout smiley 18





C'est clair, je comptais me marier avec NKM, mais du coup je vais devoir me rabattre sur Eva Joly.

3088 Commentaires de news

Ecrit par Narcisse d'oyo le 19/03/2011 à 13:45

 

29

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par alexandre1234







C'est clair, je comptais me marier avec NKM, mais du coup je vais devoir me rabattre sur Eva Joly.
Eva Joly avant et après la catastrophe nucléaire

2397 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 19/03/2011 à 13:54

 

30

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Bonjour,



Comme dis avant, la fabrication et la purification du silicium est une activité extrêmement polluante, dû en autre à l'utilisation massive d'acide fluorhydrique. On essaie de recycler les chutes de l'industrie de l'électronique en panneau solaire mais la pollution chimique en amont est toujours là. De plus, il est nécessaire d'extraire et purifier des composés plus ou moins rare et toxique comme le cadmium, sélénium, mercure, tellure, arsenic ... (la liste est longue) qui détruit un nombre d'écosystème loin d'être négligeable.



Le solaire, l'éolien ou l'utilisation des forces marémotrices sont de bon palliatif afin de compléter les demandes énergétiques mais ne peuvent raisonnablement pas s'auto-suffire actuellement.



Le nucléaire connait des problèmes de recyclage et de dangerosité (radiotoxique et radioactif). L'extraction des éléments lourds est aussi très problématique. Il faut considérer le nucléaire comme une transition.



Les centrales au pétrole, charbon ou aux gaz sont producteur de gaz à effets de serre et émettrices de métaux lourds comme le plomb ou le mercure (entre autre) qui sont extrêmement toxique également.



Une solution serait l'utilisation de la fusion de l'hydrogène. Cependant, on y est pas encore, et on ne produit de l'hydrogène comme cela. Soit on électrolyse l'eau (très énergivore), soit on le récupère lors du crackage du pétrole (la source principale d'hydrogène actuellement). La mouvance actuelle est de parier beaucoup sur les résultats d'ITER, sans toutefois être un All-in.



Une pseudo-solution serait de tous devenir Amiche mais on ne ferait que déplacer le problème.



Comme d'habitude, pas de solution miracle, pas de "Félicitation, vous venez de sauvez l'univers grâce à votre courage!" mais pas encore de "Game-over".

Donc faisons évoluer notre connaissance générale et celle de la matière (physique), sécurisons et maîtrisons le mieux possible les sources d'énergies actuelles, réduisons le gaspillage, jusqu'à finalement arriver à la moins pire des solutions.



Bon week-end quand même smiley 7

4347 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 19/03/2011 à 14:08

 

31

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Ecrit par icetroll



Les éoliennes, c'est d'la daube. C'est moche, bruyant, ça génère un champ électromagnétique et ça fait chier les oiseaux.



Les panneaux solaires "remboursent" leur dette écologique en 4 à 5 ans et sont rentables économiquement au bout d'une dizaine d'année, sur 20 à 30 ans de durée de vie. Plus intéressant que le reste, en somme.
heu... tu sors ca d'où?

actuellement, ils produisent à peine plus d'énergie durant toute leur durée de vie que ce dont il a fallu besoin pour leur fabrication. et je ne parle pas du recyclage.



sinon, à court terme pour le nucléaire, parce que si c'est pour le remplacer par les centrales thermiques à pétrole et à charbon, ca ne sera que pire... à long terme je suis plus sur les ENR, et pour les moteurs de type Minato (à énergie libre) pour les transports à moteur.

1227 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 19/03/2011 à 14:09

 

32

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Ecrit par alexandre1234

Plus sérieusement, dans la comparaison du coût énergies renouvelables/nucléaire, beaucoup oublient le coût - forcément imprévisible - lié à une éventuelle catastrophe, autant en vies humaines (bon ça, pas sûr que ça intéresse du monde) et en centaines de millions/plusieurs milliards de dollars/euros. Il suffit d'une "petite" catastrophe pour que la différence de coûts soit comblée. Sans compter évidemment la perte d'une portion de territoire...
le coût en vies humaines est largement supérieur pour les voitures ou les avions, que le nucléaire.

1227 Commentaires de news

Ecrit par konique le 19/03/2011 à 14:13

 

33

avatar

Inscrit le 26/06/2009

Voir le profil

Il me fait bien marrer l'argument de l'indépendance énergétique des pro-nucléaire.



Il est en effet bien connu que la France est un gros producteur et exportateur d'uranium, source exclusive de l'énergie atomique.

Sans compter que jamais n'est pris en compte ce cout d'extraction et de transformation du minerai, ni les dégâts causés dans les pays exportateur de ce minerai.



