Speedlink Orios RGB Opto-mechanical keyboard, en test

 

Publié le Lundi 2 septembre 2019 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Speedlink Orios RGB Opto-mechanical keyboard

Du tout bon

imageNouveauté dans la gamme de la marque,  voici venu le Speedlink Orios RGB Opto-mechanical keyboard. Pour faire bref et résumer ce que cela signifie, un clavier opto-mécanique est un mélange d’optique et de mécanique. Grâce à un faisceau lumineux infra-rouge intégré dans chaque touche, il détecte la frappe avec précision à chaque activation lorsqu’une touche est enfoncée.
Résultat, l’activation est entre 15 et 30% plus rapide, environ.

Sobre, rectangulaire, noir, le clavier Speedlink Orios RGB Opto-mechanical possède des touches surélevées. Il est RGB, comme son nom l’indique, et peut donc être programmé, via le logiciel à télécharger sur le site, pour vous rejouer le dernier feu d’artifice en date. 9 modes d’éclairage configurables, pour les touches mais aussi le cadre qui s’illumine. 16,7 millions de couleurs. Vous pouvez aussi enregistrer des macros, toujours via le logiciel.

Il pèse 1,09 Kg, possède un châssis en métal, a un câble USB tressé de 1,8 mètre et mesure 451 × 205 × 35 mm. Enfin, il est Anti-ghosting avec n-key-rollover. Bonne nouvelle : il est fourni avec un repose-poignets amovible.


Nous l’avons testé en conditions, c’est-à-dire en lui collant de la pizza, des poils, des crachats, de la cocaïne et bien entendu de la bière. Mais pas n’importe laquelle. De la Guinness. Le clavier est plutôt solide et donne une bonne impression de durabilité. Les touches surélevées, on ne le répètera jamais assez, c’est idéal pour nettoyer son clavier. D’autant qu’un accessoire pour retirer les touches est fourni. Idem pour le repose-poignets : plus vous passez de temps sur votre clavier, plus c’est un indispensable.
On est par contre moins fan du marquage « Speedlink » sur la barre espace et LED1 à LED9 en gros sur les touches Suppr, Fin, Inser et autres. Comme on aurait aimé des touches QSDZ à textures pour pouvoir les repérer sous les doigts lors des parties de jeu.

imageEn ce qui concerne les performances, le clavier est très réactif. Voire très sensible. Il vous faudra assurément un petit temps d’adaptation pour éviter les frappes ratées ou les touches à peine effleurées qui sont prises en compte. Mais une fois maîtrisé, le clavier devrait vous apporter pleinement satisfaction, notamment lors de vos parties de jeux où vous serez sans doute un brin plus rapide que les autres.

En tout cas, lors de nos tests sur des FPS tels que Overwatch ou Metro Exodus, des TPS tels que The Division 2, voire même des jeux de stratégie comme Conan Unconquered, ce Speedlink Orios RGB Opto-mechanical keyboard s’est révélé convaincant.

Bref, un choix qui pourrait être judicieux si vous cherchez un bon clavier à moins de 100 €.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Speedlink Orios RGB Opto-mechanical keyboard, en test

Plateformes : PC

Editeur : Speedlink

Développeur : Speedlink

PEGI : 7+

Prix : 100 €

Speedlink Orios RGB Opto-mechanical keyboard, en test

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Derniers Commentaires

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- Microsoft achète Bethesda ! par Papa Panda

- Microsoft achète Bethesda ! par 10r

- Microsoft achète Bethesda ! par Cedric Gasperini

- Microsoft achète Bethesda ! par jymmyelloco

- Microsoft achète Bethesda ! par Cedric Gasperini

0