L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 2 mai 2010 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Vous allez vous aimer les uns les autres, bordel de merde ?

Comme vous avez pu vous en rendre compte à travers toutes les news ou tests de cette semaine, je suis de retour. Une semaine de congés bien mérités, ou plutôt bien nécessaires, histoire de recharger les batteries. Malheureusement, par la faute des islandais et de leur volcan de malheur, ma semaine égyptienne s'est transformée en semaine bordelaise, à sillonner l'Aquitaine en voiture.
Une aubaine pour vous, finalement, puisque cela fut l'occasion d'un petit concours original. On peut, pour cela, remercier aussi UbiSoft "qui ne fait jamais de concours pour gagner des jeux mais bon puisque c'est toi, ok, je vais te trouver ça". Merci Pascal.
Tout ça pour dire que les vainqueurs ont été prévenus par e-mail.

De retour donc.
Et la volonté de vous parler des dangers d'Internet via cet édito.

imagePar dangers d'Internet, je ne souhaite pas aborder les prédateurs sexuels ou les vidéos X que nos bambins mattent à longueur de journée, le tout par la faute de parents laxistes qui préfèrent coller les mômes devant un écran plutôt que de s'en occuper. Parce que, soit dit en passant, oui, une gamine de 12 ans qui se fait choper dans un bois par un vieux rencontré sur la toile, c'est en grande partie la faute des parents. Inutile de diaboliser Internet. De la même manière que vous ne laissez pas traîner votre boîte de laxatifs près du paquet de gâteaux sur la table basse, ou vous ne laissez pas votre gamin sur le siège conducteur, la voiture allumée, juste le temps d'aller chercher un paquet de clopes, eh bien laisser son enfant devant Internet, sans surveillance ou sans programme de contrôle parental est incroyablement dangereux.

Mais ne dissertons pas plus en avant sur ce sujet. Ce n'est pas celui qui m'intéresse ici. Ni celui qui vous concerne.

Non, l'un des plus grands dangers d'Internet... c'est la liberté d'expression.

Hein ? Quoi ? La liberté d'expression ?
imageBen oui. Le gros souci aujourd'hui, c'est que les gens, et pas seulement les plus jeunes, s'imaginent tout permis. Ils sont bien planqués derrière leur écran, seuls, se sentant anonymes, et se servent d'Internet comme d'une discussion entre potes.
Le seul souci, c'est que dire dans la cour de récré que "Sarkozy, c'est un gros bâtard" ou que "Christophe Maé, c'est un étron musical", n'entraîne pas grande conséquence. Le dire sur la toile, c'est, par contre, c'est illégal. Enfin, pour Christophe Maé, ça se discute. L'exemple est mal choisi. Mais pour notre président, c'est illégal. Et faux. Ses parents sont bien connus, mariés, et sa naissance n'entre rien dans la bâtardise. Vous aviez envie de l'insulter ? Il fallait bien choisir vos mots et vos expressions. Et surtout bien réfléchir avant. Ce genre d'allusion peut vous mener direct au commissariat.
Internet est un formidable outil. De recherche. De culture. De savoir. D'échange. D'expression.
Mais c'est un outil public. Et insulter ou menacer entre le cadre d'injures publiques, de diffamation, et j'en passe. Même si c'était "pour rire".
Beaucoup ne comprennent pas cette différence entre la discussion privée, où tout est permis ou presque, et la discussion publique. Dire à votre femme que Ségolène Royale est une grosse bouffonne sans crédibilité, c'est permis (c'est juste un exemple pris au hasard, hein, pour illustrer mes propos et ne reflète en rien la réalité ou même mon opinion... même si... euh... non, rien). Le dire sur un forum ou dans un commentaire, même si c'est lors d'une discussion entre "amis" d'Internet, à partir du moment où vos dires sont en libre accès, ça devient une discussion publique et il y a donc des lois à respecter.
Là où je veux en venir, c'est que lorsqu'une secrétaire d'Etat à la famille se fait traiter de "menteuse" et décide alors de porter plainte, c'est peut-être exagéré dans les faits et cela fait peut-être hurler à mort des milliers d'Internautes, mais c'est l'exemple type du danger de la liberté d'expression sur Internet. La secrétaire d'Etat est dans son droit. Même si la réaction est démesurée et un peu crétine, j'en conviens.
Idem lorsque la ministre finlandaise de l'Immigration et des Affaires européennes porte plainte contre un groupe facebook qui "pour rire" selon son auteur, appelle à son exécution. Rire, c'est bien. Mais là, pour le coup, lorsqu'il fera tomber son savon dans les douches, il aura intérêt à avoir de l'humour, le créateur du groupe.

