Dragon Ball Super - Tome 1 (Manga)

 

Publié le Samedi 3 juin 2017 à 11:20:00 par Vincent Cordovado

 

Dragon Ball Super - Tome 1 (Manga)

La déception

imageEst-il véritablement nécessaire de présenter la série Dragon Ball ? L’œuvre de Toriyama aura eu un tel impact sur les générations de ces trente dernières années, qu’à moins d’avoir vécu dans une grotte, en étant sourd et aveugle, il est impossible de ne pas connaitre Goku, Vegeta et leurs amis. La série est d’ailleurs encore tellement présente dans le monde du jeu vidéo qu’on en oublierait presque qu’elle est terminée depuis… 1995. Oui bon ok, il y a bien eu Dragon Ball GT, mais je préfère qu’on oublie cette triste partie. Ne parlons pas des choses qui fâchent. Je risquerai de devenir désagréable. Bref, autant dire qu’à l’annonce d’un nouveau film, il y a de cela maintenant 5 ans, ça nous a fait tout chaud dans notre petit cœur. Entre temps, un nouveau film est sorti et un animé et un manga ont fait leur apparition. Bref, Dragon Ball est revenu. Pour le meilleur et pour le pire.

Avant de parler du manga, il est nécessaire de parler des deux films sortis : « Battle of Gods » et « La résurrection de F ». Chacun possède des défauts mais aussi des qualités. Dans le premier, on apprend l’existence du Dieu de la Destruction, Beerus, qui sort de son sommeil et souhaite affronter le Super Saiyan God que devriendra Goku… Rien que ça. Dans le second film, c’est Freezer qui fait son grand retour et qui décrète qu’en s’entrainant, il pourrait devenir plus fort (sans déconner ?). Il atteint ainsi le stade de Golden Freezer qui obligera Goku et Vegeta à se transformer en Super Saiyan God Super Saiyan (à vos souhaits), où Super Saiyan Blue pour les intimes. Bref, les deux films posent de nouvelles bases, avec deux nouvelles évolutions. A mon sens de manière beaucoup trop rapide puisque dans le manga, il fallait à chaque fois les nouvelles évolutions étaient espacées de plusieurs dizaines de chapitres. Mais bon, c’est comme ça.

Pourquoi parler des films alors que c’est ici le manga qui nous intéresse ? Tout simplement parce que contrairement à tous les autres films de la saga, ce qui s’y produit à un impact direct dans le déroulement de l’animé et du manga puisque l’animé est basé sur les films et que le manga est basé… sur l’animé. Du coup, en ce qui concerne l’animé, le choix a été fait de reprendre les deux films, étendus sur de nombreux épisodes. C’est effectivement très long pour ceux qui ont vu les films auparavant, mais cela permet à ceux qui ne les auraient pas matés de raccrocher les wagons. Pour le manga, un choix tout autre a été fait. Le premier film est évoqué mais traité très succinctement. Le second est carrément absent. Du coup, si on n’a pas vu les films, on n’y comprend rien. Autant le dire, les premiers chapitres sont catastrophiques. J’ai rarement lu une telle merde.

Goku se transforme en Super Saiyan God comme un cheveu sur la soupe au bout de 50 pages et le Super Saiyan Blue n’est même pas présenté et apparait 30 pages après. Avouez que ça fait quand même tâche de passer 2 stades d’évolution en même pas une moitié de tome alors qu’il aura fallu à chaque fois dans le manga des dizaines de chapitres et des moments critiques pour pousser notre héros à se surpasser. Là ça fait un peu « Je cherche le Super Saiyan God » « Komenkonfépoursetransformer ? » « Faut 5 Saiyans » « Ok lol, c’est fait » Baston toute pourrie en 15 pages « Komentétrofor Beerus » « Je sais, mais il y a encore plus fort que moi dans les autres univers » « Ok, lol, bisous ». Quelle déception affligeante. Pour le cas du retour de Freezer, c’est pire. Une simple page qui indique que ses sbires vont essayer de le ressusciter et une vanne d’entre deux chapitres des mêmes gens qui disent « Ils nous ont zappé ». Autant dire que la pilule a du mal à passer. Un pur viol de l’œuvre et un gros doigt vers les fans.

Si on considère que les films et l’animé sont des prérequis, alors autant zappé cette partie et ne pas du tout en parler. Bref, la première partie du manga est donc un résumé taillé à la tronçonneuse par un aveugle manchot des deux films. Heureusement que la suite est bien moins pourrie. En effet, la suite colle d’avantage à l’animé. Les combats sont plus pêchus, c'est mieux rythmé, mais ça reste en deça de ce qu'on connaissait pour la série. On apprend plein de nouvelles choses un peu trop rapidement à mon goût, genre les Super Dragon Ball (de la taille d’une planète), l’existence de différents univers. Bref, tout apparait vite, trop vite et du coup, c’est fouilli et pas vraiment expliqué. Reste que le concept même du multivers est intéressant à mon sens. On imagine de nouveaux guerriers de plus en plus puissants provenant des onze autres univers. Autant de nouveaux ennemis potentiels. Certains renvoient à certaines têtes connues (dans ce premier tome, on découvre l’alter ego de Freezer). Bref, si on est à la fois extrêmement déçu de la rapidité avec laquelle sont posées les bases de cette nouvelle série, l’ajout du multivers titille notre envie de découvrir la suite.

Un petit mot sur le trait de Toyotaro, qui remplace Toriyama sur les dessins. Son travail, s’il n’arrive pas tout à fait au même niveau que Toriyama, est carrément excellent. On n’est pas dépaysé. Certaines cases laissent à désirer mais pour moi, le niveau global est tout à fait correct.

Que pensez de ce premier opus alors ? Le nostalgique qui est en moi est content de retrouver les héros de sa jeunesse mais franchement, le traitement de l’histoire est juste catastrophique, les vannes pipi-caca pas drôles pour un sous et le rythme tout pourri. C’est à se demander à qui s’adresse le manga. Ceux qui ont vu la série n’auront que peu d’intérêt à la lire, voire aucun. Ceux qui n’ont pas vu la série/film est qui liront le manga se diront que c’est une belle merde vu à quelle vitesse est expédiée l’histoire. Bref, en l’état, c’est plutôt mal parti. Reste à voir ce que va donner la suite : une adaptation qui se veut plus fidèle à l'animé ou encore un résumé taillé à la dynamite indigeste ? Wait and see comme on dit.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Dragon Ball Super - Tome 1 (Manga)

Plateformes :

Editeur : Glénat

Développeur :

PEGI : 12+

Prix : 6,90 €

Dragon Ball Super - Tome 1 (Manga)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 4/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0