Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance (Nintendo 3DS)

 

Publié le Mercredi 25 juillet 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance

1, 2, 3, Mickey Donald et moi

imageSérie culte de chez Square Enix, Kingdom Hearts débarque aujourd’hui sur Nintendo 3DS. Kingdom Hearts, c’est une saga débutée en 2002 sur PS2 et qui depuis a virevolté de plateforme en plateforme, de la Gameboy Advance à la DS, en passant par la PSP et, donc, aujourd’hui, la 3DS.

Kingdom Hearts, c’est surtout un étrange mélange des univers de Square Enix, notamment Final Fantasy, avec les univers de Disney, Mickey en tête.

Et le nouvel opus, Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance, ne déroge pas à la règle. Vous allez suivre deux personnages, Sora et Riku. Deux héros à mi-chemin entre un manga nippon et un épisode de Final Fantasy, avec leurs coiffures hérissée que même Fructis Style Survivor il n’arrive pas à te faire une coiffure comme ça. Ils vont devoir apprendre auprès de Yen Sid, le magicien de Fantasia, pour espérer réussir à libérer les autres personnages de la saga, tels Aqua (que l’on a pu suivre dans l’épisode PSP), prisonniers du monde des ténèbres.

Voilà donc Riku et Sora qui vont tenter de passer l’examen du Symbole de maîtrise, pour devenir de véritables Maîtres de la Keyblade et devenir ainsi suffisamment puissants pour porter secours à leurs amis.

5 mondes vont être visités lors de cette aventure : Tron Legacy, les Trois Mousquetaires, Notre-Dame de Paris, Fantasia et Pinocchio. Un sixième et dernier niveau bonus, qui devrait vous aiguiller sur une éventuelle suite, sera à découvrir à la fin du jeu.

screenscreenscreen

screenJeu d’action RPG, Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance vous lance donc dans des combats dantesques, face à des nuées d’ennemis ou des boss monstrueux. A vous de préparer vos enchaînements de coups, vos techniques spéciales, histoire de lancer la purée en appuyant sur une seule touche (la touche X). On enquille donc les combats, on fouille les niveaux, on tente de survivre, le tout dans une aventure très rythmée. On saute, on attaque, on pare (parfois), on lance ses enchaînements, on attend que sa jauge de fusion soit pleine pour lancer ses attaques de type Fusion, bref, ça défouraille pas mal et souvent.
Notez que beaucoup de combats peuvent être évités en contournant la zone. D’autres, en revanche, sont inévitables pour poursuivre l’aventure.

screenEtonnamment, cet épisode met en retrait les personnages de Disney. Ils ne vous épauleront plus pour venir combattre à vos côtés. A la place, vous devrez créer vos propres monstres. En mélangeant des ingrédients récupérés çà et là au fil des niveaux, vous donnerez naissance à des Avale-Rêves, comme Miaou Waou, sorte de Hamster-licorne obèse, ou Kooma Panda, un panda sous acide. Certains Avale-Rêves seront des alliés, et d’autres des ennemis. Le but du jeu reste de développer l’affinité qui existe entre vos personnages et leurs Avale-Rêve, pour que cette symbiose vous offre la possibilité de déclencher des attaques spéciales. Pour le fun, vous pourrez vous en occuper, soigner leur apparence, les entraîner, un peu à la manière d’un Nintendogs. Au fil de vos découvertes et de vos amitiés, vous débloquerez ainsi des bonus spéciaux : points de vie supplémentaires, compétences spéciales…

Graphiquement, le jeu est vraiment réussi. Les mondes sont superbes, l’animation est parfaite, les effets spéciaux sont spectaculaires… C’est tout simplement l’un des plus beaux jeux sur Nintendo 3DS.

screenscreenscreen

screenReste que Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance, malgré ses nombreuses qualités, cumule pas mal de défauts pour convaincre tout à fait.

Déjà, vous allez jouer alternativement Riku et Sora. Soit. Le souci c’est que vous allez diriger l’un et l’autre dans les 5 mondes. Autant dire que l’impression de redite est vraiment pesante. Même s’il subsiste quelques variations, on a vraiment l’impression de faire les niveaux en double, comme si le jeu voulait augmenter artificiellement, et péniblement, sa durée de vie.

Ensuite, l’influence des Avale-Rêves est toute relative. Quel que soit votre compagnon, quel que soit son aspect, chacun sera d’une égale puissance. Pas de nouveaux avale-rêve plus balèzes ou plus utiles au fil du jeu. A part une modification de l’apparence et des bonus, on se retrouve finalement à faire de l’élevage d’une même race de bestiole. On aurait vraiment aimé qu’il y ait un vrai intérêt à cette partie, un peu comme un jeu de Pokémon, à vouloir les collectionner pour rechercher les plus puissants et les plus intéressants. Que dalle.

screenAutre passage pénible, l’introduction de chaque nouveau monde par une phase de shoot sans intérêt, avec une visée franchement moyenne et imprécise.

Mais c’est surtout le passage incessant de l’un à l’autre personnage, parfois même en plein combat contre des boss de fin, qui sont pénibles. Une phase de « sommeil » vous oblige à agir vite, et qui n’apporte strictement rien en termes de jeu.

Enfin, on notera des bugs de caméras, parfois gênants, notamment lors de l’affrontement des boss de fin, et qui obligera souvent à revenir à de la 2D pour ne pas se flinguer les yeux.

screenAu final, il y a du bon et du moins bon dans ce Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance. Du bon avec un système de combat toujours au point. Dommage cependant d’avoir introduit ces nouvelles créatures inutiles au détriment des alliés Disney. Parce que latter du méchant avec Dingo, c’est quand même plus classe qu’avec un hamster obèse. Du bon avec une réalisation graphique irréprochable. La musique colle également parfaitement au jeu, offrant une ambiance particulièrement réussie. Mais du moins bon avec ces sauts entre personnages, une caméra défaillante, et le fait de refaire les mêmes niveaux deux fois.

Pour autant, Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance reste un jeu agréable. Pas au niveau des précédents volets, sans doute, mais au moins dans la continuité. A réserver aux fans, donc.

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance (Nintendo 3DS)

Plateformes : DS

Editeur : Square Enix

Développeur : Square Enix

PEGI : 12+

Prix : 40 €

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance (Nintendo 3DS) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

0