Alors dans les faits, à part dans certains cas extrêmes, il n'y a jamais d'action en justice, de garde à vue, de fouille rectale et j'en passe. Mais il serait de bon ton que les internautes prennent conscience de leur responsabilité, de leurs devoirs, de ce qu'ils peuvent et ne peuvent pas faire sur la toile.
S'exprimer oui. Mais le confort d'un fauteuil, d'un écran et d'un clavier, ne doivent pas permettre un laisser-aller dans ses réactions.

imageJe vois trop souvent, ici ou ailleurs, certains Internautes se lacher dans leurs avis, et recourir à l'insulte, à la diffamation. Une note trop haute ? Hop, nous sommes des vendus. Une note trop basse ? Nous sommes des minables, crétins, mauvais journalistes qui n'ont, d'ailleurs, de journalistes que le nom, à l'intelligence de puceaux boutonneux de douze ans...
Bien entendu, nous n'allons, à notre niveau, pas porter plainte pour diffamation ou autres joyeusetés, contre quelques décérébrés qui peuplent la toile et ont oublié le sens des mots respect, éducation, savoir-vivre. Une simple suppression de compte ou de commentaire suffit généralement (avant de se faire insulter à nouveau pour avoir "censuré" leur prose qu'ils estiment merveilleuse). Mais nous serions tout à fait en droit de le faire.

Voilà, donc.
Je le répète : Internet est un formidable outil.De recherche. De culture. De savoir. D'échange D'expression.
N'oubliez simplement pas qu'il est régit pas les mêmes règles en vigueur dans votre pays. Par les mêmes lois.

En attendant, c'est dimanche. Il fait un sale temps. C'est rapé pour le barbecue.
Tant pis, ça me laissera plus le temps de peaufiner le test de Coupe du Monde de la Fifa Afrique du Sud 2010. Un test énorme, d'ailleurs, que nous écrivons à quatre mains avec Vincent.
Pour le reste, vous trouverez les tests de Wario Ware DIY, Iron Man 2 et Resonance of Fate.

Sur ce, passez une bonne journée.

Delenda Islanda est.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Demonix le 02/05/2010 à 21:55

 

55

avatar

Inscrit le 04/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Aerith







Pour les agressions physiques, c'est bien entendu autre chose.Le reste n'est que parole éphémère. smiley 9



Pour les agressions physiques, elle sort son couteau, bute tout le monde et ensuite elle les ignore.

1201 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 02/05/2010 à 22:03

 

56

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par ZorakZoran



Ah ben tout à fait personnellement je trouve ça admirable, moi j'ai le sang chaud et je réagis au quart de tour, c'est con mais vraiment je suis incapable de laisser filer.
C'est une erreur. Regarde, moi : Je ne perds jamais mon sang froid.



...



Je tue toujours avec calme et sérénité.

6972 Commentaires de news

Ecrit par mat_la_menace le 02/05/2010 à 22:07

 

57

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Quand on voit que des sportifs connus justifient un coup de tête par le fait que de ne pas réagir aurait voulu dire que les propos injurieux tenus à l'encontre de leur ascendance seraient vrais...

C'est totalement illogique comme raisonnement, mais la majorité approuve.smiley 55

562 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 02/05/2010 à 23:22

 

58

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par mat_la_menace

Quand on voit que des sportifs connus justifient un coup de tête par le fait que de ne pas réagir aurait voulu dire que les propos injurieux tenus à l'encontre de leur ascendance seraient vrais...

C'est totalement illogique comme raisonnement, mais la majorité approuve.smiley 55



Bah, tu voulais qu'il dise quoi ? Il a tapé, c'est tout.

3088 Commentaires de news

Ecrit par Kimihiro le 02/05/2010 à 23:37

 

59

avatar

Inscrit le 11/06/2009

Voir le profil

Ecrit par Aerith



@Kimihiro: DTC ? smiley 15


smiley 22 smiley 25 smiley 27





smiley 41 smiley 43

659 Commentaires de news

Ecrit par Lusheez le 02/05/2010 à 23:50

 

60

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

J'ai pas lu les derniers commentaires, et je m'en fous. J'ai une grande nouvelle, Cédric !



