L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 27 septembre 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Honte

imageJe suis comme tout le monde. Les fins de mois ne sont pas toujours faciles, et les débuts non plus. Tout comme vous, je vois les puissants bafouer et violer la République, la transformer en putain de bas-étage pour satisfaire leurs propres soifs de pouvoirs et de richesses. La classe politique au pouvoir est ignoble, immonde et nauséabonde. Je suis comme vous. Je la vomis autant que je la subis au quotidien, m’étonnant finalement de la mollesse de cette jeune génération débilitée qui aurait eu mille fois les prétextes de rejouer mai 68 mais qui n’en a tout simplement jamais eu les couilles.

Je suis comme tout le monde. L’afflux de migrants ne me réjouit pas. Un afflux forcément coûteux. Un afflux dans lequel, d’ailleurs, selon une récente étude, se glissent quelques énergumènes désireux de profiter de l’occasion et de l’accueil des pays européens. Ça a de quoi révolter, ça aussi. De voir certains profiter de la misère humaine.
De quoi révolter aussi de voir qu’il est si difficile de rester dans le droit chemin tandis que ceux qui s’en éloignent sont si peu, voire pas du tout condamnés. Moi aussi, au rythme des scandales, de son incompétence et de son laxisme, je n’ai plus qu’une confiance toute relative dans la justice. Moi non plus, je ne me sens plus vraiment en sécurité. Moi non plus je ne comprends pas la violence quotidienne trop souvent laissée sans réprimande. Sans réaction.

imageJe suis comme tout le monde. Je me prive. De plus en plus. Essayant de privilégier le plaisir de mes enfants à mon propre bonheur ou mes propres envies. J’ai réduit les excès. Je mange à ma faim. Là n’est pas le problème. Ou du moins mon problème, parce que c’en est un pour de nombreuses personnes. Ce sont tout simplement les « à-côtés », les « petits plaisirs » qui se font plus rares. J’ai réduit les achats impulsifs. J’ai réduit les sorties. Et la colère gronde sourdement tandis que je vois nos dirigeants dilapider l’argent qu’ils n’ont même pas. Quand je vois sénateurs et députés crouler sous les avantages et se gaver de rémunérations démesurées, j’hésite entre révolte et honte.

Je suis comme tout le monde. Je n’accorde plus aucun crédit au pouvoir. Aucun crédit aux figures politiques des gouvernements précédent ou en place. Aucun crédit à leurs discours. Et je vois moi aussi la solidarité s’étioler peu à peu au profit d’un logique renfermement sur soi. Je ne donne même plus rien aux mendiants dans la rue ou dans le métro. Même plus le temps d’un mot pour un chanteur, d’un sourire pour un vieux punk sur le retour ou d’un coup de pied pour une roumaine. Les temps sont durs. Et je les subis. Comme tout le monde. Comme vous.

Mais tout aussi moroses soient les temps actuels, toute aussi moribonde soit la société, tout aussi problématique soit la situation, toute aussi pitoyable soit la politique au pouvoir, toutes aussi ridicules soient les lois, toute aussi étouffante soit la pression fiscale… jamais je ne cèderai à la stupidité et à l’abrutissement. Jamais je ne cèderai à la haine. Jamais je ne cèderai à l’exclusion. Jamais je ne cèderai à une attitude pitoyable et condamnable.

imageCertes. On sait ce que valent les sondages. On sait quel crédit leur donner. Mais il n’empêche. Selon un récent sondage du Parisien, sorti aujourd’hui même, plus d’un électeur sur quatre compte voter Front National aux prochaines élections régionales, prévues début décembre. Ils seraient même un sur trois chez les étudiants.

J’ai honte.

Les leçons d’Histoire ne vous ont pas servies. Alors que le comportement de leurs élus municipaux nous ramènent à la période la plus sombre du siècle dernier, alors que les différents procès et mises en examen prouvent que ses dirigeants ont autant de morale et d’intégrité que les autres partis, alors que le verrouillage de sa communication nous ramène à une ville que l’on aimerait tant avoir seulement connue pour ses pastilles, ses eaux ou ses cures thermales,  comment une personne sur quatre, et un étudiant sur trois, peuvent à ce point être dénués de réflexion, d’intelligence et de moralité ?

J’ai honte.

