Acer Chromebook 516GE

 

Publié le Mardi 25 juillet 2023 à 12:00:00 par Théo Valet

 

Acer Chromebook 516GE

Quand Chromebook et gaming s’assemblent

imageC’est vrai, on ne pense pas en premier à un Chromebook quand on cherche un PC gaming pouvant supporter les demandes des jeux actuels. C’est pourtant le pari que fait Acer en proposant une version “gaming” de son Chromebook. Pour réussir ce pari, le constructeur taïwanais mise sur le “cloud gaming” et notamment sur NVIDIA GeForce Now, une plateforme de cloud gaming permettant de jouer à n’importe lequel de vos jeux sur n’importe quelle machine, qu’importe sa puissance, du moment que vous possédez le jeu et une connexion internet suffisamment puissante. Quand on mélange ces différents aspects, on se retrouve avec le “Acer Chromebook 516GE”.

Est-ce un pari réussi ? On va voir ça tout de suite.


imageAu premier abord, cette version du Chromebook est assez classique dans son design. Elle n’a pas de forme futuriste comme on peut le voir chez ROG, MSI ou même chez Predator. Il n’est pas rétro éclairé de partout et pourrait facilement passer pour un ordinateur portable conçu pour le travail. Au niveau de ces dimensions, il fait : 21,30 mm de hauteur, 356,6 mm de largeur et 249,7 mm de profondeur pour un poids de 1,7 kg. Il est donc léger et parfait pour le transport.

En l’ouvrant, on retrouve un écran IPS à cadre fin WQXGA3 (2560 x 1600) de 120 Hz 16 pouces. C’est parfait pour jouer, on a de très belles couleurs avec un format 16:10 qui met bien en avant les graphismes de n’importe quel jeu. C’est d’ailleurs pour moi LE point fort de ce Chromebook.

imageEn dessous de cet écran, on a un clavier doté d’un éclairage RGB (on est sur un PC gaming quand même). Il est agréable à prendre en main, notamment grâce à son Trackpad suffisamment grand pour apporter un vrai confort. Il n’a pas de pavé numérique, mais on s’y habitue très vite grâce aux raccourcis mis en avant sur le clavier.

Pour ce qui est de l’intérieur de la bête, ne vous attendez pas à être impressionné et c’est normal. Etant donné qu’Acer mise sur le cloud Gaming, on n’a pas besoin d’avoir une machine de guerre à l’intérieur du Chromebook. On se retrouve donc avec un processeur Intel Core I5-1240p 12 cœur, une carte graphique Intel Iris Xe Graphics, 8 Go de mémoire standard et un disque SSD de 256 Go. On a également une batterie de 3 cellules Lithium ion  qui permet une autonomie de 9 à 10h si on l'utilise pour travailler de manière classique et de 8h si on joue via NVIDIA GeForce Now.

imageC’est la transition parfaite pour vous parler un peu plus de ce service de “cloud gaming”, et notamment sur son principe et son fonctionnement. Ce service vous permet de jouer à VOS jeux sur n’importe quel appareil à partir du moment où il est relié à Internet. NVIDIA GeForce Now fonctionne avec différents abonnements mensuels que vous choisissez selon vos besoins. Ces différents abonnements influent sur votre temps de session de jeu, mais surtout sur la puissance de la machine virtuelle sur laquelle vous allez jouer à distance depuis votre ordinateur. Personnellement, j’ai eu l’accès à un abonnement “Ultime” pendant mon test et je pouvais donc faire des sessions de jeu de 8 heures sans m’arrêter avec une machine virtuelle dotée d’une RTX 3080 avec une résolution en 4K et jusqu’à 120 images par seconde. Je ne vous cache pas qu’avec ça et la fibre, je pouvais jouer à ce que je voulais sur mon petit Chromebook sans aucun problème. Et c’est ça la force de ce service, sans avoir à installer aucun jeu sur votre ordinateur, vous pouvez lancer vos jeux en 2 secondes chrono, seulement en liant vos comptes Ubisoft Connect, EA app, Steam et Epic Games à la plateforme. Je dois vous avouer que ça m’a clairement bluffé, je n’avais aucune latence que ce soit sur des jeux solos ou multijoueurs en ligne.

