Bohemian Rhapsody, la critique du film

 

Publié le Mardi 30 octobre 2018 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Bohemian Rhapsody, la critique du film

Attention, cette critique a été écrite par un fan absolu du groupe

imageFreddie Mercury, Roger Taylor, John Deacon, Brian May. Chanteur, batteur, bassiste, guitariste. A eux quatre, ils forment le plus grand groupe de tous les temps. Queen.

Le film nous raconte le parcours du groupe, de leurs premières rencontres au concert événement Live Aid en 1985, tout en se focalisant sur son chanteur légendaire.

Réalisé, en partie par Bryan Singer, viré officiellement pour "absences répétées et engueulades avec l'acteur principal" et officieusement sans doute aussi pour ses démêlés avec la Justice (il est accusé de viol sur mineur), Bohemian Rhapsody est donc une biographie du groupe Queen et plus particulièrement de Freddie Mercury.

Dans le rôle principal nous avons Rami Malek, vu essentiellement dans la série Mr Robot et les film La Nuit au musée. Ensuite viennent Ben Hardy, Joseph Mazzello et Gwilym Lee qui forment le reste du groupe. Ainsi que Allen Leech, Lucy Boynton, Aaron McCusker, Aidan Gillen, Tom Hollander, Mike Myers, Meneka Das et Neil Fox-Roberts. Si tout le casting est impeccable, on reste tout de même admiratif devant la prestation de Rami Malek, qui livre un Freddie Mercury plus vrai que nature.

Que les amoureux du groupe se rassurent, toute les chansons et les musiques du film sont bien de Queen et c'est bien la voix de Freddie que l'on entend dans toutes les parties musicales du film. Encore heureux oserais-je dire.

Pour rentrer directement dans le sujet qui fâche, oui, le film est bienveillant. Oui, il lisse, gomme des aspérités du chanteur. Oui, le film est une volonté de Taylor, Deacon et May de rendre hommage à leur ami disparu. Oui, leurs ressentiments envers certaines personnes de l'entourage de Freddie transparaissent à l'écran. Oui, le racisme, l'homosexualité, la vie débridée du chanteur sont montrées mais aseptisées. Oui, parfois, le film tord la réalité pour aller dans le sens du groupe.

Mais qu'est-ce qu'on en à foutre ?


Le film est une ode, un hommage au plus grand chanteur de tous les temps du plus grand groupe de tous les temps.

screenComme la chanson, Bohemian Rhapsody, nous fait passer par tous les états. Joie, peine, colère, peur, bonheur absolu et dépression immense. Et il finit en apothéose avec la retranscription, à la mimique prés, de la performance du Live Aid. Qui on le rappel pour les incultes, est encore salué comme la meilleure performance live de tous les temps…

Bohemian Rhapsody est un putain de film sur Freddie Fucking Mercury et Queen. Alors fait péter la moustache, le marcel blanc, la couronne parce que Show Must Go On.

Et pour ceux qui n'aiment ni Queen, ni Freddie, ni le film, allez-vous faire enculer. En vous protégeant.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Bohemian Rhapsody, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Twentieth Century Fox France

Développeur : Bryan Singer

PEGI : 7+

Prix : Cinema

Bohemian Rhapsody, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 10/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Bohemian Rhapsody, la critique du film :

0