Willy Morgan and the Curse of Bone Town (Nintendo Switch)

 

Publié le Jeudi 8 juillet 2021 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Willy Morgan and the Curse of Bone Town (Nintendo Switch)

Il faut sauver (le père de) Willy

imageJeune ado au physique ingrat, sorte de gamin désarticulé dont le corps semble parfois vouloir envoyer ses membres dans des directions différentes, Willy reste traumatisé par la disparition de son père il y a 10 ans. Sa mère, elle, est également en vadrouille. C’est le problème d’avoir une famille de chasseurs de trésors : on a plein de souvenirs accrochés aux murs, mais côté ambiance, on se sent parfois un peu seul.

Seulement voilà, 10 ans jour pour jour après la disparition de son paternel, Willy reçoit une lettre de lui. Une lettre écrite le jour où il a disparu, preuve que dans le jeu vidéo, La Poste fonctionne aussi bien que dans la réalité. Willy va partir à Bone Town, là d’où a été envoyée la lettre, dans l’espoir de retrouver son père.

Willy Morgan and the Curse of Bone Town est un petit jeu d’aventure, de type Point & Click, comme on en faisait dans les années 80/90. Le genre de jeux qui ont fait notamment le succès du studio LucasArts Games, avec quelques chefs d’œuvres tels que Maniac Mansion, Day of the Tentacle, Indiana Jones, Loom, Sam & Max ou encore l’incontournable Monkey Island.

Willy Morgan and the Curse of Bone Town se veut d’ailleurs un hommage à cette grande époque : quelques touches d’humour, quelques énigmes, des décors dessinés avec soin… On se plonge avec plaisir dans cette histoire agréable. Le personnage de Willy est sympathique, ses répliques apportent une certaine légèreté sans jamais tomber dans la vanne facile ou simpliste, et les puzzles sont suffisamment clairs et évidents pour ne jamais être bloqué.


imageBref, c’est une belle découverte, portée par une belle narration, un beau scénario. Un point & click réussi, en somme. Mais qui n’échappe pas à quelques soucis.

Le premier, c’est qu’il est relativement injouable en mode portable sur la Nintendo Switch. Les sous-titres en français, écrits trop petits, avec des mots en rouge baveux, sont vraiment pénibles à lire. Il faudra donc en passer par le mode docké pour bénéficier d’une image plus grande sur la télé.
Ensuite, le jeu est vraiment simple. Entre la touche qui affiche toutes les interactions possibles à l’écran et l’évidence des puzzles, jamais vous ne serez bloqué.
Enfin, c’est court. 3 heures de durée de vie environ, pour un jeu vendu 25 € sur Nintendo Switch… ça fait quand même cher l’expérience, toute aussi sympathique soit-elle. D’autant plus que le jeu est vendu moins de 20 € sur PC, quand il n’est pas en soldes…

Au final, Willy Morgan and the Curse of Bone Town reste une belle réussite, un bon petit jeu, qui ravira vraiment les fans du genre. Reste juste à faire un effort sur le prix.

imageimageimage

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Willy Morgan and the Curse of Bone Town (Nintendo Switch)

Plateformes : Switch

Editeur : VLG publishing

Développeur : imaginarylab

PEGI : 7+

Prix : 24,99 €

Willy Morgan and the Curse of Bone Town (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0