Lioness Smart Vibrator Rabbit 2.0, un vibromasseur révolutionnaire en test

 

Publié le Vendredi 15 mars 2024 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test Lioness Smart Vibrator Rabbit 2.0

Orgasmes 2.0

imageAprès plus de 15 ans de bons et loyaux services sur ce site, d’attaché(e)s de presse en listes de diffusions professionnelles, mon e-mail vit sa propre vie sans que je ne puisse plus y faire grand-chose et me rapporte des infos diverses et variées, parfois complètement à côté de la page et, d’autres fois, bien plus étonnantes.

C’est ainsi que, depuis quelques temps, un communiqué de presse pour… un vibromasseur connecté se répétait dans ma boîte de réception. Vous me connaissez. Faut pas me chauffer. J’en ai donc demandé un exemplaire pour test. Comme disait Jean-Claude, « fonce, on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher ».
Chose exceptionnelle, preuve que certain(e)s attaché(e)s de presse font bien leur boulot, nous avons effectivement reçu un exemplaire du Lioness Rabbit 2.0. Parce que la jouissance n’a pas de frontière, parce que l’orgasme concerne tout le monde et parce que notre lectorat, tant féminin que masculin, peut y trouver un intérêt pour son plaisir personnel ou en couple. Nous sommes, vous êtes, des personnes comme les autres, avec des besoins, de la curiosité et la recherche du bonheur est une quête universelle. Si ce petit objet aide à l’atteindre un peu plus, pourquoi ne pas y jeter un œil ?

Le plus difficile, finalement, a été de trouver un testeur. Ou plutôt, une testeuse, puisque non, je ne suis pas équipé physiquement de ce qu’il faut pour le tester.
Les filles de l’équipe m’ont pris pour un pervers, sont devenues toutes rouges et m’ont évité pendant une bonne semaine après que je leur ai demandé leur aide. Les gars ont refusé de me donner l’e-mail ou le numéro de téléphone de leur maman. Preuve que ce sont de mauvais fils qui n’ont cure du bonheur de leur chère mère.

J’ai donc dû me rabattre sur mes propres connaissances et, même si ça n’a pas été simple, j’ai réussi à trouver une amie suffisamment proche pour accepter de partager son expérience, et suffisamment ouverte d’esprit pour accepter ce test un peu spécial.


imagePour un souci évident de confidentialité, nous avons changé son prénom et l’appelleront Joy. Quitte à changer un prénom, autant en choisir un adéquat. Notez que Joy n’est pas une habituée des Sextoys et que, si elle en a (mais très rarement) utilisé, ça n’a jamais été avec un modèle de ce genre.

En effet, le Lioness Rabbit 2.0 est, comme son nom l’indique, un vibromasseur de type « rabbit ». Pour les non-initiés, originellement, les vibromasseurs de type « rabbit » ajoutaient, à la forme d’un vibromasseur classique, une « excroissance » destinée à stimuler le clitoris tandis que la partie principale stimule l’intérieur du vagin. Cette « excroissance » ressemblant à des oreilles de lapin… CQFD. D’évolution et modèles différent, les oreilles disparaissent parfois pour laisser, comme ici, place à une « simple excroissance ». Personnellement, j’avoue lui trouver plus de ressemblance avec… un de ces cactus de l’Ouest américain. Les épines en moins, mais ça ne lui enlève en rien son piquant.

Mais bref. Le Lioness Rabbit 2.0 est proposé en couleur violette. Il est en silicone médical hypoallergénique. La fameuse tige externe est très souple et permet un meilleur confort. Il mesure 20 cm, la longueur insérable est de 10 cm, le diamètre de 3 cm. Il se charge via USB (câble fourni, mais pas le chargeur), a une autonomie de 2h, est waterproof et pèse 450g. Il est fourni avec une pochette de rangement et garanti 2 ans.
Dixit la marque, il est idéal pour la stimulation du clitoris, du point G et une stimulation vaginale.

Premier constat : « Il est super doux. Sa texture est vraiment très agréable, en main et sur la peau. 450g, tu es sûr ? Il me paraît bien plus léger. » nous explique Joy. « En tout cas, même si la boîte en elle-même, en carton, ne paie pas de mine, le vibrateur est, lui, d’excellente fabrication. Ça met en confiance immédiatement et, j’avoue, c’est une agréable découverte. J’ai hâte de l’utiliser ».

imageAvant, toutefois, il faudra le charger.

Une fois chargé, il faut prendre un moment pour savoir comment il fonctionne, avant de passer à l’utilisation. Autrement dit, téléchargez l’application Lioness (Android ou iOS) et suivez les indications à l’écran. Elles sont en français et assez simples à comprendre. Si c’est votre première fois avec le produit, suivez le tutoriel.

« Ça peut faire un peu peur, parce qu’il y a beaucoup de choses à lire et à assimiler, mais c’est en vérité assez simple et intuitif. » explique Joy.

