Profil de Alastor78


Mon avatar

Inscrit le 06/09/2010 à 01:28

227 Commentaires

 

 

Commentaires


30/09/2010 à 00:30 - Un chien attaque une fillette... à cause de Nintendogs

Faut voir le côté positif, ça prouve que le jeu est très réaliste si les chiens confondent les aboiements de nintendogs avec des vrais. ^^

 

28/09/2010 à 21:00 - Take 2 Interactive s\'attaque au marché de l\'occasion

J'adore ton post, et comme tu affirmes que je dis des conneries aussi bien pour les livres (sujet qui ne m'interresse pas trop mais bon, allons y) que pour le marcher du jeu vidéo, tu vas me citer s'il te plai mes énormités qui sont apparament si ridicules et en décalage avec le marcher.



Je les attends, car c'est trop facile de dire "tu dis des conneries" sans me citer une seul fois pour démontrer que ce que j'écri est faux.


Le passage me semblait évident:

La différence fondamentale entre la création d'un livre et d'un jeu vidéo, c'est que l'un se fait avec du talent sans budget obligatoire (phase d'écriture), et l'autre se fait avec des fonds de plusieurs millions d'euro pour des gens travaillant à temps complet dessus et qui si ils se foirent risque de perde des clients (editeur, financeur).





Devlopper un jeu vidéo, contrairement à l'écriture d'un livre, necéssite de se faire à temps sur plusieurs mois / année (un livre qui s'écrit en 10 ans poura toujours surtir tel quel, un jeu avec une technologie de 10 ans, trés difficilement).


Et je n'ai jamais prétendu que certains auteurs ne passaient pas par là, je disais qu'ils sont minoritèrent et qu'une maison d'édition est belle et bien une entreprise qui prend des risques en investissant. Par conséquent ce que tu cites là ne me semble pas être la différence fondamentale.



Avec l'évolution des technologies et donc des supports, aquerire une oeuvre te permets (normalement) et permetra assurément dans un avenir proche à disposer de cette oeuvre au delà de son support physique.

Aujourd'hui quand tu achette un jeu, tu peux suivant les éditeur le retelecharger sur leur serveur gratuitement car tu as déjà payé ton droit à en disposer.

Il est logique de pense que tout support dématérialisé suivra le même chemin, c'est le livre virtuel qui se répend de plus en plus aujourd'hui, et cette pratique d'avoir accé à une sauvegarde est donc de mise.



Sauf qu'on en est pas encore là! Sur console la plupart des consomateurs achètent une copie physique et Sony a récemment annoncé que le jeu ne serait pas dématérialisé pour la Playstation 4. Dans le cas d'une copie dématéralisé je n'ai cependant pas eu vent de vente d'occasion et je ne vois donc pas vraiment le rapport avec le sujet.

 

27/09/2010 à 23:41 - Take 2 Interactive s\'attaque au marché de l\'occasion

Ecrit par sephael





Ca serait bien d'arreter de s'evertuer à comparer des produits non comparable, mais soit, je vais reprendre tes exemples:



Déjà, non ca ne me choquerai pas de tenir le même discour envers l'occasion du livre car d'un premier point de vue, cela semble trés proche.



La différence fondamentale entre la création d'un livre et d'un jeu vidéo, c'est que l'un se fait avec du talent sans budget obligatoire (phase d'écriture), et l'autre se fait avec des fonds de plusieurs millions d'euro pour des gens travaillant à temps complet dessus et qui si ils se foirent risque de perde des clients (editeur, financeur).





Devlopper un jeu vidéo, contrairement à l'écriture d'un livre, necéssite de se faire à temps sur plusieurs mois / année (un livre qui s'écrit en 10 ans poura toujours surtir tel quel, un jeu avec une technologie de 10 ans, trés difficilement).



Les grands écrivains, ou en tout cas ceux qui ont déjà fait des ventes peuvent passer leur temps à écrire, mais le premiers ouvrage se fait souvent durant son temps libre.



Devlopper un jeux PC / Console nécéssite des corps de metiers informatique différent et le temps de travail cumuler au devloppement du produit serait impossible pour la charge d'un seul être humain.



Pour les ordinateurs ou les console portable, ils sont en générale beaucoup plus conservés avant la revente que les jeux, un jeux tu peux le revendre quelques heures aprés, je pense pas que tu changes ton portable à ce rythme et bien souvent, quand tu le revends d'occasion, il est plus que probable que l'objet soit considérer comme obsolet, en tout cas, plus d'actualité.





De plus, la fabrication d'un portable ou console nécéssite des frais d'investissement pour le produit en lui même et peuvent être assez couteux.

