Dragon Quest VIII : L’odyssée du roi maudit (Nintendo 3DS)

 

Publié le Jeudi 12 janvier 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

(TEST) Dragon Quest VIII : L’odyssée du roi maudit (Nintendo 3DS)

C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes

imageLa série des Dragon Quest a dix ans. Oui, enfin ce n’est pas tout à fait vrai, puisque le tout premier opus de la série est sorti en 1986 sur NES au Japon… Elle a donc plutôt 30 ans… mais pour nous autres européens, elle n’est née qu’en 2006, sur PS2.

C’est en effet cette année-là qu’est sorti le tout premier jeu Dragon Quest sur le vieux continent. Il s’agissait de Dragon Quest VIII : L’odyssée du roi maudit. Et après un portage sur iOS et Android sorti en 2014 et qui reste aujourd’hui considéré comme un modèle du genre, voilà que le jeu arrive sur Nintendo 3DS. Dans une version remasterisée, bien entendu.

L’histoire reste la même : Vous êtes un héros sans nom dont le but est de sauver votre royaume. Un sorcier maléfique a transformé les habitants de votre village, et le roi lui-même, en crapauds et autres animaux. Notre héros va donc devoir traverser le monde pour sauver les siens. Il va faire de nombreuses rencontres au fil de son aventure, constituer un petit groupe de braves, chacun avec son caractère propre et ses particularités, chacun avec ses talents, chacun avec ses forces et ses faiblesses, et partir à l’assaut des malandrins.


screenDragon Quest VIII : L’odyssée du roi maudit reste un JRPG extrêmement classique dans son fonctionnement et dans son gameplay. Un gameplay un peu suranné mais pas forcément désagréable non plus. Un déplacement en temps réel doublé de combats au tour par tour. Avec les traditionnels points d’expérience à récupérer et à redistribuer sur les branches d’évolution que vous souhaitez améliorer. Simple, basique, pas très fouillé ni varié, mais efficace et bien foutu. C’est tout ce qu’on lui demande.

Le scénario principal vous prendra grosso modo une quarantaine, voire une cinquantaine d’heures de jeu. Autant dire que vous en aurez pour votre argent. D’autant plus que le jeu est bien fichu, la narration est bien maîtrisée, et le fait qu’elle soit séparée en petits segments, en petites histoires assez courtes en fait un atout pour cette version 3DS, permettant finalement de petites sessions de jeu sans forcément être obligé de se bloquer 1h ou 2 pour une partie. 
A peine regrettera-t-on ce côté « old-school » qui vous oblige à « farmer », ou si vous préférez, à vous promener pour dézinguer du monstre dans la seule optique de glaner quelques niveaux supplémentaires. Une obligation, puisque le jeu s’avère tout de même assez corsé. De quoi remettre, au passage, de l’huile sur le feu du « les jeux vidéo, c’était quand même vachement plus couillu à l’époque ».

screenscreenscreen

screenEn attendant, que peut-on noter de particulier sur ce portage 3DS ? Il est comme d’habitude de qualité. Le graphisme, en cell-shading, fait le boulot sans aucun souci et le jeu s’adapte bien au gameplay de la console. Rien à dire sur cette adaptation côté technique. C’est du bon boulot. On soulignera quelques différences, toutefois, par rapport à la version originale : les rencontres ne sont plus aléatoires. Tant mieux. Vous verrez les ennemis sur la carte et pourrez donc décider de les affronter ou de les éviter. Deux nouveaux personnages ont été ajoutés. Un nouveau donjon, à la difficulté élevée, a également été inclus. D’autre part, vous pouvez maintenant décider d’accélérer la vitesse des combats. Et le système d’alchimie a été simplifié, ce qui n’est pas un mal.

Bref, Dragon Quest VIII : L’odyssée du roi maudit est un excellent portage. Pas parfait, certes, puisqu’au rang des critiques on aurait pu évoquer les menus, parfois confus et peu pratiques, des déplacements un brin lents, l’absence des musiques en version orchestrale, et un jeu qui a, au final, un peu vieilli. Mais vue la durée de vie et l’excellence de la narration, les fans en auront pour leur argent. A (re)découvrir avec plaisir, donc.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Dragon Quest VIII : L’odyssée du roi maudit (Nintendo 3DS)

Plateformes : 3DS

Editeur : Square Enix

Développeur : Square Enix

PEGI : 12+

Prix : 40 €

Dragon Quest VIII : L’odyssée du roi maudit (Nintendo 3DS)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Dragon Quest VIII : L’odyssée du roi maudit (Nintendo 3DS) :

Derniers Commentaires

- À quoi jouez vous ce week-end ? par clayman00

- À quoi jouez vous ce week-end ? par jymmyelloco

- Le dessin du jour de Solène par jymmyelloco

- Waifu Uncovered par Tirelipimpon

- L'Edito du dimanche par Azu

- Ennio Morricone n'est plus par Azu

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

0