Joypad et PSM3 s'arrêtent

 

Publié le Mardi 9 août 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini & Alexandre Combralier

 

Joypad et PSM3 s'arrêtent

Joypad est mort, vive Joypad !

Voilà une triste nouvelle qui se confirme. Le magazine Joypad s'arrête.

Comme nous nous en faisons malheureusement l'écho depuis quelques temps, l'éditeur Yellow Media est dans une situation financière catastrophique.

Résultat, des magazines sont sur la sellette. Et c'est Joypad, le vieux de la vieille, qui est le premier à en faire les frais.

Le numéro de la rentrée de Septembre sera donc le dernier.

On souhaite bon vent à toute l'équipe et on espère sincèrement qu'ils ne galèreront pas trop dans la poursuite de leur métier.

 
Mise à jour : Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, on apprend cet après-midi que le magazine PSM3 va lui aussi fermer après la parution de son numéro de septembre. Lancé il y a six ans, PSM3 ne franchira pas le cap du numéro 52. Consoles + pourrait bientôt connaître le même destin...
imageimage



image

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Antiope le 10/08/2011 à 13:26

 

101

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par mokkori

Antiope>>>



....


Et sinon, un vrai avis personnel et argumenté en utilisant un minimum ton cerveau et sans insulter les autres, tu crois que tu pourras un jour y arriver ?



Ton argument sur la durée du support est nul (et puisque tu donnes des arguments totalement foireux, je ne vais pas essayer de t'expliquer à nouveau mon point de vue).



3201 Commentaires de news

Ecrit par mokkori le 10/08/2011 à 13:27

 

102

avatar

Inscrit le 24/11/2010

Voir le profil

Mon argument sur la pérennité du support est nul.



Certes.



Mais tu serais bien aimable de m'expliquer pourquoi, tu sais mon cerveau est si lent parfois...

1204 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 10/08/2011 à 13:41

 

103

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par kobal





Doit on y voire forcément une preuve que (pour caricaturer) la France, "c'est d'la merde", et que les States, "ils sont grands, ils sont forts c'est eux qu'ils sont les meilleurs" ?


Je n'ai jamais dit que le BD française était de mauvaise, juste que j'avais l'impression (et j'ai même admis que c'est peut-être une fausse impression) qu'elle stagnait. Et qu'en effet, subjectivement, je trouvais les auteurs et les éditeurs des bd américaines plus inventifs et plus à même à utiliser les nouvelles technologies que les auteurs et éditeurs Français.



Et qu'à force du prendre du retard, on va finir par pleurer à se demander pourquoi le marché de la BD française va finir par devenir morribond (quelques articles ici et là qui commencent à apparaitre dans quelques magasines vont danc ce sens) et que les ventes s'effondrent.



Oui, en effet, le numérique ne rapporte pas grand chose actuellement, pas plus en France que de l'autre côté de l'Atlantique, et pourtant, quand je vois les moyens mis en oeuvre pour tenter d'utiliser ce nouveau support de part et d'autres, je ne me pose plus vraiment de question sur qui va finir par "perdre".

3201 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 10/08/2011 à 13:45

 

104

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par mokkori

Mon argument sur la pérennité du support est nul.



Certes.



Mais tu serais bien aimable de m'expliquer pourquoi, tu sais mon cerveau est si lent parfois...


Aux hasard, sans éditeur, pas de livre? Donc si y a pas d'éditeur pour une oeuvre, il n'y a pas plus (ou moins) de perennité pour l'oeuvre numérique ou papier.

1970 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 10/08/2011 à 13:51

 

105

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope



Je n'ai jamais dit que le BD française était de mauvaise, juste que j'avais l'impression (et j'ai même admis que c'est peut-être une fausse impression) qu'elle stagnait. Et qu'en effet, subjectivement, je trouvais les auteurs et les éditeurs des bd américaines plus inventifs et plus à même à utiliser les nouvelles technologies que les auteurs et éditeurs Français.