01/03/11, c'est une date à retenir. Sortie de la suite de "Le Nom du Vent". (bon, en anglais, donc en français quelques mois plus tard, mais en tout cas, ça fixe déjà les choses. Et puis vu que c'est toi qui m'a fait découvrir le bouquin sus-nommé, je me devais de te faire partager la nouvelle !)

398 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 03/05/2010 à 08:07

 

62

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par machomachoman

En fait c'est ça l'édito.

Faire un édito uniquement à cause de FBBF ? Le jour où ça m'arrivera, prévenez les autorités : je serai au bord du suicide et, du coup, j'abandonnerai le métier pour entrer chez France Telecom...

6972 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 03/05/2010 à 09:00

 

63

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Ecrit par gizmo

Eh bien tu as mal lu. Ce ne serait pas la première fois, hein. smiley 9 Ou alors, change de sources.

Quant au fait de "ne pas avoir envie de lui serrer la main", ne sois pas, en plus de mauvaise foi, naïf : quand un président prend un bain de foule, pour se retrouver près de lui, il faut vraiment le vouloir.

justement cette fois-là c'est bien le présinain qui s'était retrouvé par hasard près de lui au gré de ses promenades, le paysan s'occupant de son box... smiley 9

1227 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 03/05/2010 à 09:13

 

64

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Patch

justement cette fois-là c'est bien le présinain qui s'était retrouvé par hasard près de lui au gré de ses promenades, le paysan s'occupant de son box... smiley 9
Euh... non. Ce n'était absolument pas un paysan. Et il ne s'occupait absolument pas de son box.

Mais ça ne change rien au fait que quand quelqu'un te parle comme ça, tu as toutes les raisons de l'envoyer chier.

Même si, je le répète pour les sourds et les malentendants, un président se doit à plus de retenue. Je ne cautionne pas son geste, je le comprends, c'est tout.

Et bon. De toute manière, le sujet n'est pas là.

6972 Commentaires de news

Ecrit par Pierre Le Pivain le 03/05/2010 à 09:29

 

65

avatar

Inscrit le 09/05/2009

Voir le profil

C'est une question de politesse, et d'éducation. Lorsqu'une personne plus âgée, ou qui a un statut administratif du genre "représentant de l'Etat" vous tend la main pour la serrer, que vous soyez d'accord ou non avec les opinions de cette personne,; vous lui serrez la main... c'est un code universel d'échange humain. la seule fois où les serrages de mains ont été "publiquement" refusées, c'était lorsque les officiers des forces alliées refusèrent de serrer les mains des officier nazis après que les camps aient été découverts.



La seconde fois, c'était lorsque le Général de Rocquemorel (me rappelle plus de l'orthographe) refusa de serrer la main à un officier serbe, répondant à la main tendue par un salut militaire, point-barre...



Bref...



Bien que le serrage de main ne soit pas le sujet principal de cet edito dont les commentaires, comme à leur habitude, reflete bien l'absence TOTALE de recul, voir de "savoir lire élémentaire" de la part du lectorat réagissant dans les commentaires, il serait bon, avant de critiquer un fait médiatique autour d'un refus de serrage de poigne, de se renseigner sur le "qu'est ce qu'un serrage de main"



Pour faire simple : avant de critiquer connement, on se renseigne sur le sujet...



Et surtout, avant de penser commenter sur un article, on prend la peine de bien le lire, et de s'intéresser au fond dudit article, et pas sur les exemples qui y sont exposés...



Si j'avais été l'auteur de l'Edito, je me serai contenté de répondre, aux commentaires de bien d'entre vous :



"apprenez à lire"

1101 Commentaires de news

Ecrit par Darkou le 03/05/2010 à 09:40

 

67

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

smiley 4smiley 12

4419 Commentaires de news

Ecrit par Pierre Le Pivain le 03/05/2010 à 09:45

 

68

avatar

Inscrit le 09/05/2009

Voir le profil

putain



FBBF



"Apprends à lire"

"met en perspective"



etc...





Le monsieur vient d'expliquer que flou legislatif ou pas sur internet, la loi des média s'applique dessus un point c'est tout.



En 2001, le magazine Joystick avait traité une association de consommateurs comme ayant des "relants fachisants dnas leur discours vis-à-vis du jeu vidéo"



moralité : procès, amende... Joystick-Hachette a perdu en deux coups de cuillère à pot.



