Othercide (PC, PS4, Xbox One)

 

Publié le Mercredi 26 août 2020 à 12:00:00 par Theodore Labyt

 

Othercide (PC, PS4, Xbox One)

Une manière novatrice de se flageller

imageJ’avais une image assez terne des religions, les vieilles nonnes qui sentent le poireaux et la transpiration, les prêtres qui vous demandent constamment de s'asseoir sur leurs genoux pour vous confesser et le sang du Christ qui n’est que du vin basique s'apparentant à un Petit Pont à 3 euros la bouteille.
Il n’y a même pas de pâtés pour accompagner les hosties.
 
D’après moi il faudrait rendre tout cela plus sympa, à commencer par le sang du Christ. D’après nos experts, il reposerait vers Saint Estèphe. Alors, on remplace le Petit Pont par un petit château Haut Marbuzet de 2007 et on retire les hosties pour apporter un bon pain de campagne aux noix et aux figues sortant du fournil, puis on accompagne ça par un pâté de sanglier ou de chevreuil en fonction de la chasse.

On remplace le vieux prêtre libidineux par une... Ah ! Bon d'accord ! Riwan me demande de laisser le prêtre car il se sent rassuré lorsqu'il s'assoit sur les genoux de ce vieil homme pour expier ses pêchés.
Enfin, on congédie les vieilles nonnes pour laisser place à de bonnes soeurs hyper sexy et qui font de la pole danse pendant la messe. Avec cet ensemble, c’est sûr, les églises seront pleines tous les dimanches.
En parlant de ce projet à Cédric, il s’est dit que ça me ferait plaisir de jouer à un jeu ou l’on contrôle des bonnes soeurs, vous le savez peut-être déjà mais Cédric n’est qu’amour et bonté.

Ce jeu c’est Othercide, un jeu tactique au tour par tour où vous contrôlez des soeurs guerrières qui doivent éliminer les ennemis présents sur le terrain. Le gameplay s’inspire grandement de Xcom, lors d’une phase de combat (Run) vous devez déplacer vos soeurs stratégiquement pour attaquer vos ennemis, votre but étant généralement d’anéantir tous les monstres sans faire mourir vos soeurs. Car si l’une d’elle meurt, c’est pour toujours, enfin presque puisque vous pouvez la ressusciter... mais pour un prix terrible.


À la fin d’une Run, vous êtes renvoyé dans le HUB qui vous permet de choisir vos prochains combats, mais aussi de gérer vos soeurs, en procréer de nouvelles, débloquer et améliorer des compétences et soigner les guerrières. 
C’est ici que commence les choix importants et la frustration, car vous êtes obligé de sacrifier une soeur du niveau supérieur ou équivalent pour soigner les blessures d’une autre soeur.
Ce concept paraît intéressant au début du jeu mais devient très frustrant par la suite, puisqu’au niveau 15 il vous faut soit sacrifier un membre vétéran que vous avez bien développé, soit passer de longues heures à farmer les combats pour faire évoluer une soeur qui servira juste à être sacrifiée.  

imageIl y a trois archétypes de guerrière : un tank, un dps, un d’attaque à distance, et vous avez accès à une quatrième classe plus loin dans le jeu. Bien qu’il y ait plusieurs classes, les soeurs ne sont pas très différentes et vous avez souvent l’impression de faire du copier-coller quand vous créez une nouvelle fille. En effet, ce nombre de classe peut être suffisant si chacune d’elle propose une spécification complète ou un nombre de compétences décent. Mais cette personnalisation très frileuse inflige une certaine redondance au jeu, et ne vous donne pas forcément l’envie d’aller plus loin. 
Les guerrières que vous contrôlez ne manquent pas seulement de variété, elles manquent complètement de choix stratégiques, avec seulement deux compétences par classe au premier niveau, et un total de cinq quand vous arrivez au niveau 15.
 
imageMalgré ses importants défauts pour ce genre de jeu, Othercide ajoute une mécanique intéressante, la timeline. 
Une frise qui indique à quel moment va jouer quelle entité, la mécanique n’est pas des plus originales mais elle est efficace et suffisamment bien implémentée. Votre tactique va dépendre de cette timeline, car vos soeurs peuvent retarder le tour de l'ennemi avec certaines compétences, mais elles peuvent aussi limiter leurs actions pendant leur tour pour rejouer plus rapidement. Pour être plus précis, vos guerrières utilisent des Point d’Action (PA) pour se déplacer ou utiliser des compétences (comme attaquer). Le nombre de PA qu’elles utilisent lors de leur tour définissent l’emplacement de leur prochain tour sur la timeline.
Vos personnages possèdent aussi des pouvoirs qui ne dépendent pas des PA, mais qui leur coûteront un certain pourcentage de vie. Soyez habile avec ceux-ci, puisqu’on vous rappelle que le seul moyen de vous soigner vient du sacrifice d’une autre soeur.

imageOthercide vous offre un direction artistique très réussie, le jeu est là pour vous raconter une histoire cruelle, chose qu’il arrive parfaitement bien à réaliser grâce à ses graphismes.
La patte artistique est très sombre, il n’y a pas beaucoup de couleurs et il y a un fort contraste entre le noir ténébreux et le blanc qui s'apparente à l’espoir. S’ajoute à cela une petite note de rouge sanglant apportée par les guerrières. L’ensemble donne au jeu une ambiance triste et désespérée, ce qui colle parfaitement avec son univers.
 
Sur la narration, le jeu se dévoile peu à peu grâce à des pages d’histoire et certains glossaires que vous débloquerez durant votre aventure. Ces pages sont consultables dans le menu principal du jeu, l’histoire vous tient en haleine, mais il est dommage de couper son inertie pour en lire longuement les différents volets.

imagePour résumer, Othercide est un mélange de Xcom et Darkest Dungeon. Le jeu va beaucoup jouer sur la frustration, avec des membres de votre équipe que vous serez obligé de sacrifier pour en soigner d’autres. La répétitivité des affrontements est très présente, il vous faudra entraîner vos soeurs dans des combats très similaires les uns aux autres, et qui finalement ne donneront pas des soldates très différentes de vos précédentes guerrières. Il faut tout de même retenir les boss du jeu : ils sont compliqués à éliminer mais offrent une grosse réflexion sur la stratégie à aborder pour les envoyer dans la tombe, ce qui plaira aux puristes du genre, mais vous donnera envie de vous arracher les cheveux si vous n’êtes pas prêt à recommencer un série d'entraînements pour des soeurs qui remplaceront vos nombreuses guerrières anéanties. Ce jeu doit sûrement être la cause de la situation capillaire de Cédric…

Si vous cherchez une nouvelle manière originale de vous flageller, n’allez pas plus loin, ce Othercide saura combler vos petits plaisirs secrets. Et si la souffrance n’est pas trop votre truc, je vous invite à la messe pour une dégustation de pâté de sanglier accompagné d’un superbe vin et tout ça devant une agréable pole danse des bonnes soeurs.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Othercide (PC, PS4, Xbox One)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4

Editeur : Focus Home Interactive

Développeur : Lightbulb Crew

PEGI : 16+

Prix : 39,99 eur

Othercide (PC, PS4, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 4/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0