Percy Jackson : La Mer des Monstres, la critique du film

 

Publié le Mardi 13 août 2013 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Percy Jackson : La Mer des Monstres, la critique du film

Mieux que Harry Potter

imageUn an après avoir évité une guerre entre les Dieux de l'Olympe suite au vol de l'éclair de Zeus, Percy Jacskon, fils de Poséidon, se demande encore quelle est sa place dans ce monde peuplé de créatures mythologiques, de Dieux et de Sang-Mêlés.

Alors qu'il vient à peine de se découvrir un demi-frère cyclope du nom de Tyson, grand benêt ayant vécu en marge de la société dans la forêt, Percy doit faire face, avec ses amis Annabeth, fille d'Athéna et Grover le satyre, à l'attaque d'un taureau mécanique sur le camp.  
Exit la soirée chamallow. Le monstre est parvenu à traverser la barrière divine qui entourait le refuge. Percy et ses amis arrivent, non sans mal, à stopper la créature mais se rendent compte que ce n'était qu'une diversion.

Luke, fils d'Hermès, a profité de la confusion pour empoisonner l'arbre de Thalia. Cet arbre a poussé à l'emplacement où la fille de Zeus a été tué plusieurs années auparavant. Et il génère une barrière de protection. Sans cette barrière, le camp où se réfugient et s'entraînent tous les fils des Dieux est à la merci des toutes les créatures mythologiques qui veulent les tuer.

La seule solution pour Percy, Annabeth, Tyson et Grover est d'aller chercher la Toison d'Or, capable de guérir et de ressusciter tout ce qu'elle touche.

Mais Luke a d'autre projet pour la Toison…

screenscreenscreen

screenRéalisé par Thor Freudenthal, Percy Jackson : La Mer des Monstres est donc la seconde adaptation des aventures littéraires du jeune demi-dieu.

On retrouve devant la caméra Logan Lerman dans le rôle-titre, Brandon T. Jackson, Alexandra Daddario et Jake Abel dans ceux de Grover, Annabeth et Luke. Douglas Smith campe Tyson. Globalement, le casting joue bien. Pas de "tête à claques" dans le groupe. Chacun affiche un certain charisme et s'acquitte très honorablement de son rôle.

Si vous avez suivi l'hsitoire de la saga sur grand écran, vous savez que le film a failli ne pas se faire suite au semi-échec du premier épisode. Donc, la Fox a décidé de s'aider via du placement de produit, de la réduction de budget et en changeant quelques acteurs (exit Pierce Brosnan ou Uma Thurman, par exemple), . Pour le placement de produit, ce n'est pas aussi dérangeant que dans d'autres films. Ça se remarque, mais la caméra ne reste pas pendant 30 secondes sur les logos. Pour la réduction de budget, certains décors auraient peut-être gagnés en ayant un brin plus de réalisme, mais au moins les effets spéciaux sont de très bonne facture.

screenL'histoire est très classique, sans surprise. Comme c'est un teenage movie sauce Dieux Grec, les éternels bons sentiments sont bien entendu très présents. On retrouve un jeune héros qui doute de lui-même, de sa destiné mais qui est toujours prêt à sauver le monde. Le monstre qui n'est qu'un monstre d'apparence, le méchant qui est méchant parce que son papa ne l'a pas assez câliné… Bref du cliché en veux-tu en voilà. Est-ce pourtant mauvais ? Non parce que, bizarrement, ça passe. La "magie" opère et on se laisse porter par cette quête de la Toison d'Or.

Le premier opus était sympathique. Cette suite est encore plus rythmée, le scénario plus réussi, les effets spéciaux plus saisissants. 

screenscreenscreen


L'humour est présent bien entendu. Et comme on a affaire à des ados, on a droit à quelques blagues potaches et marrantes. Comme quand les héros retrouvent l'un des leurs en mauvaise posture, ils ne peuvent s'empêcher de le prendre en photo "pour montrer aux copains".

screenOn ne peut s'empêcher de comparer le résultat à Harry Potter. Dans les deux univers, les simples humains ne voient ni les pouvoirs ni les créatures mythologiques. On a des jeunes héros qui grandissent, combattent et évoluent ensemble. Mais la sauce prend mieux chez les Dieux de L'Olympe que chez les sorciers.

Notez enfon qu'il n'est pas nécessaire d'avoir vu le premier pour voir cet épisode, les éléments importants sont repris pour donner toutes les informations aux spectateurs.

Si le film ne sera peut-être pas un gros succès au box-office, on est en face d'un bon divertissement estival, marrant, sans prise de tête et qui vaut vraiment le déplacement au cinéma, en famille. On espère, quoiqu'il en soit, que la suite ne mettra pas autant de temps à arriver.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Percy Jackson : La Mer des Monstres, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Twentieth Century Fox France

Développeur : Thor Freudenthal

PEGI : 7+

Prix : Cinema

Percy Jackson : La Mer des Monstres, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Percy Jackson : La Mer des Monstres, la critique du film :

0