L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 19 juin 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Des pédés dans nos mairies ? Beurk !

imageCette semaine, l’Assemblée a refusé une proposition de loi sur le mariage homosexuel.
Soit.
Pour ceux qui ne le savent pas, je suis quelqu’un de profondément « gay friendly ». Si je suis exclusivement, invariablement, et strictement hétérosexuel, j’avoue une importante affinité avec le monde gay. Sa musique (beaucoup de mes groupes favoris sont issus du milieu gay), ses habitudes et comportements. J’aime la culture gay. Entre autres.
En fait, je ne fais absolument aucune différence entre un gay et un hétéro et éduque mes filles dans ce sens. Elles choisiront elles-mêmes leur sexualité tout en sachant que l’homosexualité est une chose complètement naturelle. Ce n’est certes pas la voie que j’ai personnellement choisie, mais cette alternative amoureuse ne me choque pas.
C’est mon mode de pensée, ma façon de vivre, la conviction la plus intime.
Le parrain de ma fille cadette est  homosexuel. Ma femme et moi n’en tirons ni fierté, ni honte, ni rien d’autre : il a été choisi pour sa sympathie et nos affinités avec lui, non pas pour son orientation sexuelle. Et cela n’a pas été un frein non plus. Nous ne nous sommes même pas posé la question.
Bref, nous sommes donc, et je suis, en particulier, quelqu’un de totalement ouvert sur la question homosexuelle.
 
Certes, j’ai comme tout le monde – ou du moins comme la majorité – été élevé via une éducation strictement hétérosexuelle, à une époque où les rapports d’hommes entre eux étaient considérés comme une déviance, une maladie, et les rapports de femmes entre elles étaient réservés à certaines scènes de films X. En ce sens, on tirait la manche de nos parents en leur murmurant, doigt pointés vers eux : « hé, maman, t’as vu, le monsieur il tient la main d’un autre monsieur, c’est beurk » quand on apercevait un couple « bizarre ».
Oh, je vous rassure, mes parents ne m’ont pas éduqué dans un esprit homophobe. De ce côté-là, ils prônaient une totale tolérance. Mais c’est l’époque qui voulait ça. Et l’arrivée de cette saloperie de SIDA, rapidement appelé le « cancer homosexuel » parce qu’il touchait plus volontiers cette population à la sexualité plus débridée (et aussi parce que les hétéros ne se faisaient pas autant dépister, même s’ils avaient une sexualité à risque). Il faut savoir d’ailleurs que l’OMS n’a retiré l’homosexualité de ses tablettes de « maladie mentale » qu’en 1993…
 
imageAujourd’hui, les mœurs ont évolué. Et c’est une bonne chose. Nous sommes en 2011. Le monde s’est ouvert, vers plus de tolérance.
Mais il reste encore d’indéniables crétins qui continuent de conspuer l’homosexualité et de considérer cela comme une preuve évidente de déviance et de maladie mentale.
Et ce comportement néandertaliens n’est malheureusement pas réservé aux incultes, voire à quelques bigots ou religieux extrémistes qui oublient qu’à l’époque de leurs prophètes, on ne crachait pas sur un p’tit câlin entre apôtres avec lubrification anale à l’huile d’olive ou à la graisse de mouton. Et je ne parle pas d’une seule religion en particulier.
Il existe encore de parfaits mongoliens au QI lamentablement bas qui, dans nos villes et nos campagnes, pensent que « casser du pédé », c’est amusant. Voire simplement le montrer du doigt en s’en moquant.
Et il existe encore de parfaits abrutis qui siègent à l’Assemblée Nationale et qui estiment que le mariage homosexuel n’est pas acceptable.
 
On peut ou non aimer les gays ou la culture gay. Les éviter, rechercher leur compagnie, ou, tout simplement, ne pas s’en soucier comme on ne se soucie pas du reste du monde, quel que soit sa sexualité. Mais une chose est certaine : les homosexuels sont des gens tout ce qu’il y a de plus normaux.
 
