Super Mario 3D World + Bowser en furie (Nintendo Switch)

 

Publié le Jeudi 11 février 2021 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

Super Mario 3D World + Bowser en furie (Nintendo Switch)

Y'a bon

imageSorti sur Wii U en 2013, Super Mario 3D World n'a malheureusement pas connu le succès qu'il mérite. Certes, il s'agit du second jeu le plus vendu de la machine, mais compte tenu du parc assez restreint de Wii U, ce succès est finalement assez relatif. A l’occasion des 35 ans du plombier, Nintendo a décidé de lui redonner sa chance en le proposant sur Nintendo Switch, dans une version améliorée. Au programme de cette mouture : un gameplay légèrement modifié, la possibilité d’y jouer en ligne et surtout l’arrivée d’un tout nouveau contenu : Bowser en furie, qui va tenter de convaincre ceux qui ont déjà fait le titre original de repasser par la caisse. Objectif réussi ?

Pour ceux qui n'y ont pas joué lors de sa sortie, Super Mario 3D World propose une expérience proche des New Super Mario Bros. Comprenez par là que le jeu se découpe en plusieurs mondes dans lesquels on passe d'un niveau à l'autre via une map, que chaque niveau est d'une taille relativement restreinte et qu'il est possible de faire tout le titre à plusieurs. Mais contrairement à un New Super Mario Bros, ici, les niveaux sont en 3D, avec une petite subtilité, tout de même : on peut bouger la caméra mais uniquement via des angles fixes, ce qui, on en reparlera, peut poser quelques problèmes. A l'instar de Super Mario 2 sur NES, il est possible de choisir parmi plusieurs personnages : Mario, Luigi, Peach et Toad. Harmonie viendra compléter le casting peu de temps après avoir terminé le jeu. Chacun des personnages possèdent ses propres caractéristiques : Mario est polyvalent, Luigi saute plus haut, Toad est plus rapide et Peach, bien que plus lente à déplacer, peu flotter pendant quelques secondes dans les airs.

imageEn ce qui concerne le titre, qu’on soit bien clair d’entrée et je peux vous le confirmer pour l'avoir terminé : ceux qui l’ont déjà fait sur Wii U seront en terrain connu car il n’y a aucun changement majeur par rapport au contenu d’origine. Mêmes niveaux, mêmes boss, même emplacements des collectibles. Même contenu post-game. Pour autant, le titre a été peaufiné pour rendre l’expérience de jeu plus agréable. Il est maintenant possible de recommencer un niveau directement sans avoir besoin de revenir sur la carte du monde, on passe d’un monde à l’autre facilement et les statistiques de chaque niveau sont clairement affichés. Des petits choses simples mais qui font plaisir quand même. Autre différence, les déplacements ont été accélérés, ce qui dynamise l’ensemble, et il existe maintenant un saut roulade, issu de Mario Odyssey. On notera également l’ajout d’un mode photo mais je suis totalement insensible à ce genre de feature. Reste que voilà, même si le jeu n’a pas subi de changement majeur, il faut savoir qu’il est tellement bon qu’il n’en avait pas vraiment besoin.

imageEn effet, le game design est tout simplement excellent. Les niveaux offrent pas mal de verticalité, ce qui pousse à aller voir ce qu'il y a dans chaque recoin. Il faut être curieux et fouiller partout pour découvrir les étoiles vertes et le sceau de chaque niveau. Si les sceaux n'ont qu'un intérêt pour les collectionneurs et le mode photo, les étoiles vertes permettent de progresser dans l'aventure à certains points de contrôle. Il n'est donc pas possible de terminer le titre sans prendre le temps d’en récupérer suffisamment. Les chercher est un plaisir : chaque stage offre son propre concept qu'il faut rapidement appréhender et on constate que rares sont les niveaux à proposer les mêmes idées. Le gameplay varie également grâce à la présence de nombreuses transformations : on peut devenir géant, être transformé en canon, en tanuki, en chat, se camoufler en goomba, avoir des clones et j'en passe. On a droit à des mini-boss et des boss qui viennent pimenter un peu le tout. Et si le titre est savoureux en solo, il l'est encore plus en multijoueurs.

imageL’une des grosses nouveautés de cette version Switch est d'offrir la possibilité de jouer en multijoueur en ligne, en plus du jeu en multijoueur local. Une idée appréciable compte tenu de la situation sanitaire toute pourrie qui nous empêche de pouvoir nous retrouver. Et l’ensemble fonctionne très bien. Les niveaux offrent plein de petites voies alternatives pour se tirer la bourre dans la joie et la bonne humeur. Car si le but est toujours de terminer le niveau, il y a un petit aspect compétitif, avec à chaque fin de stage un classement et la joie pour le premier d'avoir une couronne qu'il devra réussir à garder durant le prochain niveau. Cette aspect compétitif offre du piment au jeu en multi. Si certains stages se passent relativement calmement, à deux-trois balançage de personnages dans le vide près, c'est un joyeux bordel sur ceux qui ont des mécanismes qui demandent de se coordonner. Sauf qu'à ce moment-là, si vous jouez les points, il faut réussir à foutre la misère aux autres, tout en réussissant à faire avancer le groupe, sans que tout le monde ne meurt, ce qui conduirait à recommencer le stage. Seul bémol concernant le multijoueur en ligne : le lag. En effet, la qualité du online de la Switch dépend de celle des participants. Si un des participants à une connexion qui toussote, cela impacte tout le monde, ce qui vient un peu gâcher la fête.


