Sans Aucun Remords, la critique du film

 

Publié le Lundi 3 mai 2021 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Sans Aucun Remords, la critique du film

Bon film, mauvaise adaptation

imageJohn Terence Kelly est adjudant-chef chez les SEAL, les forces spéciales de l'US Navy.

Quelques mois après une mission conjointe CIA/SEAL au cours duquel un opérateur de la CIA a été libéré de ses geôliers Russes, le soldat Kelly profite de sa toute nouvelle retraite de l'armée et surtout de sa femme Pamela enceinte jusqu'aux yeux.

Mais certains des SEAL ayant participé à l'opération sont assassinés. Une nuit, un commando entre au domicile de Kelly et assassine Pamela dans son lit, la prenant pour Kelly. Ce dernier, au sous-sol, intervient et élimine presque entièrement le commando mais doit laisser filer l'un d'eux car l'ancien SEAL est grièvement blessé lors du combat.

Apres enquête, la CIA découvre que ce commando est composé de soldats russes et qu’il s’agissait d’une vengeance.

SI la CIA recommande de ne pas envenimer la situation déjà bien explosive, le ministre de la Défense US, lui considère qu'il faut rendre coup pour coup et découvrir qui, chez les Russes, a autorisé l'assassinat de soldats US sur le sol américain.

Kelly, qui se remet de ses blessures, cherche alors à retrouver les assassins de sa femme…


imageSans Aucun Remords est un film de Stefano Sollima sur un scénario de Taylor Sheridan d'après le livre éponyme de Tom Clancy.

Et c'est là le plus gros défaut du film. Car il n'adapte rien du livre. Il ne se sert de rien de ce qu'a écrit Tom Clancy. Il ne fait que récupérer ici et là quelques grandes lignes. La quête de vengeance d'un SEAL, le nom d'un ou deux personnages et c'est tout. Si vous vous demandez, par exemple, pourquoi Kelly a un gros écusson à tête de serpent sur son équipement dans la 1ere scène, c'est parce que dans le livre, le nom de code de Kelly est "Serpent"… C'est vous dire le niveau d'adaptation.

Même le caractère du Kelly du film n'a rien à voir avec le Kelly du livre. Ici présenté comme le "soldat ultime", en une sorte de simili Jason Bourne, capable de lutter à 1 contre 1000 alors que le Kelly du livre mise avant tout sur son intelligence, son entrainement et sa préparation pour prendre le dessus sur ses cibles. A titre d'exemple dans le livre, Kelly se déguise en SDF alcoolique pour espionner et se renseigner sur ses futures cibles. Ici, c'est résumé en "Kelly pisse sur ses vêtements et se douche à la bière pour aller embêter 2 gardes du corps".

imageC'est bien simple, en tant qu'adaptation pure, Sans Aucun Remords est un échec pur et simple, qui n'a fait que récupérer le titre et le nom d'un auteur célèbre. En y réfléchissant bien, le film "Hunter Killer", sortie en 2018, apparait comme une meilleure adaptation de l'univers de Clancy, alors qu'il n'a rien à voir !

Cependant, si on laisse de côté la partie adaptation, Sans Aucun Remords est un film qui se regarde, un bon petit film d’action porté par son acteur principal Michael B. Jordan.

Moins "John Wick-style" que ne le laisse penser les bandes-annonces, le film est un bon petit action-thriller. Bon d'accord, le scénario sent le renfermé avec le coup du "complot-qui-vise-à-déclencher-la-guerre-entre-USA-et-Russie", mais les scènes d'actions sont bien réalisées.

Bref, Sans Aucun Remords est une mauvaise adaptation mais c'est un film sympa.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Sans Aucun Remords, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Amazon Prime Video

Développeur : Stefano Sollima

PEGI : 7+

Prix : Amazon Prime Video

Sans Aucun Remords, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0