A ce niveau-là, pourquoi donc avoir rejeté, une nouvelle fois, une loi sur le mariage homosexuel. Une loi qui ne changeait strictement rien à la constitution ou aux droits des hétéros, mais qui rajoutait simplement le droit de se marier pour les personnes du même sexe ?
En quoi, finalement, cela changerait-il quelque chose ? En quoi cela serait-il « mal » ou « inacceptable » ?
J’ai du mal à comprendre.
Oh, je vous rassure, je sais que la majorité des homosexuels s’en contrefoutent et se contentent du Pacs, qui lui leur est autorisé.
 
Moi-même, à vrai dire, je m’en moque complètement.
 
imageLa seule chose qui me dérange, là-dedans, finalement, c’est que, d’une part, qu’est-ce que ça peut faire si les homosexuels se marient ? A part heurter l’égo et les valeurs de personnes à la pensée archaïque, quelles raisons valables pourrait-on bien avancer pour leur refuser ce droit ?
Ensuite, à une époque où l’on ne cesse de nous répéter, de nous marteler que l’homme est égal, quelle que soit sa pensée, ses convictions religieuses, sa couleur de peau… nos dirigeants font ici preuve d’une formidable discrimination : les homosexuels ne sont pas des personnes assez bien pour avoir droit de se marier comme les hétérosexuels.
Je me souviens d’une époque, d’un pays, où les noirs n’étaient pas assez bien pour monter dans le même bus que les blancs. Je ne vois aucune différence entre les deux affaires.
Les homosexuels n’ont pas le droit de se marier. Remplacez le mot « homosexuel » par « noir » ou « juif ». Ce serait révoltant.
Désolé, mais la même phrase avec le mot « homosexuel » dedans est, pour moi, du même acabit.
 
On ne parle pas d’Eglise, ou autre lieu de culte. Il ne s’agit pas d’aller organiser une gay pride dans une cathédrale ou je ne sais quel autre amalgame qui pourrait être fait. Il s’agit juste d’autoriser deux personnes qui s’aiment, à s’unir officiellement, d’une manière plus forte et profonde qu’un « Pacs ». Et comme je le répondais à je ne sais plus quelle personne, il y a peu, lors d’une discussion à ce sujet, et qui me disait que « oui mais on va avoir un défilé de Drag Queen dans les mairies », je ne vois pas en quoi ce serait plus ridicule que certaines tenues débiles ou excentriques de mariées, de mariés ou d’invités. Rien n’empêche les mairies d’imposer le port du costume pour les hommes (robes interdites) s’ils ont « peur » que cela tourne au défilé de mauvais goût. Mais honnêtement, je n’arrive pas à trouver une seule raison pour laquelle deux êtres qui s’aiment ne pourraient pas se marier, quel que soit leur sexe.
 
imagePour nous autres, français imbus de leurs personnes, les Espagnols sont des arriérés faignants qui passent leur temps à jouer au foot et faire la sieste. Les portugais sont des sous-développés qui sont, au choix, gardiens d’immeubles ou maçons. Les Islandais sont des bouseux qui montent des poneys nains pour se déplacer. Les Canadiens des bûcherons à l’accent ridicule. Les Argentins, encore des sous-développés qui jouent au foot et sont tellement cons qu’ils ont recueillis Florent Pagny. Les Hollandais sont tous des drogués amateurs de putes en vitrines. Quant aux Belges… ce sont tous des abrutis au QI de moule pas même foutus d’avoir un gouvernement.
 
Sauf que tous ces pays ont déjà légalisé le mariage homosexuel. Ajoutez la Suède, la Norvège, l’Afrique du Sud, la ville de Mexico et cinq états des USA, et pour le coup, on se demande qui est le pays aux mœurs sous-développés.
 
Voilà. J’ai donc décidé de soutenir ouvertement et de manière totalement inconditionnelle le mariage homosexuel.
 
Et je ne peux donc que me lamenter d’être dans un pays dirigé par des homophobes.


