Captain Toad Treasure Tracker (Nintendo Wii U)

 

Publié le Mardi 2 décembre 2014 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Captain Toad Treasure Tracker (Nintendo Wii U)

Champmignon

imageOn le sait depuis longtemps, à voir leurs univers délirants, que Nintendo tape allègrement dans le champignon. On a en désormais la preuve, avec Captain Toad Treasure Tracker.

Toad, c’est cette espèce de petit bonhomme sans nez avec un chapeau champignon blanc à pois rouges. Captain Toad, c’est la version aventurier du champiman. Souvenez-vous : dans Super Mario 3D World, on dirigeait Captain Toad dans des petits niveaux particuliers où, à grands renforts de rotation de caméra pour mieux changer la perspective du terrain et en éviter les pièges et embuches, on tentait de récupérer des étoiles. Un moment du jeu où l’action et les réflexes laissaient place à l’intelligence et la réflexion, tout en restant accessible même aux plus jeunes.

Captain Toad Treasure Tracker en reprend le concept. Toad s’est fait gauler sa meuf (farpaitement) Toadette. Il va donc être amené à parcourir une multitude de mondes tous plus remplis de pièges et d’ennemis pour la récupérer. Aussi sportif et alerte qu’un Buddha et aussi violent qu’un bonze, notre ami Toad part avec de sacrés handicaps : il ne saute pas. Il court comme une vache asthmatique. Il ne va pas sous l’eau. Il ne se défend qu’en envoyant des navets.
Il va donc falloir l’aider à parcourir tous ces niveaux et en sortir vivant. Et entier, si possible. Car le Toad, c’est comme le Mario, ça rétrécit au lavage quand ça se fait toucher par un ennemi, et ça devient tout petit. Deux options s’offrent alors à vous : choper un champignon rouge pour retrouver sa taille normale, ou se faire toucher une nouvelle fois et mourir comme un gland. Et mourir comme un gland quand on est un champignon, c’est un peu la honte.

screenscreenscreen

Vous allez aider votre ami Toad par tous les moyens nécessaires. Il s’agit surtout de beaucoup de précision, de timing, de réflexion, et un peu d’adresse. On tourne et on retourne la caméra pour découvrir le chemin, les bonus, les pièges, les ennemis et les nombreuses portes cachées… on aide, via le stylet, à tourner des manivelles, utiliser des loquets, ralentir un peu les ennemis, hisser ou baisser des plateformes, voire même on souffle dans le micro pour propulser des ascenseurs.

screenAu milieu de son chemin périlleux, notre ami Toad pourra se goinfrer de quelques bonus, comme des pioches qui transforment notre héros en mineur invincible, un peu à l’instar du maillet de Mario dans Donkey Kong, ou la double cerise qui multiplie les Toad et vous permet d’en diriger plusieurs en même temps. Quelques variantes permettront d’éviter l’ennui et la lassitude, comme des flèches qui vous font accélérer lors de parcours à grande vitesse, des séances de shoot à bord d’un wagonnet, ou de tir en vue subjective aux commandes d’un canon lance-navets.

A chaque niveau, il conviendra de récupérer trois diamants, bien cachés. Ou du moins un peu cachés… puisque très souvent, vous réussirez à trouver les trois du premier coup. C’est autant pour la rejouabilité…

screenscreenscreen

screenTotalement ancré dans l’univers de Mario dont il tire la plupart de ses références, tant au niveau des décors, des ennemis, que des bonus, Captain Toad Treasure Tracker est un jeu essentiellement destiné à un large public. En cela, il est simple à prendre en mains, accessible, et pas bien difficile à finir. C’est d’ailleurs l’un des points faibles du jeu : l’absence évidente de challenge. Les novices et les enfants seront sans doute les seuls à vraiment s’en donner à cœur joie et progresser petit à petit parmi les 64 niveaux proposés par le jeu. 64 niveaux que vous terminerez en 7 ou 8 heures grand maximum, même moins si vous êtes un joueur averti, et plus de 15 ans.
On regrettera également l’absence de multijoueur. Captain Toad Treasure Tracker se joue seul. Uniquement. Un mode deux joueurs, au moins, aurait été le bienvenu pour permettre, justement, à toute la famille de jouer. Alors on peut se dire que les enfants jouent et que les parents regardent, les aident et les conseillent, mais bon, ça va bien 5 minutes et après, l’adulte risque de rapidement s’ennuyer.
Enfin, on citera quelques problèmes de visibilité sur certains niveaux.

Au final, Captain Toad Treasure Tracker est donc un petit jeu sympathique, mais pas totalement abouti. On aurait même pu finalement le préférer sur 3DS, tiens. Quoi qu’il en soit, il vous permettra tout de même de passer un bon moment en compagnie de personnages mignons et attachants, dans un monde bien connu et dans lequel on se sent toujours aussi bien. Un bon jeu, donc, malgré tout.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Captain Toad Treasure Tracker (Nintendo Wii U)

Plateformes : Wii U

Editeur : Nintendo

Développeur : Nintendo

PEGI : 3+

Prix : 40 €

Captain Toad Treasure Tracker (Nintendo Wii U)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Captain Toad Treasure Tracker (Nintendo Wii U) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

0