Il n'est pas rare que pour les consoles, le prix de fabrication soit tellement élevé que les fabriquant la "brade" et essaie de se rentabiliser sur les ventes de jeux, laissant ainsi au hardware, plusieurs année avant d'être rentabilisé.

De plus, un fabriquant qui investie pour fabriquer 10 000 machine ne peut en vendre que 10 000 maximum (logique)

Un jeu une fois terminé peut être vendu sur plusieurs support, il n'est pas limité à la vente physique.



Un jeu c'est lourd d'investissement souvent, mais pas de fabrication, les dev / editeur eux se rentabilise sur les ventes direct du produit, et comme ici, ce sont les ventes direct qui peuvent être touchés, les editeurs essaie de trouver une solution.



Je constate que tu n'y connais pas grand chose non plus à l'industrie du livre. La majorité des livres édités sont des livres commandés par l'éditeurs, ces commandes sont soumises à des délais que doivent respecter l'écrivain pour que l'éditeur puisse publier son livre dans les temps. Il investit du fric parce qu'il paye l'auteur (souvent en avance en plus) et qu'il investit dans la promotion du livre et que si celui-ci ne marche pas, l'éditeur perd beaucoup d'argent et l'écrivain risque de voir son contrat rompu. Il faut garder à l'esprit que seul une minorité de livre est édité hors commande surtout si l'auteur est inconnu. Quitte à nous servir des exemples pour défendre un propos incohérent, sert toi d'exemples que tu maitrises parce que après avoir lu de sacrées bêtises sur le marché du jeu on en lit maintenant sur le marché du livre.



Et quoi que tu en dises, le produit livre ou jeu a un support physique qui se détériore avec le temps, acheter un produit d'occasion c'est faire un compromi et accepter d'avoir un objet qui n'est plus en parfaite condition. Par exemple dans certaines boutiques ils te vendent leurs jeux d'occasion moins chère si la boite est détériorée ou la notice manquante (même micromania me l'a fait quelque fois sur des jeux gameboy à l'époque). Parfois aussi le livret est gribouillé, etc...En quoi ça serait juste de payer le prix fort pour quelque chose de moins bonne qualité?

Si les éditeurs ne sont pas satisfait du fait que les revendeurs doublent leur marges en revendant des jeux d'occasion, alors ils ont qu'à faire usage d'autres méthodes, mais ce n'est pas au consomateur de subir ça et de se faire traité de pirate alors qu'il a acheté un produit de manière parfaitement légale.

Ce qu'on constate c'est que c'est un problème créée par les magasins qui s'entendent pour maintenir les prix de l'occasion très haut. Si un jeu récent est rapidement fini, revendu a la même enseigne puis revendu a un second client l'enseigne se fait une sacrée marge parce que le jeu est revendu 3 euros moins chère qu'en neuf et le rachat a couté moins chère au magasin que l’acquisition d'une nouvelle copie. Le fait de mettre des coupons c'est aussi peut être une façon d'empêcher les magasins de vendre deux fois les jeux a un tarif trop élevé. Je suis persuadé que si les prix de l'occasions été restés raisonnables, les éditeurs n'auraient pas eu à réagir parce que les revendeurs ne se seraient pas fait de fric sur leur dos. Tout ça pour dire que le consommateur se retrouve à subir les conséquences de cette situation là.

 

27/09/2010 à 21:20 - Take 2 Interactive s\'attaque au marché de l\'occasion

Ecrit par gizmo

A l'image des ventes en boutique. CQFD.



Note que je ne défends pas l'enseigne. J'essplik, tout simplement.


C'est l’éternel débat autour de l'offre et de la demande!

Est ce que l'offre créée la demande ou est ce que la demande génère l'offre. Si on dit que c'est la seconde option alors oui le comportement des revendeurs est logique, ils ne mettent en avant que ce que les consomateurs veulent.

Mais si on croit au contraire que l'offre créée la demande (et personnellement je me range dans cette catégorie) alors on est en droit de penser que Micromania décide consciemment de ne pas promouvoir le jeu vidéo sur pc.

 

27/09/2010 à 21:16 - Take 2 Interactive s\'attaque au marché de l\'occasion

Ecrit par sephael

@ ceux qui utilisent l'exemple de la voiture.



Un jeu est une oeuvre

La voiture est un consomable (oui, c'est comme ca)



La voiture ne se "pirate" pas comme un logiciel.

Donc comparer le marcher de l'occas des jeux avec celui des voitures... non.