Sur ce, je vous laisse à vos agapes dominicales. La semaine prochaine, attendez-vous à quelques tests en retard (Hunted, LA Noire, Dirt 3, et peut-être un gros dossier d'une telle originalité qu'il n'a été traité nulle part ailleurs dans le monde.

Bonne fête à tous les papas, et au mien en particulier.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par BurnO le 19/06/2011 à 15:53

 

21

avatar

Inscrit le 19/07/2010

Voir le profil

Je suis passé d'un état d'homophobe à celui de "je m'en fous, ils font ce qu'ils veulent avec leurs fesses mais ça me dérange tjrs".



Mon avis est que l'homosexualité n'est pas quelque chose de naturel. Naturel dans le sens où ça n'aide pas à la survie de l'espèce, c'est-à-dire la reproduction. Si c'était si naturel cela permettrait de nous reproduire. MAIS, comme l'a dit Cédric, en tant qu'alternative amoureuse pourquoi pas.



Il y a des chances pour qu'on me tombe dessus avec ce que je vais dire mais je pense que c'est au même niveau que la pédophilie dans le sens où c'est une attirance pour autre chose que ce que l'on est censé avoir d'un point de vue biologique (reproductif). Ce qui l'en différencie c'est que la pédophilie n'est pas acceptée dans nos sociétés car on ne conçoit pas l'enfant comme un partenaire sexuel (à juste titre d'ailleurs).



Sincèrement, voir 2 hommes s'embrasser me gêne et peut même me dégouter (voir 2 femmes ça non, mon esprit étroit adore smiley 54). Du coup légaliser le mariage homosexuel, c'est non pour moi. Mon côté homophobe n'a pas totalement disparu on dirait mais c'est pas pour autant que j'irai "casser du pédé" ou insulter un homme de tarlouze/pédé/tafiole/fiotte/etc juste parce qu'il est homo.



Pour résumer ma pensée (étroite, intolérante, tout ce que vous voulez), l'homosexualité c'est comme les éoliennes: c'est bien mais uniquement j'ai les autres.





221 Commentaires de news

Ecrit par mokkori le 19/06/2011 à 15:55

 

22

avatar

Inscrit le 24/11/2010

Voir le profil

Le mariage ne me pose pas de problème, je ne vois même pas où est le problème.

Enfin, le mariage civil.



Parce qu'un couple homo vienne se marier dans une église, là c'est ne pas respecter une religion qui ne reconnait pas ce type d'union.



En revanche, pour l'adoption ou les mères porteuses qui viennent en aide aux couples homosexuels, je suis contre.



Parce que la nature a voulu qu'un enfant, ça se fait avec un papa et une maman.



Et que, malgré toute la bonne volonté, une maman n'est pas un papa et un papa n'est pas une maman.

Psychologiquement, je crois qu'un enfant a besoin de se construire par rapport à une maman et un papa, plutôt qu'avec deux papas ou deux mamans.



Voilà.

1204 Commentaires de news

Ecrit par mokkori le 19/06/2011 à 15:57

 

23

avatar

Inscrit le 24/11/2010

Voir le profil

Ecrit par BurnO





Sincèrement, voir 2 hommes s'embrasser me gêne et peut même me dégouter


Idem. Voir deux mecs se bécoter, ça me gêne aussi.



J'en sais rien, sûrement du à mon éducation.



Mais maintenant, je suis on ne peut plus tolérant là-dessus.



Ca a le droit de me gêner, mais ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent smiley 20

1204 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 19/06/2011 à 16:01

 

24

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Ecrit par mokkori

Et que, malgré toute la bonne volonté, une maman n'est pas un papa et un papa n'est pas une maman.

Psychologiquement, je crois qu'un enfant a besoin de se construire par rapport à une maman et un papa, plutôt qu'avec deux papas ou deux mamans.