Et qu'à force du prendre du retard, on va finir par pleurer à se demander pourquoi le marché de la BD française va finir par devenir morribond (quelques articles ici et là qui commencent à apparaitre dans quelques magasines vont danc ce sens) et que les ventes s'effondrent.



Oui, en effet, le numérique ne rapporte pas grand chose actuellement, pas plus en France que de l'autre côté de l'Atlantique, et pourtant, quand je vois les moyens mis en oeuvre pour tenter d'utiliser ce nouveau support de part et d'autres, je ne me pose plus vraiment de question sur qui va finir par "perdre".


J'ai la même impressions des comics de manière globale, même si j'ai beaucoup aimé la série ultimate avengers ou walking dead.



Pour ce qui est du support numérique, les éditeurs attendent juste que les gens en veuillent, pour l'instant ce n'est vraiment pas le cas. Et une fois que ce sera le cas, il n'y aura pas vraiment de retard technologique puisque ce sont des techniques employées dans d'autres domaines.

1970 Commentaires de news

Ecrit par kobal le 10/08/2011 à 13:55

 

106

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope



Je n'ai jamais dit que le BD française était de mauvaise, juste que j'avais l'impression (et j'ai même admis que c'est peut-être une fausse impression) qu'elle stagnait. Et qu'en effet, subjectivement, je trouvais les auteurs et les éditeurs des bd américaines plus inventifs et plus à même à utiliser les nouvelles technologies que les auteurs et éditeurs Français.




Franchement, ça fait un bail que j'ai un peu lâché le secteur de la BD. La dernière pierre à ma collection (pour l'instant) est d'avoir complété ma collection de Valerian & Laureline*.





Et qu'à force du prendre du retard, on va finir par pleurer à se demander pourquoi le marché de la BD française va finir par devenir morribond (quelques articles ici et là qui commencent à apparaitre dans quelques magasines vont danc ce sens) et que les ventes s'effondrent.



On ne compte plus les "le rock est moribond" aussi, et ça fait 50 ans que ça dure ;-)



Même si ça stagne maintenant (ce dont je ne suis pas convaincu), ça repartira forcément. Obligé.



L'un dans l'autre, 2012 approche, tout ça n'aura bientôt plus d'importance !













* (tout ça pour dire que je suis assez mal placé pour dire si ça stagne vraiment ou pas)

1314 Commentaires de news

Ecrit par kobal le 10/08/2011 à 14:00

 

107

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

smiley 3

1314 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 10/08/2011 à 14:11

 

108

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

La BD francaise / belge évolue grace à des labels indépendants qui permettent de sortir des petites perles que l'on avait pas avant.



Il est néanmoins évident que les magasins spécialisés ont largement augmenté leurs espaces Mangas, la partie comics est restée peu ou proue identique.



il y a quand même de beaux carton tels ceux de arleston et des éditeurs comme Soleil / delcourt qui savent fidéliser leurs lecteur et surtout leurs auteurs.

4824 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 10/08/2011 à 14:24

 

109

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Raging



J'ai la même impressions des comics de manière globale, même si j'ai beaucoup aimé la série ultimate avengers ou walking dead.



Pour ce qui est du support numérique, les éditeurs attendent juste que les gens en veuillent, pour l'instant ce n'est vraiment pas le cas. Et une fois que ce sera le cas, il n'y aura pas vraiment de retard technologique puisque ce sont des techniques employées dans d'autres domaines.


j'espère que tu as raison concernant la technologie. Quand je vois par exemple le nombre impressionnant de livre numérique "anglais", dont le support semble être déjà plus qu'accepté hors de la france, offrant des prix intéressant (pour reprendre l'exemple de ce matin, 3€ "Ca" de Stephen King en anglais et 2x17 € en francais un livre qui a 20 ans, du coup, je me suis relu le livre en anglais !!!), une disponnibilité d'oeuvres habituellement pas très accessibles, surtout pour les indépendants, en utilisant des modèles assez similaires à ITunes (qui est tout plein de défauts, je sais) ou à Steam (pour les jeux-vidéos). Alors qu'en france les éditeurs vont à reculont sur ce support et quand ils daignent enfin l'utiliser, c'est pour y coller des prix prohibitifs (voir l'exemple cité plus haut), c'est clair que le numérique ne va pas décoller en france. En tout cas, pas légalement, car ne rêvons pas, le support numérique décollera d'une façon ou d'une autre, il n'y a qu'à voir le nombre de tablettes vendues actuellement.



