Le Monde de Dory, la critique du film

 

Publié le Mardi 21 juin 2016 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Le Monde de Dory, la critique du film

Tant va la cruche à l'eau...

imageLe Monde de Nemo a déjà 13 ans… 13 ans à nous avoir littéralement enchantés avec son histoire émouvante et drôle à la fois. Aujourd’hui, il est l’heure de retrouver tous les héros dans une suite : Le Monde de Dory.

Personnage fort et phare du premier opus, Dory, le poisson qui oublie tout, est au centre de cette nouvelle aventure. Et pour cause : des souvenirs ressurgissent dans sa mémoire ! Elle se souvient de ses parents, et d’un nom de lieu… situé en Californie ! Avec l’aide de Nemo et de son père Marin, Dory va alors partir à la recherche des siens. Elle va traverser le monde entier dans l’espoir de revoir enfin son père et sa mère. Dory se retrouve alors capturée et transportée à l’Institut de réserve Marine… Sa route va croiser celle de Hank, une pieuvre acariâtre et solitaire. Il va malgré tout décider de lui donner un coup de main…

13 ans après, n’ayons pas peur des mots : c’est un véritable bonheur de retrouver Nemo, Marin et Dory dans de nouvelles aventures. Le film est signé Andrew Stanton, à qui l’on doit notamment le premier opus, Wall-E, ou encore 1001 pattes, ainsi qu’Angus McLane, en tant que co-réalisateur. Et le moins que l’on puisse dire est que… malgré cette belle carte de visite, Andrew Stanton semble avoir été en panne d’inspiration.


screenAlors attention, n’en tirons pas de conclusion hâtive. Le Monde de Dory est un vrai plaisir. Vrai plaisir de retrouver les personnages et de les suivre dans cette nouvelle aventure. Dory est toujours aussi hilarante. Les nouveaux personnages, comme Hank la pieuvre ou le duo comique de phoques, sont une vraie trouvaille et une vraie réussite. Mention spéciale pour Becky la mouette ou Gérard le troisième phoque un brin dérangé. Il y a aussi quelques passages extrêmement réussis. Notamment toute la poursuite de fin, absolument géniale et à pleurer de rire.

screenMalgré tout… on reste un peu déçu. La faute à un rythme un brin haché, à suivre d’une part Dory, d’autre part ses souvenirs d’enfance, et enfin le périple de Nemo et son père qui pour le coup est totalement sans intérêt. D'autre part, les gags se reposent un peu trop sur le personnage de Dory et sa perte de mémoire. Beaucoup trop, en fait. Du coup, on rit moins... Pas de double lecture non plus, comme Pixar sait pourtant si bien en faire : il s’agit ici d’un simple film d’animation. Un simple divertissement, basique, pour les enfants. Et uniquement pour les enfants, au final… même si en qualité de parent, on appréciera toujours. C’est Pixar. Et c’est justement là toute la chose : C’est Pixar donc c’est bien et agréable à voir. C’est Pixar donc on s’attendait à plus.

Un film qui se cherche, donc, au final, sans offrir le délire, le dépaysement, la poésie et toutes ces bonnes idées qui fourmillaient dans le premier opus. Sympathique et réussi, donc, mais pas inoubliable cette fois-ci.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Le Monde de Dory, la critique du film

Plateformes :

Editeur : The Walt Disney Company France

Développeur : Pixar

PEGI : 3+

Prix : Cinema

Le Monde de Dory, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Derniers Commentaires

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

0