imageQuand on essaie ce service, on comprend mieux pourquoi le Chromebook n’est pas si puissant, il n’a pas besoin de s'alourdir de composants coûteux. Le seul élément important vient de l’écran qui doit pouvoir être agréable pour le joueur afin qu’il profite un maximum, tout le reste vient de sa connexion internet. Je dis ça, mais le son est également important dans un jeu, et je mets un petit bémol à ce niveau-là. En effet, je n’ai pas été convaincu par les quatre haut-parleurs qui ne donnent pas un son d’une qualité incroyable. C’est dommage parce qu’on ne demande pas grand-chose à ce PC à part d’avoir un écran et un son irréprochable.

imageD’un autre côté, le vrai gros problème de cet ordinateur vient dans le cas où vous ne voudriez pas vous abonner à GeForce Now. Le côté “gaming” de l’ordinateur en prend forcément un sacré coup. Non seulement, vous n’aurez pas la puissance pour jouer à vos jeux triple A, mais en plus vous n’aurez pas accès à certaines de vos plateformes comme Epic Games par exemple. En effet, qui dit Chromebook, dit Chrome OS comme système d’exploitation. Et ce dernier n’a pas encore toutes les applications qu’on peut trouver sur Windows, comme Epic Games par exemple, mais également d’autres.

Pour autant, ce système d’exploitation est assez sympa à utiliser, on comprend vite comment ça marche, et on peut le personnaliser facilement.

Qui dit Chrome, dit également lien avec les téléphones Pixel, et étant donné que j’en ai un, c’était vraiment intéressant de pouvoir lier son Pixel à son Chromebook et partager des fichiers et autres très facilement.

Au niveau des périphériques, on est assez bien équipé avec deux ports USB 3.2 Gen 2 Type-C, un USB 3.2 Gen 2 Type-A, un HDMI, un RJ 45, une sortie et une entrée audio. On retrouve également la Wi-Fi 6E qui garantit une très bonne stabilité de connexion. L’ordinateur est également doté d’une Webcam et d’un micro intégré qui fonctionnent très bien.

imageSoyons honnêtes, je n’ai pas été transcendé par l’ordinateur en lui-même. Il est assez basique et n’est pas irréprochable sur ce qu’on attend de lui, comme je l’écrivais plus haut.

Ce qui m’a vraiment marqué durant ce test, c’est cette expérience sur GeForce Now qui était assez bluffante. Je me dis que ça peut vraiment être une alternative aux PC trop chers pour des gens qui veulent seulement jouer sur un PC transportable à moindre coût. Certes, il faut une très bonne connexion, mais c’est fou de pouvoir jouer à n’importe quel jeu en une fraction de seconde, sans l’avoir en local sur son PC. Ça permet d’économiser énormément de place sur le disque dur et de jouer à tous les jeux dernièrement sortis (une fois achetés bien sûr) même avec un PC peu puissant ou vieillissant.

imageJe conseillerais donc cet Acer Chromebook 516GE à des personnes qui veulent jouer à des jeux triples A occasionnellement, sans mettre un bras pour un PC surpuissant. Ils auront NVIDIA GeForce Now pendant 3 mois après leur achat, et pourront par la suite gérer leur abonnement au besoin sur un Chromebook agréable à utiliser pour le travail. Il faut juste être prêt à devoir retrouver ses marques sur Chrome OS, qui a encore besoin d’être mis à jour pour avoir toutes les fonctionnalités qu’on peut retrouver sur Windows.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Acer Chromebook 516GE

Plateformes : PC

Editeur : Acer

Développeur : Acer

PEGI : 3+

Prix : 999€

Aller sur le site officiel

Acer Chromebook 516GE

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0