Dakar 18 (PC, PS4, Xbox One)

 

Publié le Mardi 9 octobre 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Dakar 18 (PC, PS4, Xbox One)

Le nez dans le sable

imageLe Dakar n’a plus de Dakar que le nom et sa popularité s’est très largement émiettée au fil des ans. Depuis bientôt 10 ans, il a d’ailleurs quitté les routes d’Afrique pour sillonner celles d’Amérique du Sud.

Alors que la prochaine édition 2019 vous entraînera sur les pistes du Pérou, uniquement et ce du 6 au 17 janvier, le jeu Dakar 18, lui, vient tout juste de sortir. C’est l’édition Paris-Dakar de cette année 2018, de Lima (Pérou) à Cordoba (Argentine) que vous allez pouvoir vivre de l’intérieur. 14 spéciales à vivre les unes après les autres. Littéralement cela dit puisque vous devrez débloquer les dernières courses via le mode carrière exclusivement…

A vous de choisir si vous voulez conduire une voiture, une moto, un quad, un buggy ou un camion.

Et niveau ambiance générale et petites idées bienvenues, Dakar 18 offre un aperçu intéressant de la course, qui change clairement des habituels jeux de F1 ou de courses de type rallye classique, qu’on a l’habitude de voir sur nos consoles et PC.
Cette fois, vous allez manger du sable, de la terre, des cailloux… vous allez devoir trouver des checkpoints au milieu d’étendues désertiques, perdre du temps à les repérer, perdre du temps aussi quand vous allez vous ensabler comme un gland, voire quand vous devrez réparer une panne ou une casse. Pas de GPS, pas de flèche pour vous guider, juste un roadbook dans son jus et un copilote qui vous hurle des directions et informations. C’est aussi un des problèmes du jeu : on a parfois envie de le jeter hors de l’habitacle et lui rouler dessus pour qu’il arrête de dire n’importe quoi, ou qu’il articule un peu mieux.


Bref, les courses sont longues, exigeantes et arriver au bout vous procure un sentiment de satisfaction important.
Un peu comme quand le bourreau vient vous annoncer que la torture, c’est fini pour aujourd’hui…

screenCar oui, pour de trop nombreuses choses, Dakar 18 relève plus de la douleur que du plaisir. Et cela concerne malheureusement le nerf de la guerre : la course et le gameplay. La physique désastreuse des véhicules, l’absence totale de sensation et une vague impression de lourdeur constante. Aucune légèreté dans le pilotage, quel que soit le modèle choisi, même une moto, on a l’impression de piloter un veau.
Ajoutez des temps de chargement hyper longs lorsque l’on vous ramène au dernier checkpoint pour corriger une (grosse) erreur, ajoutez une IA catastrophique qui roule comme un papy à casquette sur l’autoroute, ajoutez un mode vitesses auto complètement pourri (passez rapidement en boîte manuelle, voire semi-auto dans le pire des cas) et globalement, un moteur graphique très perfectible, et vous aurez au final un jeu qui agace et déçoit bien plus qu’il ne séduit.

Tout n’est pas à jeter, mais quand le cœur du jeu est un des gros points faibles, difficile de se sentir concerné et d’avoir envie d’y retourner.

Bref, Dakar 18 est bourré de bonnes idées, mais reste au final une vraie déception que le mode écran splitté pour jouer ensemble n’arrive pas à minimiser. On oublie vite.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Dakar 18 (PC, PS4, Xbox One)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4

Editeur : Deep Silver

Développeur : Bigmoon Entertainment

PEGI : 3+

Prix : 50 €

Dakar 18 (PC, PS4, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Dakar 18 (PC, PS4, Xbox One) :

Derniers Commentaires

- (TEST) Dirt Rally 2.0 (PC, Xbox One, PS4) par 10r

- (TEST) Dirt Rally 2.0 (PC, Xbox One, PS4) par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par clayman00

- L'Edito du dimanche par Yutani

- L'Edito du dimanche par dieudivin

0