L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 3 mai 2020 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Ouais enfin les Super-héros Marvel n'ont jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados

Lundi 27 avril : Confinement jour 41

07h33
Le grille-pain est tombé en panne. C’est un peu la lose au petit dej’. Mais pas de problème. Je vais le réparer. J’explique à ma femme et à mes filles que je suis un peu le Tony Stark du grille-pain. L’Iron Man du petit déjeuner. C’est ça. Je suis un Avengers du confinement. Le grille-pain, même pas en 30 min je le répare.

08h44
Ouais enfin Iron Man, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

09h47
J’ai dû foirer un truc. Sur position 1, maintenant, le grille-pain chauffe à 160°C, sur position 2 à 220°C, sur position 3, à 180°C, sur position 4 à 240°C et sur position 5, à 200°C à chaleur tournante. Bref, on a un nouveau four. Quoi que j’ai l’impression que la position 6 fait congélateur. Je me remets au travail pour corriger ça.

10h12
J’explique à ma femme que ça y est. J’ai fini de réparer le grille-pain. Et que donc on va en commander un autre sur Internet. Surprise, elle me demande pourquoi en commander un autre si j’ai fini de le réparer. Je lui réponds que justement, j’ai fini de le réparer. Je n’ai pas dit que j’avais réussi à le réparer.

15h33
Ça tombe bien, je me sens en veine aujourd’hui. Je vais réparer aussi le pixel mort sur l’écran d’ordinateur de ma fille. Sûr que Tony Stark, il aurait réparé ça en 30 minutes.

16h44
Après tout, un écran, ça se rachète. Parce que là, il me reste trois vis, un circuit imprimé, deux condensateurs, quatre semi-conducteurs et pourtant, j’ai tout remonté comme il faut. Bon. L’écran de s’allume plus, mais j’ai tout remonté comme il faut.

17h02
Ma femme, moqueuse, me suggère de me cantonner à changer l’ampoule de la lampe extérieure, qui a grillé la veille.

17h15
Non mais sinon, on s’éclairera à la bougie, hein. Je ne comprends pas, j’ai juste voulu resserrer ce truc-là et changer ce machin, et faire une dérivation ici et… enfin bref, les plombs ont sauté et  ne veulent pas se remettre en position.

18h33
Finalement, la solution était toute simple : planter un tournevis de rage dans le tableau électrique. Tout refonctionne à merveille. Faut juste pas toucher le tournevis, maintenant, sinon ça pique.

22h26
Quand je lui ai proposé de l’envoyer au 7ème ciel, de la faire planer dans mes bras de super-héros, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Mardi 28 avril : Confinement jour 42

09h19
Ma femme et mes filles ont décidé de me mettre la pression sous prétexte que j’ai un peu grossi durant ce confinement. Je l’ai mal pris. Pour ainsi dire, j’étais vert de rage et je me suis emporté en fustigeant, au hasard, leurs gros culs, leurs cuisses énormes et leurs coupes de cheveux ridicules. Et en me levant, je n’avais pas vu que j’avais la nappe coincée dans ma ceinture et j’ai ruiné tout le petit-déjeuner sur le sol, devant le regard mi-amusé, mi-fasciné, mi-apeuré des filles. Ça fait trois mi mais tant pis. Bref, je suis une sorte de Hulk du confinement.

10h20
Ouais enfin Hulk, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

11h33
Ma fille aînée vient m’expliquer que ça y’est, elle a fini son travail de la journée, et d’ailleurs, son travail de la semaine tellement elle est rapide et douée. Dès la première vérification, je me rends compte qu’elle ne connait qu’un seul mot d’anglais sur la trentaine qu’elle doit apprendre par cœur et qu’elle a, soi-disant, « fait ses exercices de maths dans sa tête ». Je me mets à hurler dessus en fustigeant son incompétence, son laxisme, la traite de fille d’abrutis et lui jette son cahier à la figure. Bon. Je l’ai ratée et j’ai explosé le vase qui était dans le salon. Mais l’idée était là. Mais je crois que je me suis laissé un peu emporter…

14h15
Ma fille cadette vient me demander de l’aide pour son cours de français. En gros, il faut se taper toutes les fables de la Fontaine et répondre à un questionnaire sur leur portée philosophique, trouver de quels textes anciens elles s’inspirent, retrouver des noms de caricaturistes de l’époque et réécrire certaines fables avec un vocabulaire plus moderne. Après trois heures de recherches infructueuses et d’essais ratés, j’envoie un mail à la prof en la traitant de grosse connasse et que je vais venir lui dévisser la tête. Je crois que je me suis laissé un peu emporter…

22h36
Quand je lui ai proposé de la prendre sauvagement et avec une brutalité toute érotique dans mes bras de super-héros, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Mercredi 29 avril : Confinement jour 43

07h58
Je suis complètement claqué. J’ai chassé deux moustiques toute la nuit qui venaient vrombir au-dessus de mes oreilles, juste pour m’emmerde. J’ai passé plusieurs heures à essayer de chasser ces vampires suceurs de sang et n’ai pas fermé l’œil de la nuit. Je suis une sorte de Blade du confinement. D’ailleurs, les lunettes de soleil, c’est bien quand on n’a pas dormi. Me manque que le futal en cuir. Mais bon. J’ai le katana.