De plus si je reprend l'exemple de EA, quand tu achettes un jeu, tu possedes également le droit en te connectant sur ton compt de re-télécharger le logiciel don't tu as les droits d'utilisation (dans le cas où ton support d'origine serait endomagé par exemple).



Je ne sais pas si EA le propose pour tous ses jeux mais ça fonctionne pour Mass Effect 2.





Quand vous achettez un jeu dans un magazin, demander vous ceci :

Pourquoi vous achetter ce jeu?

est-ce pour rémunérer les auteurs / editeur ?

est-ce pour remunérer le magazin ?



Car si vous voulez un jeu sans chercher à rémunérer les auteurs / éditeurs, vous avez 2 solutions; le piratage et le marcher de l'occas.

L'un est illégale, l'autre ne permet pas aux auteurs de toucher des sous pour leur travail.

Sachant qu'un magazin peut vendre indifiniment le même jeu d'occas, ca veut dire que les auteurs seraient rémunérés pour un jeu alors que le magazin aurait vendu 10 fois le même d'occasion et ca serait normal ? Et bien pas pour moi.


Faux un jeu vidéo est un produit, c'est sa nature, c'est l'opinion populaire qui fait d'un bien de consomation une oeuvre ou non. Pour les non initiés le jeu vidéo n'est qu'un moyen de passer le temps, et pour les amateurs la voiture est aussi une oeuvre d'art.

De plus le jeu vidéo étant une industrie qui brasse des milliards il est plus qu'hypocrite de ne pas considérer le jeu comme un bien de consomation.



Enfin quand j'achète un jeu vidéo je l'achète pour me divertir pas pour faire plaisir à un tier, et en tant que consomateur un minimum réfléchi, j'essaye d'obtenir le meilleur prix pour ce produit dans les limites de la légalité. Mais vu que t'as décidé de faire la sourde oreille et de ne pas comprendre que l'occaz c'est de la revente et pas un second achat à l'éditeur, ça ne sert strictement à rien de débattre avec toi. D'ailleurs je vais m'arrêtez là.

 

27/09/2010 à 18:27 - Take 2 Interactive s\'attaque au marché de l\'occasion

Ou alors que le marché de l'occaz soit plus encadrer, parce que payer un jeu (que) 5 à 10 euro moins et ne pas participer au financement des créateurs / editeurs, c'est pas génial ...


Sauf qu'il n'y a aucune raison que l'éditeur puisse toucher quelque chose sur le jeu parce qu'il a déjà toucher son bénéfice sur la vente du jeu neuf. Généralement quand tu revends ta voiture d'occasion, Renault, Peugeot ou autre firme ne touche pas d'argent sur cette revente, le produit à déjà trouver acquéreur et on est libre de le revendre ou non. Pour un jeu c'est pareil, on rachète à un tiers le produit et le droit d'utilisation du produit (un contrat tacite donc) mais on achète pas un nouveau droit d'utilisation à l'éditeur, celui-ci est déjà en circulation et autoriser l'éditeur à pratiquer une "taxe" sur cette nouvelle transaction équivaut à dire qu'on rachète un produit de seconde main a un consommateur mais que l'éditeur doit créer un nouveau contrat d'utilisation.



Alors non l'acheteur d'occasion ne participe pas au financement des créateurs/éditeurs mais ce financement a déjà été fait une première fois et comme il n'y a pas création de nouveau bien ou produit ou service un quelconque prélèvement devrait être illégale.



Il n'y a ensuite aucun rapport possible entre l'achat d'occasion et le piratage, l'acheteur d'occasion est bien un consomateur qui profite d'un produit créer et commercialiser de manière légale tendis que le pirate profite d'un produit qui n'a pas été créer et ou commercialiser et qui n'a donc rien apporter aux ayant droits.

 

27/09/2010 à 18:14 - Take 2 Interactive s\'attaque au marché de l\'occasion

Je vous trouve gentil avec Micromania, sur les jeux récents la différence entre le jeu neuf et celui d'occasion est de l'ordre de 3 euros....Et encore y'a pire, quand ils font des "promotions" sur les jeux ils enlèvent les version occasions de ce jeu des rayons afin d'être sure que les gens ne l'achètent pas moins chère.

Enfin si vous fouillez un peu vous trouvez parfois le même jeu d'occaz à des prix différents.



