L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 5 septembre 2021 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Paris brûle-t-il ?

imageJe déteste Paris.

Et pourtant, Dieu sait si je l’ai aimé. Avec un « é » et non pas un « ée » parce que, je vous le rappelle, Paris est masculin.
Dans mes jeunes années, je ne manquais jamais une occasion de m’y rendre ou d’y passer une soirée. J’y ai même habité quelques années.

J’ai toujours aimé déambuler dans ses rues magnifiques, me noyer dans son architecture sublime, découvrant à chacune de mes pérégrinations des merveilles. Paris, mélange d’Histoire et de modernité, de conservatisme et de progressisme, Paris, ville de tous possibles et de tous les excès. Parfois, même, je quittais mon chez moi pour simplement en respirer les splendeurs, m’imprégner de son atmosphère si particulière, si enivrante…

imageJ’ai aimé Paris, passionnément. A tous les niveaux. J’y ai déniché quelques merveilles, à une époque où les passions n’étaient pas à une simple portée de clic. J’y ai fureté dans des endroits cultes aujourd’hui perdus.

J’y ai aimé. J’y ai rompu.

Et même si jamais je n’ai cédé au parisianisme, je n’ai aucune honte à dire que je fus un banlieusard séduit par notre exceptionnelle capitale.

Ce temps-là est révolu.

Je hais Paris.

imageParis est devenu une fange bouillonnante où les êtres les plus sales ne sont pas les rats qui y pullulent. Paris est surtout devenu totalement invivable et impraticable.
Je ne parle pas de la circulation, problématique depuis de longues années, infernale depuis le rétrécissement des voies et autres créations de pistes cyclables. Après tout, voilà longtemps que j’ai abandonné le volant pour lui préférer les transports en commun.

Mais comment prendre du plaisir dans une ville dont on ne peut plus admirer la beauté ? Il faut sans cesse avoir l’œil fixé sur notre environnement proche, pour pouvoir en esquiver les dangers. Des flots ininterrompus de cyclistes tracent la route avec un mépris total de la sécurité. La leur, dans un premier temps, mais également la vôtre.

imageVendredi dernier, j’ai dû me rendre dans le cœur de la capitale pour honorer quelques rendez-vous. Il n’y a pas un seul passage piéton qui ait été respecté, alors que le feu était rouge pour les véhicules. Par trois fois, j’ai dû esquiver au dernier moment un cycliste qui s’estimait prioritaire. Le nombre d’infractions (non-respect des feux, dépassement pas la droite, casque audio dans les oreilles, circulation sur les trottoirs…) est tout bonnement ahurissant. Si la mairie décidait d’une opération coup de poing avec les forces de l’ordre, nul doute que le budget du ministère de l’Intérieur serait doublé en une seule journée d’action. Les mobylettes, et plus particulièrement les livreurs, ne sont pas en reste et traversent allègrement les trottoirs au mépris de toute sécurité des passants, dans le but de « gagner » un feu rouge.
Et je ne parle pas des conducteurs de trottinettes électriques qui multiplient les comportements irresponsables et les risques de collisions avec un véhicule ou un piéton. Notamment parce que freiner en urgence lorsqu’il y a une personne dessus, c’est parfois problématique, mais à deux ou trois, c’est quasiment impossible.

Ajoutez à cela des trottoirs parfois submergés de scooters, trottinettes, motos et autres vélos garés n’importe où…

Circuler à pieds dans Paris est, au mieux, une aventure périlleuse, et au pire une vraie purge.
L’ambiance y est détestable, chacun jouant de son klaxon et de sa voix pour dominer l’autre.

J’ai aimé Paris. Passionnément. Profondément. Mais aujourd’hui, mon dégoût est proportionnel à cet amour. Je n’y retrouve plus rien. Plus aucune magie. Plus aucune splendeur. Juste des souvenirs bafoués par une fange bouillonnante.

Lutetia Delenda Est.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par 10r le 05/09/2021 à 13:05

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Dixit René Clément zola smiley 19

4845 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

42938-paris-horreur-circulation-trottinettes-velos-danger