La Haute République: la lumière des Jedi, la critique du roman

 

Publié le Vendredi 30 avril 2021 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

La Haute République: la lumière des Jedi, la critique du roman

Excellent

imageLa Lumière des Jedi est un roman de l'univers Star Wars écrit par Charles Soule. Il a été publié aux Etats-Unis en janvier et est édité chez nous par Pocket qui a sorti le roman en mars de cette année.
Il est le premier roman de la série "La Haute République" et se déroule deux cent trente-deux années avant la bataille de Yavin. Pour information "La Haute République" est une "sous-série" de Star Wars, regroupant romans, comics, romans jeunes adultes et jeunesse, mangas et même la future série The Acolyte.

La Lumière des Jedi est le roman 1 de la phase 1.

De quoi parle-t-il ?

Nous sommes deux cent trente-deux années avant la bataille de Yavin et la galaxie connaît une période d'apogée et de paix sans précédent, une ère appelée la "Haute République". La Chancelière Lina Soh lance plusieurs gros projets à travers toute la galaxie. L'un des principaux est l'extension de la République Galactique dans la Bordure Extérieure via la colonisation de planètes inhabitées ou le rattachement de planètes habitées.

Cette extension est symbolisée par la construction du Flambeau Stellaire, une gigantesque station spatiale servant à la fois de relais de communication, d'avant-poste militaire, de port commercial, et bien entendu de base diplomatique, mais aussi et surtout, le QG de l'Ordre Jedi dans la Bordure Extérieure.

A quelques jours de l'inauguration en grande pompe, une catastrophe se produit.  Le vaisseau colonial Legacy Run est détruit par un objet inconnu lors d'un voyage en hyperespace et des débris du vaisseau pleuvent dans le système Hertzal causant de terribles destructions.

Les Jedi vont devoir tout mettre en œuvre pour arrêter la catastrophe.

Surtout qu'en coulisse, un groupe de pirates particulièrement monstrueux et barbares s'organise pour profiter de la situation chaotique…

Comme c'est le premier roman, non pas de l'auteur, qui est déjà bien connu dans le monde des comics, mais d'une série, ne nous le cachons pas, La Lumière des Jedi va poser les bases. De très bonnes bases.

On va nous présenter toute une galerie de nouveaux personnages. Des bons et des méchants, des Jedi, des politiciens, des militaires, des riches et des pauvres. Mais surtout, on va nous présenter les Nihils, sortent de Vikings de l'espace, utilisant une toute nouvelle façon de voyager à travers la galaxie.

Leur organisation, leur fonctionnement, leurs technologies, leurs coutumes, leurs motivations aussi. Tout ou presque va nous être présenté et c'est l'un des gros points forts du roman. On va s'attarder sur ces nouveaux ennemis et leurs secrets. Si on pouvait craindre une certaine caricature des barbares sans cervelle, il n'en est rien et on a hâte de connaitre la suite.

De même concernant les Jedi, on va s'attarder sur ces tous nouveaux personnages, leurs motivations, leurs pouvoirs spécifiques (mention spéciale au retour du pouvoir de "Méditation de Combat" dans le nouvel Univers Etendu) et surtout leur façon unique de voir et comprendre la Force.

La Lumière des Jedi va nous tenir en haleine avec un déroulé presque minute par minute de la catastrophe du système Hertzal pendant une bonne partie de son récit de 500 pages.
Vous connaissez forcément notre attachement à la saga Star Wars et il faut le dire, on n'a pas toujours été convaincu par les romans Star Wars.

Or La Lumière des Jedi nous a vraiment passionné, on a eu énormément de mal à le poser. Prenant, captivant, on a hâte de connaitre la suite de cette histoire et la suite de toute la série "La Haute République".

Bref, La Lumière des Jedi de Charles Soule, c'est un très bon roman sur lequel tout bon fan de Star Wars (ou pas) doit se précipiter.

image

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

41786-livre-star-wars-la-haute-republique-la-lumiere-des-jedi-avis-critique