Comme le disait le directeur du CEA sur France Inter (et je ne pense pas citer un écolo notoire ni un gaucho révolutionnaire): "le nucléaire est une énergie utilisée par défaut et pas par plaisir". D'où l'importance d'investir prioritairement dans la recherche (hum, pas très d'actualité en France) dans les énergie renouvelable (encore pire, cf. le moratoire sur l'énergie solaire) pour préparer l'avenir, qui n'est, de tout façon pas dans l'énergie de fission.



Voila voila la pierre que je voulais apporter au débat.



Edit: Plus d'info: http://fr.wikipedia.org/wiki/Extraction_de_l%27uranium

Et j'ai entendu (je ne sais plus où, mais je crois que c'est Dominiqe Voynet au micro de FI) qu'il restait environ 50ans de réserves d'uranium au rythme actuel d'extraction. Ce qui justifie encore plus à mes yeux la nécessité et l'urgence d'un changement.

82 Commentaires de news

Ecrit par streum13 le 19/03/2011 à 14:13

 

34

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Comme dit plus haut le nucléaire actuel est en transition en attendant les réacteurs à fusion.



Pour en revenir au sujet si j'habitais au Japon il est sûr que j'aurai eu de quoi avoir les chocottes vu le passif tectonique de l'archipel. Mais bon j'habite en France et il est vrai que nous ne craignons pas grand chose niveau catastrophes naturelles qui pourraient endommager nos centrales.



J'ai toujours habité près de Cadarache (mon père y travaillait) et donc actuellement d'ITER. Bien que le projet va mettre du temps à se mettre en place (ils ont quand même transformé une route de campagne en superbe deux voies ... vroum vroum ^^) je ne fait toujours pas dans mon pantalon. Au pire si une brèche apparait dans ce type de réacteur la fuite ne se fait qu'à un niveau local et en faibles quantités radioactives. Là au moins il n'y a pas de barres d'uranium à refroidir à coup de piscines et donc aucun risque de meltdown et de radioactivé pérenne.

1420 Commentaires de news

Ecrit par Walid le 19/03/2011 à 14:19

 

35

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Ecrit par gekko

Pour, et je dis merde à ceux qui profitent de la situation au Japon pour faire leur campagne anti-nucléaire, c'est tout simplement honteux d'en profiter.


Le jour où y aura un nouveau Tchernobyl dans une ville d'un pays dont on se fout un peu moins que l'Ukraine, je pense que tout le monde sera pressé de faire un "grenelle" du nucléaire. Parce que mettre en danger des milliers de vies pour l'intérêt collectif, ça tient pas la route.



Alors je préfère dire merde à ceux qui ne veulent pas remettre en cause un moyen aussi hasardeux que le nucléaire qu'à ceux qui veulent faire naître le débat dans les plus hautes sphères. D'ailleurs, le G20 inclura aussi cette question lors de sa table ronde en novembre. Tu leur dis merde à eux aussi?



Si c'est pas un bon moment pour remettre en cause nos façons de fonctionner, quand le ferons-nous?



C'est bien beau de jouer à l'anti-bobo et dire que les autres c'est tous des cons il savent pas de quoi ils parlent, mais, comme je te l'ai déjà dit il y a quelques jours, quand est-ce qu'on se met à réfléchir?

1243 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 19/03/2011 à 14:20

 

36

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Ecrit par streum13

Comme dit plus haut le nucléaire actuel est en transition en attendant les réacteurs à fusion.



Pour en revenir au sujet si j'habitais au Japon il est sûr que j'aurai eu de quoi avoir les chocottes vu le passif tectonique de l'archipel. Mais bon j'habite en France et il est vrai que nous ne craignons pas grand chose niveau catastrophes naturelles qui pourraient endommager nos centrales.



J'ai toujours habité près de Cadarache (mon père y travaillait) et donc actuellement d'ITER. Bien que le projet va mettre du temps à se mettre en place (ils ont quand même transformé une route de campagne en superbe deux voies ... vroum vroum ^^) je ne fait toujours pas dans mon pantalon. Au pire si une brèche apparait dans ce type de réacteur la fuite ne se fait qu'à un niveau local et en faibles quantités radioactives. Là au moins il n'y a pas de barres d'uranium à refroidir à coup de piscines et donc aucun risque de meltdown et de radioactivé pérenne.

FAUX il y a une centrale en Alsace et c'est une zone à risque pour les tremblements, Tazief (haroun) a d'ailleurs prédit un tremblement majeur d'ici bientot à qq siècle

882 Commentaires de news

Ecrit par konique le 19/03/2011 à 14:28

 

37

avatar

Inscrit le 26/06/2009

Voir le profil

Ecrit par streum13

Mais bon j'habite en France et il est vrai que nous ne craignons pas grand chose niveau catastrophes naturelles qui pourraient endommager nos centrales.