Honte que la Terre des droits de l’Homme ne veuille plus rien dire. Honte pour Voltaire. Honte pour Diderot. Honte pour Montesquieu. Honte pour Rousseau. Les philosophes des lumières sont définitivement éteints par l’ignorance et la stupidité, par la haine et l’exclusion.

imageParce que je continuerai encore à tendre la main à quelqu’un qui a fui son pays à cause de la guerre. Parce que mon nom est là pour me rappeler qu’à une époque, mes ancêtres ont également fui la misère pour trouver une parcelle de bonheur en France. Et qu’il y a eu quelqu’un pour les accueillir. Pour les accepter. Pour les intégrer.
Parce que notre richesse culturelle est aujourd’hui la somme de toutes ces rencontres, de tous ces mélanges, de tous ces peuples.

Parce que je ne comprends pas qu’aujourd’hui, avec toute la richesse que peut offrir Internet, toutes les découvertes que l’on puisse y faire, toute la beauté que l’on puisse y découvrir, subsistent encore en masses quelques crétins décérébrés pour continuer de croire, au sens premier, que « l’enfer, c’est les autres ». Alors que par nos réactions, nous créons nous-même notre propre enfer.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Poulet hormoné le 28/09/2015 à 11:25

 

21

avatar

Inscrit le 12/03/2010

Voir le profil

De toute manière râler contre tout ça ne sert, in fine, à rien.
Que sommes nous prêt à lâcher pour changer la société ?
Faire la révolution ça sous entend de renverser ce qui est en place et de construire quelque chose de nouveau. On peut essayer sans violence, mais j'ai un doute sur le réalisme du projet via les élections... Tant qu'on votera pour "le moins pire", que les éliminés peuvent se représenter et qu'une petite partie des gens s'impliquera on est pas sorti de l'auberge...
Or on a tous, une famille, des enfants, un crédit, "notre petit confort" ...
Changer tout ça, ce sera "du sang et des larmes" si vous me passez l'expression.

D'ailleurs il faudra sans doute mettre l'écologie au centre du futur sociétal. Car la preuve est faite que si nous voulons tous vivre (7 milliards d'individus et en croissance constante) il va falloir que "l’occident" baisse son niveau de vie (car imposer au pays en train de se développer de ne pas se développer est une vue de l'esprit).

M'est d'avis que personne ne va vouloir sans y être "contraint"...

Bref, il parait qu'être pessimiste c'est de la lâcheté. Mais j'ai du mal à être optimiste... Moi le premier j'ai pas envie de lâcher mon confort, mais il faudra s'y résoudre tous ensemble... Et là le bât blesse...

175 Commentaires de news

Ecrit par Aces le 28/09/2015 à 12:57

 

22

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

toute aussi lamentable soit la situation et tout aussi lamentables soient les gens qui nous y ont menés, je préfère encore cette merde à celle de l'extrême-droite.
Sans la ramener, mais quand je fus un SDF et que j'ai fais moult demande pour des aides et on m'a joyeusement envoyé me faire foutre en me disant "Comprenez, z'êtes pas prioritaire, z'avez pas de ch'tits n'enfants, z'avez l'air en forme, cassez vous y a rien pour vous...".

Mais quand je vois qu'on donne des apparts comme ça, sans rien demander à des gens fuyant un pays en guerre, ça me flingue !
Idem pour les restos du cœur (belle connerie ça) et j'en passe...

Alors quand je lis ça, je saute partout et je frappe très fort des gens en beuglant comme un tank (Oui, celui de L4D) !

Et j'en passe tellement j'en ai vu des inégalités et après on me sort que le FN est un gros messant pabô, mouais, il faut regarder dehors avant de taper sur les autres !

4011 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 28/09/2015 à 13:33

 

23

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Ecrit par Aces

toute aussi lamentable soit la situation et tout aussi lamentables soient les gens qui nous y ont menés, je préfère encore cette merde à celle de l'extrême-droite.
Sans la ramener, mais quand je fus un SDF et que j'ai fais moult demande pour des aides et on m'a joyeusement envoyé me faire foutre en me disant "Comprenez, z'êtes pas prioritaire, z'avez pas de ch'tits n'enfants, z'avez l'air en forme, cassez vous y a rien pour vous...".

Mais quand je vois qu'on donne des apparts comme ça, sans rien demander à des gens fuyant un pays en guerre, ça me flingue !
Idem pour les restos du cœur (belle connerie ça) et j'en passe...

Alors quand je lis ça, je saute partout et je frappe très fort des gens en beuglant comme un tank (Oui, celui de L4D) !

