Hogwarts Legacy : L’héritage de Poudlard (PC, PS5, Xbox Series)

 

Publié le Lundi 13 février 2023 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Hogwarts Legacy : L’héritage de Poudlard (PC, PS5, Xbox Series)

Une bonne surprise

imagePour mettre les choses au clair, sachez que je ne suis pas fan de la saga Harry Potter. Que j’ai lue. Que j’ai vue au cinéma aussi. Et si je ne lui conteste absolument pas son statut d’œuvre majeure ni celui d’œuvre culte, je reste tout de même très critique quant au style et à la qualité globale de l’histoire. Ayant beaucoup lu de livres Fantasy, de tout genre, j’ai retrouvé dans Harry Potter un simple pillage – volontaire ou non peu m’importe – et surtout, un pillage maladroit de ce qui se faisait en mieux, ailleurs.

Bref, tout ça pour dire que cet Hogwarts Legacy : L’héritage de Poudlard ne m’excitait en rien. Tout juste m’intriguait-il, surtout après les différents opus de jeux vidéo ratés issus de cet univers, sortis il y a déjà quelques années. Je m’y suis pourtant collé, notamment parce que certains titres doivent être joués pour une question de culture vidéoludique.

Poudlard. 1890. L’école de sorcellerie existe depuis quelques 9 siècles et est, déjà, l’école à la haute et inébranlable réputation que nous connaissons. Harry Potter ne sera pas là avant un siècle et peu importe. Vous êtes un tout nouvel élève de l’école. Mieux encore : vous intégrez directement la cinquième année. De quoi vous mettre une pression monstrueuse : arriverez-vous à rattraper votre retard par rapport aux autres étudiants ? Arriverez-vous à vous faire des amis parmi des gens qui se connaissent et se fréquentent depuis quatre ans déjà ?

Petit souci toutefois : vous débarquez à une époque trouble. Ranrok, un gobelin, déteste les sorciers et compte bien leur faire payer ce qu’il considère comme des siècles d’esclavagisme à l’encontre de son espèce. Et pour mener à bien ses vils desseins, il étudie la magie ancienne. Et vous allez rapidement vous rendre compte que vous êtes au cœur du problème…


imageHogwarts Legacy : L’héritage de Poudlard est un jeu d’aventure avant tout. Avec quelques séquences d’action, bien entendu, mais il met l’accent sur la découverte du monde, à travers des personnages différents de la saga habituelle. Il s’adresse aussi à un large public. Les gamers pourront s’orienter vers une aventure avec des challenges un peu relevés, quand un public moins habitué au genre pourra simplement se focaliser sur l’histoire, avec des combats, notamment, plus anecdotiques (mais pas moins intéressants à vivre).

Durant l’aventure, vous allez donc découvrir Poudlard. Cela passe par assister à des cours, pour apprendre la sorcellerie et notamment les sorts magiques, comme les utiliser et, surtout, quand les utiliser. Il y aura aussi quelques quêtes à remplir, quelques missions à faire, et des secrets à découvrir. Le jeu met vraiment l’accent sur l’exploration. Poudlard n’aura plus aucun secret pour vous à la fin. Quelques extérieurs sont aussi de la partie, pour explorer les environs de l’école.

imageGlobalement, d’un point de vue ambiance et scénario, on est totalement dans l’univers. Les développeurs sont restés parfaitement fidèles à l’œuvre d’origine. La magie est partout dans l’air, les clefs volent, les oiseaux livrent le courrier, les miroirs sont magiques, les labyrinthes sont surréalistes, les créatures sont… fantastiques, bien évidemment. Chaque salle, chaque bâtiment et même la promenade à Pré-au-lard nous renvoie aux meilleurs souvenirs de la série originale. C’est extrêmement immersif. L’histoire est intéressante, totalement dans la lignée de cet univers et même les quêtes secondaires sont bien écrites. Et bien entendu, la musique renforce cette immersion.

A cela, il faut ajouter un gameplay bien pensé. Accessible. Et même s’il vous faudra un petit temps pour maîtriser certaines phases, notamment les combats, tout reste globalement fluide dans l’apprentissage et se fait naturellement.
Graphiquement très réussi, le jeu pêchera toutefois par ses cinématiques, entre autres : les expressions faciales des personnages viennent plomber un peu la qualité globale. Ça manque de boulot à ce niveau-là.

imageTout n’est pas parfait, dans Hogwarts Legacy : L’héritage de Poudlard. On l’a dit, graphiquement, ça manque de finition au niveau des expressions faciales. Quelques décors nous ont laissés sur notre faim aussi, les animations sont parfois un brin rigides. Ajoutez des bugs de collision et quelques textures soit merdouilleuses, soit qui mettaient du temps à s’afficher (nous l’avons testé sur PS5, soit dit en passant). On aurait aussi aimé que le jeu mette plus en avant nos choix et leur impact sur le scénario. Ici, ils sont mineurs et ne permettent pas de modifier réellement la trame principale. C’est dommage. On se sent aussi, parfois, un peu restreint dans notre liberté de choix, de mouvement, de comportement. Enfin, plus gênant – mais pas rédhibitoire -, les combats auraient pu être plus peaufinés. De soucis de caméra, notamment, plombent certains duels et il y aurait aussi à redire sur la visée.

Quoi qu’il en soit, ces défauts n’enlèveront pas le plaisir de découvrir Poudlard sous un angle différent, de jubiler pour les fans, à la découverte de chaque clin d’œil fait à l’œuvre originale, de prendre plaisir à retrouver certains lieux et, finalement, de replonger dans cet univers et d’avoir, enfin, un très bon jeu sur le monde de Harry Potter.

imageimage

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Hogwarts Legacy : L’héritage de Poudlard (PC, PS5, Xbox Series)

Plateformes : PC - PS5 - Xbox Series

Editeur : Warner Bros. Interactive

Développeur : Avalanche Software

PEGI : 16+

Prix : 74,99 €

Aller sur le site officiel

Hogwarts Legacy : L’héritage de Poudlard (PC, PS5, Xbox Series)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0