Un exemple des conséquences de nos retards technologiques : Apple qui impose sa marge pour toutes les oeuvres qui passent par sa plate forme. C'est, je le conçois, scandaleux pour les éditeurs, mais rien ne les empêchaient d'aller plus vite qu'Apple en habituant déjà les gens à du contenu numérique via les PC par exemple (version numérique offerte pour l'achat d'une BD cartonnée, au moins depuis un PC pour commencer, ça fonctionne bien pour les films !). De plus, ce n'est pas comme si il n'y avait pas de vécu : la musique et la vidéo en ont déjà fait les frais avant de se décider que tout compte fait, la mise à disposition de versions numériques de leur produits étaient vital pour eux.



Ceux qui dicteront les futures lois de ce marché, sont ceux qui sont aujourd'hui très actifs sur ce marché, et je pense que nos éditeurs français (livres et BD) ont déjà soucis à se faire puisque le contenu numérique qu'ils ne proposeront pas légalement, des petits "malins" se chargeront, malheureusement de les mettre à disposition gratuitement (exactement comme pour la musique il y a dix ans).



Je vais prendre un autre exemple, encore une fois sur les maisons d'édition de comics américain : Pour tenter de combattre un piratage que chacun de nous sait massif, même pour la BD, Marvel propose, pour 4€/mois, un accès illimité à leur catalogue de BD numérisées. Pour les fans de la Marvel, c'est une aubaine d'avoir accès à des BDs désormais introuvables (ou alors à prix très prohibitifs) et de bonnes qualités. 4€ correspond à l'achat d'une BD et demi dans une boutique spécialisée. Bref, d'un côté je vois des éditeurs qui essayent et proposent des choses, de l'autre des éditeurs qui... Attendent...

3201 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 10/08/2011 à 14:35

 

110

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par 10r

La BD francaise / belge évolue grace à des labels indépendants qui permettent de sortir des petites perles que l'on avait pas avant.




Je suis tout à fait d'accord avec toi, le soucis, si tu n'habites pas à côté d'une Fnac ou d'un magasin spécialisé dans la BD, les seuls trucs que tu trouves sont éternellement les mêmes types de produit (ultra-formaté). Si, comme moi, tu vas de temps en temps dans une de ces boutiques, tu es submergé d'une multitude de BD et tu te retrouves à ne rien prendre !



Je pense que les labels indépendants ont tout à gagner à tenter de proposer leurs produits numériquement, quitte à offrir une option sur l'achat papier ensuite pour ceux qui aiment la textures du papier.

3201 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 10/08/2011 à 15:06

 

111

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Ecrit par Antiope





Je suis tout à fait d'accord avec toi, le soucis, si tu n'habites pas à côté d'une Fnac ou d'un magasin spécialisé dans la BD, les seuls trucs que tu trouves sont éternellement les mêmes types de produit (ultra-formaté). Si, comme moi, tu vas de temps en temps dans une de ces boutiques, tu es submergé d'une multitude de BD et tu te retrouves à ne rien prendre !



les 'petites boutiques' apportent un conseil génial, à force ils connaissent nos gouts. Et surtout se démènent !



un peu de pub pour canal bd - momie folie (des passionnés capables d'innover et de faire fonctionner le média) :

Présentation de la société Momie Folie



Ouverte en Janvier 1985 rue des clercs dans un local de 35m², la librairie Momie Folie est devenue depuis la référence en bande dessinée franco-belge sur Grenoble.