imageD'ailleurs, tant qu'on y est concernant les choses que j'ai moins apprécié dans Super Mario 3D World : parlons de la caméra. Comme elle est en plan fixe et qu'on ne peut malheureusement pas la déplacer comme on le souhaite, il arrive qu'elle empêche de voir certaines perspectives, ce qui est assez embêtant pour évaluer un saut. Surtout quand on est pressé. Et c'est d'autant plus marqué en multijoueurs, où elle s'éloigne méchamment lorsque les personnages sont distants. Ce n'est pas catastrophique, mais cela risque de vous énerver à de nombreuses reprises. Dernière remarque, la difficulté qui arrive un peu trop tardivement et abruptement à mon goût. Ça se complique uniquement dans le dernier monde. Il faut cependant savoir que le titre propose un post-game assez conséquent et que les différents mondes supplémentaires, eux, sont bien compliqués comme on les aime. D'ailleurs, comptez bien une bonne vingtaine d'heures de jeu pour essorer totalement le titre. Entre les étoiles vertes, les drapeaux d’or et surtout les sceaux, qui vous obligeront à finir le jeu avec chaque personnage pour tous les avoir, il y a de quoi s’occuper.

imagePassons maintenant à la véritable nouveauté du titre : Bowser en furie. Véritable second jeu, ici, on est plus proche d’un Mario 3D classique, avec une caméra que l’on peut déplacer librement. Mario et Bowser Junier doivent joindre leur force pour faire revenir à la raison Bowser, visiblement pas content et qui fout une substance noire partout. L’aventure prend place dans un monde ouvert, le Lac Saudechat, un univers qui fleure bon le Mario Sunshine, subdivisé en zones que l’on débloquera au fur et à mesure de notre progression. Pour cela, il faudra récupérer des Astres félins en réalisant divers objectifs. De temps à autre, Bowser se réveillera et viendra vous compliquer l'exploration : le ciel s'assombrira et le reptile viendra vous réchauffer à coup de flammes dans la tronche. Ces périodes seront aussi l’occasion de faire apparaitre certaines plateformes contenant des astres félins et divers bonus. Le titre est jouable à deux avec, néanmois avec un certain déséquilibre pour le second joueur : Bowser Jr n’est qu’un support qui peut juste récupérer des pièces, vaincre des ennemis et faire apparaitre certains items en peignant.

imageA certains paliers d’astres, vous pourrez affronter Bowser en furie en vous transformant en Giga Mario Chat. Des affrontements plutôt sympas en mode combat des titans mais durant lesquels la caméra galère à suivre l'action. Le titre se termine à 100% en un peu moins d’une dizaine d’heures de jeu. D’ailleurs récupérer les 100 astres félins disponibles vous débloquera une petite surprise. En soi, ce contenu est un ajout qui fait plaisir. Un petit cadeau qui augmente la durée de vie de l’ensemble et qu'on est content d'avoir. En revanche, j’ai été clairement moins convaincu par ce Bowser en Furie que par Super Mario 3D World. Non pas qu'il soit mauvais, loin de là, mais il ne fait pas preuve du même génie que lui. Déjà, il ne propose rien de nouveau car il reprend des mécaniques déjà vu dans Super Mario 3D World. Ensuite, j’ai trouvé que les objectifs nécessaires pour récupérer les astres félins étaient bien trop souvent les mêmes d'une île à l'autre : fragments à récupérer, courses avec Plessie, chatons à retrouver et le plus chiant, les blocs fureurs à casser qui nécessitent l'intervention de Bowser en furie pour les péter. Alors ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit. Même si j'ai des reproches à lui faire, Bowser en furie est une aventure sympathique. Mais juste sympathique. Pas inoubliable.

image image image

Au final donc, Super Mario 3D World + Bowser en furie est un excellent titre. Déjà parce qu'il contient deux jeux en un pour deux fois plus de plaisir. Super Mario 3D World était très bon lors de sa sortie sur Wii U, il l’est encore plus dans cette version améliorée. Oui, c’est un portage. Mais un excellent portage. Qui plus est, un portage qu'on peut déguster à plusieurs en ligne. Quant à Bowser en furie, à défaut d'être inoubliable, il reste une agréable aventure d'une dizaine d'heures qui gonfle un peu plus la durée de vie de la cartouche. En revanche, il ne justifie pas, à mon sens, de repasser à la caisse pour ceux qui ont déjà fait Super Mario 3D World, sur Wii U. Pour les autres, par contre, c'est double plaisir.

Pour ceux qui souhaitent voir le tout, en vidéo, c'est ici que ça se passe.
 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Super Mario 3D World + Bowser en furie (Nintendo Switch)

Plateformes : Switch

Editeur : Nintendo

Développeur : Nintendo

PEGI : 3+

Prix : 59,99 €

Super Mario 3D World + Bowser en furie (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0