L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 5 mars 2023 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Chasseur de zombie

imageAprès une semaine assez mouvementée et originale durant laquelle j’ai obtenu mon diplôme de survie en milieu arctique (véridique), cette semaine a été plutôt tranquille et destinée à panser mes blessures. Autrement dit, je me suis reposé. Façon larve, ou presque, à restreindre mes déplacements à une Sainte Trinité : canapé, cuisine, lit. Occasionnellement, je faisais un petit détour par mon bureau, mais point trop n’en faut, quand le corps vous dit stop, il faut savoir l’écouter. Même si le mien a tendance à dire stop pour plein de choses, sauf quand il se retrouve devant une bouteille de bon Whisky Pure Malt 15 ans d’âge.

Autrement dit, il n’y a pas grand-chose à raconter cette semaine. Si, tiens, j’ai à nouveau mangé de l’ours. J’en avais ramené dans mes bagages cuit façon terrine pour ne pas gâcher la viande, et j’ai pu donc me faire quelques petits toasts et surtout, en faire goûter à ma famille. A l’unanimité, elle a trouvé ça dégueulasse. Moi j’aime bien. Ça a un goût puissant, un peu ferreux, je trouve ça plutôt intéressant quand on lui rajoute quelques aromates assez forts, comme du thym, du fenouil, de la graine d’anis…

imageEn tout cas, dès le lendemain, ma chère, tendre et aimante épouse est tombée malade. Ours ? Pas Ours ? Coïncidence ? Aucune idée. Mais elle a gardé le lit, atteignant des températures à vous faire toaster une tranche de brioche et mouchant l’équivalent de la nappe phréatique rhénane. Elle se déplaçait dans la maison avec la vitesse d’une tortue rhumatisante, les yeux bouffis, la gorge irritée… on aurait dit un zombie.

Tout à fait. Un zombie. Je vous jure. Demandez à mes gamines. Un vrai de vrai. Alors putain, c’est pas ma faute à moi. Moi je sors d’une semaine de survie en milieu hostile, entouré de loups, de lynx, d’ours et, pire, de lapins arctiques sanguinaires. Et j’ai tout joué à Dying Light, Dead Island, Resident Evil, Lef4Dead, The House of the Dead, Dead Rising… Et j’ai tout vu Zombies, Le Retour des Morts-vivants, L’armée des morts, World War Z, Dernier train pour Busan, 28 jours plus tard ou même Zombieland et Shaun of the Dead. Je veux dire, si un jour, y’a une apocalypse zombie, y’a pas beaucoup de types plus calés que moi pour survivre. Je sais ce qu’il faut faire, je sais comment me défendre et que ce soient des zombies lents ou rapides, qu’on soit en extérieur ou en intérieur, qu’ils soient un, deux, trois ou toute une horde, je sais gérer, pas de problème ! Les zombies, c’est mon truc ! Si y’avait une confrérie des chasseurs de zombies, je serais, je serais, je serais… nan, je serais pas un membre de la confrérie parce que ça m’emmerderait sans doute très fort, qu’ils voudraient sans doute un costume à la con ou un signe de reconnaissance à la mords-moi-l’nœud et de toute manière, je déteste les réunions, mais j’suis certain qu’ils me citeraient en exemple, tiens ! Allez-y, lâchez-moi quelques infectés, là, vous allez voir ! Enfin merde, quoi, un mec qui bouffe de l’ours au petit-déjeuner, vous croyez-quoi ? En moins de trois jours, j’ai un zombie rôdeur pour faire mon ménage, un zombie coureur pour aller faire mes courses et un zombie claqueur pour jouer de la musique ! Lâchez-moi dans The Last of Us et en moins de deux, ce sont les infectés qui seront obligés de se regrouper dans des villes fortifiées pour pas que je les défonce !

imageEt puis ça ne sert à rien de me jeter la pierre, hein ! Ça aurait pu arriver à tout le monde ! Parfaitement ! Tenez, vous, vous auriez réagi comment si vous étiez peinard dans votre cuisine à préparer de bonnes grosses paupiettes d’ours aux baies arctiques (c’est vachement bon les baies arctiques) quand, tout à coup, vous entendez un râle rauque, agonisant, juste derrière vous, hein ?

Ben moi j’y ai mis un coup de poêle.

J’pouvais pas savoir que c’était ma chère, tendre et aimante épouse qui venait de rentrer dans la cuisine, se traînant comme une mort-vivante pour venir se servir un verre d’eau.

Alors j’lui ai dit, quand elle s’est réveillée, qu’elle avait fait un malaise et perdu connaissance, que la bosse c’est parce qu’elle s’est cognée contre le plan de travail et que ha lala, c’est pas d’chance, maintenant, en plus, elle a mal à la tête.

Va juste falloir que je trouve une excuse pour expliquer la poêle défoncée dans le tiroir…

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Quantum le 05/03/2023 à 13:39

 

1

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

Après une semaine assez mouvementée et originale durant laquelle j’ai obtenu mon diplôme de survie en milieu arctique (véridique),

Prêt à rejoindre Baghera et Trinity dans leur trip dans le grand nord ?

677 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

47731-zombie-attaque-malade-poele-auto-defense