NHL 15 (PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360)

 

Publié le Mercredi 24 septembre 2014 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de NHL 15 (PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360)

Un patin bien roulé ?

imageD’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours bien aimé les jeux de hockey sur glace. Ça remonte à mes premières amours en matière de jeux vidéo, quand quelques pixels s’agitaient une pseudo-crosse entre les mains, mais d’année en année, cet intérêt ne s’est jamais tari. Tenez, j’ai même insisté pour recevoir le jeu NHL 15 de la part d’Electronic Arts alors que, compte tenu du très faible marché français sur ce style, aucun service de presse n’était prévu dessus.

Notez que si mes conquêtes passées ne se sont jamais plaint de mes patins, je ne suis pourtant jamais monté sur la glace et n’en ai jamais chaussé. Ça ne me tente d’ailleurs pas plus que ça. Je ne suis pas même spécialement fan du sport en tant que tel. Il m’arrive tous les quatre ans, J.O. obligent, au hasard d’un zapping nocturne, de tomber sur un match ou une retransmission que je vais suivre d’un œil mou, mais voilà, je n’ai jamais suivi le hockey sur glace de manière assidue ni même réellement intéressée. Je ne suis donc pas un spécialiste du genre, ni même un passionné. Seulement j’aime les jeux de hockey. Ne cherchez pas, c’est comme ça.

Recevoir NHL 15, donc, qui est le premier opus à débarquer sur les nouvelles consoles, fut donc un réel bonheur. Puis une interrogation. Et au final, un mélange entre attentes déçues et espoirs encore bien vivaces.

Je m’explique.

screenscreenscreen

screenTout commence avec le choix d’une difficulté. A moins d’être un gros habitué de la série et de bien connaître la jouabilité, choisissez non pas le jeu standard, mais celui facile. En standard, en effet, vous tirez notamment avec le stick droit, via le mouvement de bas en haut pour simuler l’effet de crosse. Il y a tout un tas de subtilités, de touches, que vous soyez en défense ou en attaque. En choisissant facile, vous n’aurez qu’à vous soucier de quelques boutons et non pas de tirer avec le stick. Idéal pour se familiariser avec les phases de jeu, les règles, et les mouvements.

Ensuite, vous débutez directement avec un match, histoire de vous faire la main et de mieux définir votre niveau. En cas de sévère dérouillée, le jeu peut vous suggérer de rabaisser le niveau, par exemple.

Viendra ensuite votre choix d’équipe préférée, puis l’accès aux menus.

screenLes déceptions commencent alors : les menus sont mal pensés, pas vraiment intuitifs. Les temps de chargement sont trop long, surtout ceux des matches. Et d’ailleurs, on aurait aimé un petit jeu de tir ou de passes comme dans les temps de chargement de FIFA, histoire de patienter autrement qu’en fixant une image fixe.
Enfin, les modes de jeux ont été largement allégés. Match simple, en ligne, Deviens un Pro (pour créer un joueur et le faire évoluer lors d’une carrière) ou le mode toujours très chiant Deviens un DG, pour diriger un club de manière financière sans jouer les matches… Ces deux derniers modes ont d’ailleurs été allégés de tout un tas de fonctions.
Idem pour les modes en ligne, dont certains ont disparu… bref, c’est un vrai choc niveau contenu. On citera la disparition des modes EA Sports Hockey League, EA Sports Arena, Tournois, Saison, possibilité de choisir ses musiques, pas de jeu contre ses amis en Ultimate Team, pas de tournois non plus…

Heureusement, EA a annoncé que de nombreux modes seraient rajoutés en téléchargements gratuits. C’est le cas par exemple pour le jeu en équipe en ligne. Mais il y a de quoi quand même fulminer.

screenscreenscreen

screenReste que sur la patinoire, NHL 15 reste un excellent jeu. Certes, les goals sont de gros nuls et les scores ont vite fait de ressembler à des résultats de handball. Mais vous pouvez – vous devez – dans les paramètres augmenter leur temps de réaction au maximum, et celui de l’IA en général également, pour réduire considérablement cet effet.
Lors des matches, les joueurs sont réactifs, ont une excellente inertie sur la glace, des réactions réalistes, on peut bien mettre en place des tactiques, les oppositions sont musclées, les tirs deviendront au fil de votre expérience de jeu assez précis, bref, les fans apprécieront réellement la jouabilité du titre. Sur PS4 et Xbox One, les graphismes, sans être non plus extraordinaires au niveau de la modélisation des joueurs, proposent un environnement réussi, une glace plus brillante et réaliste que jamais, des animations parfaites (restent quelques bugs de collision quand même), bref, c’est quand même du haut niveau.

Au final, NHL 15 est un bon jeu, quoi qu’on en dise. Si vous êtes sur PS4 ou Xbox One, vous n’avez pas le choix, en fait, et c’est la seule option proposée aux fans de hockey, en l’absence de concurrent ou d’opus passés. Vous ne le regretterez pas, sachez-le, puisque c’est un bon jeu.
Sur Xbox 360 et PS3, NHL 14 étant plus complet, il gardera notre préférence, même si, on le répète, ce NHL 15 est, sur le terrain, une réussite. Dans les menus, un peu moins.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

NHL 15 (PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360)

Plateformes : Xbox 360 - PS3 - Xbox One - PS4

Editeur : Electronic Arts

Développeur : Electronic Arts

PEGI : 12+

Prix : 60 €

NHL 15 (PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0