Profil de Alastor78


Mon avatar

Inscrit le 06/09/2010 à 01:28

227 Commentaires

 

 

Commentaires


07/09/2010 à 19:46 - Le jailbreak de la PS3 bloqué par la nouvelle mise à jour

Je suis d'accord et pas d'accord avec Luthor a la fois. Depuis que j'ai un linker DS je ne finis quasiment aucun jeu et en même temps je pense que c'est du au fait que les bons jeux ds se comptent sur les doigts d'une main.



En revanche j'ai acheté un magic swap ps2 parce que j'avais acheté Kingdom Hearts Chain of Memories en import et le swap m'a permit de graver quelques backs up d'anciens jeux que j'ai fini.



Donc je crois qu'en fait quand on a pas payé 60€ un jeu on devient plus réaliste quand à la qualité réel d'un jeu ou de n'importe quel produit en général.



Après je dirais que ça dépend si on est passionné par le jeu ou par la consommation.

 

07/09/2010 à 00:53 - L\'édito du Dimanche

je ne sais pas comment Valhalla Rising a été vendu au moment de sa sortie en salle, mais il faut avouer (et ce serait être de mauvaise foi que de dire le contraire) qu'au moment de sa sortie dvd, il a quand même été vendu comme un bon gros film d'action rempli de testostérone (reférence à Pusher, les accroches bien couillues).


C'est justement ce que je me suis dis cet aprem en voyant la bande annonce du film dans un magasin. Je me souviens que le film n'était pas sorti dans beaucoup de salle et qu'on le présenter surtout comme le "nouveau Nicolas Winding Refn" qui s'était fait un nom avec la trilogie Pusher et surtout avec son récent Bronson qui avait pas mal fait parler de lui. Donc on l'avait vraiment vendu comme un film d'auteur.



Et pour Dead or Alive, je pense que les gens se sont mépris sur les intentions du réalisateur qui voulait vraiment faire dans le second degré (comment peut on prendre au sérieux un film dans lequel le méchant veut dominer le monde avec une paire de lunette de soleil) Mais c'est vrai qu'on est un peu H.S dans le topic là donc je vais m'arrêter là.

 

06/09/2010 à 17:24 - L\'édito du Dimanche

Ahah Merci Lutor, et non j'adule pas Valhala Rising, je pense juste qu'il faut pas juger un film d'auteur avec les critères d'une grosse production du cinéma d'action.



Enfin sinon comme dit Ben999 il est vrai que vu les adaptations de jeuxvidéo, on ne va pas demander la lune. Ah si l'adaptation de Dead or alive était sympa (et là je vais me faire lyncher), je trouve que c'était du second degré et un scénario débile pleinement assumé (et du niveau des scénarios du jeu vidéo lui même). Bref un nanar qui se considère comme tel.

 

06/09/2010 à 17:19 - Gearbox Software tient Duke Nukem dans sa main

haha, tu n'as pas lu son test. De plus, ce jeu fait partit des jeux les plus surnoté.


Bof, ça ça m'étonnerait y'a pas un gros éditeur derrière (genre ubisoft ou sony) alors ça veut dire que la presse spécialisée n'a pas du trop se faire graisser la patte pour mettre une jolie note.

 

06/09/2010 à 12:41 - Gearbox Software tient Duke Nukem dans sa main

Le très moyen Borderlands qui obtient une moyenne presse de 7.9 en france et de 84 aux usa sur metacritic? Non ça va je crois qu'on va pas trop s'inquiéter...

 

06/09/2010 à 01:47 - (Blu-Ray/DVD) Valhalla Rising

Je me suis presque inscrit sur ce site pour pouvoir réagir à cette news parce que si je trouve vos tests de jeux vidéo intéressant j'ai rarement lu critiques de cinéma plus simpliste que celle de Valhalla Rising.



Moi ce qui me choque c'est de lire "On connaissait les films d'action. On connaissait les films d'art et d'essai bien chiants. On connait désormais les films d'action d'art et d'essai bien chiants." Parce qu'on a l'habitude des bobo élitistes qui arpentes les festivals en racontant à qui veut l'entendre que le cinéma hollywoodien a gros budget n'a rien d'artistique mais je croyais que les spectateurs lambdas d'aujourd'hui faisaient preuve d'un peu plus d'ouverture d'esprit et de curiosité intellectuelles que ces specimens là. Apparemment je me trompe vu que le rédacteur vient de condamner tout les films d'art et d'essai en un coup. L'art c'est pas chiant, ça l'est si on n'a pas envi de faire l'effort de le comprendre mais il y a énormement de films d'art et d'essais ou sinon plus généralement de film indé ou de film contemplatifs (ou juste de films pas hollywoodien) qui valent le coup d'oeil.

Le problème de cette critique c'est que le rédacteur part avec tellement d'aprioris sur ce cinéma là qu'il ne peut donc pas aimer le film et va directement le ranger au rang des daubes. Ce n'est donc pas un avis constructif et si il n'a pas envi de se cantonner un type de cinéma qu'il n'aime pas, alors il lui suffit de ne pas en faire la chronique, mais publier une critique de film d'auteur quand on en est pas amateur c'est comme publier la critique d'un cd de metallicca quand on a grandit en écoutant du rap, ça ne sert à rien.

 

06/09/2010 à 01:40 - L\'édito du Dimanche

Déjà d'une part je trouve qu'il y'a une bonne raison au fait que les bonnes adaptations de jeux vidéos sont rares: quoiqu'on en dise les scénarios de jeux vidéos intelligents, cohérents et surtout pas indigeste (avec cet adjectif on peut virer 95% des scénarios de jeux vidéo japonais donc) sont extrêmement rares. Au mieux, les jeux copient les scénarios des films et surtout des blockbusters qui ne sont eux même pas réputer pour leur scénarios.

Alors pour faire une bonne adaptation de jeu il faut s'en démarquer au maximum, conserver l'univers, à la limite les personnages et réécrire tout le reste. En cela les rares bonnes adaptations que j'ai vu sont Silent Hill (qu'on aime ou pas la construction du récit, qu'on le trouve fidèle ou non au jeu vidéo on ne peut nier que Gans a bien retranscrit l'univers) et Final Fantasy (les créatures de l'esprit, pas le nanar advent children avec des bonshommes qui sautent dans tous les coins et enchainent les cascades surréalistes jusqu'à overdose du spectateur).



Ensuite concernant ce Mortal Kombat, je ne vois pas non plus de quoi crier au génie sous prétexte que ce n'est pas filmé avec les pieds. C'est bourré de stéréotype, du flic qui fronce les sourcils parce que "on ne l'a fait pas à lui" au détenue dont le visage est dissimulé par l'ombre de la sale d'interrogatoire. Et la mise en scène quoi que propre est tout de même très lisse, surtout dans la scène de combat. ça ressemble à à peu près tout ce qui se fait à Hollywood dans la catégorie cinéma d'action aujourd'hui. C'est pas mauvais, mais ça n'a franchement rien de singulier...

 

 


Derniers Commentaires

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Citan

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

- L'Edito du Dimanche par Citan

- A quoi jouez-vous ce weekend ? par clayman00

- A quoi jouez-vous ce weekend ? par jymmyelloco

0