Le Professeur Layton et le masque des miracles (Nintendo 3DS)

 

Publié le Vendredi 26 octobre 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Le Professeur Layton et le masque des miracles (Nintendo 3DS)

Au bal masqué ohé ohé, on danse, on danse...

imageL’éminent expert en énigmologie, j’ai cité le Professeur Layton, revient pour de nouvelles aventures, toujours en compagnie de son jeune padawan, Luke. Alors que tout le monde retient son souffle pour savoir si Layton avouera un jour que « Je suis ton père, Luke », le voilà entraîné dans une toute nouvelle enquête, pas piquée des vers. Ni des bleus, ni des rouges, ni des jaunes. Pas piquée, quoi.

En compagnie de Luke et son assistance Emmy, le Professeur Layton arrive à Dorémont, petite bourgade fraîchement construite et qui célèbre sa joie de vivre grâce à un grand carnaval. Malheureusement, la ville est soudainement attaquée par un homme masqué qui s’amuse à transformer les habitants en statues de pierre. La petite équipe d’enquêteurs part donc à sa poursuite, et par-là même, à la poursuite du Masque des Miracles dont le gredin se sert et qui selon la légende exaucerait les vœux de son propriétaire.
Sans doute ce dernier a-t-il un grand jardin et trouve-t-il dans les habitants une excellente source d’ornements de bassins.
Il est à noter que cette histoire se déroule avant les évènements du tout premier jeu. C’est une sorte de retour en arrière, un peu à la façon de la seconde trilogie Star Wars, en quelque sorte.

screenscreenscreen

screenBien entendu, au fil de son aventure, Layton va devoir résoudre des dizaines d’énigmes.
On ne change pas un système qui gagne. On le modifie à peine. En effet, le jeu bénéficie d’un nouveau système de navigation. Comme d’habitude, on navigue entre des écrans fixes. Cette fois, une loupe permet de parcourir l’image. Elle change de couleur quand un élément du décor est intéractif : un personnage ou un objet donnant une énigme, mais aussi une pièce SOS cachée (les pièces SOS permettent toujours d’acheter des indices pour résoudre les énigmes).
Honnêtement, ce nouveau système de navigation ne nous a pas du tout convaincu. Ce n’est pas une question de pratique ou d’intuitivité. C’est toujours aussi facile à prendre en main, à vrai dire. Mais là, cette loupe qui change de couleur rend la recherche d’indices ou pièces SOS beaucoup trop facile. Le challenge des jeux Layton était aussi de finir avec un max de pièces trouvées, et un minimum utilisées. Là, plus aucun challenge à trouver les pièces cachées : on les repère finalement bien plus simplement.

screenOui, je sais, la critique est minime, voire ridicule. Mais il fallait bien essayer de trouver quelque chose à redire à cet épisode, quoi. Ah, si, tiens, on peut quand même ajouter qu’au final, après 4 épisodes passés dans la série, les habitués retrouveront leurs marques : des énigmes un peu plus simples, à force de comprendre le mode de fonctionnement du jeu, et des décors dans lesquels on sait où cliquer au final… on commence à connaître le système et comment les développeurs réfléchissent…

screenscreenscreen

screenPour autant, Le Professeur Layton et le masque des miracles reste dans la lignée des précédents opus : un excellent jeu. Les énigmes sont assez variées et, malgré la petite constatation citée précédemment, beaucoup offrent un challenge intéressant et vous demandent de longues minutes de réflexion, sans oublier quelques essais ratés. C’est toujours aussi passionnant et intellectuellement stimulant.

Exit la Nintendo DS classique, cet épisode est disponible sur Nintendo 3DS. Donc en 3D. Elle est agréablement gérée. Le graphisme s’en retrouve bien plus vivant, plus agréable. C’est sans doute le plus bel épisode de la série.
Au final, environ 150 énigmes composent cette aventure, au scénario passionnant. Il est riche en rebondissements et vous entraînera même dans de savoureux flashbacks où l’on découvrira la jeunesse du professeur.

screenAu rayon nouveauté mini-jeux, on aura droit à un mini-robot que l’on devra faire avancer dans des labyrinthes truffés de pièges et obstacles, à destination d’une case précise et toujours difficile à atteindre sans un minimum de jugeote. Idem pour le lapin à dresser ou le jeu de la marchande. Enfin, sachez qu’une nouvelle énigme sera téléchargeable par jour pendant une année entière, et ce gratuitement. Vous pourrez y gagner des pièces de mobilier pour agrémenter l’appartement virtuel de Layton. Ce sont donc 365 énigmes qui viendront se rajouter au jeu.
Bref, c’est sans doute le meilleur jeu de la série. Ou pas loin.

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Le Professeur Layton et le masque des miracles (Nintendo 3DS)

Plateformes : DS

Editeur : Nintendo

Développeur : Level-5

PEGI : 7+

Prix : 50 €

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 9/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Le Professeur Layton et le masque des miracles (Nintendo 3DS) :

0