Enfin je pense qu'ils se sentent obliger de pratiquer des tarifs aussi haut parce que internet doit bien les concurrencer, notamment amazon qui proposent des jeux neuf souvent bien moins chère (je me souviens avoir payer ff XIII dans les cinquantes euros, même chose pour red dead redemption) sans parler des sites d'occasions qui tirent radicalement les prix vers le bas. Il y a quelques années cette concurrence était marginale mais j'ai vu les libraires faire un procès à amazon à cause de ses services moins chère, ça ne m'étonnerai pas que le marché des jeux vidéo subisse lui aussi la pression du net.

 

27/09/2010 à 16:54 - (Livre) Richelle Mead - Le Cygne Noir tome 1

J'avoue que le disque monde est aussi un grand phénomène littéraire. Si je me souviens bien c'est le deuxième livre le plus lu en angleterre.



Mais les grandes oeuvres littéraires (ou les grandes oeuvres tout court) ne sont pas forcément les plus intelligentes ou les plus profondes. Prend Romeo et Juliette par exemple, l'histoire est simple et c'est devenu l'une des pièces les plus célèbres au monde, même chose pour des livres comme Orgueil et Préjugé ou beaucoup d'oeuvre d'auteurs romantiques. A fortiori une grande oeuvre c'est avant tout une oeuvre qui marque les esprits d'une façon ou d'une autre, mais pas forcément pour sa profondeur et son intelligence, et en cela Le seigneur des anneaux et d'autres oeuvres de fantasy peuvent surement être considérés comme de grandes oeuvres littéraires.



D'ailleurs on pourrait classer Beowulf dans la catégorie Fantasy il en contient tous les éléments (scène épique, cadre médiéval, créatures issues du registre du merveilleux)et le poème à été écris au VIIème siècle, il a plus de mille ans et sa valeure littéraire et indéniable. On remarquera également que Tolkien enseignait ce texte et s'en est beaucoup inspiré pour l'écriture du seigneur des anneaux.

 

27/09/2010 à 00:35 - (Livre) Richelle Mead - Le Cygne Noir tome 1

ça dépend aussi de ce qu'on entend par de la grande littérature. La grande littérature c'est celle qui traverse les époques, celle qui a marqué le patrimoine littéraire mondiale et dont on parlera encore dans cinquante, cent ans et plus, en ça il est possible que le seigneur des anneaux après six décennies de popularités soit considéré comme une grande oeuvre et puisse continuer à traverser les âges.



Ensuite je t'accorde que Tolkien n'est pas facile à lire, mais c'est aussi le cas de Balzac, Zola ou Melville (pour rester dans la liste de ceux qui te pondent des pavés avec de très longues descriptions). Après la question qu'il faut se demander c'est "est ce que c'est chiant à lire parce que à notre époque on est arosé "d'auteur" qui ne savent même plus faire de descriptions et qui cachent leur manque de talent sous un style "direct et sans fioriture" et que les lecteurs ne savent plus apprécier les oeuvres moins rythmés et apprécier la richesse de l'écriture en elle même, ou est ce que c'est chiant à lire parce que c'est mal écris?"

 

26/09/2010 à 16:42 - (Livre) Richelle Mead - Le Cygne Noir tome 1

Je ne lis pas beaucoup de fantasy mais Tolkien est quand même considéré comme un des incontournables de la littérature anglaise. Je suis en master d'anglais et crois moi que quand un prof a envi d'être sadique, il te fout du tolkien en exam de traduction, c'est une vraie plaie au niveau du langage.



Après des grand auteurs de fantasy pure et dure y'en a pas qui me viennent tout de suite à l'esprit mais comme je disais ce n'est pas vraiment ma spécialitée.



Par contre moi ce qui me dérange avec les auteurs comme Richelle Mead c'est que j'ai pu constaté en parcourant le rayon "sf / fantasy" de mon virgin que l'on ne voit qu'elle et les auteurs de son genre (comprenez les auteurs ou on vous fou la tronche d'un mannequin en couverture) et c'est dommage déjà parce qu'on fait de plus en plus l'amalgame entre SF et fantasy et parce que tous les grand auteurs anciens ou contemporains que des éditeurs de qualité (folio sf par exemple en pocket) essayent de faire découvrir se retrouvent cantonner aux étagères et non aux présentoirs. J'ai rien contre les auteurs à succès (qui font vivre l'industrie en plus) mais quand on ne voit plus qu'eux ça m'embête.

 

26/09/2010 à 14:20 - (Livre) Richelle Mead - Le Cygne Noir tome 1

Richelle Mead est une auteure dotée d’un style fluide, agréable, sans chichi, direct et particulièrement plaisant.


Bah Richelle Mead c'est un peu le roman de gare à la sauce Fantasy. Le genre de truc que tu lis dans le train ou sur la plage l'été parce que c'est pas prise de tête, mais il n'y a pas de "style" à proprement parler, ce n'est pas vraiment de la grande littérature.