En Août 2003, la librairie traverse la rue des Clercs et s'agrandit. Elle passe d'une surface de 35m² à 120m² afin d'offrir un plus grand choix (environ 12 000 références) à ses clients grenoblois.



En Août 2004, Momie Folie se lance dans l'aventure du manga avec Momie Mangas Grenoble, situé alors à l'emplacement de l'ancien magasin Momie BD.



Suite au succès de Momie Mangas Grenoble, Momie Folie ouvre une nouvelle librairie spécialisée dans le manga à Lyon, en Décembre 2005, dans un local de 40m² situé rue Victor Hugo.



La librairie Momie Mangas Grenoble, quant à elle, s'installe rue Lafayette en Avril 2006 et passe d'une surface de 35m² à 65m².



En Novembre 2008, c'est à Clermont-Ferrand que Momie Mangas s'installe, entre la rue Saint-Esprit et la place centrale de Jaude, rue du Maréchal de Lattre de Tassigny.



Enfin, en Avril 2010, Momie Mangas s'installe à Dijon, au 7-9 rue de la Poste, sur la place Grangier.







Momie Folie, c'est aussi un petit éditeur passionné possédant un catalogue de près de 70 affiches et de très beaux portfolios Blacksad.



L'activité d'édition nous a permis de nouer des relations avec de nombreux auteurs comme Régis Loisel, Didier Tarquin, Olivier Vatine, Didier Conrad, Juanjo Guarnido ou encore Jean-Pierre Gibrat. Ces rencontres professionnelles nous ont permis d'accueillir en dédicace à Grenoble les plus grands auteurs de bandes dessinées.



Nous participons également en tant que libraires et éditeurs d'affiches à de nombreux salons et animations à Grenoble et à Lyon, ainsi qu'au festival d'Angoulême.

4824 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 10/08/2011 à 15:30

 

112

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par 10r



....


Tu y travailles ?

3201 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 10/08/2011 à 15:49

 

113

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Ecrit par Antiope



Tu y travailles ?


Non je ne travaille pas dans le secteur de l'édition, sinon je ne me serais pas permis le coup de pub. smiley 9

4824 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 10/08/2011 à 16:04

 

114

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope



des éditeurs qui... Attendent...



En fait, j'ai l'impression que tu n'es pas du tout au courant de ce qui se passe en France en BD.smiley 15



Il y a deja une plateforme de distrib numérique qui regroupe 50% de la prod pour des prix allant de 1 à 10 euros (en moyenne 4€99). Il y en a d'autres qui proposent pleins de tarifs différents allant du gratuit au 7€ en passant par le 0€79 pour i phone...



Tu reproches trop de choses aux éditeurs français qui ne sont pas justifiées (alors qu'il y a pleins d'autres domaines pour lesquels on pourrait leur taper dessus).

1970 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 10/08/2011 à 17:07

 

115

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Raging





En fait, j'ai l'impression que tu n'es pas du tout au courant de ce qui se passe en France en BD.smiley 15



Il y a deja une plateforme de distrib numérique qui regroupe 50% de la prod pour des prix allant de 1 à 10 euros (en moyenne 4€99). Il y en a d'autres qui proposent pleins de tarifs différents allant du gratuit au 7€ en passant par le 0€79 pour i phone...



Tu reproches trop de choses aux éditeurs français qui ne sont pas justifiées (alors qu'il y a pleins d'autres domaines pour lesquels on pourrait leur taper dessus).