Voilà.
il y a toujours des moyens de compenser le fait d'avoir 2 pères ou 2 mères.

et de mon côté je préfère voir un gosse heureux dans un couple homo que maltraité dans un couple hétéro smiley 9

1227 Commentaires de news

Ecrit par mokkori le 19/06/2011 à 16:09

 

25

avatar

Inscrit le 24/11/2010

Voir le profil

Ecrit par Patch

il y a toujours des moyens de compenser le fait d'avoir 2 pères ou 2 mères.

et de mon côté je préfère voir un gosse heureux dans un couple homo que maltraité dans un couple hétéro smiley 9



Ca ce sont de belles paroles qu'on ressort dans tous les débats.



Comprends-moi bien, deux papas pourront "compenser", mais certainement pas "remplacer" une maman.



Pour moi, c'est clair : un enfant, c'est mieux avec un papa et une maman. Et c'est le papa qui parle.



Après, toutes les belles paroles bien convenues du genre : "mieux vaut deux papas que maltraité dans un couple hétéro", je me torche le cul avec.



Parce que ce sont des propos simplistes et génériques qui sont juste là pour couper court et empêcher le débat.



Moi aussi je préfère la paix que la guerre.



Si tu veux, on peut tous les deux s'amuser à celui qui enfoncera le plus de portes ouvertes. T'as bien lancé les hostilités.



La question est de savoir si un enfant se construit mieux avec un papa et une maman, plutôt qu'avec deux papas (ou deux mamans) dans mes propos. Toi, t'es HS dans ta réponse smiley 9

1204 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 19/06/2011 à 16:30

 

26

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

Ecrit par mokkori





Ca ce sont de belles paroles qu'on ressort dans tous les débats.



Comprends-moi bien, deux papas pourront "compenser", mais certainement pas "remplacer" une maman.



Pour moi, c'est clair : un enfant, c'est mieux avec un papa et une maman. Et c'est le papa qui parle.



Après, toutes les belles paroles bien convenues du genre : "mieux vaut deux papas que maltraité dans un couple hétéro", je me torche le cul avec.



Parce que ce sont des propos simplistes et génériques qui sont juste là pour couper court et empêcher le débat.



Moi aussi je préfère la paix que la guerre.



Si tu veux, on peut tous les deux s'amuser à celui qui enfoncera le plus de portes ouvertes. T'as bien lancé les hostilités.



La question est de savoir si un enfant se construit mieux avec un papa et une maman, plutôt qu'avec deux papas (ou deux mamans) dans mes propos. Toi, t'es HS dans ta réponse smiley 9


Je pense que Patch voulait dire que l'état psychologique de l'enfant de dépend pas du fait que le couple soit gay ou pas mais dépend de l'éducation reçue.

Moi je pense surtout que les enfants auront des problèmes avec le regard des autres plutôt qu'avec l'homosexualité de leurs parents.

601 Commentaires de news

Ecrit par Lusheez le 19/06/2011 à 16:38

 

28

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Le fait est que, votre avis, on s'en contrecarre, les gars, dès que l'on parle de "nature". L'homosexualité EST naturelle, la pédophilie l'est AUSSI, ainsi que plein d'autres trucs vraiment vraiment pas chouettes. Faut s'y faire. Et tout ce qui est naturel ne favorise pas toujours la survie et la reproduction. Le stress et la dépression sont naturels aussi, et pourtant contreproductif.



Et l'attirance qu'on est sensé avoir d'un point de vue biologique n'est certainement pas égale à celle qu'on doit avoir du point de vue reproduction. La première englobe l'autre.



Je suis d'accord avec Patch. Et il est pas totalement HS, c'est toi qui veut pas faire l'effort, comme d'habitude. Et non, la question n'est pas de savoir si c'est mieux avec un père et un mère, ou avec deux papas/mamans. Parce qu'on ne peut pas faire de généralités, que les deux peuvent être un mauvais choix (et en fait, je suis convaincu que les pires choix sont dans le premier cas).



Et c'est clair que nos avis, parfois, faut se le mettre dans sa poche, parce que le plus important n'est pas ce qu'on pense mais ce qui se passe, dans ce cas là.



Edit: Et d'accord aussi avec les deux du dessus, et c'est pour ça aussi que le regard des gens changera à un moment ou un autre de toute façon.

