L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 17 janvier 2021 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Let it snow

imageIl a neigé. De la belle neige bien blanche. Et en abondance. Suffisamment pour retrouver, le temps d’une matinée, son âme d’enfant.

Enfin, moi, en tout cas, j’ai retrouvé mon âme d’enfant. Du moins… quand je dis « mon » âme… J’avoue, j’étais un petit garçon gentil, bien comme il faut, jamais un fait ni un geste déplacé, un petit garçon modèle. Jamais je ne serais parti comme un dératé à courir et me rouler dans la neige, à l’époque. Du coup, je me demande si c’est bien l’âme d’un enfant que j’ai retrouvé ou celle d’un labrador bourré qui découvre la neige pour la première fois.

Toujours est-il qu’en voyant ce beau manteau blanc recouvrir le sol, j’ai réveillé ma femme et mes filles qui avaient apparemment décidé de faire la grasse matinée, pour les enjoindre à venir profiter avec moi de ce phénomène météo trop rare pour que l’on n’en profite pas. Je me suis fait engueuler par mon épouse sous prétexte que « réveiller les gens à 6h du matin, même pour de la neige, un samedi , faut être complètement con et que décidément, elle aurait mieux fait d’écouter sa mère et ses sœurs et ses amies et à bien y réfléchir à peu près tout le monde et ne pas épouser un gros crétin comme moi ».

C’est dingue. Les gens ne savent plus s’amuser.

A 7h, elle m’a demandé d’arrêter de sautiller en gloussant devant la fenêtre et de sortir de la chambre.
A 8h, elle est finalement descendue en me disant que c’est bon, j’avais gagné, que je pouvais arrêter d’applaudir et de courir partout dans le salon en regardant la neige tomber par la porte-fenêtre et en chantant « Let it Snow » dont, au passage, je ne connais pas vraiment les paroles, mais au moins j’ai essayé, et qu’elle allait m’accompagner faire une promenade.

Je ne sais pas si c’est la morosité ambiante ou simplement que les gens ont oublié comment s’amuser, mais j’ai comme eu l’impression d’être le seul à bien m’amuser dans la neige.

Au bout de la sixième bite dessinée sur un parebrise de voiture, ma femme m’a expliqué que je lui faisais honte et que j’étais vraiment un gamin. Un père de famille, qui passait par-là en cachant les yeux de son fils, a surenchéri et expliqué que oui, ce n’était pas malin du tout, que c’était une honte et que j’avais une attitude choquante pour son enfant. Moi, gentiment, j’ai demandé à l’enfant si une bite, ça le choquait, et s’il avait déjà vu un monsieur tout nu. Avant même que je lui demande s’il aimait les films de gladiateurs, ma femme m’a pris par la main et emmené plus loin.

imageBen ouais, mais si t’as pas la référence, forcément, tu ne peux pas comprendre. En quoi serais-je responsable du manque de culture des gens ?

C’est comme dans le supermarché. On n’y est pas resté longtemps parce qu’il parait que faire une bataille de boules de neiges dans les rayons, ben c’est interdit. Moi, pour la surprise, j’avais fourré plein de neige dans mes poches et j’ai poursuivi ma femme pour lui lancer des boules. Avant même d’arriver au rayon tomates, ma femme m’a pris par la main et emmené plus loin.

Ben croyez-le ou non, mais désormais, je suis interdit de supermarché. Les gens ne savent vraiment plus s’amuser.

Pareil, j’ai vu une vidéo d’un mec qui provoque des passants avec des oreillers et à chaque fois, ça se transforme et gentille bataille de polochons. J’ai vu ça sur Youtube et comme Youtube, c’est la vraie vie (du moins c’est que m’expliquent à longueur de journée mes filles), je me suis dit que j’allais faire la même chose, mais façon bataille de boules de neige, avec les gens qui faisaient la queue à la boulangerie dehors.

Ben croyez-le ou non, mais ça n’a pas pris du tout. Ma femme m’a dit que c’est parce qu’en prenant de la neige, j’ai chopé des cailloux et du gravier aussi. Mais j’ai toujours fait ça, moi. Alors je crois surtout que les gens ne savent vraiment, mais vraiment plus s’amuser.

Résultat, ça gueulait, ça saignait (d’ailleurs, c’est joli le sang sur la neige), ça braillait… avant même que j’envoie la deuxième salve, ma femme m’a pris par la main et emmené plus loin.
image
Finalement, j’ai décidé d’aller faire de la luge sur une petite pente, dans un endroit peinard, tranquilou. Après avoir heurté une poussette et renversé une vieille, ma femme m’a expliqué que le trottoir, ce n’est pas un endroit peinard, tranquilou. Ben oui mais merde à la fin. Y’a de la neige. Plein de neige. On ne sort pas dehors quand il neige, sauf pour s’amuser, quoi ! Avant même une deuxième descente, ma femme m’a pris par la main et emmené plus loin.

C’est dommage, y’avait une bande de scouts qui arrivait, ça aurait pu être drôle.

En fin de compte, j’ai fait un bonhomme de neige devant chez le primeur. Au début, j’ai cru qu’il était sympa, le primeur, vu qu’il m’a donné une carotte pour finaliser mon bonhomme. Mais après, il était furax et a voulu le détruire. Ma femme m’a dit que c’était parce que la carotte, normalement, c’était pour faire le nez et pas la bite du bonhomme. Mais j’ai toujours fait ça, moi. Alors je crois surtout que les gens ne savent vraiment, mais alors là vraiment, vraiment plus s’amuser.

Comme tout le mode gueulait, saignait, pleurait et vociférait un peu partout, je suis finalement rentré me faire un bon chocolat chaud.

Ce matin, en me levant, la neige avait fondu.

Vivement la prochaine fois.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Quantum le 17/01/2021 à 19:59

 

1

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

je suis déçu ... t'as même pas essayé d'écrire ton nom en pissant dans la neige ...

632 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

41037-neige-bonhomme-bataille-luge-fun-amusement-joie-plaisir