Pour bosser dans en recherche dans la modélisation des risque, je peux te dire que plus j'entends les responsables parler, et moins j'ai confiance en ce qu'ils font et en la façon dont ils prennent en compte les risques.

Notamment quand on voit que EDF n'a pas été capable de prévoir qu'une grande marée et une tempête pouvait arriver en même temps (pour deux phénomènes indépendants, c'est pourtant très simple) lors de Xynthia, je suis franchement de plus en plus inquiet en ce qui concerne la sécurité des centrales française...



Nous n'avons pas de risques sismiques majeurs en France, OK, mais quid des tempêtes, inondations, sécheresses (problème majeur s'il en est, cf les problèmes de refroidissement au Japon!), sans même parler des attaques terroristes et du facteur humain...

82 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 19/03/2011 à 14:31

 

38

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

je suis pour,contre et bien au contraire !



smiley 54



de toute façon :

Pour : Il est impossible encore aujourd'hui de stopper la production nucléaire, aucune autre technologie ne permet de fournir en masse mondiale une quantité d'énergie suffisante



Contre : bah ça pollue, risque de morts en cas de problèmes, c'est la fin du monde en 2012



Bien au contraire : j'ai du mal à cerner le sens de ce choix. Pour moi, il s'agit de s'adapter à d'autres solutions, comme les barrages ou autres solutions de production d'énergie qui existent mais qui sont peu répandues.

Je crois en l'évolution énergétique, et je suis plutôt confiant quand à une solution prochaine. Mais cela ne sera visible que dans une cinquantaine d'années, voir une centaine, d'ici là je serai mort !





Donc j'espère que ma contribution servira à quelque chose, sinon tant pis. Je veux pas polémiquer là dessus smiley 9

6759 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 19/03/2011 à 14:36

 

40

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

citer wikipedia.. ahahah, il y a tf1 aussi.



sinon il y a plusieurs années qu'EDF fait en sorte de répartir les besoins énergétiques. le barrage de grand maison ? ou comment apporter l'énergie lorsqu'on en a besoin.



de plus 13% de l'énergie est consommée par les data center informatiques dont le PUE est lamentable et l'économie en énergie et en profit est plus que sensible.

pour information les deux plus gros opérateurs sont sur le coup.



si ces projets sont réalisés je me permettrais de faire un MP à notre gizmo national.

PS : je ne sais pas si PUE est sur wikijt'embrouille mais c'est simplement le ratio entre l'énergie consommée et la puissance délivrée aux serveurs.

RE ps : je ne bosse pas pour EDF.smiley 55

4741 Commentaires de news

Ecrit par Wizi le 19/03/2011 à 14:40

 

41

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Je ne suis ni pro, ni contre le nucléaire.



Il n'y a pas de solution miracle aujourd'hui, mais continuer aveuglement dans le nucléaire de type fission n'en n'est pas une non plus, cela ne fait que repousser les problèmes pour dans 30-40 ans (ou jusqu'à la prochaine grosse catastrophe dans une central occidental).

Il faut commencer à investir sérieusement dans la recherche d'alternatives et progressivement faire le changement au fur et à mesure que les centrales fermeront dû à leur âge et ça passe aussi par les économies d'énergie possible (au niveau de l'optimisation de la consommation et réduire les pertes inutiles, style mauvaise isolation de bâtiments).

Et surtout ne pas se focaliser que sur un type d'énergie, mais d'utiliser au mieux plusieurs "types" selon les lieux. Penser de manière "horizontal" plutôt que "compartimental".

L'idéal ça serait que chaque pays mettent leurs connaissance/recherche/fond en commun mais c'est une utopie ça.



Et mon côté "défaitiste/réaliste" sait que dans le fond dans 2-3 mois cette catastrophe sera oubliée et qu'au final rien ne changera, même si c'est vrai qu'ici en Suisse le peuple aura toujours sont mot à dire sur le nucléaire de manière "local".

9 Commentaires de news

Ecrit par konique le 19/03/2011 à 14:42

 

42

avatar

Inscrit le 26/06/2009

Voir le profil

Ecrit par 10r

citer wikipedia.. ahahah, il y a tf1 aussi.


Je pense en effet que pour citer des sources, tout le monde devrait donner un lien vers l’encyclopédie Britannica, ou au moins Universalis.



Comment, tout le monde n'a pas accès à ces encyclopédies? C'est un site consulté par des pauvres ? La culture est pourtant réservée à une élite, et wikij'tembrouille un pis-aller...

82 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

8934-nucleaire-debat-avis-lecteurs-japon