398 Commentaires de news

Ecrit par mokkori le 19/06/2011 à 16:39

 

29

avatar

Inscrit le 24/11/2010

Voir le profil

L'autre question que l'on peut soulever : j'ai vu récemment dans un reportage un couple homo qui parlait de son "droit à l'enfant".



Mais non, avoir un enfant n'est pas "un droit".



A la limite, je préfère parler du "droit de l'enfant" que du "droit à l'enfant".

Faut pas tout mélanger.

1204 Commentaires de news

Ecrit par Lusheez le 19/06/2011 à 16:41

 

30

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Je comprends l’ambiguïté pour le "droit à l'enfant". Mais si c'est pas un droit, c'est quoi ? Comment définir ça, alors ?



Un couple hétérosexuel pourrait dire la même chose, tu sais, et ça ne t'aurait peut-être pas autant "marqué".

398 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 19/06/2011 à 16:46

 

31

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par mokkori



La question est de savoir si un enfant se construit mieux avec un papa et une maman, plutôt qu'avec deux papas (ou deux mamans) dans mes propos. Toi, t'es HS dans ta réponse smiley 9


Comme je le disais dans un précédent post, il semble qu'il n'y ai pas de problème de construction pour l'enfant élevé dans une famille homoparentale.



Je te cite wiki qui résume assez bien ce que j'ai pu lire à droite à gauche:



Les parents homosexuels font-ils de bons parents ?[modifier]

Les études, entamées depuis les années 1970, montrent que les enfants élevés dans des familles homoparentales sont aussi heureux que les autres. Le guide bibliographique 2007 de l'Association des parents gays et lesbiens a été constitué à partir d'une interrogation systématique des bases de données universitaires et du CNRS, les librairies en ligne ayant constitué un deuxième type de source. Rare sont celles qui concluent que les enfants élevés par des couples homosexuels auraient plus de chances de développer des troubles psychiques au cours de leur adolescence ou que les homosexuels sont moins aptes à élever un enfant que les couples hétérosexuels. Ces études négatives, telles No es igual8 sont le fait de militants catholiques ou de chercheurs critiqués par le reste de la communauté scientifique, tel Cameron qui a été radié de l'American psychological association pour violation des principes éthiques des psychologues9. Toutes les autres études concluent qu’il n’y a pas de différences (au niveau de la qualité de l’éducation donnée et des risques de troubles psychologiques) entre les enfants élevés par des homosexuels et ceux élevés par des hétérosexuels.

Pour les opposants à l'homoparentalité, les enfants auraient besoin d'un père et d'une mère pour se structurer psychologiquement. La parentalité biologique complète n'est pas nécessaire au développement psycho-social du jeune10. Que les parents sociaux soient les parents biologiques ou non a moins d'influence que les types d'autorités utilisés dans l'éducation (démocratique, autoritaire ou permissif) ou la dynamique familiale11. Nombre de familles dans différentes cultures confient « à vie » leurs enfants à d'autres12.

1970 Commentaires de news

Ecrit par mokkori le 19/06/2011 à 16:49

 

32

avatar

Inscrit le 24/11/2010

Voir le profil

Quand je parle de bien-pensance, de propos tout fait qui font bien "in"

Ecrit par Lusheez

(et en fait, je suis convaincu que les pires choix sont dans le premier cas).


bing. Comment perdre toute crédibilité.



Je vous laisse dans votre bal des conneries et autres propos tout fait qui font bien.



Sinon, ne t'en déplaise, moi et ma femme n'avons pas l'impression d'être le pire choix pour nos enfants.



Cédric, en revanche, peut-être smiley 13



Et je maintiens : la relation qu'a un enfant avec sa mère, a fortiori biologique est irremplaçable.



Et je ne parle même pas de ce qui n'est pas directement perceptible mais bien réel, comme la relation mère/enfant durant la grossesse.



Car si la vie juridique commence à la naissance, la vie biologique commence avant.



Non vraiment, rien à voir.

