L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 22 janvier 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Megaup quoi ?

imageMais dans quel monde vit-on…?

Il y a de quoi avoir envie de se coller la tête sous l’eau jusqu’à, au choix, devenir têtard, ou têmort. Et n’acquiescez pas bêtement, parce que tout cela est de votre faute. Vous et votre manque total de sens commun. Votre absence de réflexion. Votre comportement incompréhensible, votre moralité douteuse, votre sens de la justice et de la légalité défaillant et votre égoïsme crasse.

Dans ma vie mon père m’a appris, entre deux séjours en prison, quelques choses essentielles que j’ai retenues. Il m’a appris qu’un deuxième verre, ça ne pouvait pas faire de mal. Un quatrième non plus. Un chinquième encore moins. Un chichième auchi. Et pis faut pas chlaisser abachtre, un chti dijo cha chait du bien où cha pache.
Bon, certes. Mais il m’a aussi appris quelque chose de primordial et qui a depuis toujours été l’un des ciments de ma moralité : Dans la vie, tu peux faire ce que tu veux. Tu peux bafouer les règles, la loi, tricher, tromper… mais il faut en accepter les conséquences. C’est ton choix, c’est ta faute, c’est à toi d’assumer. Et vas-y, file la boutanche, y’a marée basse.

Autrement dit, la vie est un peu comme une descente à ski. Si tu décides de faire du hors-piste, tu connais les risques et ne viens pas faire ta geignarde si tu te manges une avalanche.

J’ai eu mon lot d’échecs et de réprimandes, dans la vie. Des erreurs de parcours, des choix stupides, des décisions malheureuses… mais c’étaient mes erreurs, mes choix, mes décisions. Je n’en ai jamais blâmé quiconque. Je n’ai jamais cherché à me réfugier derrière la fatalité, les autres, le monde. C’est tellement simple, le « ce n’est pas ma faute, c’est la faute de… ». C’est d’une lâcheté crasse et qui ne m’inspire que du dégoût.

imageC’est pour cela que je n’ai jamais eu la moindre compassion et n’ai que dédain envers les brailleuses qui viennent verser des larmes indignées parce que « tu comprends, j’ai été flashé, c’est une honte ce gouvernement qui se fait du fric sur le dos des honnêtes gens ». Ou les « ce sont vraiment des pourris ces contrôleurs, j’ai juste trois stations de bus alors je ne vais pas prendre de billet, hein, eh bien ils m’ont donné une prune quand même, ces salauds ».
Tu fais une connerie, tu assumes et puis c’est tout. Tu arrêtes de te réfugier derrière la responsabilité d’autrui et brandir un pseudo-étendard de la liberté face à l’agression fasciste.
Sur la route, les limitations de vitesse sont bien connues, sont clairement affichées et doivent être respectées. Un point c’est tout. Quand tu passes ton permis, tu signes un contrat : on t’autorise à conduire et en contrepartie, tu promets de suivre le code de la route. Alors je ne dis pas qu’il ne m’arrive pas, à moi aussi, de piquer une petite pointe, d’être quelques km/h au-dessus des vitesses autorisées. Dans ma déjà longue carrière de pilote automobile, j’ai eu la désagréable expérience de me faire flasher deux fois. Mais je n’ai jamais pesté contre la fatalité, le gouvernement, la police ou la gendarmerie. C’était ma faute. J’ai joué, j’ai perdu. C’est tout. C’est comme prendre le volant avec quelques verres de trop. C’est con, c’est mal, et on nous en a suffisamment rabâchés les oreilles pour savoir ce que l’on risque et surtout, pire, ce que l’on fait risquer aux autres. C’est donc en tout état de cause que l’on prend le volant « un peu éméché ». Et il faut donc accepter la sanction à la hauteur du risque.

Je ne dis donc pas qu’il faut suivre la loi à la lettre et devenir un citoyen parfaitement modèle et irréprochable. Ce serait mieux, c’est certain, mais qu’est-ce que l’on s’emmerderait dans la vie…

J’ai eu mon lot de petites conneries, enfant, ado, adulte. J’ai caillassé des portes vitrées parce qu’un vieux salopard nous avait confisqué notre ballon atterri malencontreusement sur son balcon. J’ai fait le mur en nocturne. J’ai parfois pris le métro sans billet parce que j’avais oublié mon portefeuille. J’ai conduit en ayant oublié mes papiers. J’ai torturé des enfants, égorgé des animaux, enfermé des petits vieux dans des caves, séquestré des femmes parce que même si elles disaient non, on voyait bien dans leurs yeux qu’elles disaient oui, mis le feu à des crèches d’enfants ou obligé des végétariens à manger des escalopes de bébés vaches. J’ai fait des trucs stupides, vaguement (mais pas méchants) illégaux, qui auraient parfois pu me coller dans l’embarras. J’ai menti, trompé, feinté, imité la signature de mes parents sur les mots des profs…
Enfin bref, j’ai fait des petites conneries comme tout un chacun, ou comme on en fait dans la vie de tous les jours. Comme tout le monde (ou presque), quoi.
Mais j’ai toujours accepté et assumé les conséquences de mes actes lorsque je me suis fait « piquer ».