Et j'en passe tellement j'en ai vu des inégalités et après on me sort que le FN est un gros messant pabô, mouais, il faut regarder dehors avant de taper sur les autres !

Ton histoire me rappel un jeune SDF qui avait mon age à l'époque (soit 20 ans) et avec qui j'ai discuté dans la rue.
Le gars m'expliquait sa situation, qu'il était à la rue depuis l'âge de 14 ans, qu'il voulait vraiment s'en sortir, et que pour obtenir un job, il lui fallait d'abord un logement; alors il a contacté et fait les démarches auprès des asso et des services "compétant", et la réponse sur le document était tout simplement ignoble; il lui ont répondu qu'à partir du moment où il avait passé 6 années dans la rue, il le considéré comme incapable de vivre dans un logement, et donc sa demande d'aide était rejeté.
Le document de la honte. Pourtant je jeune homme était très polie, il parlait un Français très correcte et il était très propre sur lui.

Alors avant d'accueillir les bras ouverts la pauvreté des autres pays, il faudrait peut être se charger de la notre.
Nos SDF aussi ont droit à des logements et une chance de s'en sortir.

1536 Commentaires de news

Ecrit par èFBéBéèF le 28/09/2015 à 14:05

 

24

avatar

Inscrit le 22/01/2013

Voir le profil

Je crois, Cédric, que ce discours moralisateur ne fonctionne plus.

- d'abord parce que tout dépend du degré de désarroi de l'électeur. Toi, tu ne roules peut-être pas sur l'or, mais tu vis à peu près correctement. Tu as une maison, une femme, des enfants... donc tu aurais quelque chose à perdre avec une rupture violente, quelle qu'elle soit.
Mais le sdf, celui qui survit avec le RSA, celui endetté jusqu'au cou, celui qui est proche du suicide... il en a rien à foutre de tes discours moralisateurs.
Il n'est pas plus con que toi, plus stupide, moins cultivé... juste qu'il en est arrivé à un point qu'une dictature ne ferait pour lui pas forcément de grande différence.

- ensuite parce que tu as du rester bloqué dans les années 80 à voir le FN comme un parti presque nazi. Le FN n'est plus cela. Il y a bien sûr de nombreuses brebis galeuses, des fachos, des homophobes, des racistes, des antisémites... mais le FN de 2015 n'est plus un parti d'extrême droite comme il pouvait l'être dans les années 80. Il a à la fois une jambe dans une droite dure, volontiers xénophobe (à l'image d'une bonne partie de la France), et l'autre dans ce que pouvait être le parti communiste des années 70.
C'est ce qui explique que le FN tourne en ce moment autour de 25 %, parce qu'il a récupéré une grosse partie de l'extrême gauche.
Ne pas voir ça, c'est donner un coup dans le vide.

Par ailleurs, je te ferai remarquer que ne voir le danger xénophobe que dans le FN, c'est erreur grossière.

Qui a dit : "La France est un pays de race blanche" ? Nadine Morano, UMP, samedi dernier.
Qui a dit : "l'islam a vécu la renaissance avant le moyen-âge ?"
Sarkozy, UMP, la semaine dernière.
Qui a dit : "l'islam est une religion par nature violente" ?
Michel Onfray, intellectuel d'extrême gauche.

Ce que je veux dire par là, c'est que tu te trompe de combat en focalisant sur le FN.
Les idées raciales, nationalistes, antisémites... infusent de plus en plus dans la société française, mais aussi européenne.

Je suis le premier à le déplorer, n'ayant vraiment, mais vraiment pas l'embryon d'un début du commencement d'une tolérance pour le racisme et autres saletés.
Mais c'est un constat.

Et permet moi de te dire qu'avec l'afflux de migrants syriens, c'est pas près de s'arrêter.

188 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 28/09/2015 à 14:07

 

25

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Arrêtez de tout mélanger.
Je n'ai pas dit que tout était parfait en France. On en est même très loin.

Mais d'une part, on parle de réfugiés fuyant la guerre. Des gens qui risquent de mourir chez eux. Et la réponse du "oui mais qu'on s'occupe déjà de nos pauvres" est tout simplement humainement ignoble.

Ensuite, je continue de penser, et continuerai de le clamer, que tout aussi incompétents et détestables soient les gens actuellement ou précédemment au pouvoir, leur fange vaudra toujours mieux que celle de l'extrême-droite.

La dédiabolisation du FN, c'est une citation de Baudelaire : "La plus belle ruse du Diable est de nous persuader qu’il n’existe pas".

