Section 8 : Prejudice (XBLA/PSN/PC)

 

Publié le Mardi 3 mai 2011 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

Halo Multi Wars

imageFin 2009, Timegate Studios nous sortait Section 8, un FPS futuriste pas forcément appétissant et vendu plein pot qui, bien entendu, n'est pas rentré dans les annales. Du coup le studio a décidé de revoir sa copie en proposant maintenant cette "suite" via les plateformes de téléchargement XBLA, PSN et PC à un prix réduit et donc bien plus intéressant que son aîné.

Tout comme son grand-frère, Section 8: Prejudice est un titre qui se joue pour son multijoueurs. Oubliez franchement la campagne qui fait plus office d'un énorme tutorial de quatre heures qu'une véritable aventure. Vous y incarnez le capitaine de la Section 8 Blindée de l'USIF, un groupe de soldats revêtus de super combinaisons qui va devoir faire la peau à de vilains rebelles eux-aussi super soldats. Outre un doublage français des plus catastrophiques, la mise en scène est assez plate. Les affrontements sont du même accabit puisque l'IA est loin d'être une référence dans le genre. Concrètement, il faut se forcer pour en voir le bout et c'est clair que l'on n'y reviendra pas. Même pour se le refaire dans l'un des 3 modes de difficultés disponibles.

Fort heureusement, le multi est là pour apporter quelques arguments au titre. Deux modes de jeux multijoueurs sont disponibles : Essaim et Conquête. C'est assez peu, certes, mais d'autres devraient venir complêter la liste via DLC. Le mode Essaim est un mode coopératif à 4 joueurs qui rappelle énormément le mode Horde de Gears of War 2 ou plus récemment le mode Baptême de Feu d'Halo ODST/Reach. Vous devez défendre une base pendant une quinzaine de minutes et survivre à des vagues incessantes d'ennemis. Assez intéressant pour les joueurs qui n'aiment pas jouer contre leurs pairs, il reste quand même bien moins alléchant que ceux cités au dessus, avec une difficulté mal dosée.

screenscreenscreen
screenscreenscreen

screenLe mode Conquête consiste, comme son nom l'indique, à capturer des bases qui donneront des points à votre équipe. L'équipe gagnante étant celle qui arrive la première à 1000 points. Si finalement, on reste devant un mode très classique, ce sont les possibilités offertes par le gameplay qui rendent ce mode très sympathique à jouer. Outre des environnements assez réduits (4 maps qui peuvent être jouées dans leur intégralité ou subdivisée en 3 parties pour un total de 16 maps) qui permettent de ne pas perdre 2 heures à se trouver, ce sont certaines fonctions bien pensées du titre qui en font sa richesse. A commencer par la possibilité d'utiliser un Jet-Pack et le Sprint, qui ajoutent une touche tactique pas dégueulasse. L'un servant à atteindre des endroits inaccessibles, l'autre permettant de se déplacer à grande vitesse pendant un certain laps de temps, voire de défoncer un adversaire. L'autre truc sympathique, c'est la possibilité d'acheter via l'argent récupéré divers bâtiments et véhicules dont le choix peut s'avérer décisif lors de vos batailles. On peut ainsi acheter des tourelles classiques, des postes de ravitaillement, des capteurs, des motos, des tanks, des tourelles anti-aérienne (pratique pour empêcher le respawn à certains points puisque dans le jeu on peut réapparaitre où on le souhaite via un système de largage), j'en passe et j'en oublie. Là où c'est chouette, c'est qu'on peut les placer comme on veut sur la carte. Du coup, ça rajoute une bonne grosse dose de stratégie au titre. A côté de ça, il est possible de customiser son personnage via un système d'xp qui permet de récupérer des objets et autres capacités à utiliser directement dans le jeu pour être toujours plus puissant. De ce côté là, le titre vous laisse une grande liberté puisqu'il est possible de changer d'armures, d'armes, d'accessoires et de bonus, même en pleine partie.

screenDernier mot sur le mode Conquête, en plus de l'objectif principal qui est de récupérer des bases, des objectifs secondaires font leur apparition et permettent de gagner des points au camp qui les réussira. Grosso modo ils consistent soit à protéger un VIP, soit récupérer des données ou défendre un point précis sur la carte. Et finalement, si la plupart des FPS se concentrent sur du multi où il faut simplement tuer l'adversaire, ce mode Conquête propose un expérience de jeu agréable et surtout très variée. Et c'est sans aucun doute là la grande force du titre.

Graphiquement, si ce n'est bien évidemment pas au niveau des productions actuelles, le titre s'en sort plutôt honorablement pour un titre XBLA/PSN. L'aliasing est parfois un peu trop présent, mais pas de quoi crier au scandale. Ca se laisse bien regarder. Globalement d'ailleurs, l'univers du titre me fait penser à celui de Halo, que ce soit au niveau des personnages, que des véhicules ou des cartes.

Au final, si Section 8: Prejudice avait été vendu tel quel en boîte, et à 70 €, il y aurait eu de quoi crier au scandale, entre son solo tout pourri, son moteur graphique un peu vieillot, ses doublages en carton et ses modes multi peu nombreux. Mais à 15 €, finalement, rien que grâce à son mode Conquête, on peut se laisser tenter et finalement bien s'éclater.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Section 8 : Prejudice (XBLA/PSN/PC)

Plateformes : PC - Xbox 360 - PS3

Editeur : Southpeak Interactive

Développeur : Timegate Studios

PEGI : 18+

Prix : 1200 MP / 15 €

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Derniers Commentaires

- À quoi jouez vous ce week-end ? par clayman00

- À quoi jouez vous ce week-end ? par jymmyelloco

- Le dessin du jour de Solène par jymmyelloco

- Waifu Uncovered par Tirelipimpon

- L'Edito du dimanche par Azu

- Ennio Morricone n'est plus par Azu

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

0