Tout ça pour en venir à l’affaire qui a secoué le web mondial cette semaine : la fermeture de Megaupload.

imageJ’avoue que les diverses réactions à cette affaire m’ont légèrement décontenancé. Les commentaires et autres réactions virulentes à l’encontre des forces de l’ordre, de l’industrie des loisirs ou des gouvernements semblent définitivement enterrer le sens commun. Rejeter la faute sur la Justice, le FBI, les industries... quel manque total de maturité... quel manque total d'assumation de ses propres fautes...

Rappelons les faits : Même si Megaupload est un site en théorie uniquement destiné à l’hébergement de fichiers personnels ou professionnels, la quasi-totalité des fichiers que l’on y trouvait était issue du piratage. Inutile de se leurrer et de sortir le coup du « mais non, j’connais un type qui gardait tous ses cours dessus… ». Megaupload était l’un des sites les plus visités au monde. Le 72ème si mes souvenirs sont bons. Un truc énorme, quoi. Et si sa fréquentation a, en France par exemple, a quasiment été multipliée par 20 en 3 ans, ce n’est pas pour garder des schémas de molécules. Il faut arrêter d’être naïf. Megauplaod était sans nul doute le plus gros hébergeur de films, musiques, logiciels et jeux vidéo pirates dans le monde.

Que l’enquête du FBI ait été initiée par les industries des loisirs ou non, en quoi pourrait-on parler d’attitude déplorable ? Le fait que ces industries se défendent pour protéger leurs biens n’a strictement rien d’étonnant ou de critiquable.
Si demain, un pirate décidait de détourner les ¾, voire la moitié, voire même « juste » ¼ de votre salaire en arguant du fait que, « de toute manière, les pauvres en ont plus besoin que vous, que vous achetez plein de trucs inutiles et que c’est mieux de le redistribuer aux gens qui ont faim », comment réagiriez-vous ?

Je suis tout à fait d’accord pour dire que cette fermeture est déplorable en l’état, puisque, effectivement, elle prive certains utilisateurs honnêtes de leurs outils de travail. Et qu’une mise en garde avec fermeture sous 2-3 jours, histoire d’avoir le temps de récupérer ses fichiers, aurait été plus intelligente.
C’est effectivement un vrai problème et une vraie honte à ce niveau.

Mais commencer à parler de « liberticide » cette décision de fermeture… Parler de « totalitarisme »… Parler de la « mainmise de l’industrie des loisirs sur la justice »… Et surtout, que des guignols sans légitimité et avec un sens particulier (et surtout, particulièrement personnel) de la justice, décident d’attaquer les sites Internet de diverses institutions… je trouve cela tout de même aberrant.

imageQuoi qu’on en dise, oui, le piratage est un véritable fléau.
Le coup du « j’ai téléchargé un film mais de toute manière je ne l’aurais pas acheté ou ne serait pas allé le voir au cinéma donc ça ne compte pas », c’est du foutage de gueule. Parce que dans ce cas, si le film ne vous intéressait pas tant que ça, ne pas le voir ne vous aurait pas manqué.
Idem pour « le jeu vidéo que je voulais simplement essayer ». Les démos sont assez nombreuses pour vous suffire. Et s’il n’y en a pas, lire les critiques des sites spécialisés permet de se faire une bonne idée. Comme les joueurs le faisaient il y a une dizaine d’années…
Le piratage nuit aux industries. Donc aux emplois générés par les industries. Et je ne parle pas des « patrons », ces « salopards qui se font du fric sur le dos des consommateurs ». Parce que le piratage, eux, ça ne touchera pas leur salaire ou leur poste. Par contre, l’éclairagiste, le caméraman, le petit développeur…

Donc oui, la fermeture de Megaupload, tout aussi maladroite et stupide ait-elle été orchestrée, n’a rien de « lamentable » ou de surprenant. Et encore moins de "liberticide". Parce que la liberté n'inclut pas le piratage d'oeuvres protégées, que je sache. Surtout qu’elle n’intervient pas sur un coup de tête, mais suite à une véritable enquête. Il faudra attendre d’en connaître tous les tenants et aboutissants pour prendre totalement position, mais en l’état des choses, et avec connaissance de certaines preuves, cette fermeture semble tout à fait justifiée. S’en indigner, c’est avoir un sens quand même très personnel et égoïste de la justice.

Les dirigeants de Megaupload ont joué. Ils ont perdu. Ils doivent en accepter les conséquences.

