Another Code : Recollection (Nintendo Switch)

 

Publié le Mardi 23 janvier 2024 à 11:00:00 par Vincent Cordovado

 

Another Code : Recollection (Nintendo Switch)

Une histoire de D

imagePresque 20 ans après sa sortie sur Nintendo DS, Another Code débarque sur Nintendo Switch, accompagné de sa suite qui était sortie, quant à elle, sur Wii. Et pour le coup, Nintendo a mis les petits plats dans les grands puisque, plutôt que de proposer de simples portages, l'ensemble a été revu et corrigé pour répondre d'avantage aux standards actuels. L'occasion pour les joueurs de découvrir ou redécouvrir les aventures d'Ashley dans les meilleures conditions ? Clairement, oui.

On sait que l'époque est aux remakes ou remasters. On est donc guère étonné de revoir débarquer Ashley dans ce Another Code Recollection qui est une sorte de compilation de Another Code : Mémoires Doubles et Another Code : R Les Portes de la Mémoire. Les deux titres sont réunis dans un seul et même jeu qui, pour le coup, ne ressemble pas tout à fait aux opus d'origine. Enfin, surtout le premier. D'ailleurs, il faut savoir que les deux titres ne sont pas proposés séparément dans Another Code Recollection mais que l'ensemble est proposé comme un seul et unique jeu. Comprenez par là qu'il est impossible de choisir un titre ou l'autre. L'histoire commence par le premier épisode et se poursuit avec le second, sans voir un générique.

imageQue ce soit dans Mémoires Doubles ou Les Portes de la Mémoire, on y incarne Ashley Mizuki Robbins. Dans le premier volet, Ashley se rend sur l'île de Blood Edward après avoir reçu une lettre de son père qu'elle pensait mort depuis des années. L'occasion pour elle d'enfin rencontrer sur père, mais de surtout découvrir son passé dont elle n'a nul souvenir. Assez rapidement, Ashley va faire la connaissance de D, un gentil fantôme qui a, lui-aussi, perdu la mémoire. J'évite volontairement de vous raconter le pitch du second volet, tout simplement parce que ça dévulgache un peu la fin du premier opus, mais sachez que l'ensemble se suit très bien pour peu que vous adhériez à la formule.


imageCar oui, Another Code Recollection fait partie des jeux où le joueur est relativement passif. On altèrne entre phases de dialogues, d'exploration et d'énigmes. La balance penchant clairement plus vers les dialogues, le jeu donne finalement  le sentiment d'être un visual novel. Personnellement, ça ne m'a pas dérangé. C'est verbeux, mais beaucoup moins que certains titres que j'adore (coucou Persona), donc aucun problème de ce côté-là.

Mais comme je l'ai dis, ça veut dire aussi qu'on est très souvent passif. Oui, on aura bien à explorer des salles pour y récupérer des clés et autres objets permettant de résoudre une énigme, mais on lira bien plus qu'on ne jouera. Après, ça reste un type de jeu qu'on suit comme on peut aimer dévorer un bon bouquin. Pour le coup, Ashley est attachante et même si quelques situations sont cousues de fil blanc, l'ensemble se parcourt vraiment avec plaisir. A noter que le premier volet est très court : personnellement, j'ai mis moins de 4 heures pour en voir le bout alors que je n'avais jamais fait l'opus DS. Le second est plus long et demande un peu plus d'une dizaine d'heures pour en voir le bout. Et forcément, vu le style de jeu, vous imaginez bien qu'il y a assez peu de rejouabilité.

imageGraphiquement, sans être un foudre de guerre, j'ai trouvé que le titre était très agréable à regarder. Oui, les environnements font un peu vide parfois, mais l'ensemble propose de belles couleurs, avec un style particulier qui lui donne une vraie identité.

Au niveau de l'exploration, l'opus DS troque sa vue du dessus pour des environnements tout en 3D pour un résultat efficace. En revanche, c'est parfois un peu plus compliqué sur le plan technique où le titre peine dès lors qu'on se déplace en bougeant la caméra. En parlant de cette dernière, je vous conseille d'aller faire un tour dans les menus pour changer sa vitesse. Sans cette action, vous risquez de pester devant sa lenteur à chacun de vos déplacements.

Outre cette refonte graphique (et par de la même, celles des énigmes et  de l'agencement du scénario, mais ça, je vous laisse le découvrir), Another Code Recollection propose des aides bien pratiques pour les enquêteurs en herbe : le jeu peut vous indiquer où vous devez aller, les objets à récupérer et comment résoudre les énigmes. Alors oui, ça tue le jeu de jouer avec ces options activées, mais ça reste un plus bienvenu, pour ne pas être bloqué trop longtemps.
 

Au final, cet Another Code Recollection est un remake agréable. Tout n'est pas parfait, les énigmes auraient pu être un peu plus complexes, les scénarios moins prévisibles et l'ensemble un peu moins dirigiste, mais j'ai quand même pris du plaisir à terminer le titre. Ca se suit comme un petit bouquin sympathique qui contiendrait des énigmes. Et in fine, même si le premier opus est court, l'ensemble propose une durée de vie correcte. Un titre sympathique qui devrait ravir ceux qui avaient fait les opus d'origine et, comme pour ma part, attirer les curieux qui ne les avaient pas fait.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Another Code : Recollection (Nintendo Switch)

Plateformes : Switch

Editeur : Nintendo

Développeur : Arc System Works

PEGI : 12+

Prix : 59,99 €

Aller sur le site officiel

Another Code : Recollection (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0