Rage 2, nos premières impressions

 

Publié le Vendredi 1 février 2019 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Rage 2, nos premières impressions

On va tout péter !

imageÀ la suite d'une gentille demande de Cédric (Tu y vas sinon je cuisine ton chat au barbecue) je me suis rendu dans les locaux de Bethesda pour mettre la main sur une version bêta de leur prochain jeu : Rage 2.

Suite du premier volet, on retrouve une planète entièrement ravagée par un astéroïde qui a annihilé 80% de la population. Nous incarnons Walker, dernier ranger du Wasteland et grain de sable dans les rouages de l'Autorité, les antagonistes du premier épisode, qui sont ici de retour. Sûrement des descendants de la Team Rocket…

Rage 2 est un FPS en monde ouvert. Ce qui signifie qu'on pourra flinguer tout plein de gens où on veut et quand on veut. Et avec l'arme ou super-pouvoir que l'on veut. Dans cette bêta nous avons utilisé pistolets, fusils à pompe et d'assaut, Wingstick (des boomerangs meurtriers), grenades et autres gros canons qui font tout exploser. Voilà pour les armes.
Pour les pouvoirs, nous avons eu droit à la Ruée ; au Vortex qui est un mini-trou noir ; la Destruction, une vague qui projette les ennemis ; ainsi que l'Ecrasement, une onde de choc circulaire créée apres une frappe puissante au sol. Seul pouvoir défensif, Barrière crée un mur de protection. Enfin, le dernier pouvoir, le plus puissant et marrant est l'Overdrive, qui comme son nom l'indique, surcharge les armes avec une puissance dévastatrice, permettant aux joueurs de laisser libre court à leurs folies destructrices et meurtrières.

Nous avons aussi mis la main durant cette session sur l'un des véhicules du jeu. Sorte de gros 4x4 blindé et armé de mitrailleuse et lance-missile. C'était le véhicule du héros. Si l'intention était sympa de se balader dans la carte, hélas, en l'état le fun n'était pas de mise. Car le développement du comportement du véhicule n'était pas fini. Ce qui fait qu'on avait l'impression de se trouver dans un tank de 40 tonnes incapable de dépasser les 30km/h, de freiner et de tourner correctement. Mais l'on nous a assuré que dans le jeu final, les véhicules se comporteront normalement.


screenPendant les deux heures de jeu, on a réalisé quelques missions scénarisées permettant de rencontrer des PNJ importants et de dégommer un gros boss à coup de roquettes du futur, on a fait des missions annexes pour récupérer des armes et des pouvoirs ainsi que des évènements aléatoires survenant sur les trajets. Et malgré les bugs techniques, dus à une version alpha/bêta datant un peu, on doit dire qu'on a pris notre pied. Notre petit cœur de gros bourrin a été enchanté de pouvoir se balader dans ce monde post-apocalyptique mais quand même tres haut en couleur en tirant sur tout ce qui lui passait sur la main. Ou en les écrasant, ça dépendait de notre humeur. Les quelques missions jouées sont sympas, bien que déjà vu ailleurs mais l'ambiance du jeu leur confère un petit goût de revenez-y. Et oui, il y a aussi tout un tas de quêtes annexes qui sont aussi vues et revues (nettoyer des avant-postes, récupérer telle marchandise dans tel lieu, etc.).

screenNous avons joué sur des PC, avec manettes Xbox et ensemble clavier/souris. Sans avoir le détail de la configuration système, on peut vous dire que c'était relativement beau (en passant outre certaines textures bien moches, liées à la version bêta). La vitesse de chargement était très bonne. Quant à la maniabilité, que ce soit au pad ou au couple clavier/souris, pas de problème à remonter de ce côté-là.

En ce qui nous concerne, cette version nous a laissé une très bonne impression. Y a plus qu'à espérer que le jeu final sera techniquement irréprochable, qu'il y aura une tonne de missions en tous genres dans tout un tas d'environnements variés, ainsi que pléthore d'armes et de pouvoirs. Bref, que l'on pourra tout faire sauter dans la joie et la bonne humeur.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

0