Pour conclure tout à fait ce long édito un peu particulier puisqu’il va totalement à contre-courant des pensées et revendications de la majorité des Internautes (mais j’aime ça, prendre des positions exotiques, ma femme et mes maîtresses pourront vous le confirmer), j’aimerais toutefois mettre quelques petites choses au point :

Non, je ne suis pas un « suppôt de l’industrie des loisirs ou du gouvernement ».
Je suis farouchement opposé à la Hadopi. Tout comme les projets de lois US, SOPA et PIPA, me paraissaient aberrants.
Le ton des news que nous avons publié à ce propos ne laissait aucun doute à ce sujet, soit dit en passant.
De la même manière, oui, je trouve totalement déplorable, lamentable et gerbant l’attitude des industries du disque, du cinéma et, même, du jeu vidéo.

imageMais il y a peut-être autre chose à faire que de soutenir le piratage pour lutter contre ces attitudes. Le tollé provoqué par le SOPA et le PIPA aux USA a montré qu’une forte mobilisation pouvait faire bouger les choses (et non, les actes des hackers n’ont en rien influencé le choix des politiques, bien au contraire).
Il faudrait coordonner des efforts, décider de journées d’actions, mobiliser pour faire bouger les choses. Pour que ces industries trouvent des solutions autres que la répression, proposent de nouvelles alternatives aux internautes, de nouveaux prix, de nouvelles offres. Qu’elles décident peut-être de « proposer moins cher » pour justement gagner plus.
Des tarifs et des attitudes contre lesquelles il faut effectivement lutter. Mais pas comme ça. Pas en soutenant les sites de warez et en s’offusquant quand l’un d’eux vient à être fermé. Parce que du coup, ce que vous appelez une atteinte à votre liberté, c’est tout à fait ce que vous faisiez en piratant des œuvres et en bafouant les droits d’auteur.

Sur ce, je vous laisse. Je viens de télécharger Intouchables, je vais me le mater en grignotant des chips volées dans le supermarché du coin.

image


 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par g_bandini le 22/01/2012 à 14:14

 

21

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Je suis d'accord sur ce point. Combien de gens j'ai vu voir essayer de faire passer leur acte egoiste pour un acte de résistance civique.

Genre, "je paye pas le métro car je trouve que le métro devrait être gratuit, mais j'empoche quand meme l'argent durement gagné, que ma mère me file pour me payer le billet."



Et cette histoire de gratuité de la culture me fout en rogne. Il y a rien de plus dispensable et luxueux que la culture. Ca ne veut pas dire que ce n'est pas essentiel, mais ca reste du luxe. Quand tu crèves la dalle, tu te fous bien des fleurs du mal et de la 9ème de Beethoven.



Surtout quand je vois à quel point les gens deviennent passif et un public super chiant dès que c'est gratuit, que ca leur à donc rien couté et qu'ils n'ont pas le sentiment de devoir se donner la peine d'aimer.







323 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 22/01/2012 à 14:21

 

22

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par g_bandini

Il y a rien de plus dispensable et luxueux que la culture. Ca ne veut pas dire que ce n'est pas essentiel, mais ca reste du luxe. Quand tu crèves la dalle, tu te fous bien des fleurs du mal et de la 9ème de Beethoven.



Tu devrais plutôt te demander s'il n'existe pas un lien entre les peuples qui s’abreuvent de culture en général, et ceux qu'ils ne le peuvent et se retrouve comme par hasard oppressé, exploité, pauvres et qu'ils crèvent la dalle!

Le siècle des lumières n'est en rien étranger aux révolutions industrielles et à la situation actuelle.



Mais là où je te suis, c'est que l'excès peut nuire même à cette culture, mais je pense que cela est le fait d'un mauvais ratio entre cultures utiles et culture pompe à fric.



Edit: ce post ne te vise pas particulièrement, mais plutôt ce raisonnement de pensée qui s’insinue chez la majorité.

4347 Commentaires de news

Ecrit par Malaria le 22/01/2012 à 14:25

 

23

avatar

Inscrit le 01/05/2009

Voir le profil

Ecrit par gizmo

Non. Tu fais une connerie, tu assumes. Maintenant, certaines désobéissances civiles (dont le piratage ne fait pas partie) sont nécessaires. Mais là encore, tous les "désobéissants" assument leurs actes quand ils se font prendre.

Pour reprendre ta comparaison foireuse, on n'a jamais vu un résistant sur le point d'être fusillé se mettre à pleurer en disant que c'est la faute du gouvernement de Vichy, des juifs qu'il voulait sauver ou des nazis s'il était là".



Re-non.

Assumer les conséquences de ses actes et assumer les actes en eux mêmes, ce n'est pas la même chose.

Il n'y a pas de raison « d'assumer ses conneries » quand on considère ne pas en voir commis.



Si je me fais flasher à 100 au lieu de 70 sur une ligne droite avec une excellente visibilité et personne à l'horizon, je considère que la connerie c'est la limitation, pas mon dépassement. À partir de là, je n'assume pas et je rejette la faute sur le système. J'assume le fait d'avoir roulé à telle vitesse, mais en aucun cas le fait que « c'est dangereux donc tu payes et on t'enlève des points  ».



Pour moi c'est logique, c'est le plus stupide qui à tord. C'est certes souvent moi, mais pas tout le temps.





