For Honor (PC, PS4, Xbox One)

 

Publié le Mardi 21 février 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de For Honor (PC, PS4, Xbox One)

L'honneur dans ta gueule

imagePour ceux qui, contrairement à moi, n’ont pas le plaisir de démembrer des gens dans la vie de tous les jours, ou du moins de les faire taire à grands coups d’armes tranchantes dans les gencives, Ubisoft a décidé de sortir For Honor. Un jeu dans lequel vous incarnez un viking, un samouraï ou un chevalier.

Vous êtes à Ashfield. Les trois factions se mènent une guerre sans merci pour la domination du monde. C’est simple, violent et facile à comprendre. Des fois, faut pas chercher plus loin qu’un bon coup d’épée bâtarde dans les glaouis pour imposer sa volonté.

Pour bien comprendre toutes les subtilités du jeu, parce que subtilités il y a effectivement dans le jeu, vous allez débuter l’aventure avec 3 campagnes de six missions chacune. Histoire de jouer chaque faction pour appréhender le gameplay propre à chacune et pouvoir, du coup, faire votre choix, ou vos choix, selon votre préférence.
Durant 7 à 8 heures environ, donc, vous allez apprendre à manier les armes, réaliser des combos, parer les coups, mais aussi devoir remplir des objectifs précis. Qu’il s’agisse de buter un héros ennemi, prendre un point stratégique…
Cela vous permettra surtout de découvrir chaque classe de personnage. En effet, 4 classes sont disponibles pour chaque faction. Chaque personnage ayant ses propres forces et faiblesses, comme d’habitude. Et ses propres armes. Vous aurez donc tout loisir de découvrir quel héros, et quel style de combat, vous sied le mieux.


screenTrès technique, le jeu offre un gameplay assez difficile à maîtriser sans pour autant être très compliqué. Pour tenter de résumer simplement, chaque coup est donné selon une direction précise : haut, droite et gauche. Selon votre classe de personnage, ce coup sera donné plus ou moins fort, plus ou moins rapidement… et de la même manière, lorsqu’un ennemi vous frappe, il faudra alors parer en inclinant le stick de la manette vers la bonne direction. Là encore, la vitesse d’exécution et la force du coup peuvent jouer. Sachant que bien entendu, les personnages jouent sur ces différents points selon leurs statistiques : force et rapidité. Ajoutez la vie, et vous aurez les trois mamelles de For Honor.
Sur ces coups, ajoutez également la possibilité de briser la garde de vos ennemis, esquiver via des roulades, déclencher des capacités spéciales…

screenCette première partie de l’aventure, sorte de gros tutoriel pour bien vous mettre dans le bain, est plutôt bien réalisé. Cinématiques de qualité, mise en scène réussie… Dès les premières minutes, vous allez être happé dans un monde violent et sanglant où la sauvagerie humaine n’a d’égal que son imagination pour vaincre ses adversaires. Bref. C’est bien fichu et on tombe rapidement sous le charme, malgré un léger essoufflement à la longue. Dommage, toutefois, que comme bien trop souvent chez Ubisoft, les doublages français soient si mauvais. Il serait grand temps que cette entreprise soi-disant française prenne justement un peu plus soin de ses joueurs francophones.

screenscreenscreen

Et bien entendu, l’essence même du jeu reste l’affrontement multijoueur. 5 modes sont disponibles. Classiques mais parfaitement maîtrisés ici : 1 contre 1, 2 contre 2, 4 contre 4 avec comme but de prendre des points stratégiques, Escarmouche ou Elimination.
Les cartes sont soit petites, pour des affrontements rapides et violents, soit plus étendues, pour des combats un peu plus stratégiques. Les héros sont, d’ailleurs, accompagnés de piétailles qui tombent sous les coups de hache ou d’épée comme on fauche les blés… mais peuvent vous faire perdre de précieux points de vie qui viendront à sérieusement vous manquer quand vous combattrez un autre joueur.

screenOn soulignera surtout le graphisme, très réussi et l’animation vraiment excellente du jeu. Visuellement, même si quelques pains subsistent, notamment au niveau des collisions, c’est un fort joli jeu. Décors superbes, coups magnifiques, effets météo… sans oublier une ambiance franchement prenante. On se retrouve plongé dans des batailles soit intimes mais intenses, soit gigantesques et complètement folles. Le tout avec un level design de qualité.

Enfin, sachez que vous pourrez customiser vos héros. En récupérant de l’expérience, de la monnaie du jeu et en achetant différents objets… ou simplement en passant à la caisse, via du vrai argent pour les plus impatients. Rien de nouveau sous le soleil, si ce n’est un aspect personnalisation vraiment développé, avec de très nombreuses options.

screenAu final, For Honor est un excellent jeu. Une partie solo réussie, un multi réussi, des graphismes réussis, une animation sublime… On pourra lui reprocher cependant quelques petites choses : des serveurs complètement à la ramasse pour le moment (on nous promet que ça va s’arranger), quelques petits bugs mineurs, des modes multijoueurs trop peu nombreux, même si bien maîtrisés, et qui du coup peuvent lasser les moins passionnés. Parce que pour en avoir plus, il faudra passer à la caisse via des extensions… et que du coup, ça tique un peu de ce côté-là.

Mais ne faisons pas la fine bouche. Si vous aimez les FPS multijoueurs futuristes, le gros carton du moment c’est Overwatch. Si vous voulez par contre vous la jouer médiévale, le TPS multijoueur du moment, c’est For Honor. Tout simplement.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

For Honor (PC, PS4, Xbox One)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4

Editeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

PEGI : 18+

Prix : 60 €

For Honor (PC, PS4, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu For Honor (PC, PS4, Xbox One) :

0