1204 Commentaires de news

Ecrit par g_bandini le 19/06/2011 à 16:55

 

33

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Ecrit par mokkori





Et je maintiens : la relation qu'a un enfant avec sa mère, a fortiori biologique est irremplaçable.



Et je ne parle même pas de ce qui n'est pas directement perceptible mais bien réel, comme la relation mère/enfant durant la grossesse.



Car si la vie juridique commence à la naissance, la vie biologique commence avant.



Non vraiment, rien à voir.


OUais enfin, quand on parle d'adoption, le rapport à la mére biologique, de toute facon...

323 Commentaires de news

Ecrit par Djaron le 19/06/2011 à 16:56

 

34

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

personnellement je n'ai rien contre le fait qu'on leur permette et reconnaisse une union civile qui leur octroierai les memes garanties et avantages que le marriage classique



pour l'adoption, à partir du moment ou des gens auraient les couilles et la patience de bien vouloir faire une étude d'impact psychosociale pour savoir si oui ou non ce genre de couple et d'environnement peut influencer l'enfant dans son développement et son choix de sexualité; si l'etude d'impact montre qu'un enfant qui grandit dans un couple hetero et un qui grandit dans un couple homo n'ont pas ni plus ni moins de chances l'un par rapport à l'autre d'avoir leur propre sexualité influencée vers le modele de leurs parents (avec une marge d'erreur), ca me dérangerait pas non plus; apres tout y'a des couples homosexuels qui moralements ou humainements sont souvent aussi seins que des couples heteros (les deux parents s'aiment, inculquent de saines valeurs à leurs "gosses")



apres niveau droits civiles divers, qu'on refuse/nient à des homosexuels certaines choses qui sont la norme pour le reste des gens en matiere de droit du travail, ou d'autres choses du genre, sur le seul motif de leur orientation sexuel, c'est pour moi une discrimination débile. Mais attention à ne pas tomber dans l'exces inverse et vouloir à tout pris, bec et ongle, accorder tout et n'importe quoi aux homosexuels, au dela des droits dont nous tous jouissons normalement, sur le meme motif... (genre lui il a PLUS de droit de faire ceci cela PARCQUE il est homo.. on retombe, en situation inversé, dans la meme betise que precedement... j'vois pas pourquoi discrimination des homos vis à vis des heteros serait intolerable, mais que discrimination des heteros par rapport aux homos ca serait ok)



seulement voila, les gens qui decident des lois et qui forgent la société sont souvent des gens qui ont deux générations de retard sur notre epoque, sont conservateurs, sont dans une logique populiste et carrieriste de plaire au plus grand nombre d'electeurs et d'administrés... de là à leur demander d'avoir du recul, ca me semble compromis

1645 Commentaires de news

Ecrit par Lusheez le 19/06/2011 à 16:58

 

35

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Tu déformes. Ou alors je me suis mal exprimé, dans ce cas, pardon.



Ce que je voulais dire, alors, et j'espère que tu comprendras ce que je veux dire, c'est que si tu prends "les pires" parents hétérosexuels et "les pires" parents homosexuels, eh bien, le pire de ces deux là, ce seront les premiers. Simplement parce que le couple homo, lui, aura voulu le gosse, aura fait toutes les démarches pour être parents. Alors qu'il y a de nombreux couples hétéros qui n'ont pas voulu être parents, qui le sont malgré eux, et dont les enfants en pâtissent.



Et s'il te plaît, arrête d'être aussi agressif dans tes réponses, c'est juste lassant, essaie de comprendre un peu ce que veulent dire les autres au lieu de les rembarrer directement...

398 Commentaires de news

Ecrit par mokkori le 19/06/2011 à 17:01

 

36

avatar

Inscrit le 24/11/2010

Voir le profil

Ecrit par g_bandini



OUais enfin, quand on parle d'adoption, le rapport à la mére biologique, de toute facon...



Justement. Tu ne sais rien donc, de ce besoin qu'ont les adoptés de retrouver leurs parents biologiques. Non pas pour "regretter" leurs parents adoptifs. Mais parce que c'est juste... humain ce besoin de savoir d'où l'on vient.