Ne pas assumer ses actes et renvoyer la responsabilité sur les autres est un mal et fléau modernes.



Quand on ne fait que ça, oui. L'inverse est également vrai (sinon tu n'es qu'un mouton). Comme pour tout, il y a un juste milieu.

300 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 22/01/2012 à 14:40

 

24

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par dieudivin





Mais là où je te suis, c'est que l'excès peut nuire même à cette culture
, mais je pense que cela est le fait d'un mauvais ratio entre cultures utiles et culture pompe à fric.




Je crois qu'en effet, ce n'est pas l'excès de Culture qui est dangereux, mais bel et bien cet "art" qu'ont les industriels de faire croire que tout ce qu'ils proposent en soit !



Un industriel exploite un pauvre môme en lui faisant croire que ce qu'il fait, c'est de la musique, de l'art, que les foules vont se prosterner devant lui comme s'il était le nouveau messie... A force de créer de la "culture" jetable, les gens commencent à penser qu'il serait plus sage de dépenser leur argent autrement que pour quelque chose d'éphémère qui les laissera vides... A force de créer du vide, les gens finissent par se persuader que la culture n'est plus qu'un bouche trou qui permet juste de faire passer deux trois heures, le temps que la fatigue arrive à force d'abrutissement... Ces mêmes gens deviennent paresseux, un livre, c'est devenu désormais trop long, trop chiant, trop pénible, où alors, il faut se contenter du livre-heure, le truc écrit en gros et qui est torché en quelques dizaines de minutes (suivre la spécialiste au chapeau par exemple qui se retrouve pourtant chaque année dans les meilleures ventes).



Le vrai problème, c'est que les gens, les industriels ont oublié le plus important, l'essence même de ce que devrait être la Culture : tout simplement l'essence de l'âme.



Et en effet, à l'image des entrées gratuites des musées, la Culture (avec un "C" majuscule) devrait être gratuite et surtout, surtout, accessible au plus grand nombre.



Maintenant, le plus dur restant à dé-lobotomiser les populations*.



(* à commencer par les fans de Bioware smiley 7)

3201 Commentaires de news

Ecrit par js2082 le 22/01/2012 à 14:41

 

25

avatar

Inscrit le 08/06/2009

Voir le profil

Ecrit par gizmo

mais justement, il faut arrêter de dire que le site a été fermé "sans preuve". Le FBI a annoncé avoir des preuves suffisantes (écoutes + surveillance de mails) pour inculper les dirigeants qui se seraient enrichis sciemment grâce au piratage et auraient également sciemment reversé de l'argent aux pirates.

Des charges suffisamment lourdes pour justifier la fermeture immédiate des serveurs, un peu comme un "flag".

Ils auraient toutefois pu, comme je l'ai dit, différer cette fermeture et prévenir les honnêtes utilisateurs pur qu'ils puissent récupérer leurs fichiers sous 24/48h.


Et blam!!!

Voilà comment on en arrive à se retrouver avec des décisions de plus en plus liberticides et tyranniques.



Ce n'est pas parce que le FBI a dit qu'ils ont des preuves suffisantes que c'est le cas. Si c'est vraiment le cas, ils montrent les preuves d'abord et ils ferment après, c'est le principe même d'une bonne justice.



Il faut arrêter d'être naïf et de croire tout ce qu'on vous dit, encore plus quand cela vient d'une organisation comme la CIA. Doit-on rappeler que les Etats-unis avaient justifié l'attaque de l'Irak en prétendant que Saddam possédait des armes de destructions massives en prétendant avoir des preuves? Que ces preuves n'ont jamais été mises en évidence et qu'au final, il s'est avéré que l'Irak ne possédait aucune trace d'arme de destruction massive ni même aucun laboratoire de fabrication desdites armes.



Bref, ils accusent avec des "preuves" dont la valeur est plus que remise en question, que personne ne connait et qui sont soumises à leur seule appréciation, ce qui est loin d'être de la justice comme tu le dis.



Par comparaison au système français, avant de pouvoir faire fermer un site, il faut une décision de justice, rendue par un juge dont le rôle est justement d'éviter ce genre d'action abusive. Et cette intervention du juge se fait dès le début de l’enquête (mesures de référé ou conservatoires) jusqu'à la décision de justice finale (et même après).



Juridiquement, cette action du FBI est intolérable, c'est une atteinte aux fondements même de la justice et du droit à un procès équitable.



Mais ça, pas mal de gens s'en foutent, parce qu'ils croient tout savoir sur tout et se pensent irréprochables... Jusqu'au jour où ils se retrouvent dans cette horreur de système judiciaire qu'ils ont tant défendu et qu'ils s'aperçoivent que, malgré leur innocence et leur bonne foi, ils ont soutenu tout ce qu'il ne fallait pas soutenir.