Oui, il faut se battre contre la situation actuelle. Oui, il ne faut ni ployer l'échine, ni se taire et accepter.
Mais pas n'importe comment et en se tournant vers n'importe qui.

6924 Commentaires de news

Ecrit par èFBéBéèF le 28/09/2015 à 14:12

 

26

avatar

Inscrit le 22/01/2013

Voir le profil

C'est pas un peu manichéen, comme discours, de faire du FN le mal absolu ?

C'est faire trop d'honneur à Marine.

188 Commentaires de news

Ecrit par Tidus le 28/09/2015 à 14:19

 

27

avatar

Inscrit le 05/02/2010

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini


Mais d'une part, on parle de réfugiés fuyant la guerre. Des gens qui risquent de mourir chez eux. Et la réponse du "oui mais qu'on s'occupe déjà de nos pauvres" est tout simplement humainement ignoble.

Ben écoutes moi ce que j'ai pu lire de l'histoire de Aces m'a semblé tout aussi "humainement ignoble".

1540 Commentaires de news

Ecrit par èFBéBéèF le 28/09/2015 à 14:28

 

28

avatar

Inscrit le 22/01/2013

Voir le profil

En fait, la question n'est pas de dire s'il faut ou non accueillir des réfugiés qui fuient l'horreur. Personne ne dirait le contraire.

Ce qui choque une bonne partie des français, c'est que l'on soit capable d'une telle et belle mobilisation pour accueillir ces réfugiés, mais tout aussi incapable de se mobiliser pareillement pour nos propres pauvres.

Je comprends que ça choque. C'est normal.

La vérité, cynique, n'est pas que la FRance et l'Europe se sont soudainement rappelé de ses valeurs humanistes.

C'est surtout qu'elle n'a pas d'autres choix.

Alors que nos pauvres à nous, et on en revient à ça, sont bien sages et résignés.
Donc, on s'en fout d'eux.

Il n'y a que par la lutte, la confrontation que l'on peut obtenir quelque chose. C'est comme ça que ça fonctionne depuis la nuit des temps.

Le "peuple" n'a jamais eu autant obtenu d'acquis sociaux que lorsque les syndicats étaient puissants, capables de mobiliser en masse et de créer des grèves monstres et paralysantes.

Là, c'est le retour de manivelle avec des syndicats réduits à un rôle de spectateur et un peuple - pour l'instant - neurasthénique.

188 Commentaires de news

Ecrit par Manouche le 28/09/2015 à 14:33

 

29

avatar

Inscrit le 03/09/2015

Voir le profil

J'aime bien vos discours pour la plupart, mais si vous allez aux urnes derrière, à quoi bon débattre et/ou se plaindre ?

80 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 28/09/2015 à 14:35

 

30

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Non, il y a pas mal de mobilisation pour nos propres délaissés. Il ne faut pas dire ça. Il y a de nombreuses organisations, de nombreux bénévoles.

Maintenant, oui, ça n'enlève en rien le fait que l'Etat soit responsable d'une apathie générale et d'un vrai rejet. Et oui, c'est tout aussi ignoble.

Reste que là, c'est une question d'urgence.

6924 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 28/09/2015 à 14:37

 

31

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Sinon, on se fait une ratonade, les mecs ?

6924 Commentaires de news

Ecrit par èFBéBéèF le 28/09/2015 à 14:37

 

32

avatar

Inscrit le 22/01/2013

Voir le profil

Je vais aux urnes, et je vote blanc.

Par principe.

Parce que je suis intimement convaincu que le système est bloqué, et qu'il n'est plus possible de changer de politique par la voie démocratique.

188 Commentaires de news

Ecrit par èFBéBéèF le 28/09/2015 à 14:40

 

33

avatar

Inscrit le 22/01/2013

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Sinon, on se fait une ratonade, les mecs ?

Tss tss, faut pas réduire le débat aux gentils humanistes contre les vilains fachos/racistes.

C'est un poil plus complexe que cela.

Bon, sur ce, moi je vais me replonger dans cet excellent livre, bien que très volumineux : http://www.amazon.fr/Histoire-populaire-Etats-Unis-1492-jours/dp/2910846792

188 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 28/09/2015 à 14:54

 

34

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Je ne réduis pas le débat à ça.
J'avais juste envie d'aller faire du sport. smiley 7

6924 Commentaires de news

Ecrit par Poulet hormoné le 28/09/2015 à 15:08

 

35

avatar

Inscrit le 12/03/2010

Voir le profil

Ecrit par Manouche

J'aime bien vos discours pour la plupart, mais si vous allez aux urnes derrière, à quoi bon débattre et/ou se plaindre ?