En effet, vous allez apprendre à paramétrer votre Rabbit 2.0 (trois niveaux de vibrations sont accessibles, de base sur 22, 64 et 91% de vitesse de vibration). Via l’application, vous pouvez changer ces paramètres.
Ensuite, l’application va vous apprendre à gérer vos « sessions » de plaisir, les enregistrer, apprendre à reconnaître les moments d’orgasme léger, d’orgasme fort… ». A vous de jouer alors : Au fil de vos sessions, vous apprendrez à quel moment passer la deuxième ou troisième vitesse, quelle vitesse vous convient le mieux… mais ce n’est pas tout. Selon la date, l’heure, vous comprendrez alors à quel moment vos orgasmes sont les plus forts, quand vous avez le plus de plaisir…

Vous aurez également accès à des stats générales sur vos sessions.

imageimageimage

imageL’application s’accompagne aussi de nombreux conseils d’utilisation (quel lubrifiant choisir ? Comment l’entretenir) ou de fonctionnement. Comment comprendre et interpréter les résultats, comment re-synchroniser votre vibromasseur avec l’application, comment utiliser la sécurité de voyage pour éviter d’avoir une valise qui se met à vibrer à l’aéroport (ndr : ça m’est arrivé à l’hôtel avec… mon rasoir électrique… on se sent très con)… ou encore tout un tas de questions auxquelles les chercheurs tentent de trouver des réponses et que vous pourrez expérimenter vous-même. Sur les orgasmes masculins (parce que oui, le vibromasseur peut être utilisé par les hommes), sur l’utilisation annale, sur la possibilité d’annoter vos sessions et voir ainsi quels sont les effets de l’alcool ou, par exemple, de la marijuana (c’est illégal mais ne nous voilons pas la face) sur vos orgasmes, sur comment accélérer les orgasmes (des fois, on n’a moins de temps mais quand même envie). Vous aurez ainsi accès à des articles, scientifiques ou non, pour en savoir plus sur l’orgasme et le plaisir.

« J’avoue, j’ai passé pas mal de temps à lire les articles. Certains étaient intéressants et me correspondaient. C’était un vrai plus, très instructif »

Enfin, vous avez deux modes de « jeu ». La possibilité d’utiliser ce Lioness Rabbit 2.0 en solo ou de l’utiliser avec votre partenaire.

«  C’est un vrai plus. Mon compagnon avait une vraie crainte de me voir le délaisser pour me tourner plus souvent vers mon vibromasseur. Le fait d’avoir un mode dans lequel on peut s’amuser avec en couple pimente les choses et lui a permis de se familiariser et accepter le sextoy dans notre relation. »

Mais… la qualité du Rabbit fait-il qu’on va le privilégier à une relation avec son compagnon ?

image« Pas du tout, en fait. J’avoue qu’au début, la nouveauté et la découverte, avec aussi l’envie d’en savoir plus sur mes orgasmes fait que je l’ai utilisé plus fréquemment. Enfin, je veux dire que je me suis plus masturbée qu’à l’habitude. Mais en étudiant la fréquence de nos rapports, ça ne l’a pas pour autant modifiée. Autrement dit, ça a finalement plus boosté ma libido qu’autre chose. Je dirai même qu’on a plus fait l’amour ces derniers temps. Je ne sais pas si ça durera, mais ça a redonné un petit piment au couple ».

Reste à savoir ce que notre cobaye pense de son nouveau jouet…

« J’étais franchement dubitative, mais curieuse. Un peu gênée aussi, j’avoue. Mais j’ai été totalement séduite. Sans aucune réserve. Ça reste de la technologie, donc à la base, un peu rébarbatif et peu enclin à être associé au plaisir, mais c’est vraiment une réussite.
J’ai pu me rendre compte que l’intensité et la durée de mes orgasmes ou des sessions variait beaucoup en fonction du moment de la journée, du lieu (ndr : elle n’a pas voulu préciser), mais aussi en fonction de l’impact de nombreux éléments extérieurs : Selon ce que j’ai bu, en quelle quantité, selon que j’ai fait du sport avant, selon le type de repas que j’ai pu faire le soir, selon le niveau de stress de la journée… bref, tout ça, on peut le noter et savoir un peu comment mieux gérer sa sexualité.
Ça ne doit pas devenir pour autant une étude de « terrain ». Il ne faut pas oublier que c’est avant tout du plaisir. Se masturber, ça se fait quand on en a envie. C’est essentiel. Mais ces recoupements permettent d’avoir plus de plaisir, de mieux connaître son corps, finalement. »

Après plusieurs semaines d’essai, le constat est donc positif.

« Il ne faut surtout pas oublier qu’avant tout, c’est du plaisir. Ça m’est arrivé de l’utiliser sans transférer ma session sur l’application après. Ou ne pas l’utiliser du tout, parce qu’après tout, se donner du plaisir, ça ne nécessite pas forcément un sextoy. Mais c’est vrai que c’est un plus. L’objet est agréable, utile et permet de mieux connaître sa sexualité. Ce qui est sympa, également, c’est que ton test a permis aussi de libérer la parole au niveau satisfaction dans mon couple. L’orgasme féminin, et la qualité de cet orgasme, n’est pas un sujet que l’on aborde forcément dans un couple. Et Dieu sait si de nombreuses femmes n’en discutent pas avec leur conjoint, pas forcément parce qu’il n’y a pas de dialogue, mais par pudeur.
Moi je n’ai rien caché de tout ça à mon conjoint et ça a été bénéfique là-dessus aussi.
Bref, tout en rappelant que ça doit rester un accessoire, donc occasionnel et que les données enregistrées ne doivent pas être une obsession au niveau du résultat, je trouve que c’est un formidable sextoy, assez révolutionnaire en soi. »

image

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Lioness Smart Vibrator Rabbit 2.0, un vibromasseur révolutionnaire en test

Plateformes :

Editeur : Lioness

Développeur : Lioness

PEGI : 18+

Prix : 199 €

Aller sur le site officiel

Lioness Smart Vibrator Rabbit 2.0, un vibromasseur révolutionnaire en test

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 9/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0