08h12
On dira ce qu’on veut, mais un katana, ce n’est pas pratique pour couper la brioche du petit déjeuner. C’est malin, maintenant y’a une entaille sur la table.

09h28
Ouais enfin Blade, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

10h07
Ma fille cadette vient me voir en m’expliquant que sa prof de français a demandé en urgence un rendez-vous vidéo avec moi.

10h33
C’est fou, en fait, ce qu’une tête de déterré insomniaque couplé à un katana attaché dans le dos et un flingue, même si c’est un Nerf, attaché à la ceinture, ça fait comme effet. La prof de français m’a présenté ses excuses, m’a envoyé la correction pour ne plus avoir à chercher les réponses à son questionnaire, et a décidé de mettre 20/20 à ma gamine. Enfin, pardon, vu qu’il n’y pas plus de notes, elle va lui mettre rond vert avec un plus dedans, rond vert avec un plus dedans et rond vert avec un plus dedans, pour les trois critères de notation.

16h00
Règle numéro 1 du confinement : Ne pas déranger sa femme est en vidéo-réunion, avec tous ses boss, jusqu’au Big Boss International, dans la pièce d'à-côté, et que la porte est ouverte.

16h12
Mettre la musique à fond pour danser comme un con, c’est apparemment une violation de la règle numéro 1.
-    Même si c’est le remix de Confusion par New Order, utilisé dans le film Blade ?
-    Même.


16h25
Tirer à bout portant sur ses filles avec un NERF et les faire hurler, apparemment, c’est aussi une violation de la règle numéro 1.
-    Même si ça soulage ?
-    Même.

22h46
Quand je lui ai proposé de lui mettre une petite combi sexy en cuir, de l’attacher et de lui faire l’amour avec fermeté dans mes bras de super-héros, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Jeudi 30 avril : Confinement jour 44

07h53
Grosse grosse période d’allergie et plus d’antihistaminiques. Mes yeux ont doublé de volume et je n’y vois plus rien. Je suis quasiment aveugle. Je suis une sorte de Daredevil du confinement. J’avance à tâtons, précautionneusement, en espérant ne pas rater la première marche de l’escalier ou me flinguer le petit orteil dans la table basse. Je me demande bien comment fait Daredevil pour avoir un écho sensoriel comme les dauphins mais bon, s’il y arrive, je dois bien pouvoir y arriver moi aussi.

08h12
Ouais enfin Daredevil, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

09h33
Je ne sais pas si Daredevil a un sonar comme les dauphins, mais moi je peux couiner comme eux. Il suffit de marcher pieds nus sur un LEGO oublié.

10h07
Après avoir tenté de mettre un slip de ma femme et essayé d’enfiler un t-shirt à la place de mon pantalon, je décide finalement de rester en pyjama pour le reste de la journée. Faut juste que je retrouve mon pyjama.

11h09
Quand ma femme me demande pourquoi j’ai uriné dans la baignoire, je lui réponds que je n’ai pas réussi à trouver la poignée de la porte des toilettes et que c’était une envie pressante.

12h45
Faire la cuisine quand on est aveugle, c’est compliqué. J’aurais dû me cantonner au piano, comme Gilbert Montagné. Sauf que je n’ai pas de piano. Et que de toute manière, je ne sais pas en jouer.

13h12
J’ai expliqué à ma femme que justement, elle qui s’occupe de la diversité dans son boulot devrait comprendre que nous, les aveugles, avons besoin d’autonomie et d’être considérés comme n’importe qui.

14h02
D’ailleurs, comme n’importe qui, les aveugles peuvent commander leur repas par téléphone après s’être coupés deux doigts, avoir cassé un verre, renversé une demi-bouteille d’huile d’olive, perdu un pot plein de condiments et éventré un sachet de farine.

15h28
En fait, regarder la télé quand on est aveugle, c’est chiant. Et pour l’audiodescription, encore faut-il y voir quelque chose sur la télécommande. Bon. Cela dit, maintenant, la télé me commente tous les programmes. En portugais.

22h56
Quand je lui ai proposé de lui faire l’amour avec mes nouveaux sens de super-héros, parce que tout le monde sait que quand on est aveugle, on développe plein d’autres sens, même si j’ai un doute dans mon cas, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Vendredi 1er mai : Confinement jour 45

07h22
Oui et bien ça arrive à tout le monde d’oublier d’éteindre son réveil alors qu’on est un jour férié. Allez juste expliquer ça à ma femme, que ça arrive à tout le monde. Parce qu’elle insinue que ça arrive à tout le monde surtout à moi.