J'ai sur mon Ipad Avé'Comics, Izneo et Kiosque qui proposent plus ou moins la même chose aux même tarifs. Je n'ai donc pas cherché plus loin en effet, et j'ai déjà fait quelques achats via Avé. Ces services ne me rassurent pas trop, car ils peuvent disparaitre à tout moment. Pour les comics, même si je passe par l'outil Comixology, j'ai un compte DC Comics et un compte Marvel accessible directement depuis leur site. Comixology sert donc juste de passerelle, puisque je peux acheter mes comics sur le site de DC et les télécharger ensuite via Comixology ou même l'application dédiée à DC comics. Si un jour cette plate forme venait à disparaitre, je garderai mes acquis chez les éditeurs qui utiliseront sans doute une autre plate forme. Du moins jusqu'à ce que l'éditeur disparaisse à son tour.



Sinon, tu as une autre plate forme à me conseiller, je suis toute ouïe.













3201 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 10/08/2011 à 17:10

 

116

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par 10r



Non je ne travaille pas dans le secteur de l'édition, sinon je ne me serais pas permis le coup de pub. smiley 9


Dommage, tu aurais pu nous faire le petit conseil BD du mois par exemple smiley 49

3201 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 10/08/2011 à 17:30

 

117

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope





J'ai sur mon Ipad Avé'Comics, Izneo et Kiosque qui proposent plus ou moins la même chose aux même tarifs. Je n'ai donc pas cherché plus loin en effet, et j'ai déjà fait quelques achats via Avé. Ces services ne me rassurent pas trop, car ils peuvent disparaitre à tout moment. Pour les comics, même si je passe par l'outil Comixology, j'ai un compte DC Comics et un compte Marvel accessible directement depuis leur site. Comixology sert donc juste de passerelle, puisque je peux acheter mes comics sur le site de DC et les télécharger ensuite via Comixology ou même l'application dédiée à DC comics. Si un jour cette plate forme venait à disparaitre, je garderai mes acquis chez les éditeurs qui utiliseront sans doute une autre plate forme. Du moins jusqu'à ce que l'éditeur disparaisse à son tour.



Sinon, tu as une autre plate forme à me conseiller, je suis toute ouïe.







Non, en fait c'est l'essentiel des offres (les autres n'offrent pas mieux). Du coup j'ai du mal à comprendre le fait qu'en France on serait en retard sur les plateformes et l'offre.

Peut être que c'est plateformes ne sont pas aussi bonnes (ce que je veux bien croire je n'ai jamais acheté de comics en ligne) mais bon, ça à le mérite d'exister et ça ne suscite pas l'engouement.



Quant au fait que ces plateformes puissent disparaitre, je te comprends, je n'acheterai jamais quelque chose que je ne pourrais pas télécharger, je ne vois pas l'intérêt. Si ça peut te rassurer, IZNEO appartient au groupe media participation (dargaud, le lombard, dupuis) donc t'as le temps avant qu'ils ne disparaissent (manque de bol, ce sont les plus gros rapias avec les auteurs).



Ce mois ci je peux deja te déconseiller une BD: sang royal (une bouse pas croyable, du Jodorowsky qui se mord la queue depuis 20 ans pour le coup).

1970 Commentaires de news

Ecrit par Suicide-snake le 10/08/2011 à 17:42

 

118

avatar

Inscrit le 13/05/2010

Voir le profil

Je lisais aucun des deux mais j'achèterais sûrement le dernier Joypad.



C'est peut-être con à dire mais je préfère que ce soit plutôt eux que Joystick

253 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 10/08/2011 à 17:59

 

119

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Raging





Ce mois ci je peux deja te déconseiller une BD: sang royal (une bouse pas croyable, du Jodorowsky qui se mord la queue depuis 20 ans pour le coup).


Trop tard, j'ai eu le tort de faire confiance au nom Jodorowsky... C'est en effet mou, pas génialement écrit et pas vraiment nouveau comme idée... Du coup, je n'ai pas fait l'acquisition du 2.



Le retard vient, pour moi, de plusieurs choses :



- La quantité des offres (une centaine par semaine sur Comixology et les éditeurs font régulièrement des week-end ou des journées à 0,79€ par comics)

- La diversité. Les petits, même s'ils ne possèdent pas leur plate forme personalisée, sont autant représentés que les gros et ça permet de découvrir quelques perles de temps en temps.