Alors du coup le fait d'aller voter fait qu'après faut la fermer ?
Louche.
Surtout quand tu vois le taux de participation (des gens ne sont pas inscrit sur les listes électorale) tu comprends qu'en fait c'est environ 50% des français qui décident in fine. Et sur les 50% t'as assez peu de choix "éclairés" (sous entendu, les merdias font pas bien le boulot)

Combien de ceux qui ont voté Hollande l'ont fait pour pas avoir Sarko ? C'est avec ce genre de raisonnement qu'on se retrouve avec mimolette.

Des solutions que j'imagine :
- inscription auto de toutes les personnes en âge de voter.
- personnes non françaises (mais travaillant et vivant en France) pouvant voter aux élections locales.
- inéligibilité à vie des élus qui sont jugés coupables d'abus de biens sociaux, conflits d’intérêts, etc.
- si lors d'une élection + de 50% d'abstention = on recommence avec d'autres candidats. LEs candidats de l'élection dégagent (ils peuvent plus se représenter nulle part) ie : retour à la vie normale
- dé-professionnaliser la politique, en faire le sujet de tous (tel que ça devrait l'être)
- non cumul des mandats (strict, ministères, commissions et autres trucs inclus)
- 2 mandats maxi pour toutes élections confondues
- bref j'en passe surement...

175 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 28/09/2015 à 15:13

 

36

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Mais d'une part, on parle de réfugiés fuyant la guerre. Des gens qui risquent de mourir chez eux. Et la réponse du "oui mais qu'on s'occupe déjà de nos pauvres" est tout simplement humainement ignoble.

La guerre, ont peut la fuir, ou on peut la faire... surtout que l'écrasante majorité des migrants ne sont pas des femmes et des enfants, mais des hommes en âge de se battre (je rappelle que l'armée Syrienne est une armée de conscription, je sais , ça la fou mal pour la pravda).

Ensuite tu t'égares sur l'intention.
Ce n'est pas de s'occuper des pauvres "avant" dans le contexte; c'est de faire remarque que depuis des années ont a des gens dans le besoin et qu'on leur à dit "non" "pas possible".
Cela fait des années que les gouvernement auraient du mettre la même hargne à vouloir sortir ces gens du pétrins, puisque ces moyens existent et que c'est la volonté qui fait défaut.

c'est une citation de Baudelaire : "La plus belle ruse du Diable est de nous persuader qu’il n’existe pas".
Est ce que tu es croyant ?

1536 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 28/09/2015 à 16:15

 

37

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini


Tu peux dénoncer tout ce que tu veux du gouvernement actuel ou passé, tu peux partir dans de grands délires d'Europe totalitaire et où les gens sont privés de liberté, d'une France "fasciste ou nazie", quoi qu'il arrive, je préfère encore cette merde à celle de l'extrême-droite.

Un délire? C'est ballot, il y a des preuves:

http://www.20minutes.fr/politique/1456887-20141008-video-bartolone-estime-majorite-francais-favorable-retour-peine-mort
C'est quoi quand un des personnages les plus importants du système républicain dit qu'il ne veut pas écouter la majorité des français? De la démocratie? Il est président de l'assemblée nationale, le mec, quand même.

Je ne parlerai pas des comiques et des gens condamnés à de la prison ferme pour des quelques lignes ou quelques mots.
C'est la démocratie, ça.



Fait: le gouvernement depuis 2012 a utilisé à plusieurs reprises l'article 49.3 . C'est prouvé.

Est-ce moi qui ait dit cela:

Hollande en 2006 : »Le 49.3 est une brutalité, le 49.3 est un déni de démocratie, le 49.3 est une manière de freiner ou d’empêcher le débat parlementaire. »

http://www.francetvinfo.fr/economie/loi-macron/en-2006-hollande-qualifiait-le-recours-a-l-article-49-3-de-deni-de-democratie_827321.html

