Civilization VI (Nintendo Switch)

 

Publié le Vendredi 23 novembre 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Civilization VI (Nintendo Switch)

Indispensable

imageCivilization VI est sans nul doute l’un de nos jeux préférés de ces dernières années, ici, à la rédaction. Un de ceux qui tourne encore régulièrement. Un de ceux que l’on relance parce que « allez, j’ai 10 minutes devant moi, je vais me commencer une petite partie ». Avant de se rendre compte, au fur et à mesure des « bon, encore un tour et j’arrête », qu’on a passé 2 heures dessus…

On vous rappelle brièvement le principe du jeu : vous choisissez votre civilisation. Il en existe une bonne quinzaine. Russie, Angleterre, France, USA, Egypte, Allemagne, Inde, Chine, Grèce, Arabie, Rome, Brésil et j’en passe… Avec un leader pour chacune : Roosevelt, Catherine de Medicis, Gandhi, Cléopâtre, Barberousse, Trajan, Pierre II, Saladin…
Vous pouvez aussi définir le niveau de difficulté, la vitesse du jeu, la taille du continent à coloniser, le niveau de ressources, le nombre d’adversaires…
A vous de parcourir le monde, représenté par des cases octogonales. Vous devez fonder une ville, et pour cela trouver un emplacement idéal avec de nombreuses ressources, qu’il faudra exploiter (vos bâtisseurs se chargeront de construire des aménagements). La construction de divers bâtiments permettra d’augmenter votre productivité, votre récolte de nourriture, votre foi religieuse, votre culture… A vous de bien gérer vos recherches scientifiques, vos recherches de dogmes, pour ainsi avoir accès à de nouvelles unités militaires, de nouvelles constructions, voire pouvoir ériger des merveilles du monde…
Vous devrez gérer correctement votre expansion, case par case. Bien décider de ce dont vous avez besoin. Implanter des quartiers : religieux, militaires, culturels, scientifiques… et les constructions qui en découlent et se placent parfois sur des cases adjacentes. Et bien entendu, construire de nouvelles villes ou en prendre d'autres par la force...


screenOn pouvait craindre le pire quant à l’adaptation du jeu sur Nintendo Switch. On avait de gros doutes sur la capacité de la console à offrir des graphismes corrects, une jouabilité aisée et surtout, des textes lisibles. Voire même, plus globalement, une bonne lisibilité de l’action surtout en mode portable…

Soyez rassurés. Le portage de Civilization VI sur Nintendo Switch est un modèle du genre. Si l’extension Rise and Fall et ses nouvelles mécaniques de jeu manquent à l’appel, tout a été porté du jeu original. On retrouve les mêmes possibilités, les mêmes modes, les mêmes choix, le même contenu.
On peut choisir la taille de sa carte, l’abondance des ressources, la prépondérance des océans… tous les paramètres sont proposés. Et une fois le jeu lancé, on se retrouve devant un jeu graphiquement réussi. C’est beau, bien fichu, toujours aussi passionnant.
Alors oui. En fin de partie, quand il y a d’innombrables paramètres à gérer, on peut noter quelques ralentissements. Mais rien de bien délirant non plus. Et les temps de chargement des parties, comme les temps de gestion de l’IA entre deux tours, sont un brin plus longs. Là encore, rien de rédhibitoire. Rien qui ne nuise au plaisir du jeu.

screenLes raccourcis pensés pour les Joy-Con sont malins. La jouabilité est fichtrement bien travaillée pour s’adapter aux manettes de la console. Il y a bien encore quelques petites choses qui auraient pu être améliorées, certes, comme la gestion de la caméra par exemple ou quelques sélections d’unités à des moments précis. Mais dans l’ensemble, c’est vraiment du bon boulot et on s’y adapte très rapidement.

Enfin, les textes des menus ont droit à un effet de loupe salvateur pour les yeux fatigués. Si cela occasionne parfois des chevauchements malheureux (mais là encore, rien d’insurmontable), on arrive à lire correctement les indications, même en mode portable. Un vrai bonheur.

Sachez, pour finir, que le jeu propose un mode multi en local à 4 mais pas de mode en ligne. Civilization VI étant avant tout un jeu solo, on ne s’en plaindra même pas.

Au final, en tout cas, ce portage de Civilization VI sur Nintendo Switch est une excellente surprise. Un travail de qualité pour un jeu exceptionnel. Autrement dit, c’est, si vous aimez le genre, un indispensable.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Civilization VI (Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U

Editeur : 2K Games

Développeur : Firaxis

PEGI : 12+

Prix : 50 €

Aller sur le site officiel

Civilization VI (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 9/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Civilization VI (Nintendo Switch) :

Derniers Commentaires

- (TEST) Dirt Rally 2.0 (PC, Xbox One, PS4) par 10r

- (TEST) Dirt Rally 2.0 (PC, Xbox One, PS4) par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par clayman00

- L'Edito du dimanche par Yutani

- L'Edito du dimanche par dieudivin

0