239 Commentaires de news

Ecrit par AwB le 22/01/2012 à 14:48

 

26

avatar

Inscrit le 28/11/2010

Voir le profil

http://9gag.com/gag/1983536



http://9gag.com/gag/1937056



;)

197 Commentaires de news

Ecrit par Costello le 22/01/2012 à 15:08

 

27

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Anonymous veut faire tomber twitter, facebook, le PSN, le Xbox live, et tout un tas d'autres sites si Megaupload n'est pas de retour sous 72H

ben tiens, pourquoi pas... c'est évident que la justice US va craquer devant de telles menaces smiley 54

1400 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 22/01/2012 à 15:10

 

28

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par js2082



Et blam!!!

Voilà comment on en arrive à se retrouver avec des décisions de plus en plus liberticides et tyranniques.



Ce n'est pas parce que le FBI a dit qu'ils ont des preuves suffisantes que c'est le cas. Si c'est vraiment le cas, ils montrent les preuves d'abord et ils ferment après, c'est le principe même d'une bonne justice.



Il faut arrêter d'être naïf et de croire tout ce qu'on vous dit, encore plus quand cela vient d'une organisation comme la CIA. Doit-on rappeler que les Etats-unis avaient justifié l'attaque de l'Irak en prétendant que Saddam possédait des armes de destructions massives en prétendant avoir des preuves? Que ces preuves n'ont jamais été mises en évidence et qu'au final, il s'est avéré que l'Irak ne possédait aucune trace d'arme de destruction massive ni même aucun laboratoire de fabrication desdites armes.
Tu te trompes de combat camarade. L'idée n'est pas de défendre des lois liberticides. Mais de ne pas défendre aveuglément, justement quelque chose d'illégal et d'amoral.



De la même manière qu'il "faut arrêter d'être naïf et de croire tout ce qu'on vous dit", il faudrait aussi "arrêter d'être con et de remettre en cause tout ce qu'on vous dit".

En fait, tout est une question de jugement et il s'agit de ne pas tomber dans l'excès ni de l'un, ni de l'autre.



La naïveté c'est peut-être, justement, de croire que Megaupload n'était pas au courant de ce qui transitait sur le site ou qu'ils ont tout fait pour empêcher ce genre de chose...





Bref, ils accusent avec des "preuves" dont la valeur est plus que remise en question, que personne ne connait et qui sont soumises à leur seule appréciation, ce qui est loin d'être de la justice comme tu le dis.



Par comparaison au système français, avant de pouvoir faire fermer un site, il faut une décision de justice, rendue par un juge dont le rôle est justement d'éviter ce genre d'action abusive. Et cette intervention du juge se fait dès le début de l’enquête (mesures de référé ou conservatoires) jusqu'à la décision de justice finale (et même après).



Juridiquement, cette action du FBI est intolérable, c'est une atteinte aux fondements même de la justice et du droit à un procès équitable.



Mais ça, pas mal de gens s'en foutent, parce qu'ils croient tout savoir sur tout et se pensent irréprochables... Jusqu'au jour où ils se retrouvent dans cette horreur de système judiciaire qu'ils ont tant défendu et qu'ils s'aperçoivent que, malgré leur innocence et leur bonne foi, ils ont soutenu tout ce qu'il ne fallait pas soutenir.
Tu mélanges tout. L'idée n'est pas de défendre, une nouvelle fois, la justice, mais de critiquer les prises de position sur l'affaire Megaupload. Parce qu'il ne faut pas déconner. Ceux qui gueulent contre cette fermeture, c'est essentiellement parce qu'ils ne pourront plus aller télécharger leur film ou leur jeu...



D'autre part, cette fermeture et ces arrestations organisées avec d'autres pays a dû être autorisée par un juge. Ca ne se fait pas comme ça... Donc il y a bien eu décision de justice, avec délivrance d'un mandat (ou assimilé).

Comme je l'avais expliqué je ne sais où, ce n'est pas parce que tu arrêtes des faux-monnayeurs qu'il faut laisser la planche à billets fonctionner sous prétexte que "c'est une atteinte aux fondements même de la justice et du droit à un procès équitable" et qu'il faut attendre le procès... Là, Megaupload semblait fonctionner justement comme une planche à billets. D'où son arrêt motivé, il semblerait (note le temps utilisé) par des motivations réelles et sérieuses.



Maintenant, prendre position sur cette fermeture ne signifie en rien le soutien inconditionnel de la justice et de ses innombrables erreurs ou le comportement lamentable de certains enquêteurs ou représentants de la loi (sans aller dans l'amalgame non plus).

Je le répète, via cet édito, je ne prends pas partie. J'explique justement que la plupart des internautes prennent partie pour Megaupload (et par là-même font ce que tu dénonces, à savoir prendre partie sans connaître l'affaire et ces fameuses "preuves").

Je ne soutiens ni le FBI ni la justice ni cette fermeture. Je me désole simplement de la promptitude, justement, de défendre ce qui semble être une institution pourrie se faisant du fric via le piratage sous prétexte de fallacieux droits à la liberté.

6958 Commentaires de news

Ecrit par t-la le 22/01/2012 à 15:11

 

29

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par js2082



Et blam!!!

