Toy Story 4, la critique du film

 

Publié le Mardi 25 juin 2019 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Toy Story 4, la critique du film

Jouets club

imageCela fait plusieurs années maintenant que Woody, Buzz, Jessie, Rex, Zig-Zag, Mr et Madame Patate sont les jouets de la petite Bonnie.

Lorsque cette dernière est suffisamment grande, vient pour elle le moment de commencer l'école.

Mais Bonnie n'est pas rassurée. Surtout qu'il lui est interdit d'amener des jouets à l'école. Woody prend alors sur lui de se cacher dans le sac de Bonnie, pour pouvoir être là pour la rassurer en cas de souci.

Lors d'un atelier dessin, Bonnie se retrouve sans matériel et se met à pleurer. Woody en profite pour récupérer du matériel abandonné dans une poubelle par les enfants et les donne à Bonnie sans se faire voir par la petite.

D'abord étonnée, Bonnie va alors se créer un nouvel ami : Fourchette.

Si Fourchette devient vite le nouveau jouet préféré de Bonnie, il y a un petit problème. Fourchette n'a qu'une envie : retourner dans la poubelle d’où il vient.

Woody, Buzz et tous les autres vont devoir surveiller de près Fourchette.

Surtout que les parents de Bonnie organisent un voyage en car juste avant la rentrée scolaire.


screen4ème volet des aventures de Woody et Buzz, Toy Story 4 est réalisé par Josh Cooley pour le compte de Pixar/Disney. On retrouve les voix que l'on connaît depuis 1995 : Tom Hanks, Tim Allen, Annie Potts, Don Rickles, Joan Cusack. En version Française même topo, on retrouve : Jean-Philippe Puymartin, Richard Darbois, Barbara Tisser, Henri Guybet, Patrick Prejean, Jean-Loup Horwitz. Côté petits nouveaux, nous avons droit à Audrey Fleurot, Pierre Niney, Jamel Debbouze, Franck Gastambide et Marc Arnaud.

Pour avoir vu le film en VF, le doublage est toujours aussi bon. On arrive même à supporter Franck Gastambide, c’est dire… Jean-Philippe Puymartin et Richard Darbois sont toujours excellents. Et Audrey Fleurot est particulièrement bien trouvée pour Bo la bergère.

screenCoté histoire, on doit dire qu'on est légèrement déçu.
Parce que les anciens personnages sont quasiment devenus des personnages secondaires. Seul Woody est mis en vedette. Même Buzz est relégué au second plan. Alors oui, il y a plein de nouveaux très bien mis en avant. Bo a un grand rôle. Mais voilà, on a quand même appris à aimer ces personnages pendant 3 films et on a l'impression qu'ils ont été mis de côté ici, un peu comme un passage de témoin obligé, forcé, dont on ne veut pas. Ensuite, on a parfois l'impression que la fin de Toy Story 4 va à l'encontre de ce nous disait Toy Story 3 dans son message…

screenCependant, rien de vraiment dramatique, on est toujours enchanté par cette nouvelle aventure. Sans doute parce que l’on a gardé notre âme d'enfant… et il le faut pour bien apprécier le film, c’est certain.

Techniquement, rien à reprocher, c'est beau, c'est fluide, c'est du Pixar. C'est du haut de gamme de l'animation. Peut-être un montage un peu trop rapide par moment, qui rend illisible quelques séquences.

Donc on va chercher ses jouets préférés, ses doudous, et on file dans sa salle de cinéma préférée.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Toy Story 4, la critique du film

Plateformes :

Editeur : The Walt Disney Company France

Développeur : Pixar

PEGI : 3+

Prix : Cinema

Toy Story 4, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Toy Story 4, la critique du film :

0