07h33
J’ai bien essayé de me faire pardonner en lui faisant un câlin, mais je lui ai arraché la moitié de la peau du dos avec ma barbe. J’avoue que j’ai une barbe qui pousse vite et une fâcheuse tendance à « oublier » volontairement de la raser.

07h53
Je vais aller lui couper du muguet, pour me faire pardonner. Et au cas où je trouve d’autres fleurs, j’emporte aussi mon sécateur. Velu, armé d’une lame, je suis une sorte de Wolverine du confinement. Manquerait plus que je me mette à hurler comme un loup. Ha ha ha.

07h54
Ouais enfin Wolverine, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

07h55
En fait, je peux hurler comme un loup. Putain de LEGO de la veille que mes filles n’ont toujours pas rangé.
10h46
Bon. Ben je n’ai trouvé qu’un seul brin de muguet durant ma balade, ai croisé un garde-champêtre qui a voulu me verbaliser parce qu’il est interdit de se promener dans la forêt, « même pour couper des fleurs, des plantes, des arbres pour se faire pardonner parce qu’on a oublié d’éteindre le réveil un jour férié » et n’ai finalement pas eu d’amende parce qu’après m’avoir reniflé, son chien est parti en hurlant et qu’il a dû courir après.

10h47
Le chien a dû sentir le loup en moi.

10h48
Ou alors il a senti le petit coup de sécateur.

11h16
Avec mon brin de muguet, je lui ai rapporté trois roses, deux géraniums en pot et quatre branches de lilas. Quand elle me demande si j’ai trouvé tout ça dans la forêt, j’explique à ma femme que non, mais qu’il y avait plein de jardins sur le chemin.

12h22
J’ai troqué mon sécateur pour une armée de couteaux plus aiguisés les uns que les autres. Ce midi, c’est moi qui fais la cuisine. Première mission : couper le poulet en morceaux avec une feuille de boucher. Deuxième mission : réussir à retirer la feuille de boucher de la planche à découper.

23h06
Quand je lui ai proposé de lui faire l’amour avec bestialité dans mes bras de super-héros, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Samedi 2 mai : Confinement jour 46

09h12
Ma femme a décidé de faire le grand nettoyage de la maison. La totale. Nettoyage du sol avec aspirateur et serpillère, nettoyage des placards, réorganisation du dressing, nettoyage des vitres… Pas de doute, c’est encore une de ces journées où il vaut mieux se faire tout petit. Je crois qu’aujourd’hui, je vais tenter de devenir l’Ant-man du confinement.

10h04
Ouais enfin Ant-man, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec sa femme (et ses deux filles ados, certes).

11h12
Je me suis enfermé dans mon bureau. Enfin, je me serais enfermé dans mon bureau s’il avait eu une porte. J’ai essayé. Mais ma femme a un sixième sens et m’a retrouvé. Résultat, je suis de corvée d’aspirateur pour le rez-de-chaussée.

11h48
J’ai fini de passer l’aspirateur. J’ai décidé de me planquer dans la cave. Sauf qu’Ant-man, il n’aurait eu aucune chance si ma femme avait été une super-méchante : elle l’aurait maravé en moins de deux, même avec sa petite taille. Elle a un septième sens, au moins, car elle m’a retrouvé. Résultat, je suis de corvée de serpillère pour le rez-de-chaussée.

14h12
Après le déjeuner, je me suis planqué dans le placard de la cuisine, genre « je le range ». Mais ma femme a un huitième sens, au moins, et m’a retrouvé. Résultat, je suis de corvée nettoyage de vitres pour le rez-de-chaussée.

15h13
Finalement, je suis parti me cacher dans la voiture. Garée à l’autre bout de la rue, je tiens à le préciser. Mais ma femme a un neuvième sens, au moins, et m’a retrouvé. Résultat, je suis de corvée nettoyage de sa voiture et la mienne.

23h16
Quand je lui ai proposé de lui faire l’amour un tout petit peu dans mes bras de super-héros, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Dimanche 3 mai : Confinement jour 47

08h12
Pas envie de me lever ce matin. Grosse flemme. Et mes jambes n’ont pas envie de se lever non plus. J’essaie d’influencer ma femme mentalement. Quand elle se lève en me disant de rester au lit, qu’elle va préparer le petit déjeuner pour nous deux, je me dis qu’en fait, ça marche, que je suis un peu le Professeur Xavier du confinement.

08h34
Ouais enfin le Professeur Xavier, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

11h48
Quand je vous dis que mes jambes ne répondent plus : j’ai glissé dans l’escalier et me suis vautré sur le coccyx. Résultat, je reste assis sur le canapé le temps que la douleur passe… Je vais vraiment finir comme le Professeur Xavier, si ça continue… j’en ai déjà les pouvoirs : ma fille cadette vient de m’apporter le Ricard sans que je ne lui demande, juste parce que je l’ai obligée par la pensée.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

39068-super-heros-marvel-confinement-survie-journal-de-bord-quotidien