- Les gros éditeurs font des efforts pour apporter un plus aux éditions numériques. DC sort une édition numérique spéciale pour Arkham City (en plus de l'édition papier) qui sert de prologue au jeu qui va bientôt sortir. A l'occasion de Flashpoint, une version "Digital Deluxe" permet d'avoir les trois niveaux de lecture de la BD : La BD finalisée commercialisée, la BD juste encrée sans les couleurs et les planches crayonnées livrées par A. Kubert. Ce n'est peut-être pas grand chose, mais on voit tout le travail accompli par le dessinateur, par l'encreur et par les équipes qui mettent l'ensemble en couleur. C'est vraiment enrichissant et très intéressant (bref, une BD de 24 pages se transforme en 89 pages). Ca nous donne un peu l'impression de voir les secrets de fabrication et surtout, qu'ils sont entrain de travailler sur le concept "Flashpoint" depuis plus d'un an, puisque certaines planches concernent la re-création des personnages (comme Superman qui est totalement méconnaissable) servant de références aux divers scénaristes et dessinateurs. Tu as l'impression de te retrouver dans un espèce de bonus comme tu peux en trouver dans les DVD. Je trouve l'idée assez sympa.

- Ressortir des oldies totalement surréalistes comme Action Comics 1 qui date du 31 Mai 1938 et qui présente la première aventure d'un Superman qui ne volait pas encore écrite par Jerry Siegel et dessiné par Joe Shuster (0,79€ !!!) ou même la toute première apparition de Supergirl dans l'Action Comics 252 datant du 30 avril 1959 (acquérir ces numéros aujourd'hui en version papier est quasiment impossible et totalement hors de prix). Je trouve que toutes ces petites choses sont d'excellentes idées qui nous font traverser le siècle qui vient de sécouler et les différentes cultures liées à la bande dessinée selon les époques. (Je serai amusée de retrouver un Bibi fricotin en téléchargement numérique par exemple sur les plates formes françaises, mais bon, tu as vu le style d'offres qu'ils proposent !).



Bref, on sent qu'il y a des tentatives d'apporter vraiment quelque chose à la BD en utilisant ou en testant tout plein de chose que permettent de faire les tablettes.



Sinon, en téléchargement français, j'ai bien aimé La Nostalgie de Dieu, qui raconte l'histoire d'un type qui veut se jeter d'une falaise et qui tape une conversation sur-réaliste avec Dieu ! Certaines planches m'ont fait mourir de rire !

3201 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 10/08/2011 à 18:33

 

120

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope





Sinon, en téléchargement français, j'ai bien aimé La Nostalgie de Dieu, qui raconte l'histoire d'un type qui veut se jeter d'une falaise et qui tape une conversation sur-réaliste avec Dieu ! Certaines planches m'ont fait mourir de rire !


J'enlève la première partie pour ne pas avoir d'énormes tartines mais je suis globalement d'accord.

Un des gros problèmes des éditeurs français est leur fonctionnement a flux tendu, du coup ils ont du mal à se projeter en avant et pour le coup ils sont trop timides (alors qu'il pourraient tenter la bd entièrement numérique mais bon...). Mais je pense que dès que le marché des tablettes se démocratisera, les offres se multiplieront.





J'ai beaucoup aimé la nostalgie de dieux aussi à l'époque (3 ans je crois). Et recemment, c'est Margaux Motin qui m'a le plus fait triper. Une nana qui pour une fois est vraiment drôle quand elle raconte sa life (et evite les mièvreries). Sans te connaitre, je pense que tu peux apprécier.smiley 20

1970 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par clayman00

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par clayman00

- L'Edito du Dimanche par Citan

- L'Edito du Dimanche par Citan

- L'Edito du Dimanche par Citan

- (TEST) Ratchet & Clank : Rift Apart (PS5) par clayman00

10431-magazine-joypad-arret-fin-septembre