Voilà comment on en arrive à se retrouver avec des décisions de plus en plus liberticides et tyranniques.



Ce n'est pas parce que le FBI a dit qu'ils ont des preuves suffisantes que c'est le cas. Si c'est vraiment le cas, ils montrent les preuves d'abord et ils ferment après, c'est le principe même d'une bonne justice.



Effectivement, c'est bien pour ça qu'ils n'ont pas pu intervenir sans un mandat, délivré par une autorité de justice qui elle même a du décider que les preuves étaient suffisantes pour ordonner cette opération.



Il faudrait arrêter 5mn de croire que le FBI est intervenu comme ça, juste parce qu'ils en avaient envie, ou que le rapport disponible contient la totalité des pièces et des résultats d'enquêtes. Il y a fort à parier que la majorité des pièces restent non dévoilées pour éviter à la future défense de se préparer point par point et que de toute façon, la plupart des éléments seront certainement protégés par le secret de l'instruction.

1422 Commentaires de news

Ecrit par Freddu92 le 22/01/2012 à 15:15

 

30

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Un article qui va légèrement à contre-courant...



1905 Commentaires de news

Ecrit par g_bandini le 22/01/2012 à 15:59

 

31

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Ecrit par dieudivin





Tu devrais plutôt te demander s'il n'existe pas un lien entre les peuples qui s’abreuvent de culture en général, et ceux qu'ils ne le peuvent et se retrouve comme par hasard oppressé, exploité, pauvres et qu'ils crèvent la dalle!

Le siècle des lumières n'est en rien étranger aux révolutions industrielles et à la situation actuelle.



Mais là où je te suis, c'est que l'excès peut nuire même à cette culture, mais je pense que cela est le fait d'un mauvais ratio entre cultures utiles et culture pompe à fric.



Edit: ce post ne te vise pas particulièrement, mais plutôt ce raisonnement de pensée qui s’insinue chez la majorité.


Hmmmm, ouais, l'un découle de l'autre qui lui-même découle de l'un, un peu sans doute.

Ce que je veux surtout dire par là c'est que j'ai un peu de mal à comprendre cette approche de la culture. Oui, la culture devrait être le plus accessible possible, de manière à enrichir le plus grand nombre. Mais ca reste pour moi un luxe, le résultat de l'humanité qu a réussi à s'émanciper de la lutte quotidienne pour la survie et qui peut dévouer une plus grosse partie de son temps oisif à créer et déguster de l'inutile, du superflu, du magnifique.

C'est le résultat de millénaire d'ingéniosité de nos ancètres, d'avancées spéctaculaires en matière de productivité, de science, de créativité etc.



Et nous on nait dans cette époque, qui permet de disposer de tant de temps pour en profiter, de tellement de richesses pour nous les procurer, de prix vraiment raisonnables du fait de la répartition des couts entre une multitude de consommateurs.

Alors oui, il y a de la grosse carotte de l'industrie de son côté qui, pour augmenter ses marges, ne met justement pas à profit toutes les avancées pour rendre les produits culturels le plus facile d'accès possible.



Mais c'est ca que je leur reproche et non pas de chercher à se faire rémunérer pour le travail fourni, en particulier lorsque je l'apprécie.





323 Commentaires de news

Ecrit par Ayato86 le 22/01/2012 à 16:01

 

32

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Bien que MU ne soit qu'un "hébergeur" il serait hypocrite de dire qu'ils ne profitaient pas du stockage d'oeuvre protégé et que si ils ont eu toutes ces belles voitues, ce n'est sans doute pas grace aux films de vacances des gens.



Mais je trouve aussi hypocrite l'industrie de la culture qui se plaint sans cesse du piratage et qui n'a jamais voulu avouer son erreur de ne pas croire aux numériques et qui n'a pas su et ne sait toujours pas s'adapter aux évolutions du marché.



Je pense aussi que beaucoup de personnes se sentent de plus en plus oppressé, flické et non plus écouté et respecté.

702 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 22/01/2012 à 16:23

 

33

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

ce qui me fait un peu rager c'est que l'on prend le ciné, le JV et la musique pour de la culture ...



Ce ne sont que des divertissement, rien de plus dans 95% des cas!



Donc qu'on se disse défenseure du divertissement, OK, mais pas de la culture, celle-ci n'est défendue nul part (les livres, qui apportent plus de culture que tous les autres média réunis, sont très peu défendu par exemple).



Reste que pour moi le site n'aurais pas dut fermer aussi brutalement, ou alors il aurais dut être proposé à ceux qui disposaient de produit légaux sur le site, un système de récupération de leurs données.



Après tout MU n'étaient pas un site illégal jusque la les utilisateurs légaux ont donc tout perdu au change.



Pour les produit illégaux déposé sur le site, il devrais être simple pour n'importe qui de remonter à ceux qui ont déposé ces liens, et les trainer eux, vrais coupable de diffusion illégal, devant la justice.



