Football Manager 2014 (PC)

 

Publié le Jeudi 7 novembre 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test Football Manager 2014 (PC)

Costume cravate

imageParce qu’un club, ça ne se gère pas « seulement » derrière son écran, un paquet de chips dans une main, une bière dans une autre et un morceau de pizza sur les genoux, à invectiver ces « grosses tanches qui gagnent des millions et ne sont pas foutus de courir sur le terrain », vous allez pouvoir plonger dans la vie secrète d’un manager de club de football.

La série Football Manager est l’un des fleurons du genre. La référence pour tout fan de foot qui souhaite s’occuper d’une équipe. Et la nouvelle édition 2014 est dans la lignée des précédentes : complète, difficile, précise et demandant réflexion et savoir-faire tactique.

Vous allez donc entraîner un club de foot. Et pourquoi pas celui de votre ville de naissance ou de votre lieu de résidence ? Que ce soit en France ou à l’étranger, cela dit. Car la banque de données de Football Manager 2014 est phénoménale. 51 pays représentés. On compte même Honk Kong, les USA ou la Roumanie. Et tenez, il y a même toutes les équipes des deux premières divisions de Roumanie. Mieux encore : les 6 premières divisions anglaises sont au grand complet. Ou les 4 françaises, à savoir en bonus le championnat CFA et Nationale.
Alors certes, à un tel niveau, il y a forcément des erreurs d’effectif… mais le travail effectué n’en est pas moins énorme et le nombre d’équipes proposées à la gestion tout simplement extraordinaire.

screenscreenscreen

screenGérer un club de foot, ce n’est pas seulement entraîner ses joueurs, décider d’une tactique, décider d’une équipe-type, et l’envoyer à l’abattoir sur le terrain.
Dans Football Manager 2014, vous allez également discuter avec les dirigeants, voir leurs attentes, expliquer vos défaites, donner des nouvelles sur le niveau et l’ambiance de l’équipe. Vous allez aussi recruter votre staff qui vous aidera dans la recherche de nouveaux joueurs, dans la gestion des entraînements, dans la récupération des joueurs après-match. Mais aussi vous occuper des finances. Vous occuper des salaires. Des négociations et des renégociations. Gérer l’ambiance au sein de l’équipe. Faire des discours. Faire aussi des conférences de presse. Discuter avec ses joueurs. Trouver des solutions à vos défections, aux humeurs de certains, aux blessures, et adapter vos tactiques aux tactiques adverses…

screenExtrêmement chronophage, demandant des heures et des heures pour préparer son équipe et la gérer au mieux, Football Manager 2014 atteint un degré de précision ahurissant, où chaque décision compte, chaque petit détail peut se révéler gagnant ou catastrophique.

Par rapport à l’année dernière, pas grand bouleversement. Les menus ont été repensés et sont désormais plus clairs. On se sent moins perdu et on navigue plus aisément dans les options – très nombreuses – du jeu.
On peut également assigner des rôles précis pour chaque joueur, afin de vraiment définir son rôle sur le terrain et sa manière de jouer. Des rôles à choisir selon la capacité des joueurs à les remplir, cela dit.
Le moteur 3D qui vous dévoile les matches a également bénéficié d’un lifting. Certes, ce n’est pas encore du FIFA question détails et animations, mais il y a du mieux. Les actions sont un peu plus réalistes, les joueurs un peu moins figés…
L’une des plus grosses nouveautés reste tout de même le fair-play financier. A l’horizon 2016, les équipes doivent réduire leur masse salariale et voir leurs comptes passer dans le vert. A vous de ne pas faire n’importe quoi, donc.

screenscreenscreen

screenOn pourrait remplir des dizaines de pages à parler de la subtilité du jeu, sa multitude d’options, ses possibilités énormes et sa durée de vie monstrueuse. Sachez simplement que se lancer dans l’aventure, c’est se garantir des heures entières de réflexion, d’études, de choix, de tests, de discussions avec vos adjoints, vos dirigeants, la presse ou votre équipe. Vous pouvez même choisir la manière de dire une phrase (calme, fervent, posé, sûr de lui…) ou encore demander à votre capitaine d’accueillir un nouveau joueur !
Bref, Football Manager 2014 fait dans l’ultra-détail. Il propose, notez bien, un mode un peu plus classique, plus rapide, moins compliqué, ou encore un mode challenge, mais aussi un mode multijoueur, histoire de varier les plaisirs.

Quoi qu’il en soit, si vous aimez les simulations de foot, Football Manager 2014 est, cette année encore, LA référence ultime.

Screenshots éditeur, le jeu est entièrement en français

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Football Manager 2014 (PC)

Plateformes : PC

Editeur : Sega

Développeur : Sports Interactive

PEGI : 3+

Prix : 45 €

Aller sur le site officiel

Football Manager 2014 (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

 

 

Images du jeu Football Manager 2014 (PC) :

0