Tenet, la critique du film

 

Publié le Jeudi 27 août 2020 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Tenet, la critique du film

Tu parles, Charles (Tenet)

imageLe protagoniste est un agent infiltré de la CIA. Il participe à une opération de sauvetage en pleine prise d'otage dans un opéra à Kiev. Devant récupérer du plutonium et un otage particulier, la mission est un échec et le protagoniste est enlevé et torturé avant qu'il ne se donne la mort.

À son réveil, son chef lui apprend que tout ceci n'était qu'un test de loyauté. Il lui annonce aussi qu'il est recruté par Tenet, une organisation secrète.

À la suite de cela, il s'infiltre dans un laboratoire où il apprend que, dans l'avenir, une technologie est capable d'inverser l'entropie des objets, les déplaçant en arrière dans le temps.

Le protagoniste va alors avoir pour mission de sauver le monde, car quelqu'un dans le futur travaille avec un marchand d'armes pour contrôler cette technologie temporelle.

Tenet est le dernier film du maître Christopher Nolan. C'est un thriller d'espionnage mêlé à de la science-fiction avec John David Washington, Robert Pattinson, Elizabeth Debicki, Michael Caine, Kenneth Branagh, Clémence Poésy, Aaron Taylor-Johnson, Himesh Patel et Dimple Kapadia au casting.

De ce gros casting, John David Washington, Robert Pattinson et Elizabeth Debicki en sont les têtes d'affiche et font montre d’un talent certain, voire d'un certain talent, même Bébert Pattachon. John David est bien le fils de son père, il en a même la démarche par moment. Quant à Elizabeth, elle tient la dragée haute à tout le monde. Ses interactions avec Washington sont les gros moments forts du film. On ne dira pas forcément la même chose de Kenneth Branagh qui surjoue quasiment en permanence.


Concernant l’histoire, on est en plein Nolan, l’homme capable de débrouiller le cerveau de n’importe quel être humain en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Pour être honnête, au vu du thème général et des différents sujets de voyage dans le temps, on pouvait craindre une prise de tête et un claquage des neurones tout au long du film. Il n’en est rien. Les explications scientifiques et métaphysiques sont limitées au maximum, ce qui évite de raconter n’importe quoi et de se perdre dans des détails impossibles. De toute façon, Tenet est avant tout un thriller d’espionnage et d’action, la SF n’étant là que pour pimenter le récit.

imageCependant, le film n’est pas sans défaut. Une photo très froide, une action toujours aussi brouillonne, qui couplée avec les éléments « bizarres » la rend encore plus confuse qu’à l’accoutumée, ainsi qu’un réalisateur qui ne respecte pas tout le temps les règles de son propre univers, sont les problèmes principaux du film.

Mais ne boudons pas notre plaisir.

Tenet est encore une grosse réussite du cinéaste.

Alors on met son masque, on se laisse porter sans trop chercher dans les détails métaphysiques et on prend sa petite place.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Tenet, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Warner Bros France

Développeur : Christopher Nolan

PEGI : 7+

Prix : Cinema

Tenet, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0