Chaos Walking, la critique du film

 

Publié le Vendredi 30 juillet 2021 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Chaos Walking, la critique du film

Edulcorée par nos soins

imageSur une planète lointaine, récemment colonisée par les humains, Todd Hewitt vit à Prentisstown, un petit village. N’y habitent que des hommes : une guerre a éclaté entre les colons humains et les Spackles, une race autochtone. Ceux-ci ont lâché un virus qui a tué toutes les femmes.

Ce virus met aussi en visuel les pensées des hommes dans un flux d'images et de sons appelé le "Bruit". Chacun peut donc connaître les pensées des autres, même les plus secrètes.

Enfin, pour rajouter au problème, ces colons ne peuvent plus communiquer avec la Terre.

Todd vit avec son père et un autre adulte dans une ferme à l'écart du village. Jeune et naïf, il est sous l'influence de David Prentiss, le maire de Prentisstown.

Un jour, un vaisseau d’éclaireurs humains s'écrase sur la planète, juste derrière sa ferme. Todd s'aperçoit que l'unique survivant est une survivante. Et qu’elle n’est pas sujette au "bruit". Elle s’appelle Viola. Elle est la seule femme. Todd va devoir la protéger et la guider vers une autre colonie où elle sera plus en sécurité, et où elle pourra trouver un moyen pour communiquer avec le vaisseau-mère des humains.

Mais leur quête va déterrer des secrets inavouables…

Chaos Walking
est un film de science-fiction de Doug Liman, adapté de la saga littéraire du même nom écrite, par Patrick Ness. Le casting principal est composé de Tom Holland, Daisy Ridley, Mads Mikkelsen, Kurt Sutter, Nick Jonas, Demián Bichir et David Oyelowo.


Juste pour poser le contexte, sachez que le film a été tourné en 2017, puis, à la suite de projections-tests négatives en 2018, des reshoots ont été effectués tardivement, en 2019, les deux acteurs principaux étant bloqués sur le tournage de Star Wars pour l'une et Spider-Man pour l'autre.

Ce qui n’augure rien de bon…

imageLes acteurs, quels qu'ils soient, n'ont pas franchement l'air de croire à ce qu'ils font, disent et jouent. A leur décharge, beaucoup de dialogues sont vides et/ou tellement clichés qu'ils en deviennent ennuyeux. Les personnages sont aussi très superficiels et prévisibles. Entre le type louche qui est effectivement le méchant, le jeune héros un peu neuneu, la jeune héroïne qui n'a pratiquement pas besoin du héros pour survivre et qui, limite, s'en sortirait mieux sans lui… C’est une accumulation de personnages sans profondeur ou sans réel intérêt pour l’intrigue.

Même l'histoire manque de rebondissements et de nombreux éléments sont introduits sans être correctement exploités. Cela se résume à aller du point A à B avec les ennemis aux fesses, puis jusqu’à C avec les ennemis qui les poursuivent toujours... Ennemis qui ont toujours du retard sur les gentils, alors qu'ils se déplacent à cheval, eux…

image

Quant au « bruit », si l'idée pouvait être alléchante sur le papier, ici, il faut reconnaître que la plupart du temps, ça se cantonne à "les mecs sont des gros porcs". On se doute que les scénaristes ont voulu se servir des différentes affaires de harcèlement sexuel dans le monde du cinéma par volonté d'inclure un sous-texte derrière, mais c'est tellement fait au 1er degré que c'est juste insipide et grossier.

imagePassons au monde qu'on nous présente, il est bien trop basique pour nous faire rêver. Tourné pour l'essentiel dans les forêts du Canada, le monde "futuriste" ressemble… aux forêts du Canada. Youpi… !  Rien n'évoque le futur, si ce n'est un ou deux gadgets et deux gros vaisseaux spatiaux. Ajoutez à ça des effets spéciaux pas franchement super travaillés, des créatures "aliens" génériques (qui ne servent strictement à rien) et vous aurez un "Nouveau Monde" ultra classique et sans saveur.

Bref, Chaos Walking n'est clairement pas le film de l'année. Bien au contraire.

Trop générique, trop basique, sans profondeur, il n'a pratiquement rien pour lui. Les acteurs s’en sortent pourtant honorablement dans ce qui est une histoire qu’on regarde d’un œil morne, sans réelle passion ni plaisir.

Passez votre tour.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Chaos Walking, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Quadrant Pictures, BRON Studios, Creative Wealth Media Finance

Développeur : Doug Liman

PEGI : 16+

Prix : en VOD à partir de 9,99€

Chaos Walking, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 4/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0