N'est-ce pas une preuve qu'ils savent parfaitement qu'ils ne respectent pas la démocratie?
Et c'est quoi le contraire de la démocratie? Et pourtant tu as écrit
e voterai mille fois pour un Hollande ou même un Sarkozy
Nous y sommes. CQFD. Et donc tu as raison d'avoir honte.
Tu es en faveur du fascisme le plus abject.
Tu n'es pas différent de ceux que tu accuses. Tu as un méchant absolu, que tu détestes par dessus tout. Tu penses être du coté du bon et du bien même si tu dois fermer les yeux à chaque fois que tes "grands démocrates" font le contraire de ce qu'ils te disent de croire.
Lis 1984 d'Orwell et tu verras la réalité du FN: une marionnette pour faire peur mais qui n'existe pas. Et pendant que toi et ceux qui font comme toi surveillent avec vigilance l'épouvantail, l'autre côté continue à créer sa société fascisto-nazi (pour national socialiste, un détail). Et tu es d'accord avec ça. Mais tu as honte.
C'est un bon début, la honte.

1112 Commentaires de news

Ecrit par Manouche le 28/09/2015 à 16:54

 

38

avatar

Inscrit le 03/09/2015

Voir le profil

Ecrit par Poulet hormoné

Alors du coup le fait d'aller voter fait qu'après faut la fermer ?
Louche.
Surtout quand tu vois le taux de participation (des gens ne sont pas inscrit sur les listes électorale) tu comprends qu'en fait c'est environ 50% des français qui décident in fine. Et sur les 50% t'as assez peu de choix "éclairés" (sous entendu, les merdias font pas bien le boulot)

Combien de ceux qui ont voté Hollande l'ont fait pour pas avoir Sarko ? C'est avec ce genre de raisonnement qu'on se retrouve avec mimolette.

Des solutions que j'imagine :
- inscription auto de toutes les personnes en âge de voter.
- personnes non françaises (mais travaillant et vivant en France) pouvant voter aux élections locales.
- inéligibilité à vie des élus qui sont jugés coupables d'abus de biens sociaux, conflits d’intérêts, etc.
- si lors d'une élection + de 50% d'abstention = on recommence avec d'autres candidats. LEs candidats de l'élection dégagent (ils peuvent plus se représenter nulle part) ie : retour à la vie normale
- dé-professionnaliser la politique, en faire le sujet de tous (tel que ça devrait l'être)
- non cumul des mandats (strict, ministères, commissions et autres trucs inclus)
- 2 mandats maxi pour toutes élections confondues
- bref j'en passe surement...
C'est pas en votant qu'on va changer les choses, tout simplement.

En votant, tu confirmes le système électoral en place qui est une vraie arnaque élitiste réservés aux même depuis des lustres.

Ce qui est louche, c'est de croire que tu choisis quand tu votes.

Tes solutions ne sont pas mauvaises, mais encore une fois, c'est pas en votant que ça arrivera.

80 Commentaires de news

Ecrit par Poulet hormoné le 28/09/2015 à 17:32

 

39

avatar

Inscrit le 12/03/2010

Voir le profil

Ecrit par Manouche

C'est pas en votant qu'on va changer les choses, tout simplement.

En votant, tu confirmes le système électoral en place qui est une vraie arnaque élitiste réservés aux même depuis des lustres.

Ce qui est louche, c'est de croire que tu choisis quand tu votes.

Tes solutions ne sont pas mauvaises, mais encore une fois, c'est pas en votant que ça arrivera.

Fondamentalement on est d'accord (hélas). Le vote aujourd'hui ne sert à rien... Mais ça me gonfle quand j'entends des gens râler mais se résigner à finalement voter pour le moins pire... On dirait que les gens n'ont aucune mémoire. Croire que Hollande mènerait une politique de gauche... Franchement.
Et quand je lis dans la presse qu'Hollande a effectuer un revirement vers la droite, mais où ont ils vu les passages de gauche ?
Any bref. Faudra bien se lever et aller fermement réaffirmer aux gugusses qui "décident" qu'il faudrait un peu arrêter les conneries. Cependant vu la globalisation des échanges et des politiques, faudrait limite faire ça mondialement (voila le chantier)

175 Commentaires de news

Ecrit par Manouche le 28/09/2015 à 18:27

 

40

avatar

Inscrit le 03/09/2015

Voir le profil

Mondialement oui, donc encore plus impossible, sont pas fous les patrons smiley 17

Après, le clivage gauche droite il est juste là pour légitimer la croyance d'un choix des électeurs. Les croirent différent dans leurs intentions/motivations c'est le moteur de cet engrenage bien huilé. Tous cousins, tous amis, mais pas en public !

80 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

26128-haine-exclusion-racisme-violence-sondage-front-national