Pareil pour les premiers "bébés-éprouvettes" aujourd'hui adultes qui veulent retrouver la paire de couilles qui a servi à les créer.



C'est humain.

1204 Commentaires de news

Ecrit par g_bandini le 19/06/2011 à 17:08

 

37

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Ecrit par mokkori





Justement. Tu ne sais rien donc, de ce besoin qu'ont les adoptés de retrouver leurs parents biologiques. Non pas pour "regretter" leurs parents adoptifs. Mais parce que c'est juste... humain ce besoin de savoir d'où l'on vient.



Pareil pour les premiers "bébés-éprouvettes" aujourd'hui adultes qui veulent retrouver la paire de couilles qui a servi à les créer.



C'est humain.





Hein ? Mais de quoi parles-tu là ? Je n'ai jamais nié le besoin des "orphelins" de retrouver leur mère (et leur père) biologique et le manque que cette absence peut créer. Je ne vois juste pas en quoi cela devrait disqualifier les homosexuels pour l'adoption au profit des hétérosexuels.

323 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 19/06/2011 à 17:08

 

38

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par mokkori





Justement. Tu ne sais rien donc, de ce besoin qu'ont les adoptés de retrouver leurs parents biologiques. Non pas pour "regretter" leurs parents adoptifs. Mais parce que c'est juste... humain ce besoin de savoir d'où l'on vient.



Pareil pour les premiers "bébés-éprouvettes" aujourd'hui adultes qui veulent retrouver la paire de couilles qui a servi à les créer.



C'est humain.


Quel est le rapport avec l'homoparentalité? Qu'ils soient adoptés par des hétéros ou des homos n'enlèvera pas ce besoin, n'empêchera pas leur construction.

1970 Commentaires de news

Ecrit par Djaron le 19/06/2011 à 17:10

 

39

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

d'ailleurs c'est la fete des paires aujourd'hui :)



quand aux objections dictées par les differentes sensibilités religieuses, pour ma part, la religion etant l'opium du peuple, j'ai rien contre les consommateurs mais j'peux pas saquer les dealers



ps: @lusheez: et mokkori est toujours agressif dans ses reponses, car en bon fan boy sony frustré de premiere ligne de front, il a pris l'habitude de troller plus vite que son ombre, en lisant ce qu'écrivent les autres en diagonal... il a des circonstances extenuantes, merci de lui pardonner



Freetaunt, enjoy !

1645 Commentaires de news

Ecrit par mokkori le 19/06/2011 à 17:15

 

40

avatar

Inscrit le 24/11/2010

Voir le profil

Et puis bon, il est amusant de voir que les premiers à trouver "naturel" d'être homo trouvent tout aussi "naturel" que des homos puissent avoir des enfants.



Parce que bon, à la base un couple homo ne peut pas "naturellement" enfanter.

Naturellement, un couple homo n'a pas d'enfants et si le monde était rempli d'homo, l'espèce humaine s'éteindrait.

C'est un constat.



Ca, c'était juste pour faire un petit argument fallacieux comme l'autre sur "mieux vaut un couple homo qui aime qu'un couple d'hétéro violent"



Voyez, facile ce genre de propos.



Maintenant, je suis bien conscient que tenir ce genre position dès que l'on parle de certains sujets comme celui de l'homosexualité, c'est forcément se faire passer plus ou moins pour un homophobe, alors qu'il n'en est rien.



Mais il y a des extrémistes dans les deux camps, après tout.

1204 Commentaires de news

Ecrit par mokkori le 19/06/2011 à 17:18

 

41

avatar

Inscrit le 24/11/2010

Voir le profil

Ecrit par Raging



Quel est le rapport avec l'homoparentalité?


Toi, t'as oublié de passer par le CP : le post que tu cites répond à ça



OUais enfin, quand on parle d'adoption, le rapport à la mére biologique, de toute facon...


Ca n'avait pas vocation à répondre à "l'homoparentalité". Faut juste tout lire smiley 9

1204 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

9896-edito-mariage-homosexuel-assemblee-loi