L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 30 avril 2023 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Sans haine ni violence

imageJ’ai comme un doute, parce que ma mémoire me joue des tours, mais je ne sais plus si je vous ai déjà parlé du printemps…

Parce que le printemps, moi, j’aime bien.

Mes allergies commencent à se calmer. Les yeux dégonflent. Les températures remontent. Les jupes des filles aussi et c’est toujours agréable à regarder…

Ah, non, mince, il ne faut pas que je dise ça, sinon on va me traiter de sale pervers.

Mes allergies commencent à se calmer. Les yeux dégonflent. Les températures remontent. On peut à nouveau se poser au soleil, en terrasse, à siroter une bonne bière fraîche…

Ah, non, mince, il ne faut pas que je dise ça, sinon on va me traiter de sale alcoolique.

Mes allergies commencent à se calmer. Les yeux dégonflent. Les températures remontent. Les barbecues sont de sortie et l’on se délecte de côtes de bœuf tendres et juteuses…

Ah, non, mince, il ne faut pas que je dise ça, sinon on va me traiter de sale assassin.

Mes allergies commencent à se calmer. Les yeux dégonflent. Les températures remontent.

Voilà.

imageVoilà voilà.

Les températures remontent.

Voilà.

Pfiou, c’est fou ce qu’elles remontent les températures…


Oui ben vous m’excuserez, mais je ne sais plus ce que j’ai le droit de dire, maintenant, moi, hein. Parce que dans cette grosse époque de merde, il y a toujours une tête de con pour venir brailler à chaque fois qu’un truc ne lui plait pas. Je veux dire, moi, je n’aime pas les framboises. Quand un maraîcher vend des framboises, je ne lui jette pas des insultes à la gueule, je ne brûle pas son étal, je ne lui saute pas sur la tête à pieds joints parce que merde, c’est une honte de vendre des framboises. J’achète des fraises à la place.
Alors pourquoi les gens se sentent obligés d’ouvrir constamment leur gueule pour fustiger tout ce qui ne leur plait pas, ne leur convient pas, ne va pas dans leur petit sens de petite personne à la petite intelligence et à l’infiniment petite ouverture d’esprit, hein ?

Parce qu’il faut que vous dise, l’Édito du dimanche étant une œuvre publique, tout le monde y a accès. Même les scrofuleux imbéciles handicapés du second degré qui vont ensuite brailler auprès de mes connaissances, auprès de mes amis, auprès de ma famille ou même auprès de mes employeurs (si, si) en m’accusant d’être un sale pervers (si je regarde les jupes des filles) ou un sale misogyne (si je ne les regarde pas), un alcoolique (si je parle d’alcool), un pâle type (si je n’en parle pas), un assassin (si j’avoue manger de la viande), un intégriste végan (si je n’en parle pas)… enfin bref, il y en a toujours un pour ouvrir sa gueule et partir dans une croisade qu’il pense essentielle pour le bien-être de l’humanité alors que, sincèrement, l’humanité, il s’en fout, c’est son bien-être à lui qui prime sur tout le reste.

imageCes abrutis congénitaux, sans doute issus d’une longue lignée de tondus à la libération, se pressent pour dénoncer un humour qu’ils ne comprennent pas, des tirades qu’ils n’arrivent pas à lire correctement ou des convictions qu’ils ne partagent pas et qui, donc, méritent forcément d’être éradiquées. La France a une très longue tradition de dénonciation calomnieuse, à tel point que les nazis avaient été hallucinés durant la Seconde Guerre Mondiale de recevoir autant de lettres. Et je vois que rien n’a changé.

Putain, si je ne vous plais pas, foutez-moi la paix. Vous ne me plaisez pas non plus. Et si vous ne m’aimez pas, sachez que je ne vous aime pas plus.

Mais toutes vos brailleries imbéciles et vos gesticulations douteuses n’y changeront rien et ne me feront pas taire. J’aime regarder les filles. Ça n’est en rien incompatible avec mes convictions féministes. J’aime me taper un petit verre. J’aime me taper une bonne entrecôte. Je chie sur les bruits de bottes et les bras tendus. Je conchie l’extrémisme. Le racisme. L’intégrisme. L’homophobie. Je suis pour le mariage pour tous. Et pour toutes. Je suis pour la PMA. Je suis pour la GPA. Je suis pour l’avortement. Je suis un bon vivant et j’essaie d’être un mec bien.

Si d’aventure un édito vous a persuadé du contraire, c’est vous qu’il faut remettre en question. Vous n’avez rien compris. Vous n’avez rien vu. Vous n’avez rien lu. Vous n’avez surtout pas assez vécu.

J’essaie d’être un mec bien et c’est chaque jour un chemin de croix. Alors putain, ne venez pas me casser les couilles parce que vous êtes trop cons pour être dotés d’un second degré.

Et si vous ne partagez pas mes convictions, passez votre chemin, c’est tout. Parce que dans ce cas, je ne mérite pas votre attention, comme vous ne méritez certainement pas la mienne. Mais surtout, oh oui, surtout… allez bien vous faire enculer. 

imageimage

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Quantum le 30/04/2023 à 13:06

 

1

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

Hé bé...

qui qui c'est qui t'as encore fait des misères ...
ça sent la colère de chez colère ça.

677 Commentaires de news

Ecrit par theholyone le 01/05/2023 à 00:11

 

2

avatar

Inscrit le 09/11/2013

Voir le profil

Ca, c'est à force de critiquer le printemps, la plus belle des saison...

3 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 01/05/2023 à 14:54

 

3

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Un grand homme ce mogwai smiley 9

6776 Commentaires de news

Ecrit par Quantum le 01/05/2023 à 16:13

 

4

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

à moins que ça soit la FPTV : Fédération des Porteurs de Tongues en Ville.

on dirait pas mais les pieds pourris sont de sacrés harceleurs ...

677 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 01/05/2023 à 20:40

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Même pas en colère, en fait. Je sais depuis longtemps que les cons ont trouvé dans Internet une capacité de parole qu'ils n'auraient jamais eu ailleurs sans récolter quelques beignes.
Juste besoin de faire une mise au point. Avec un t. Avant d'en faire une avec un g.

7013 Commentaires de news

Ecrit par Quantum le 07/05/2023 à 16:27

 

6

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

C'est pas qu'on s'sente différents
Ou bien qu'on juge la vie
Mais qu'est-ce qu'on s'sent loin des gens
Dès qu'ils donnent tous ensemble leur avis
Mais nous c'est pas pareil
Son avis on le garde pour soi
Paraît qu'on est tous un peu con
Dès qu'on est un peu plus de trois

Tryo :)

677 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

48142-denonciation-racisme-misogynie-homophobie-extremisme