(Test) Monkey Island 5: Chapitre 2 [PC]

 

Publié le Mercredi 26 août 2009 à 12:00:00 par The Mighty Pirate Cecilia Rowe

 

The Siege of Spinner Cay

Alors qu’il faisait presque aussi chaud que dans les Caraïbes, la date du 20 août a sonné la sortie du deuxième chapitre tant attendu de Monkey Island, 5e du nom. The Siege of Spinner Cay n’a à présent plus aucun secret pour nous ! Mais à un mois de la sortie du premier chapitre, de l’eau a coulé sous les ponts et je dirai même sous la quille de notre bon vieux navire ! Le temps d’oublier toutes les péripéties passées en somme. Ce qui nous amène à la tentation ma foi fort attrayante de vouloir tout recommencer depuis le début ; ceci dans l’unique but d’apprécier à sa juste valeur ce nouveau chapitre.

Un court rappel des péripéties s’impose. Sorti des griffes du docteur scientifiquement dérangé qu’est le Marquis De Singe, notre ami Guybrush parvient à déjouer la malédiction venteuse qui pèse sur Flotsam Island. Il peut alors s’en aller fièrement sur son tout nouveau bateau, le Screaming Narwhal, pour retrouver sa chère Elaine et la sauver des griffes de LeChuck. Mais quelqu’un ne l’entend pas de cette oreille…
Que va-t-il se passer ? Qui veut la peau de Guybrush Threepwood (et non pas celle de Roger Rabbit) ? Les petits gars de Telltale tentent de nous donner des pistes sur cette vidéo :


Comment ça “ce n’est pas plausible”? King Dugong m’a l’air bien sympathique… Bon allez, je spoile un peu. Dans ce chapitre, Guybrush « Mighty Pirate » va se voir la main coupée… Oh je vous rassure, il ne sentira pas grand-chose du fait de sa patte folle (comprendre par là que sa main a été infectée par la variolle lechukienne). Elaine va bien. Merci de demander. LeChuck aussi d’ailleurs. Il est même devenu aussi doux (et bête ?) qu’un agneau. Unbelievable but true ! Suite à un sort vaudou qui a mal tourné, le fantôme zombie dont vous avez essayé de vous débarrasser pendant près 4 épisodes s’est transformé en gentilhomme pirate.

Cependant, à cause de ce sort, toute la diablerie de LeChuck se manifeste sous forme de variole maléfique et foudroyante qui continue de faire des ravages parmi les pirates. La Esponja Grande est le seul remède connu à cette pandémie. Mais pour l’heure, il vous faut d’abord récupérer les trois artéfacts magiques qui vont permettront d’invoquer les esprits de la mer qui seuls connaissent l’emplacement de La Esponja Grande. Qui a dit que cet opus de Monkey Island manquait d’aventure et de quête palpitante ?


Je ne reparlerai pas du moteur 3D dont l’avis était assez partagé entre Cédric et moi. Ni même de l’humour caustique si cher à nos cœurs. En revanche, je reviendrai bien sur la difficulté des énigmes qui ont franchi un cap sur ce chapitre. Autant les énigmes étaient intuitives sur le premier chapitre, autant là, on se retrouve à faire des choses… on ne sait pas bien pourquoi on le fait, mais ça fonctionne. C’est le principal, me direz-vous. Mais c’est loin d’aller de soi. Du coup, les énigmes s’enchaînent moins rapidement que sur le chapitre précédent et vous comptabiliserez facilement 10h de jeu à force de faire des aller-retours entre les îles pour saisir ce qui cloche. Parfois, il suffit de se poser 10 minutes et de réfléchir aux objets à disposition. Peut-être faut-il combiner la loupe de vision avec l’œil de poisson ? D’autres fois, la solution vient en marchant dans la jungle. « Aaaah, te voilà enfin, cinématique à la noix !! LeChuck, tu t’es bien caché. »

Un Monkey Island légèrement plus corsé à mon goût. Et ayant testé la version d’évaluation avant sa sortie, aucune possibilité de se réfugier vers les soluces. Mais promis, j’en suis venue à bout. Atteindre la fin du chapitre est d’autant plus gratifiante lorsque la quête est sibylline.

Le jeu est toujours en anglais. Vous ne vous attendiez tout de même pas à ce qu'ils changent de politique d'un chapitre à l'autre ?! On notera enfin quelques petits bugs sans importance, mais bien présents, par-ci par-là, chose que l'on n'avait pas dans le précédent épisode. Alors Telltale, on bâcle la fin du boulot pour finir dans les délais ?

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

(Test) Monkey Island 5: Chapitre 2 [PC]

Plateformes : PC

Editeur : LucasArts Entertainment

Développeur : Telltale Games

PEGI : 7+

Prix : 25€ environ pour la totalité du jeu

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu (Test) Monkey Island 5: Chapitre 2 [PC] :

0