 

23/09/2010 à 19:19 - A cause du piratage, Capcom ne sortira pas Super Street Fighter IV sur PC

sauf que Athot tu ne te bases sur aucun chiffre pour dire ça. Apporte nous déjà un chiffre sur les ventes de DLC pour le jeu et ensuite on verra si ton argument est crédible ou pas. Là on brasse du vent...

 

23/09/2010 à 12:59 - A cause du piratage, Capcom ne sortira pas Super Street Fighter IV sur PC

C'est vrai que je ne vois pas pourquoi il mentirait là dessus. Si Capcom avait jugé pouvoir faire un peu d'argent sur le marché PC ils l'auraient sans doute fait.

 

23/09/2010 à 00:36 - Nolan voudrait un jeu vidéo Inception

tiens c'est marrant en lisant les déclarations de Nolan moi aussi ça m'a fait pensé à ce que nous ont sorti les Watchowski avant de superviser un jeu vidéo fade.

Je retiendrais pas mon souffle pour Inception le jeu...

 

21/09/2010 à 21:00 - Les jeux japonais sont-ils à chier ?

J'ai eu la même impression en parcourant les aperçus des jeux présenter au TGS. Mise à part deux trois bonnes surprises, la production japonaise à vraiment un cran de retard. D'ailleurs on sent rend compte en voyant un monster hunter 3 aux mécaniques de jeux archaïque et dont la raideur du gameplay rappelle des temps anciens.



Mais ce retard vis à vis de la prod occidentale se voit surtout au niveau de la mise en scène (à la SF bas de gamme avec une surenchère d'effet spéciaux et de trouvailles stylistiques ridicules), du scénario (oh mon dieu faites que capcom engage de vrai scénaristes!) et des univers qui se répètent indéfiniment.

 

21/09/2010 à 13:28 - James Bond met des mandales à tout va et joue du gun dans Blood Stone

Je rêve, c'est copier coller sur le jeu "la mémoire dans la peau"! -_-

 

21/09/2010 à 13:20 - Soundgarden met du Guitar Hero dans son clip de merde

Oula c'est quoi cette agressivité, que dis-je, cette haine vis à vis de Soundgarden. J'ai du mal avec ceux qui insultent les auditeurs pour critiquer un disque. ça veut dire que si t'aimes bien soundgarden tu n'es "qu'un ado prépubère persuadé d'être un vrai rebelle qui fuck la société."

Bref moi c'est cette réaction méprisante vis à vis d'une simple chanson (et d'un clip pas terrible il est vrai) que je trouve un peu puéril mais bon...



 

19/09/2010 à 20:16 - L\'Edito du Dimanche

Ecrit par Szempruch

c'était aussi à un âge ou la priorité était de satisfaire ses poussés d'hormones plutôt que de tuer ses neurones à l'aide de plantes "médicinales".


Comme si ça avait beaucoup changé...

 

18/09/2010 à 19:52 - Ninja Gaiden III en développement

Ecrit par 4lex luitor





A l'époque de sa sortie, le vendeur de Jv où j'allais déconseillait aux gens d'acheter ce jeu car lui, se considérant comme bon joueur, n'arrivait pas à passer le premier boss... Cela dit, il ne manquait pas de les orienter vers d'autres jeux pourris, du style armed and dangerous smiley 22



Oh j'irai pas jusqu'à là, les boss sont coriaces mais pas imbatable, et ça faisait justement plaisir de voir un développeur qui ne se foutait pas de la gueule des joueurs et lui proposait un vrai challenge. Maintenant on fait des jeux où on ne peut même plus avoir de game over :)



Après je sais pas trop à qui s'adresse le post de Djaron mais si c'est à moi je crois que t'as pas compris ce que je voulais dire.

 

18/09/2010 à 13:14 - Le papa de Devil May Cry n\'aime pas le nouveau Dante

Ecrit par JoJoElmo

D'un autre côté dans les beat them all le scénar... Ca fait 2h que j'en cherche un avec quelque chose de potable niveau script béééh j'ai pas trouvé ! C'est un peu comme chercher un scénar de RPG jap qui soit pas niais ou à l'eau de rose ! c'est très très difficile.


Et encore y'a pire, y'a les scénarios de jeux de baston ^^

 

 


Derniers Commentaires

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Citan

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

- L'Edito du Dimanche par Citan

- A quoi jouez-vous ce weekend ? par clayman00

- A quoi jouez-vous ce weekend ? par jymmyelloco

0