Seasons After Fall (PC)

 

Publié le Lundi 5 septembre 2016 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Maître renard...

imageDans la lignée de ces jeux à contempler, mais pas contemplatifs, Seasons After Fall est la nouvelle production du studio montpelliérain Swing Swing Submarine.

Dans la forêt en ébullition, une sorte de petite âme va prendre possession d’un renard et parcourir les saisons pour découvrir le monde et accomplir un rituel ancestral. Guidé par une petite voix, notre goupil schizophrène a quelques pouvoirs dans sa poche. Ou dans les poils de sa queue, si vous préférez. Queue qu’il a fort longue, soit dit en passant. Au fil de sa cavalcade, Maître Renard va rencontrer les gardiens des saisons, pour s’approprier leurs particularités. L’Ours d’hiver, la Grue de l’automne, l’anguille du printemps (?) et la cigale de l’été lui permettront peu à peu de maîtriser quelques pouvoirs bien utiles : geler un cours d’eau pour le franchir, faire pousser une plante pour traverser un précipice, ouvrir les champignons pour sauter dessus, dérouler les lianes…

Doté d’un gameplay simple et accessible, Seasons After Fall est une promenade en pleine nature, au milieu d’un univers enchanteur. Les décors, peints à la main, l’animation, simple comme une illustration de conte, les couleurs passées, les lumières accentuées… plus qu’un jeu, c’est une sorte de rêve vidéoludique que vous traversez en vous émerveillant sur chaque tableau. Le tout bercé par les commentaires d’une voix-off, avec laquelle une vraie connivence va se créer.
La voix est d’ailleurs signée Adeline Chetail, habituée de l’exercice puisque de Skyrim à Far Cry 4, en passant par Overwatch, où elle double Mei, XCOM 2, COD Black Ops II et j’en passe, elle œuvre également pour le cinéma ou les films d’animation (Le vent se lève, les Mondes de Ralph…). Et il n’y a rien à redire. La voix est impeccable, le ton juste… une qualité que l’on aimerait retrouver dans tous les jeux.
Portée par un quatuor à cordes, l’ambiance se fait douce, envoûtante, au rythme des morceaux là encore à la limite de la perfection.

Visuellement, musicalement, Seasons After Fall possède une ambiance sublime et captivante.


screenOn saute, on virevolte, on fouine, on avance… avec toutefois un petit sentiment d’incompréhension devant quelques endroits inaccessibles… en fait, ces plateformes surélevés et ces chemins de traverse auront un intérêt plus tard dans le jeu : une fois les quatre pouvoirs des saisons maîtrisés, vous allez devoir revenir dans les niveaux déjà arpentés pour y dénicher de nouvelle choses dans le but de réactiver l’autel nécessaire au rituel final. Vos nouvelles capacités vous permettront alors d’atteindre des endroits plus délicats.

screenMalheureusement, cette « redite » est également alourdie par des indications pas toujours très claires qui vous obligeront à quelques tâtonnements et errances qui viennent plomber le rythme du jeu. Un manque de clarté, également, sur certains passages ou certains puzzles, peuvent obliger le joueur à fouiller inutilement les lieux en étant passé au préalable devant la solution sans pour autant la voir…

Au final, malgré un côté répétitif sur la fin du jeu, quelques manques de lisibilité et un gameplay un brin simpliste, Seasons After Fall reste un bon jeu, poétique, porté par une ambiance sonore sublime, et des décors magnifiques. A un prix tout à fait abordable qui plus est. Le genre de jeu qui fait du bien, tout simplement.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Seasons After Fall (PC)

Plateformes : PC

Editeur : Focus Home Interactive

Développeur : Swing Swing Submarine

PEGI : 3+

Prix : 15 €

Aller sur le site officiel

Seasons After Fall (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0