Inazuma Eleven Strikers (Wii)

 

Publié le Lundi 1 octobre 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Inazuma Eleven Strikers (Wii)

Commes les onze doigts de la main

imageInazuma Eleven est LA série qui cartonne dans les cours de récré. De jeunes garçons footballeurs qui, grâce à leurs qualités sportives, sauvent le monde d’une invasion extra-terrestre. C’est Olive et Tom version 2012, avec des aliens en plus, flirtant entre culture occidentale et délire nippon si souvent rencontré dans les mangas, avec toutes les exagérations propres à ces univers.

Après le succès sur Nintendo DS, c’est au tour de la Wii d’accueillir un nouvel épisode de la franchise, avec Inazuma Eleven Strikers.

On retrouve toujours la même fine équipe, les footballeurs aux capacités incroyables qui se rient des lois de la gravité et de la physique et deviennent des sortes de Harlem Globe Trotters du foot. Seule petite, que dis-je, grosse différence, ici le mode histoire est totalement absent.
Alors que dans les opus sur DS on suivait un scénario de sauvetage du monde, recrutement des meilleurs joueurs et j’en passe, ici, Inazuma Eleven Strikers s’affranchit de toute histoire pour ne proposer uniquement que le foot.
Autrement dit, il s’agit d’un jeu de foot façon Inazuma Eleven et c’est tout.

Si les puristes seront déçus de ce traitement, reste que le jeu propose une sorte de mode carrière, la possibilité de jouer un tournoi, un match amical ou de jouer à des mini-jeux.
Vous pourrez donc créer votre propre équipe et la faire affronter une série d’adversaires, tout en gérant vos joueurs et leur environnement : noms, maillots, manager, coach, formation… tout peut plus ou moins être renommé, paramétré, transformé à votre guise. A vous de choisir précisément vos tactiques, bien placer vos joueurs, ou recruter ceux qui vous intéressent.
Vous retrouverez également la plupart des équipes mythiques croisées notamment dans les opus DS.

imageimageimage

imageUne fois sur le terrain, on retrouve ce qui a fait le succès de la série : les exagérations des réactions des personnages, les cris, les rires, les techniques spéciales à tout va… c’est du foot spectacle, le tout avec les musiques habituelles qui caractérisent l’ambiance d’Inazuma Eleven.
Au niveau jouabilité, c’est assez simple… et assez innovant par rapport aux opus DS. Exit les pauses qui permettent de gérer les tactiques. Tout se joue en temps réel. Cette décision a de quoi surprendre, mais sur grand écran elle facilite le jeu et offre avouons-le un certain dynamise.
Les matches se déroulent comme tout bon jeu de foot : on passe, on tire, on court, on dribble… la différence est que désormais pour mettre en branle les gestes techniques, il faut secouer sa Wiimote. Et si possible avant d’entrer en contact avec un joueur adverse. Dès lors, un « cercle de menace » apparait et tout joueur qui y pénètre subira alors les effets de votre geste technique. Si lui aussi a activé son geste, les deux s’opposeront et le meilleur l’emportera.
Finalement, ce nouveau gameplay est plutôt original et bien trouvé. Il offre des matches mieux rythmés, plus spectaculaires et une vraie nécessité de ne pas relâcher son attention durant les parties et d’anticiper les réactions de l’adversaire.

imageSeul bémol, les tirs. Pour espérer un tant soit peu marquer, il faut secouer la Wiimote au maximum pour remplir la jauge de technique. Cette opération, longue et fastidieuse, met le joueur en proie à un retour ou une action particulière de la défense. Sans oublier les gardiens, particulièrement bons, qui ont tendance à tout arrêter. Les buts sont donc plutôt rares ou du moins difficiles, voire pénibles, à marquer. Il faudra donc bien gérer ses parties, pourquoi pas tenter de décaler le gardien ou le tromper différemment (c’est heureusement possible), et surtout, dans l’évolution de son équipe, bien faire attention aux affinités entre joueurs : comme dans les précédents opus, la complémentarité des joueurs et leur amitié est primordiale et offre de nombreux et puissants bonus.

imageEnfin, le jeu offre un mode multi en local jusqu’à 4 joueurs en duel (marquer devient alors encore plus difficile) ou en coop (bien plus amusant au final).

Pour conclure, cet Inazuma Eleven Strikers est sans doute à réserver exclusivement aux fans de la série. Il souffre de son absence de mode histoire qui nuit tout de même à l’immersion dans cet univers particulier. Si son graphisme et ses animations sont réussis et fidèles, et raviront tous les aficionados de Mark Evans, Axel Blaze et les autres, le jeu reste toutefois entaché de quelques carences assez dommageables : la gestion des tirs est la plus importante d’entre elles. Malgré tout, et heureusement, nos chères progénitures se contenteront pleinement de cet opus et ne manqueront pas de monopoliser la télévision familiale. Quand bien même signé PEGI 12+, le jeu est à réserver aux 7-15 ans maximum.

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Inazuma Eleven Strikers (Wii)

Plateformes : Wii

Editeur : Nintendo

Développeur : Level-5

PEGI : 12+

Prix : 40 €

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Inazuma Eleven Strikers (Wii) :

0