Quelles que soient les faits et gestes des présidents, ils peuvent même commettre des délits, et ne pouvoir répondre que devant une cour spécialement créée pour eux (la même qui a jugé Pasqua)



si tu refuse un serrage de main, symboliquement, tu refuse à celui qui te tend la main le statut d'humain



garde ça en tête le jour où on voudra te serrer la tienne, et surtout, le jour où on refusera de prendre celle que tu tends

1101 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 03/05/2010 à 09:47

 

70

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Real FBBF

C'est pour ça qu'on créé des - mauvaises - lois sur le piratage Internet, le journalisme sur Internet... on en parle au quotidien.



Internet pose des problèmes depuis le début en termes d'encadrement législatif.



Ce qui semble logique puisqu'en l'espace d'une dizaine d'années (depuis son explosion), le monde s'est organisé autour d'Internet à "l'arrache" si j'ose dire.



Et Internet en matière juridique est une grosse épine dans le pied des politiques, ce n'est un secret pour personne.



Je ne suis pas un expert en lois, mais je constate.
Il n'y a pas de vide juridique en matière d'expression et de liberté d'expression, diffamation et autres. C'était le sujet de la discussion.

Maintenant, pour le reste, il n'y a pas non plus, à la base, de vide juridique. Ce ne sont pas des vides. Il n'y a pas, à proprement parler, de véritable création de loi. Juste des renforcements de lois ou adaptations, pour mieux coller à ce nouveau média. Des "précisions sur des détails".

6972 Commentaires de news

Ecrit par Pierre Le Pivain le 03/05/2010 à 09:48

 

71

avatar

Inscrit le 09/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Real FBBF



Donc, tu serrerais la main à Le Pen s'il te tendait la sienne ?



Et là, j'entends déjà le "mais non, ce n'est pas pareil" smiley 13


oui



je la serrerai, tout comme j'ai serré les mains d'autres crapules.



Refuser de la serrer me met non seulement au même rang que ce que je cherche à dénoncer, d'une part, mais dans le cas précis de monsieur Le Pen, cela ferait son jeu.

1101 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 03/05/2010 à 09:50

 

72

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Real FBBF



Donc, tu serrerais la main à Le Pen s'il te tendait la sienne ?



Et là, j'entends déjà le "mais non, ce n'est pas pareil" smiley 13
C'est un peu con, comme question, en fait.

Refuser de serrer la main est une chose. L'envoyer chier en plus en est une autre.

Ensuite, il faudrait encore que Le Pen soit élu président et, pour le coup, c'est mort.

Il faudrait aussi que tu sois en mesure de lui serrer la main, que tu te retrouves au même endroit que lui, sans rien faire pour l'éviter.



Bref. C'est un peu comme si je te disais : "Et si tu t'étais retrouvé en face de Franco, tu aurais refusé de lui serrer la main" ?



Tout ça, ce sont des spéculations de cour de récré. Du pipi de chat, comme on dit.

6972 Commentaires de news

Ecrit par Pierre Le Pivain le 03/05/2010 à 09:50

 

73

avatar

Inscrit le 09/05/2009

Voir le profil

maintenant, il y a plusieurs manières de serrer les mains...



Lorsque je sers la main à Cedric Gaspenini, je ne la serre pas de la même manière que celle de mon ancien patron (je ne dirait pas lequel... partez du principe que j'en déteste plus d'un seul)

1101 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 03/05/2010 à 09:52

 

74

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Pierre Le Pivain

maintenant, il y a plusieurs manières de serrer les mains...



Lorsque je sers la main à Cedric Gaspenini, je ne la serre pas de la même manière que celle de mon ancien patron (je ne dirait pas lequel... partez du principe que j'en déteste plus d'un seul)
Sauf que tu ne me serres pas la main. Tu m'embrasses avec la langue.



...



Ou c'est ta femme. Je ne sais plus bien...

6972 Commentaires de news

Ecrit par Pierre Le Pivain le 03/05/2010 à 09:53

 

75

avatar

Inscrit le 09/05/2009

Voir le profil

hou...



Toi !

1101 Commentaires de news

Ecrit par kobal le 03/05/2010 à 10:01

 

76

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

en gratouillant la paume de l'autre avec le petit doigt, c'est plus classe...

1314 Commentaires de news

Ecrit par Pierre Le Pivain le 03/05/2010 à 10:05

 

77

avatar

Inscrit le 09/05/2009

Voir le profil

je connais 3 manières de casser le trio "poignet - bras - coude" lorsqu'on me sert la main en faisant le guignol..



La quatrième déboite l'épaule.

1101 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

5648-edito-cedric-gasperini-liberte-expression