Je ferais le lien avec un système de dépôt-vente qui vend des produit sans en regarder la provenance, le dépôt mérite la fermeture, mais oublier celui qui a déposer les produit illégaux dans le dépôt c'est s'assurer qu'il recommencera vite ailleurs.



La on s'attaque uniquement au site car il a eu le malheur de vouloir en faire trop, d'être trop gros (comme napster en son temps), la pub qui a été faite est surement un des point qui a déclenché la procédure, les majors aillent mal pris que le site essaye de se faire passer pour un produit "propre" sans leur accord.



Je pense qu'il y a une volonté des major de garder de l'illégal pour pouvoir justifier de lois anti-piratage, et que tout est fait pour que personne ne puisse leur prendre leurs vaches à lait (les artistes).



Reste que le site devais fermer un jour, mais que la situation fait qu'il y a un soucis derrière cette fermeture qui ne passe pas!

3612 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 22/01/2012 à 16:52

 

34

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

la quasi-totalité des fichiers que l’on y trouvait était issue du piratage.
Même si je m'attends à des proportions raisonnablement en faveur de fichiers illégaux, il n'y a aucun chiffre fourni publiquement pour connaître les détails. Impossible de s'en servir comme argument, quel que soit le camp.



Autre chose, et si en plus des réels problèmes juridiques il n'y avait pas en plus un coup de boutoir de la part des principaux acteurs gérant les flux d'informations à l'échelle mondiale? Le trafic pour MU et ses affiliés étant tellement énorme qu'une bonne part du web mondial s'en trouvait saturée, n'y a t-il pas eu là aussi quelque pression pour fermer les vannes, littéralement?



Ce qu'on peut déduire du constat de la fermeture manumilitari du service, c'est qu'il est indubitablement et extrêmement rentable. Plutôt que d'en demander la fermeture, il aurait peut être mieux fallu exploiter nom, reconnaissance, habitude des gens et infrastructure en place pour passer à une offre légale basée sur le même fonctionnement. Pub ou Abo pour illimité. La réalité est bien là, le système fonctionne, assez bien pour monopoliser les forces de police les plus importantes de la planète. A quand un réveil des majors? Puisque de toute façon, ils ne gagneront pas cette guerre....

10693 Commentaires de news

Ecrit par Malaria le 22/01/2012 à 17:02

 

35

avatar

Inscrit le 01/05/2009

Voir le profil

@youri 1er : oui, le ciné, le JV et la musique c'est de la culture.



La culture c'est un ensemble de connaissances acquises (dans le sens littéral: tout ce que l'on connaît).



Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise culture. Ce qui est important c'est la taille de l'intersection entre la tienne et celles des autres.

Exemple au hasard : je peux avoir une discussion sur le thème de mon digicode avec les gens qui le connaissent également : mes voisin. Pour en parler avec quelqu'un d'autre, il faut au préalable que je lui explique, que je le cultive).



Sociologiquement, la culture est un support qui permet aux hommes de communiquer. Si tu n'avais pas vu tous ces films, entendu toutes ces musiques et joué à tous ces jeux, tu te priverais d'un grand nombre de sujets de conversation voir de conversation tout court avec certaines personnes. Sachant que la culture s’accroît également par la communication...



Pour prendre l'exemple récurrent « lady gaga c'est pas de la culture », je répondrait que si. La preuve, on peut en discuter ensemble et débattre du pourquoi c'est nul/génial.

300 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 22/01/2012 à 17:07

 

36

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par kasasensei

... A quand un réveil des majors? Puisque de toute façon, ils ne gagneront pas cette guerre....


Heu... Écoute... Comment te dire... Je crois qu'ils sont encore persuadés de pouvoir la gagner leur guerre... Si si... Je t'assure... Non, te marre pas, ce n'est pas une blague...

3201 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 22/01/2012 à 17:40

 

37

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Ecrit par Antiope



Heu... Écoute... Comment te dire... Je crois qu'ils sont encore persuadés de pouvoir la gagner leur guerre... Si si... Je t'assure... Non, te marre pas, ce n'est pas une blague...
Je vois bien qu'ils se raccrochent à leur système datant de l'époque des phonographes.... smiley 13 mais un jour ça ne tiendra plus. La changement ne viendra pas du fait qu'il ne gagnerons plus assez d'argent avec leur offre illégale déraisonnable mais du fait que les artistes eux-mêmes décideront un beau jour de leur boucher la corne d'abondance. C'est ça qui fera changer leur système, pas 250M de péquenots qui pompent gratos sur un site d'hébergement, pour ça ils continueront de graisser la patte des gouvernements successifs pour aider à passer des lois abusives, en attendant...

10693 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 22/01/2012 à 18:56

 

38

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

Ecrit par Malaria

@youri 1er : oui, le ciné, le JV et la musique c'est de la culture.



La culture c'est un ensemble de connaissances acquises (dans le sens littéral: tout ce que l'on connaît).



Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise culture. Ce qui est important c'est la taille de l'intersection entre la tienne et celles des autres.

