L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 13 août 2023 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Ma pelle en plastique rose

imageLes gens ne m’aiment pas. Je le vois bien quand j’arrive sur la plage, déambulant dans mon short de bain à motifs de têtes de mort, mon tee-shirt « M’en fous, j’suis une licorne » et ma serviette de bain Princesses Disney, offrant aux vacanciers une vision contradictoire et iconoclaste d’un type à l’air patibulaire (mais presque) qui semble avoir démembré une petite fille pour lui piquer ses affaires. Les gens récupèrent leurs enfants et s’écartent de mon chemin. Certains préfèrent même replier leur barda et quitter les lieux quand ils voient que j’ai décidé de poser ma serviette près d’eux.

Faut dire, j’ai ma pelle en plastique rose. Et on me fait pas chier quand j’ai ma pelle en plastique rose.

En une semaine, j’ai déjà maravé la gueule d’un gosse qui a traversé ma serviette en courant, jeté une méduse sur la tronche d’un vieux qui venait d’enfoncer sa clope dans le sable et projeté dans les vagues une enceinte Bluetooth qui diffusait du Jul. Et pourtant, preuve que je m’assagis et que je deviens raisonnable, j’avais prévenu. Deux fois. Deux fois de trop, en somme. D’autant plus que c’était le genre de fils à papa à la con, qui se laisse pousser les trois poils de moustache pour faire viril et s’était offert la panoplie version tout en argent des colliers de Mister T. Ridicule. Sans parler de sa coiffure de prépuce. Vous savez, rasé sur les côtés et long sur le dessus.
Il a gueulé sous prétexte que c’était une enceinte de marque qui coûtait 1000 €. Salopard de menteur. J’ai vérifié, elle n’est qu’à 999 €. Et encore, je vous épargne les centimes au nombre de 99. De toute manière, ça aurait été un premier prix, j’aurais appliqué le même tarif. Elle aurait peut-être même coulé moins vite.

Mais bon. Y’a des trucs qu’il ne faut pas tolérer sur la plage. Sinon c’est la porte ouverte à tous les dérapages et ça devient vite l’anarchie. Ma chère, tendre et aimante épouse me dit que plus je vieillis, plus je suis méchant. Et con. Et insupportable. Mes gamines ne disent rien, elles m’ont toujours connu comme ça. Mais perso, je pense qu’elle exagère. J’suis un peu soupe au lait, j’avoue. Mais j’ai toujours été méchant. Et con. Et insupportable. J’ai jamais menti sur la marchandise.

imageSimplement, un jour, j’ai décidé d’arrêter d’évoluer avec mon temps. Ça ne servait à rien de continuer, de toute manière, mon temps ne me convenait plus et je trouvais que niveau évolution, ça sentait plutôt la régression. Je veux dire, Jul aurait débarqué à mon époque, on l’aurait initié au saut à l’élastique attaché par les noix avant de l’emmener faire un tour au large avec une tenue de plongée sponsorisée par Lafarge.

Nan, moi j’ai arrêté de suivre l’époque et j’ai pris des chemins de traverse. J’ai activé l’option « dinosaure » et j’attends patiemment ma météorite. De toute façon, aujourd’hui, il faut tout expliquer, discuter, être dans l’échange, dans le dialogue constant, dans la pédagogie… Moi au bout d’un moment, cette manie de vouloir faire des phrases à propos de tout, ça m’épuise. Je veux dire, hier après-midi, la bande de petits cons qui sont venus fumer leur joint sur la pelouse devant mon appart de vacances, j’aurais pu aller les voir, leur expliquer que la fumée et l’odeur me dérangeaient, disserter sur le caractère illégal de leur loisir et coller au milieu, quelques paragraphes sur les incidences physiques et intellectuelles de leur passe-temps inhalatoire. Mais ça aurait servi à quoi ? Je ne suis même pas sûr qu’ils m’auraient écouté. Et s’ils l’avaient fait, ça aurait été pour conclure que je suis un vieux con qui vient les emmerder. Moi, j’aurais perdu une demi-heure à faire de la pédagogie à des mongoliens. Alors que là, avec ma pelle en plastique rose, c’était réglé en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « ouille ».

imageJ’dis pas qu’une bonne baffe dans la gueule résout tous les problèmes. Mais si certains en avaient reçu un peu plus, je me demande si on ne s’en porterait pas plus mal aujourd’hui.
Mais non. De nos jours, faut discuter. Et de brandir le modèle scandinave en exemple. Même si depuis, les pays scandinaves, justement, en sont revenus. Les études montrent que la nouvelle génération est plus violente (pas qu’un peu, les chiffres parlent d’une augmentation des violences commises par les ados nordiques de plus 600%) et surtout, plus capricieuse. Il y a toute une étude hilarante qui raconte à quel point les jeunes scandinaves sont des petits cons violents et dépressifs.
Après, hein, si on m’avait demandé, j’aurais dit tout de suite que des pays dont les spécialités sont du poisson fermenté et des meubles en kit, faut pas les prendre en exemple. Mais personne ne me demande jamais rien à moi.

Bref. J’reste sur ma position de dinosaure et je distribue les coups de pelle en plastique rose à qui les mérite. Parce que j’aurais pu devenir un gentil dinosaure, façon Brachiosaure, à virer bobo végan et me nourrir exclusivement de feuilles et de graines. Mais j’ai finalement préféré virer T-Rex. J’aime trop la viande saignante.
Et ma chère, tendre et aimante épouse trouve que c’est un dinosaure qui me va bien parce que, selon elle, j’ai des petits bras.

Bah, moi, ça ne me gêne pas, tant que j’arrive encore à me gratter les couilles et à saisir ma pelle en plastique. Rose.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

48966-dinosaure-mechant-plage-pelle-plastique-rose