Profil de Paf


Mon avatar

Inscrit le 01/01/2016 à 11:12

101 Commentaires

 

 

Commentaires


03/01/2016 à 10:02 - La chronique cinéma de Paf ! : Spectre

Merci pour votre accueil et désolé pour le retard à vous répondre...

J'ignore encore pourquoi Cedric m'a demandé d'écrire pour Gam@live mais vous pouvez compter sur moi pour que cela reste "indigeste", "lourd" et "profondément enfoncé dans la litote" (on dirait une position du Kamasutra?!), et ce dans l'espoir d'être parfois "poétique, joli et tout".

En fait, je déteste les spoilers et même qu'on me raconte le film avant que je le voie, alors j'essaie d'écrire des textes pour mon propre type de spectateur: des textes qui donnent envie de voir - ou pas - les films dont je parle en préservant la virginité du spectateur futur, tout en donnant du grain à moudre au spectateur dépucelé.

SPOILER: En l'occurrence, la sortie du Bond étant loin derrière nous, j'ai vraiment adoré la première heure (Mexique, Londres, Rome, Suisse) et puis le film se délite lentement avec l'arrivée du médecin sans frontières. Il y a 1) un problème de cohérence interne à la saga: comment peut-il tomber amoureux de ce personnage insignifiant après avoir perdu Eva Green, puis sa "mère". Après avoir rencontré la veuve Bellucci quelques heures plus tôt. Elle correspond plus au Bond de Craig que la doctoresse, non? 2) des absurdités qui font sortir le spectateur du film: c'est quoi cette logorrhée de Blofeld dans le désert, la séance de torture gratuite qui suit, ces fils rouges dans un batiment certes en ruine mais qui doit être l'une des ruines des plus protégés du Royaume Uni. 3) des lenteurs dans le montage et tout notamment, dans la scène de fin qui n'en finit pas (Blofeld à terre, cicatrice, M debout immobile qui ne s'approche pas du méchant pour le neutraliser) 4) une fin absurde et conne, mais qui se comprend si Craig ne reprend pas le rôle: Il quitte le service et entame une vie popote avec son légume.

Bref, j'ai adoré 1h et j'ai très envie de le revoir, mais pas forcément jusqu'au bout.

Je vous souhaite une bonne année mon cul!

 

 


0