Exemple au hasard : je peux avoir une discussion sur le thème de mon digicode avec les gens qui le connaissent également : mes voisin. Pour en parler avec quelqu'un d'autre, il faut au préalable que je lui explique, que je le cultive).



Sociologiquement, la culture est un support qui permet aux hommes de communiquer. Si tu n'avais pas vu tous ces films, entendu toutes ces musiques et joué à tous ces jeux, tu te priverais d'un grand nombre de sujets de conversation voir de conversation tout court avec certaines personnes. Sachant que la culture s’accroît également par la communication...



Pour prendre l'exemple récurrent « lady gaga c'est pas de la culture », je répondrait que si. La preuve, on peut en discuter ensemble et débattre du pourquoi c'est nul/génial.
a ce moment la tout est culture, puisque l'on peu parler de tout, même du pire!



Mais non le JV et les différent média sont avant tout du divertissement, certains sont culturels ou a but culturel mais ce sont des divertissements!



Non il ne faut pas mélanger la culture, le divertissement et l'art, même si les un rejoignent les autres par moment!

3612 Commentaires de news

Ecrit par Malaria le 22/01/2012 à 19:38

 

39

avatar

Inscrit le 01/05/2009

Voir le profil

Ecrit par youri_1er

a ce moment la tout est culture, puisque l'on peu parler de tout, même du pire!



Bingo.

La culture, c'est l'ensemble des choses que l'on connaît (et qui ne sont pas innées).



Mais non le JV et les différent média sont avant tout du divertissement, certains sont culturels ou a but culturel mais ce sont des divertissements!



Non il ne faut pas mélanger la culture, le divertissement et l'art, même si les un rejoignent les autres par moment!



Tu sembles confondre la culture et « l'ensemble des choses que tu trouves instructives » (et chiantes, vu que tu exclus tout divertissement).



C'est une vision restreinte. Similaire dans le fond à celle de « l'industrie culturelle » qui pense être la source de la culture en général.



300 Commentaires de news

Ecrit par Marnus le 22/01/2012 à 19:41

 

40

avatar

Inscrit le 20/04/2010

Voir le profil

J'ai vu plusieurs personnes exprimer plus ou moins la facon dont je vois les choses:



Ecrit par g_bandini



Cette décision atteste d'un vrai problème de lobbyisme aux Etats-Unis, qui est apparemment en mesure d'avoir une sacré influence sur la justice, ce qui est vraiment inquiétant.




Et



Ecrit par dieudivin

Je maintiens que cette action est en représaille à la journée d'action anti PIPA & SOPA, et au clip narguant de Megaupload envers les ayants droit sur le fait qu'il y ait des fichiers légaux chez eux, et que des artistes soutenait cette action ...




C'est le sentiment que cette fermeture, et surtout son coté rapide et violent, m'a laissé. Et j'ai l'impression que c'est surtout ça qui dérange les gens.

sans compter



Ecrit par dieudivin

Je maintiens que cette action est en représaille à la journée d'action anti PIPA & SOPA, et au clip narguant de Megaupload envers les ayants droit sur le fait qu'il y ait des fichiers légaux chez eux, et que des artistes soutenait cette action ...



Parce que soyons honnête: au vu de son CV, MR dotcom est TRÈS loin d'être un saint.

Rémunérer des gens pour/parce qu'ils uploadent des données illégales (entre autres actions du bonhomme) c'est purement et simplement du foutage de gueule!!



Néanmoins quand on voit



Ecrit par Typhoide



Mais c'est surtout ces accusations :

*crime organisé

*Blanchiment d'argent

*Complot pour avoir commis un racket





et le fait qu'on utilise la législation anti-mafia pour le juger, là, on peut commencer à se poser des questions...

Aussi loin d'un saint qu'a été dotcom, je trouve le traitement vraiment inadapté



Et pour finir:



Ecrit par icetroll



Ce qui par contre me fout "un peu" la haine, c'est la capacité des Etats Unis à faire ce qu'ils veulent du net.



"Oh, bah tiens, on n'aime pas ton site"

Paf, saisie du nom de domaine, même si le bouzin est hébergé à Tuvalu et appartient à une société pakistanaise.



La gouvernance des interouèbes devrait échoir à l'ONU.



Oui, tout à fait.

sans compter que MegaUplaod est hébergé à Honkgong:

D'après ce que j'ai vu, avec la manière dont les USA ont "bloqué" MU (voir ici: http://www.lemonde.fr/technologies/infographie/2012/01/20/comment-le-fbi-a-t-il-bloque-megaupload_1632639_651865.html, ils pourrait l'appliquer à n'importe quel site internet, situé n'importe ou dans le monde, cool...



Raaah! Foutu balises de quotes de m****

279 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- Microsoft achète Bethesda ! par Papa Panda

- Microsoft achète Bethesda ! par 10r

- Microsoft achète Bethesda ! par Cedric Gasperini

- Microsoft achète Bethesda ! par jymmyelloco

- Microsoft achète Bethesda ! par Cedric Gasperini

11868-megaupload-warez-piratage-liberte-loi